Un gène qui produit de l’électricité, rève ou réalité ?

Le président de la société Genexinh, a annoncé la découverte d’un gène capable de produire une protéine ayant la faculté de décomposer les molécules d’eau en hydrogène et en oxygène, à une température de 45° C.

En d’autres termes, ce gène permettrait de fabriquer de l’électricité avec une faible consommation d’énergie.

Prix attractif avant introduction !
Merchant Token

Investissez dans le token (jeton) MTO avant son lancement sur le marché ! La révolution du paiement sécurisé décentralisé pour les commerçants arrive. (BONUS : 20 phases supplémentaires)

Prix attractif avant introduction !
Merchant Token

Investissez dans le token (jeton) MTO avant son lancement sur le marché ! La révolution du paiement décentralisé pour les commerçants arrive.

En effet, l’utilisation de l’hydrogène comme source de carburant reste sous les contraintes du coût et de la masse d’énergie nécessaire à sa production. Actuellement, les fabricants mélangent du méthane et de l’oxygène à températures élevées (à plus de 800°C) pour obtenir de l’hydrogène.

De plus, pour 1 kilogramme d’hydrogène produit, la réaction fabrique également 9,2 kilogrammes de CO2, un gaz à effet de serre contribuant au réchauffement climatique.

Employer une protéine comme catalyseur et l’eau comme moyen de stockage pour l’hydrogène serait meilleur marché pour le fondateur.

A l’attention des lecteurs d’enerzine : cette annonce reste invérifiable pour le moment.

(src : News.com)
Partagez l'article

 

      

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires