Enerzine

BP prévoit la pénurie pétrolière dans 40 ans

Partagez l'article

Dans son rapport annuel, le groupe pétrolier BP envisage l’épuisement des ressources pétrolières d’ici 2048.

Comme chaque année, BP dresse un tableau de l’évolution de la consommation mondiale en matière d’énergies.

Malgré des prix élevés et volatils, la consommation globale en 2006 n’a cessé de croître dans le monde, atteignant une croissance des énergies primaires de 2,4%. Un chiffre inférieur à la consommation relevée en 2005, mais qui reste supérieur à la croissance moyenne de la décennie précédente.

Le rapport note la plus forte progression pour la consommation de charbon : +4,5% sur l’année. Une hausse principalement imputable à la Chine, qui représente 39% de la consommation de charbon au monde, et atteint 15% de la consommation énergétique mondiale toute ressources confondues.

Pour les pays développés, la hausse de la consommation s’observe principalement dans le domaine du nucléaire. L’atome enregistre une augmentation de 1,4% à l’échelle mondiale. Les deux tiers de cette consommation sont attribuables aux pays de l’OCDE.

Le gaz reste malgré tout l’énergie primaire dominante en Europe et le charbon en Asie. Au niveau mondial, le pétrole garde la tête des énergies utilisées. IL connaît néanmoins une diminution inédite de sa consommation, puisqu’il enregistre une hausse de 0,7% en 2005, soit la moitié de sa croissance annuelle moyenne des dix dernières années.

L’élévation du prix du baril n’a pas empêché la Chine d’alimenter son appétit énergétique : +7% de pétrole consommé en 2006.

Par ailleurs, BP relève une stagnation des réserves de pétrole sur la même année, et prévoit un épuisement des réserves dans 40 années et demi au rythme actuel de la production. L’épuisement progressif des réserves va de paire avec la hausse des coûts d’exploration.

Enfin, le rapport note un développement rapide des énergies alternatives, éolien et solaire notamment. Mais malgré une croissance de l’ordre de 25% en 2006, les éoliennes ne dépassent pas les 1% de la part d’éléctricité produite dans le monde, le solaire encore moins.


Partagez l'article

 



       

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    3 Commentaires sur "BP prévoit la pénurie pétrolière dans 40 ans"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Globalwarmingfr
    Invité
    On n’a pas 40 ans de pétrole. Ca n’a pas de sens de parler en années. On peut discuter des chiffres, mais on a en gros en réserve 40 fois la consommation annuelle. Ce qui a vite fait d’être interprété par les médias/grand public en « il en reste pour 40 ans », alors que c’est totalement différent.Il restera du pétrole bien après 40 ans, et les ennuis commenceront à arriver bien avant. Même chose pour le gaz et le charbon d’ailleurs (j’y reviendrai plus tard). On ne pompe pas du pétrole comme on pompe l’eau d’une piscine.40x ça porte les réserves… Lire plus »
    Globalwarmingfr
    Invité

    PS: La mise en page a sauté, ce qui fait que ce n’est plus très lisible. :/

    Raminagrobis
    Invité
    Je prendrais l’exemple de la Pennsylvannie, le premier état américain a produire du pétrole.La Pennsylvannie a atteind son pic de production en 1891, 32 ans seulement après le premier puits foré par Edwin Drake. A cette époque ils produisaient quelques 90 000 barrils/jours (environ 50% de la production mondiale!). La production a commencé à décliner, mais a connu un 2e pic plus bas en 1937.Mais 117 ans après le pic, cet état produit encore du pétrole :)Dernier chiffre disponible : 292 000 barrils en janvier 2008. 9400 barrils/jours.10 fois moins qu’en 1891. Pour celà, ils exploitent quelques 15000 puits. Ca fait donc… Lire plus »
    wpDiscuz