Une centrale d’énergie 100% biomasse dédiée à Bordeaux

Alain Juppé, le Ministre des Affaires étrangères et Maire de Bordeaux a posé le 22 juillet dernier la première pierre de la centrale d’énergie biomasse conçue par Cofely pour l’éco-quartier Ginko à Bordeaux.

D’une superficie totale de l’ordre de 32 hectares, l’aménagement de l’éco-quartier Ginko est assuré par Bouygues Immobilier.

L’investissement s’élève à 6,6 millions d’euros, subventionné pour partie par l’Ademe, le Feder et le Conseil Régional Aquitaine.

Un réseau de chaleur alimenté à 100% par de la biomasse

La centrale d’énergie produira l’intégralité de sa chaleur à partir d’énergies renouvelables. Cofely aura ainsi recours à du bois-énergie mais également à de l’huile végétale. Les besoins annuels en combustibles pour les 2 200 logements et les locaux publics (écoles, collège, gymnase) sont estimés à 4 500 tonnes de bois et 500 m3 d’huile végétale, produits localement.

Cette installation permettra d’éviter le rejet dans l’atmosphère de 3 500 tonnes de CO2 par an soit l’équivalent de la consommation annuelle de 2 300 véhicules par rapport à une énergie fossile.

Eco-quartier Ginko : "Réseau de chaleur 100% biomasse"


La distribution de chaleur sera assurée par un réseau urbain de 5,2 km
. Chaque sous-station communiquera avec la centrale de production énergétique grâce à une Gestion Technique Centralisée (GTC) intégrée au système Cofelyvision. Cet outil permettra d’affiner la distribution de l’énergie en fonction de la nature des besoins et des usages professionnels (commerces par exemple). A l’aide de Cofelyvision, il sera aussi possible de suivre au plus près les consommations et, ainsi, d’optimiser la conduite des installations et d’améliorer leurs performances énergétiques.

Pour les futurs occupants de l’éco-quartier, cette chaleur produite de manière centralisée permet de garantir des tarifs stables dans la durée, ainsi que le bénéfice d’une TVA à taux réduit à 5,5 %, grâce à une alimentation en énergie renouvelable supérieure à 50 %.

Une boucle d’eau tempérée pour gagner en efficacité énergétique et environnementale

Cofely mettra enfin à disposition du pôle commercial et des bureaux une boucle d’eau tempérée (entre 20°C et 35°C) pour assurer leur rafraîchissement. Ce procédé repose sur l’échange et la récupération d’énergie produite à partir de pompes à chaleur. Cette technique permettra de favoriser le bilan environnemental et économique de l’éco-quartier. Le réseau dédié à cette boucle d’eau tempérée représente une longueur totale de 2,3 km.

La première livraison de chaleur est prévue dans le courant de l’été 2012.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pastilleverte

biomasse produite localement (les Landes sont proches), et quantité d’huiles usagées facilement collectables localement. Bravo !

Ecolobobo

… mais pro UMP. dommage que les copains de “qui vous savez” ou “qui vous Fouquet’s” profitent une fois encore des deniers publics (même si -exceptionnellement- c’est pour la bonne cause).

G

Pas vraiment révolutionnaire pour autant. Et depuis quand une PAC est assimilée biomasse ?

Guydegif(91)

A+ Salutations Guydegif(91)

jl06

J’ai d’abord été séduit par le titre et par l’article. Puis j’ai cherché à en savoir plus. Les détails techniques n’abondent pas, mais voici ce que j’ai obtenu: * Les 4500 t de bois combinés aux 500 m3 d’huile végétale devraient fournir environ 80% des besoins en chauffage… * Le complément providendra sans doute du gaz, puis que l’on peut aussi lire que cette centrale “100%” biomasse sera doublée d’une alimentation au gaz, au cazou… Donc la centrale 100% biomasse, ça doit pourvoir se défendre sur la linguistique, pas forcément sur le bilan chaleur de l’éco-quartier. Dommage, ils n’avaient pas besoin de publicité tapageuse. D’autant qu’on peut aussi lire: * L’ECS tirera partie du solaire thermique en préchauffage (40-45% des besoins, indépendamment de la centrale chaleur). * Certains bâtiments auront aussi des installations PV (je n’ai pas trouvé de données de puissance). Mais ce que je trouve le plus décevant, ce sont les 45 kWhEP/m2.an pour 90% des logements. C’est tout juste ce que demande la RT2012. On pourrait attendre d’un éco-quartier neuf qui bénéficie de subventions qu’il monte la barre plus haut. Saluons tout de même le développement du réseau chaleur et l’utilisation dominante d’énergies renouvelables! C’est un pas dans le bon sens.

jl06

Je viens de voir votre question auhourd’hui, excusez pour le délai. Les chiffres ne sont pas les miens puisque je ne travaille pas sur le projet, donc je n’en suis pas plus sûr que des articles que j’ai pu lire. Par contre, je ne retrouve pas l’article qui mentionnait les 80% d’énergie thermique. C’est le seul qui faisait un bilan un peu plus détaillé. C’est d’autant plus étonnant qu’il était apparu sur la première page de mes recherches le 8 août lorsque j’ai publié la réaction “100% abusif” (c’était tellement immédiat que je n’ai pas mis le lien – erreur!). De la même façon, pas de trace d’un autre qui mentionnait 530 m3 d’huile végétale au lieu de 500. C’est un détail, mais je ne comprends pas que je ne retrouve pas cet article non plus. En l’absence de références, je retire momentanément “100% abusif” jusqu’à ce que je comprenne ce qui s’est passé. Mystère et boule de gomme!

6
0
Laissez un commentairex