Weole Energy espère bien démocratiser le petit éolien

Weole Energy a crée une offre de petit & moyen éolien pour répondre aux demandes d’entreprises qui souhaitent produire de l’énergie verte sur leur site.

"Symbole de modernité et d’innovation, l’éolienne est également aujourd’hui l’emblème des énergies renouvelables. Installée sur le site d’une entreprise, quel que soit son secteur d’activité, l’éolienne permet d’accompagner une démarche éco-responsable auprès de ses clients, partenaires et salariés tout en réduisant ses dépenses d’énergie" indique Michel Galligo, Président de Weole Energy.

Cette offre inclut l’analyse du site, les démarches administratives, l’installation de l’éolienne et la maintenance, l’assistance dans l’analyse d’impact de l’action et le conseil dans la mise en valeur de l’investissement environnemental.

Ainsi pour un budget qui démarre à 10 000 euros, il est possible de faire installer une petite éolienne sur un parking ou sur le fronton d’un établissement très simplement et sans permis de construire.

Weole Energy espère bien démocratiser le petit éolien

Weole Energy propose même pour les employés de ses entreprises clientes de bénéficier d’une réduction de 10% sur l’installation de leur propre éolienne domestique.

"En l’état actuel du marché, le petit et moyen éolien s’adresse principalement à des particuliers ou à des exploitants agricoles qui bénéficient d’un terrain d’au moins 400m2 et souhaitent devenir leur propre producteur d’énergie." conclut Michel Galligo, Président de Weole Energy.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
renewable

Cet article manque un peu de données techniques, puissance disponibles aux prix indiqués, prévisons de production par zones (façade ouest, nord, centre et couloir rodhanien) et sous quelles conditions (distance circulaire sans obstacles)…

Denlaf

Pour l’heure, l’installation d’une moyenne, mais surtout d’une petite, éolienne constitue un geste d’encouragement et de solidarité qui est plus symbolique que lucratif. J’encourage ces gestes puisque c’est là que réside l’avenir énergétique de la planète. Évidemment, il faut aussi valoriser le photovoltaïque, le géothermique, l’hydroélectrique ainsi que la bioénergie.  http://www.denis-laforme.over-blog.com

Pradeau

Lorsqu’ils en seront à vendre des éoliennes pour particuliers à 10.000 euros pour 100 KW .Là,ça deviendra vraiment intêressant ,en attendant je n’achette pas.

Francois carre

Aide t-on la planète en effectuant des choix qui n’ont que des résultats symboliques, ou, n’aide t-on pas le domaine à rester dans une médiocrité acceptée, de sorte que l’on se rend plus ou moins complices d’une situation. Evidemment, on pourrait considérer que cet éolien “provisoire” puisse ouvrir pour l’avenir les portes à un éolien bien plus productif, comme cela est possible en revenant aux sources de connaissances les plus fondamentales. Ou bien, dans moins de 10 ans, compte tenu de la récession, comme en Allemagne vers les années 1928 / 29, cette filière disparaîtra d’elle même, par insuffisance de résultats. La “croyance” dans un éolien où moins il y a de pales et de surface à celles-ci plus il y a d’énergie à attendre, porte en elle tout ce qu’il faut pour générer, non pas des kilowatts/heure, mais, les ingrédients de sa perte. François Carré, ex-attaché de recherche au CNRS et à l’INSERM, président de l’association EOLE plus.

Terrence

Oui on aide la planète! Aide-t-on la planète lorsque comme vous on reste à ne rien faire si ce n’est qu’à critiquer sur des forums de seconde zone? Nous avons pour notre part une éolienne qui fournit 120% environs de nos besoins, c’est beau, silencieux, efficace (contrairement au photovoltaïque qui n’est que de l’amuse couillon à l’échelle du particulier, mais les lobbystes (peut-être en êtes vous) fond bien leur job…du solaire non sponsorisé, ce serait dramatiquepour l’économie d’un ménage) Alors que proposez-vous? Etes vous de ceux qui crit

Francois carre

Votre texte agrssif vient de m’interpeller en décalé, si l’on peut dire. Je suis beaucoup plus actif que vous ne le pensez, et, s’il n’y a pas eu de réponse avant aujourd’hui, c’est que nous procédons à la construction d’une machine de grande performance pour même coût que les actuelles (à diamètre égal bien entendu). Votre couverture de vos besoins à 120% m’interresse, et, je vous saurais gré de m’en dire un peu plus sur votre super machine, diamètre, type, élévation, moyenne annuelle de vent de l’implantation, etc. De toute manière merci d’avance, et, si vous pouvez en partie me rassurer par les chiffres élogieux de votre installation, ce serait le pied. Ne me refaite pas l’injure de me croire impliqué dans le trafic mercantile du nucléaire et des autres sources d’énergie, d’ailleurs, éolien actuel compris, comme vous le savez. Comme je ne suis le valet ni le fan de personne,  j’essaie de travailler sur le fond plus que sur les formes, c’est le pourquoi d’un travail de base sur souffleries ou soufflantes si vous préferez. Ce qui est dramatique, c’est de prendre des vessies pour des lanternes, et, de ne pas s’en tenir aux seules réalités.

Pasdevent

Eure : ils ont l’impression d’avoir acheté du vent 16 mars, 2011 – 09:33 | lecrabe Contenu Soustitre: PETIT eOLIEN. Ils ont investi plus de 30 000 € dans une éolienne qui n’a pas ou peu fonctionné. Depuis plus d’un an, ils veulent faire valoir leurs droits. Ce soir-là, Jean-Pierre Crépin, un habitant de La Roussière entend comme un bruit d’hélicoptère qui s’approche dangereusement de sa maison. Il en sort et constate que sa machine éolienne de 10 kW, située à quelques pas de son habitation, s’est emballée face au vent. Il tente alors de freiner la machine infernale en court-circuitant les fils électriques de sortie – comme il est conseillé de le faire dans pareille situation, mais sans succès ! Jean-Pierre Crépin a donc appelé aussitôt la société Weole Energy qui lui a installé son équipement. « On m’a dit de rester à l’abri chez moi, de fermer les volets et d’attendre que le vent se calme », dit le client qui est ressorti à une heure du matin lorsque le vent est tombé pour abaisser le mât de douze mètres et remonter celui-ci après l’avoir déshabillé de ses trois pales menaçantes. Parce qu’il avait pris soin d’opter pour le pack sérénité pour l’installation écologique qui lui a coûté pas moins de 35 500 €, Jean-Pierre Crépin était loin d’imaginer qu’il allait devoir, un jour, tempêter contre son vendeur d’éolienne… « J’aurais dû me couper la main » Les pales, qui aujourd’hui jonchent le sol, présentent de nombreuses marques de fissure et d’usure prématurées. Du reste, l’infortuné propriétaire a eu tout loisir de les observer puisqu’il faudra trois mois à la société Weole Energy pour envoyer un technicien sur place pour constater les dégâts ! « Celui-ci a fait l’inventaire des pièces à changer : l’aérogénérateur et tout le système de sécurité défaillant qui devait m’être livré quatre mois après ce premier constat », indique celui qui était pionnier dans son village pour avoir voulu être auto-suffisant en matière de production d’électricité. Laquelle devait couvrir ses besoins domestiques. Il continue aujourd’hui à payer les traites de son crédit, 231 € par mois, sans espoir d’un retour sur investissement prochain ! « J’ai eu beaucoup de mal à contacter le chef de projets de la société Weole Energy jusqu’à ne plus jamais l’avoir au téléphone dès lors que je suis devenu davantage insistant. J’ai adressé une lettre recommandée au directeur de cette entreprise mais je n’ai reçu aucune réponse un an après la panne », regrette Jean-Pierre Crépin… autant que « de ne pas s’être coupé la main le jour de la signature du bon de commande avec ladite société ». C’est en tout cas ce qu’il dit dans le courrier qu’il a adressé au « n° 1 du petit éolien français ». Contact difficile C’est pas moins de huit anomalies qu’a relevées Jean-Pierre Crépin, soulignant aussi, en reprenant sa facture, le prix exorbitant de certaines pièces détachées qui lui ont été fournies : « Les onduleurs, par exemple, m’ont été facturés environ 40 % plus cher que le même matériel de même marque et de même fabrication que j’ai trouvé chez d’autres vendeurs, et ce, hors pose. » A défaut de pouvoir avoir en ligne le président de la société, Michel Galligo, le responsable du service après-vente, Omar Nakti, déclare : « Nous sommes face à une technologie qui en est à ses débuts. Il est donc normal que nos délais d’intervention soient longs à cause de l’indisponibilité du matériel de remplacement et des sous-traitants auxquels nous faisons appel », a-t-il justifié. Il a décidé d’aller au tribunal Christophe Poder de Beaumont-le-Roger a fait appel à la même société pour se faire installer une éolienne de puissance identique à celle de Jean-Pierre Crépin. Il devait débourser 30 000 € mais a refusé de verser un solde de 3 000 € parce qu’il estime que le matériel mis en œuvre n’est pas fiable. Il dénonce clairement « l’incompétence » de Weole Energy. « J’ai eu plus de chance que M. Crépin car malgré la défaillance du système de régulation de ma machine, elle ne s’est pas emballée mais n’a simplement jamais fonctionné. Je me suis plaint auprès de la société qui a fini par envoyer un technicien venu tard le soir pour tenter de trouver une solution avec sa lampe de poche… », détaille Christophe Poder. « J’ai eu l’occasion de recevoir Michel Galligo, le président de la société, qui a eu surtout à cœur de me rappeler mes engagements vis-à-vis du paiement alors que le système n’était pas encore fonctionnel. Je me souviens aussi qu’il a créé accidentellement un court-circuit sur mon système lors de sa visite », complète Christophe Poder qui a pris les devants en se faisant assister d’un avocat pour prendre en charge la défense de ses droits de consommateur devant le tribunal d’Evreux. Le client qui subit parfois le persiflage de son entourage se dit « déterminé à aller jusqu’au bout ». Il est en attente de la désignation d’un expert par le tribunal compétent pour examiner le matériel d’origine chinoise qui lui a été vendu.

7
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime