Enerplan : “des mesures d’urgence s’imposent pour le secteur solaire”

Alors que des mesures d’urgence pour le secteur solaire avait été annoncées fin août sur les ondes de BFM, par Delphine Batho, le Premier ministre a conclu la conférence environnementale sans que ces mesures soient présentées, a déploré Enerplan.

Le syndicat des professionnels de l’énergie solaire, a bien entendu l’appel de Jean-Marc Ayrault à un développement des énergies renouvelables reposant sur « un cadre réglementaire stable, transparent et favorable aux investissements » : "Nous relevons que la conférence environnementale apporte des réponses pertinentes pour le moyen/long terme au développement de l’énergie solaire en France, notamment par la voie du plan de rénovation énergétique des bâtiments où l’énergie solaire pourra prospérer."

Mais ce n’est pas suffisant. Enerplan réaffirme "l’urgence à agir pour sauvegarder l’emploi dans le secteur solaire, avec des décisions opérantes immédiatement." Il appelle le gouvernement à agir et propose 2 mesures susceptibles de sauver des PME/PMI dans les régions : "le gel de la baisse des tarifs d’achat et l’extension de l’accès au tarif d’achat de 100 à 250 kW".

"Nous souhaitons que la feuille de route de transition énergétique, que le gouvernement doit publier dans la semaine à venir, contienne un volet de mesures d’urgence pour soutenir le secteur solaire" a soutenu énergiquement Enerplan. Et d’ajouter, "nous serons par ailleurs particulièrement vigilent à ce que le cahier des charges de l’appel d’offres annoncé par le Premier ministre d’ici la fin 2012, « pour favoriser de grandes installations visant à promouvoir les technologies innovantes », soit adapté pour ne pas défavoriser les PME et pour soutenir les PMI."

"Le secteur photovoltaïque français est dans la tourmente depuis début 2011. Le changement pour sauver l’emploi et lui permettre de rebondir pour la transition énergétique au cap réaffirmé, est attendu depuis plus de 130 jours. Il y a urgence pour les mesures d’urgence pour le secteur solaire", a déclaré pour finir Thierry Mueth, président d’Enerplan.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Enerplan : “des mesures d’urgence s’imposent pour le secteur solaire”"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Grrrrrrrrrrr
Invité

Gouvernement d’autistes ! Tout est (encore) fait pour entretenir les grands groupes, tant en éolien qu’en PV et rien pour les TPE/PME. A qui profite le crime ????

crolles
Invité

“nous serons par ailleurs particulièrement vigilent à ce que le cahier des charges de l’appel d’offres annoncé par le Premier ministre d’ici la fin 2012, « pour favoriser de grandes installations visant à promouvoir les technologies innovantes », soit adapté pour ne pas défavoriser les PME et pour soutenir les PMI.” C’est mal barré. La clef sous le porte pour les PME, voila la réalité des faits. Cdlt

wpDiscuz