Un bioréacteur pour convertir la biomasse en hydrogène

Une nouvelle étape vient d’être franchie par les 22 membres du consortium du projet européen Hyvolution, dont la société de recherche autrichienne Profactor, basée en Styrie, fait partie.

Celle-ci s’est vue confier la construction du prototype d’un réacteur de production d’hydrogène à partir de biomasse. L’hydrogène représente en effet pour la société deux intérêts majeurs, comme vecteur d’énergie et comme carburant. Ce "bioréacteur" devrait entrer en activité dès 2008.

L’enjeu du projet Hyvolution (Production non thermique d’hydrogène pur à partir de biomasse) réside dans la validation d’un système de production d’hydrogène, viable économiquement, à partir de matières organiques pouvant devenir des sources d’énergie, ici des cultures énergétiques, des herbes "éléphant" et des déchets de jardin.

Les ingénieurs escomptent sur un rendement de 75% en divisant la production d’hydrogène en deux temps. Au cours de la première phase, des bactéries thermophiliques convertissent de la biomasse pré-traitée en hydrogène et acides organiques, en Styrie précisément. Les résidus d’acides organiques sont ensuite convertis partiellement en hydrogène par photo-fermentation, à Aachen en Allemagne.

En prévision de la demande en hydrogène de l’Union européenne, les chercheurs estiment être en capacité de couvrir de 10 à 25% de la consommation en hydrogène par ce mode de production.

 
BE Autriche numéro 105 (26/07/2007) – Ambassade de France en Autriche / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/43834.htm

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
ANTIRACKET

Les “autorites” affirment que les ressources petrolieres vont s’epuiser dans quelques decennies. Ils ne tiennent pas compte des gigantesques reserves d’HYDRATES DE METHANE qui seront liberees lors du rechauffement climatique irreversible. Voir avec GOOGLE : HYDRATES DE METHANE

Guydegif(91)

Où en est ce projet où l’H2 a 2 axes d’intérêt majeur: vecteur d’énergie et carburant ! Autriche /Styrie, Allemagne/Aix OK très bien! et la France dans tout ça? via Air Liquide? CNRS? ou autre CEA? vu l’importance stratégique des 2 axes il serait judicieux que la France y participe également. Qu’en est-il? A+ Salutations Guydegif(91)

Guydegif(91)

Où en est ce projet où l’H2 a 2 axes d’intérêt majeur: vecteur d’énergie et carburant ! Autriche /Styrie, Allemagne/Aix OK très bien! et la France dans tout ça? via Air Liquide? CNRS? ou autre CEA? vu l’importance stratégique des 2 axes il serait judicieux que la France y participe également. Qu’en est-il? A+ Salutations Guydegif(91)

Guydegif(91)

Où en est ce projet où l’H2 a 2 axes d’intérêt majeur: vecteur d’énergie et carburant ! Autriche /Styrie, Allemagne/Aix OK très bien! et la France dans tout ça? via Air Liquide? CNRS? ou autre CEA? vu l’importance stratégique des 2 axes il serait judicieux que la France y participe également. Qu’en est-il? A+ Salutations Guydegif(91)

Guydegif(91)

Où en est ce projet où l’H2 a 2 axes d’intérêt majeur: vecteur d’énergie et carburant ! Autriche /Styrie, Allemagne/Aix OK très bien! et la France dans tout ça? via Air Liquide? CNRS? ou autre CEA? vu l’importance stratégique des 2 axes il serait judicieux que la France y participe également. Qu’en est-il? A+ Salutations Guydegif(91)

5
0
Laissez un commentairex