Finlande : propulsion marine et production d’énergie à l’honneur

Afin de donner un coup de pouce à la mise au point de moteurs de bateaux et de centrales électriques plus "propres", la Banque européenne d’investissement (BEI) et l’entreprise Wärtsilä, fournisseur de systèmes d’alimentation pour la construction navale et la production d’énergie ont annoncé récemment la signature le quatrième contrat de financement.

La BEI accordera à cet effet un prêt de 150 millions d’euros destiné au financement de la suite des activités de recherche-développement et d’innovation (RDI) menées par Wärtsilä en Finlande, en Italie, en Suisse et dans plusieurs autres pays européens.

Aux termes de cet accord, le projet permettra de développer des moteurs et des centrales électriques plus "propres", plus "efficaces" et plus "fiables", offrant une plus grande automatisation, des coûts inférieurs pendant la durée de vie des produits ainsi qu’une meilleure performance environnementale. Les nouvelles prescriptions en matière d’émissions marines devraient aboutir à un accroissement de la demande de moteurs propres ; une tendance similaire devrait suivre pour les centrales électriques terrestres.

"Nous sommes heureux de signer ce contrat avec Wärtsilä car l’opération procurera des avantages substantiels sur le plan de la performance environnementale et du rendement énergétique dans les secteurs des transports et de l’énergie. La BEI accorde une importance primordiale à ces considérations lorsqu’elle intervient dans des projets de RDI portant sur des équipements marins et la production d’électricité", a déclaré Jonathan Taylor, vice-président de la BEI.

L’entreprise bénéficiaire mène ses activités de RDI tant en interne qu’en étroite coopération avec des universités et des instituts de recherche européens, ce qui donne à ces derniers les moyens de réaliser des travaux de recherche appliquée. Elle contribue par ailleurs à la création et à la diffusion de savoir-faire technologique.

"Ce prêt vivement apprécié correspond au quatrième accord de financement entre la BEI et Wärtsilä en faveur de la RDI. La première opération signée à l’appui de la recherche-développement remonte à 2003 déjà. Le présent prêt constitue une pièce majeure du financement à long terme des investissements que nous menons pour les travaux de R-D. Si nous voulons conserver notre situation de fournisseur le plus compétitif sur un marché mondial en rapide mutation, il est essentiel que nous nous engagions dans des opérations à la pointe de la recherche-développement ", a affirmé Raimo Lind, vice-président exécutif et directeur financier de Wärtsilä Corporation.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz