Des panneaux solaires pour alimenter un cargo

La compagnie de transport maritime japonaise Nippon Yusen teste actuellement la génération d’énergie solaire à bord de ses cargos.

A partir de cette expérience, Nippon Yusen compte généraliser les cargos transporteurs équipés de panneaux solaires, à partir de 2010. L’objectif étant de réduire la production d’électricité à bord, actuellement générée à partir du carburant.

En décembre sera mis à l’eau un cargo équipé de 40 kW de panneaux solaire. Destiné au constructeur Toyota, il pourra transporter 6 400 automobiles et sera doté de 328 panneaux solaires. Il servira à  évaluer la résistance du système au vent, à l’eau, au sel et au tangage.

"Le développement de bateaux alimentés par de nouvelles énergies, renouvelables, est devenu pour nous une question-clé, du fait de la nécessité de réduire les émissions de dioxyde de carbone" a expliqué Nippon Yusen. Selon ses prévisions, les panneaux solaires pourront remplacer 6,5% de l’électricité produite à bord.

Les expérimentations dureront un ou deux ans.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Des panneaux solaires pour alimenter un cargo"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
r17777
Invité

autrement dit, ça revient à peu près à ce que peut représenter, si on mets ça à l’échelle d’une voiture, à  l’équivalent de la conso des voyons du tableau de bord et de l’éclairage de l’habitacle (ou tout au plus autoradio inclus), en oubliant qu’une voiture ça consomme en moyennes 60 à 80 kwh au 100km!  nan là franchement on se fout de la gueule du monde!   ça semble bien n’être qu’une opération publicitaire de green washing supplémentaire!

ggabriel
Invité

Bonjour,1. L’objectif de cette expérience est de tester la tenue des panneaux solaires à la mer. Ce n’est qu’une étape avant d’augmenter leurs capacité. Yusen espère que la production solaire pourra atteindre la moitié de la consommation électrique de ces nouveaux navires d’ici 2010. 2.40 kW ne représente qu’une infime partie de l’électricité nécessaire au fonctionnement d’un roulier. Je suis surpris que ces 40 kW représente 6,5% de la production bord. Si ce chiffre est exact, ce navire consomme déjà moins que les navires actuels.Ce chiffre mérite donc des investigations supplémentaires.

Waff
Invité

Le systeme sera en outre surement equipe d’un parc de batteries, non? Ce qui signifie qu’il est difficile d’etablir la part d’energie reellement fournie (quelle ressource solaire au beau milieu de l’ocean?) par le systeme en ayant seulement une donnee de puissance. Une experimentation interessante en tous cas qui fournira au pire une excellente evaluation de la resistance des panneaux PV a des conditions environnementales extremes.

Issiaka7
Invité

tous d’abord pour la gerence de l’energie est encore plus simple et pls prudend

Guydegif(91)
Invité

OK, Très Bien ! Très Bonne initiative d’envisager de mettre du PV ! Comme le bateau avance et qu’en plus il y a sans doute du vent, on peut également monter une batterie d’éoliennes de géométrie et de taille ad hoc! ==> voir aussi en alternative aux rotors-tri-pales les Solutions GSE de Gual Industrie ! Why not?  Les 2, PV + éolien contribuant à réduite l’électricité générée à partir de carburant…cqfd en terme de ”Bouquet de Solutions EnR et DD!””L’objectif étant de réduire la production d’électricité à bord, actuellement générée à partir du carburant.”A+ Salutations Guydegif(91)

wpDiscuz