Enerzine

Areva va déployer ses générateurs de vapeur solaire dans l’Arizona

Partagez l'article

Le groupe du nucléaire Areva a annoncé mercredi un partenariat de sa branche solaire avec la compagnie américaine "Tucson Electric Power" (TEP) pour un projet innovant d’extension CSP (Concentrated Solar Power – solaire thermique à concentration) sur la centrale H. Wilson Sundt, basée à Tucson, en Arizona.

Le projet d’extension solaire de la centrale utilisera les générateurs de vapeur solaire de technologie CLFR* (réflecteur à miroirs de Fresnel linéaires) d’Areva.

Il permettra de produire jusqu’à 5 mégawatt (MW) d’électricité pendant les périodes de pointe sans émission de dioxyde de carbone (CO2). L’énergie supplémentaire produite en une année par l’unité 4 de Sundt alimentera plus de 600 foyers de Tucson.

La quantité d’énergie produite dans cette nouvelle unité équivaut à 38 millions de m3 de gaz naturel ou 3 600 tonnes de charbon. Ainsi, en compensant l’utilisation de ces combustibles, le projet d’extension solaire de Sundt revient à éliminer annuellement 4.600 ou 8.500 tonnes de dioxyde de carbone (CO2), selon que l’unité fonctionne au gaz naturel ou au charbon.

Le projet Solar Boost de Sundt s’inscrit dans le programme de TEP visant à étendre sa capacité de production d’énergie solaire à plus de 200 MW d’ici fin 2014. La production de Sundt permettra à TEP d’atteindre les quotas d’énergie renouvelable fixés par l’État de l’Arizona. Ceux-ci demandent aux électriciens d’augmenter chaque année leur production à partir des énergies renouvelables, jusqu’à atteindre 15 % du total en 2025.

En plus d’aider TEP à remplir ses objectifs à moindre coût, le projet Sundt Boost solaire va également permettre à l’entreprise d’étudier l’intégration potentielle de la technologie CSP au sein d’autres centrales. Avec ce projet, Areva espère démontrer "toutes les qualités de son offre en matière de vapeur pressurisée et surchauffée."

"La technologie innovante Solar Boost d’Areva Solar nous offre un moyen économique et écologiquement responsable d’étendre la capacité de notre plus grande centrale de la région sans augmenter les émissions de CO2", a expliqué Paul Bonavia, Directeur général de TEP ainsi que de sa maison mère, UniSource Energy Corporation.

Areva va déployer ses générateurs de vapeur solaire dans l'Arizona

[ TEP’s Sundt Generating Station in Tucson, Arizona, USA ]

 

La construction du projet Solar Boost de Sundt devrait débuter au printemps 2012 et l’installation devrait être opérationnelle d’ici début 2013. L’installation sera construite sur la propriété de TEP voisine de la centrale de Sundt, qui se trouve à l’est de South Alvernon Way, entre les axes East Irvington Road et Interstate 10. Au plus fort de sa construction, 50 emplois devraient être créés.

"TEP est un leader national de l’énergie solaire et nous sommes heureux qu’ils aient choisi notre technologie CLFR – conçue et briquée aux États-Unis – pour étendre leur portefeuille d’énergie propre", a déclaré Bill Gallo, Directeur d’Areva Solar. "Les projets Solar Boost tels que celui-ci prennent de l’ampleur aux États-Unis, comme dans le monde. En tirant parti des infrastructures d’énergie existantes, ils permettent de fournir l’énergie nécessaire sans émettre de nouvelles émissions de CO2. C’est la raison d’être des installations conçues par Areva Solar."

Areva va déployer ses générateurs de vapeur solaire dans l'Arizona

En plus d’étendre les centrales électriques à charbon, les générateurs de vapeur solaire d’Areva peuvent également être couplés à des centrales à gaz naturel ou à cycle combiné. Ils peuvent être utilisés de manière autonome pour des installations solaires thermiques et hybrides, ainsi que pour les applications industrielles utilisant la vapeur.

Areva a notamment déployé récemment un projet d’extension solaire de 44 MW pour une centrale à charbon en Australie. Le groupe développe actuellement l’équivalent de plus de 540 MW de projets CSP en exploitation, en construction ou en développement avancé.

** Tucson Electric Power est une filiale d’UniSource Energy Corporation. Elle fournit ses services à plus de 402 000 clients dans la région de Tucson.
** Areva Solar, basée à Mountain View, en Californie, est une filiale du Groupe Areva spécialisée dans la conception, la fabrication et l’installation de générateurs de vapeur solaire.
* La solution solaire thermique CLFR d’Areva nécessite le moins d’espace et d’eau.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    31 Commentaires sur "Areva va déployer ses générateurs de vapeur solaire dans l’Arizona"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    En passant
    Invité

    AREVA est-il l’inventeur, concepteur, fabricant de ces machines ou bien uniquement celui qui à mis la main au porte monnaie pour s’acheter un peu d’ENR et une bonne consicence en ces temps de grande crise du nucléaire ?

    meminick
    Invité
    parler de technologie AREVA semble très ecessif en effet c’est le rachat il y a 2ans de la société AUSRA ( USA) qui permet aujourd’hui à AREVA d’être présent sur le marché US. On peut donc dire que c’est une bonne opération en terme commercial? La technologie étant plus utilisée comme argument que comme une réalité. Rappelons enfin que cette technologie eixiste en FRance et que la société CNIM a même autofinancé un démonstrateur à coté de Marseille. La mode est au PME à l’Allemande ce qui est le cas de CNIM certaiement pas d’AREVA qui pratique ici une politique… Lire plus »
    Nicias
    Invité

    La puissance de la centrale de sundt (Gaz et charbon pour l’unité 4 en question) va donc passer de 505MW à 510MW. Ils peuvent faire mieux dans l’Arizona avec le PV.

    Bachoubouzouc
    Invité

    Encore une fois, l' »écologie » est une valeur variable ! 1650MW d’électricité nucléaire décarbonée c’est anti-écologique, mais 5MW décarbonés sur 500MW bien carbonés c’est un miracle ! Faites comme nos amis écologistes et prenez donc un peu exemple sur l’Allemagne, Nicias ! Bon, certes cela reste le pays le plus pollueur d’Europe, mais qu’importe ces calculs oiseux…

    Eolecentre
    Invité
    Encore une foi ,regarder la courbe de charge Allemande et Française, pour constater une fois de plus les dérapages de la politique nucléaire + chauffage électrique! On a pendant des années encouragé à tir la rigo le chauffage électrique, résultat le réseau électrique se retrouve fragilisé d’année en année, et on demande maintenant aux gentx de lever le pied en leur expliquant que le réseau risque de s’effondrer par grand froid notamment en Bretagne et en PACA, mais curieusement celui-ci continue ça course comme si de rien n’était, et aucune remise en cause du système! Il y a peu on… Lire plus »
    chelya
    Invité

    @meminick Areva est un fabriquant de chaudière… Son métier c’est de faire l’interface entre la production de chaleur et la turbine électrique, donc c’est logique qu’il vienne au solaire par la production de chaleur à très haute température et ils ont sans doute des moyens d’optimiser les procédés d’AUSRA… Ce qui n’a plus aucun sens c’est d’avoir de l’éolien offshore qui se justifiait parce que les compétences d’AREVA T&D pour raccorder les réacteurs nucléaires au réseau servaient également pour raccorder l’éolien offshore mais comme T&D a été vendu pour payer les déficits de l’EPR…

    Bachoubouzouc
    Invité
    « mais curieusement celui-ci continue ça course comme si de rien n’était, et aucune remise en cause du système! » En effet. Après les chocs pétroliers, les français ont été incités à utiliser du chauffage électrique plutôt que du chauffage au fioul, pour limiter nos importations de pétrôle. Cette politique a été sur le coup une réussite. A cette époque là le chauffage électrique ne posait pas de problème car les centrales nucléaires étaient en assez grand nombre pour répondre à la demande de l’époque. Après, la consommation a continué d’augmenter, sous l’effet notamment des reports d’usage (plaques chauffantes électriques, chauffe-eau électrique,… Lire plus »
    sand
    Invité
    C’est clair. Et c’est meme étonnant que Bachoubouzouc ne puisse pas reconnaitre ca : ces belles centrales nucléaires seraient plus utile si y’avait pas de chauffage élec et donc peut de pointes. Mais sur un autre post Bachoubouzouc nous a expliqué qu’une fois qu’on a une centrale nuke, vu qu’au final le cout de la matiere premiere est tres faible , il faut la faire tourner tout le temps a plein régime pour rentabiliser l’investissement. Donc allons-y poussons au radiateur électrique. Comment espérer vous dialoguer économie d’energie avec des gens qui ont de telles visions du monde ? La seule… Lire plus »
    Devoirdereserve
    Invité
    Mais enfin ?! Le chauffage électrique ne cause pas les pointes journalières ! C’est justement un usage qui n’a pas besoin d’être précis dans la journée. Pas plus que les chauffe-eau, qui fonctionnent la nuit. Les usages qui se déclenchent dans la journée à heure des repas (entre 7h et 9h et vers 19h), c’est la cuisson, la vaisselle, la lessive. Pour les deux derniers, ils sont forcément électriques. Ils sont lourdement impactés par les changements de température (ex: un lave-linge éco à 30°C, avec de l’eau hivernale à 5°C demande (30-5)/(30-15)=25/15=1,666 fois plus d’énergie qu’avec de l’eau estivale à… Lire plus »
    Bachoubouzouc
    Invité
    « Mais sur un autre post Bachoubouzouc nous a expliqué (…) » Non, ce n’était pas moi, c’était Kaboo45. Mais qu’importe la vérité me direz vous. « vu qu’au final le cout de la matiere premiere est tres faible , il faut la faire tourner tout le temps a plein régime pour rentabiliser l’investissement. Donc allons-y poussons au radiateur électrique. » Voici un raisonnement parfaitement foireux, qui n’est évidemment pas le mien (ni celui de Kaboo45) : Si Kaboo45 nous expliquait que le fontionnement en base pour le nucléaire est rentable (le plus rentable même), cela ne veut pas dire pour autant que d’autres… Lire plus »
    Bachoubouzouc
    Invité

    Un comparatif intéressant. Si on regarde la consommation d’électricité par habitant, les allemands sont plus économes que nous depuis les années 90 : ‘nergie+france Mais si on regarde la consommation totale d’énergie par habitant, on constate que les allemands, après avoir été largement plus consommateurs que nous jusque dans les années 2000, sont passés légèrement en dessous de nous… et que nous les avons rejoints : ‘nergie+france Conclusion : nous consommons autant d’énergie par habitant que les allemands, sauf que nous avec cette énergie on pollue moins. Accchh !

    rouget
    Invité

    Effectivement Bachoubouzouc, les Allemands ont opérés un transfert d’énergie sous la pression d’une électricité coûteuse. Lisez d’ailleurs cette tribune de Valérie Giscard d’Estaing dans Le Point de cette semaine, elle est éclairante !

    Nicias
    Invité

    N’oublions pas que les Allemands n’ont pas stabilisé seulement leur consommation d’électricité dans les années 2000, mais aussi les salaires et donc la consommation tout court. Augmentation de la CSPE et de la TVA sont les deux mamelles de l’efficacité énergétique (ou de la pauvreté selon le point de vue).

    b api
    Invité
    Vous me faites marrer à discuter pour ou contre le nucléaire. On dirait un discours politique de deux partis pour la prochaine présidentielle, qui chacun bien sûr détient LA vérité Quand je vois constamment les mêmes arguments, je passe pour voir s’il n’y a pas un peu plus de sérieux technique. Y en a marre des intégristes, de tout bord y compris énergétiques ! Dans ce cas précis, parce que c’est Areva qui porte de l’énergie renouvelable, c’est pourri ! C’est déplorable. Moi je suis sportif, et je félicite une équipe que je ne soutiens pas s’ils font de bonnes… Lire plus »
    sand
    Invité
    autant pour moi je vous ai « confondu » avec Kaboo45. Sinon vous devriez éviter les préjugés. Pour vos recommandations et vos cours de logique vous pouvez vous les garder, puisque peut etre votre grand esprit considere que les anti-nuke sont forcément des artistes illuminés.. Sauf que j’ai fait mes 5ans d’études scientifiques. Donc vos explications qui sont censés en mettre plein la vue tombent a l’eau. « Science sans conscience n’est que ruine de l’ame » (Rabelais). Il semble que cela soit trop souvent oubliés par vous et les gens « de science » partageant votre vue sur le nuke. Perso savoir que le nuke… Lire plus »
    sand
    Invité
    éclairante sur le mode de pensée de VGE. Justifier de continuer a fond sur le nuke parce qu’on a toujours fait comme ca avant c’est ridicule. Dire qu’on a une « indépendance énergétique » sans aleas, c’est un mensonge. L’uranium est importé. Tout au plus peut il dire que ca favorise la balance commerciale. L’argument de la demi mesure digne de la 4eme république : c’est la seule solution crédible (une sortie progressive), si on veut casser cette spirale infernale de dépendance liés a ses (celles de VGE) décisions de tout nucléaire. Cet argument est d’ailleur en contradiction avec le paragraphe suivant… Lire plus »
    sand
    Invité
    sur le papier c’est vrai. Dans la pratique ca l’est beaucoup moins, a cause de l’absence d’isolation de la plupart des logements. Sans isolation, la chaleur fournit par un radiateur a 3h du matin est volatilisée bien avant 7h du mat. Idem pour le soir. A moins d’avoir un radiateur a accumulation (pierre chauffée ou autre) , mais c’est bcp plus cher qu’un simple convecteur. Conclusion : (et je faisais exactement ca a une époque) : radiateur éteint quand je dors ou dans la journée, et allumé quand j’arrive le soir a 19h a l’appart. Machine a laver pas allumée… Lire plus »
    Bachoubouzouc
    Invité
    « Sauf que j’ai fait mes 5ans d’études scientifiques. » Qu’est ce que vous appelez « 5 ans d’études scientifiques » ? Quatre ans de collège et la classe de seconde c’est ça ? Non parce que là on parle d’une infraction à un principe de base de logique enseigné au lycée. (en filière S) « Sinon vous devriez éviter les préjugés. » Ah mais ce ne sont pas des préjugés : Je connais des tas de gens qui n’ont pas fait d’études du tout et qui, eux, n’ont aucun problème pour tenir des raisonnements dignes de ce nom ! Y compris sur des sujets techniques.… Lire plus »
    Bachoubouzouc
    Invité
    Effectivement. Le raisonnement qui a poussé à créer la filière nucléaire vaut toujours aujourd’hui, voire même plus avec le challenge climatique. Le seul changement qu’on aurait à y apporter serait l’introduction d’ENR (européennes de préférence) à hauteur de ce que peut tolérer le parc nucléaire et hydraulique en terme de suivi de charge. Ca serait toujours ça d’économisé en combustible. Après, la biomasse me semble personnellement juste une manière d’émettre du CO2 au moment où on devrait s’en dispenser… L’axe de progrès principal serait plus à mon sens le transfert d’usage des énergies fossiles vers notre électricité décarbonnée, afin de… Lire plus »
    sand
    Invité
    Mon cher Bachoubouzouc, Vous dévoilez votre vrai nature, faite de mépris et condescendance déplacée. Vous croyez peut etre que vous etes un génie parce que vous travaillez dans le nuke ? Vous vous aveuglez vous meme de votre supériorité auto-déclarée. C’est symptomatique de la gestion du probleme nucléaire. « Laissez faire les experts, ceux qui ne sont pas dedans non rien a dire ». Et bien sachez que ce mode de fonctionnement, cette époque, sont révolus. Oui, vous n’etes pas le seul a avoir fait une grande école d’Ingénieur ou un Doctorat. Moi aussi je suis diplomé d’une école d’Ingénieur connue. Peut… Lire plus »
    seb
    Invité
    Vous présentez plus haut les pompes à chaleur comme une solution pour réduire les pics de consommation en hiver, tout d’abord il faut savoir que le COP d’une PAC est rarement supérieur à 3 en COP annualisé et en tout cas jamais à 10 comme vous le laissez entendre. Il faut ensuite savoir que ce COP (coefficient de performance de la PAC) est lié à la température de l’échangeur extérieur, qui baisse lors des pics de consommation. La courbe de consommation d’une PAC augmente donc beaucoup plus vite que celle d’un radiateur électrique dont la consommation est proportionnelle à la… Lire plus »
    Bachoubouzouc
    Invité

    J’oubliais : il faudrait évidemment appliquer toutes les mesures d’économies d’énergie qui relèvent du pur bon sens : l’extinction des affichages publicitaires lumineux en dehors de heures d’ouverture des magasins, l’extinction de l’éclairage public de la plupart des rues entre minuit et 6h, inciter fiscalement à l’installation de chauffes-eau électriques, etc.

    Bachoubouzouc
    Invité
    Mais je n’ai jamais dit que j’étais un génie ! J’ai une intelligence tout à fait moyenne. En revanche c’est le manque de qualité de vos raisonnements à vous que je mets en évidence. Et au passage vous n’avez toujours pas contre-argumenté pour tenter de les sauver. Je mets aussi en doute le fait que vous soyez vraiment passé par une école d’ingénieur. En effet vos raisonnements et votre incapacité à justifier ce que vous avancez n’ont vraiment rien de scientifiques ! « Vous vous aveuglez vous meme de votre supériorité auto-déclarée. C’est symptomatique de la gestion du probleme nucléaire. « Laissez… Lire plus »
    Bachoubouzouc
    Invité

    Correction : (…) inciter fiscalement à l’installation de chauffes-eau solaires

    Bachoubouzouc
    Invité

    Vous avez sans doute raison : Il me semblait avoir entendu le chiffre de 10 quelque part, mais je peux très bien m’être trompé. En tout cas la raison pour laquelle cette techno est soutenue par EDF est qu’elle consomme moins (que je sache) que des convecteurs, notamment l’hiver où c’est problématique. « L’intégration des PAC, en particulier des PAC air eau, pose donc actuellement beaucoup de problème aux gestionnaires de réseau. » Vous auriez pas de la doc ou des liens vers des articles là dessus ? Ca m’intéresse. Merci d’avance.

    sand
    Invité
    vos démonstrations si A implique B alors non A n’implique pas forcement non B.. pas de probleme avec ca, sauf qu’il manque une variable a votre démonstration, C, qui s’appelle économie de marché= recherche de rentabilité maximum pour les entreprises. Donc si A , fonctionnement en base, est le plus rentable, alors A sera appliquée, au moins dans un systeme capitaliste. Dans un systeme communiste ou autre, peut etre pas. Et effectivement j’ai du mal a considérer votre solution de STOCKAGE comme une SOLUTION dans la mesure ou elle consiste justement a stocker en attendant HYPOTHETIQUEMENT d’avoir MIEUX, a une… Lire plus »
    Bachoubouzouc
    Invité
    Là encore, votre raisonnement n’est pas bon : Il le serait si EDF était une entreprise qui ne faisait que produire de l’électricité à partir de centrales nucléaires et la vendait sur le marché de gros. Mais ce n’est pas vrai : EDF est avant tout une entreprise qui vend de l’électricité à des entreprises et à des particuliers, dont la consommation varie. Pour respecter les règles du marché de l’électricité, elle doit adapter en permanence sa production à la consommation de ses clients, sous peine de devoir vendre ou acheter de l’électricité à ses concurrents à des prix embêtants.… Lire plus »
    En passant
    Invité

    Juste une remarque à propos d’un internaute particulièrement actif et agressif à l’égard d’à peu près tout ceux qui ne se rangent pas derrière son avis : comment peut-il juger de la qualité de raisonnement des autres puisqu’il avoue une intelligence tout à fait moyenne (ce que nous pouvons constater au fil de ses posts). J’en déduits donc qu’il n’est pas toujours en mesure de comprendre ce qui est écrit et que cela explique problement son agressivité.

    Bachoubouzouc
    Invité
    « comment peut-il juger de la qualité de raisonnement des autres puisqu’il avoue une intelligence tout à fait moyenne (ce que nous pouvons constater au fil de ses posts) » En démontrant que les raisonnements en question sont faux. Trouvez vous donc des arguments valables et des raisonnements logiques si ce que je dis ne vous plait pas. « J’en déduits donc qu’il n’est pas toujours en mesure de comprendre ce qui est écrit et que cela explique problement son agressivité. » Ceux qui sont habitués à ce forum savent que je ne suis certes pas l’internaute le plus aimable (et au passage j’en… Lire plus »
    Eloi
    Invité
    L’indépendance énergétique c’est beaucoup de chose : * être capable de financer ses importations d’uranium (2 G€/an) * posséder sur son territoire les usines de transformation du combustible (transformation, enrichissement, retraitement), non seulement pour ses centrales mais aussi pour des clients étrangers, et in fine, concentrer sur son territoire l’essentiel de la valeur économique * diversifier selon les zones géographiques ses fournisseurs : afrique, canada, australie * être capable de stocker sur son territoire l’équivalent de plusieurs années de consommation. Sur ce dernier point, on consomme en France 10.000 t/an d’uranium naturel, soit l’équivalent de ~1000 m3. On pourrait stocker… Lire plus »
    Dan1
    Invité

    On en a déjà parlé, là par exemple : L’étude sur la centrale du Bugey montre que c’est possible, mais pas facile. Ceci dit les soviétiques l’ont fait et le font encore. D’ailleurs, en Ukraine, dont on a parlé récemment, la plupart de réacteurs fournissent aussi directement de la chaleur. Mais les plus essentiels pour les habitants sont ceux de Bilibino en sibérie :

    wpDiscuz