Enerzine

Gaz naturel : le Sigeif réalise 30 ME d’économies par an

Partagez l'article

Le Syndicat intercommunal pour le gaz et l’électricité en Île-de-France (Sigeif) vient d’attribuer les marchés de son 5e appel d’offres pour l’achat groupé de quelque 100 millions d’euros par an de gaz naturel au profit des acheteurs publics franciliens.

Ce gigantesque appel d’offres européen a été mené par le Sigeif pour le compte de 445 collectivités et établissements publics, tous concernés désormais par l’obligation générale de mise en concurrence des fournisseurs au 1er janvier 2015. Il porte sur la fourniture d’un volume annuel de 2,4 TWh pendant deux ans, répartis sur plus de 5.000 points de livraison, ce qui fait du Sigeif le premier acheteur public de gaz en France.

Une dizaine des plus grands fournisseurs actifs sur le marché des clients publics ont participé à cette consultation. Après avis de sa commission d’appel d’offres, et au regard des critères liés au prix et au niveau des services associés proposés par les candidats, le Sigeif a attribué les marchés selon la configuration suivante :

Un contrat à Direct Énergie pour le lot composé des petits sites des membres (3.100 sites, 350 GWh/an).

Trois contrats à Antargaz :

– les chaufferies des lycées de la région Île-de-France, des bâtiments des départements et de leurs collèges (665 sites, 600 GWh/an),
– les plus gros sites des autres membres : communes, intercommunalités, etc. (935 sites, 600 GWh/an),
– le site du Centre d’accueil et de soins hospitaliers de Nanterre.

Enfin, deux contrats à GDF Suez :

– le marché des chaufferies collectives des bailleurs sociaux d’Île-de-France (335 sites, 565 GWh/an),

– les sites des établissements publics de santé (99 sites, 200 GWh/an) qui participent au groupement du Sigeif au travers d’un partenariat avec le Resah (Réseau des acheteurs hospitaliers d’Île-de-France).

Gaz naturel : le Sigeif réalise 30 ME d'économies par an

Au regard des actuels tarifs réglementés de vente, les prix obtenus par le Sigeif font apparaître, selon les lots, des gains allant de 19,7 à 24,5 %. C’est ainsi une économie annuelle sur leurs factures de quelque 30 millions d’euros dont bénéficient les membres du groupement d’achat.

Jean-Jacques Guillet, président du Sigeif et député-maire de Chaville (92) s’est félicité des économies ainsi réalisées. Il a annoncé d’ailleurs le lancement, dès cet été, d’un nouvel appel d’offres au profit de collectivités publiques franciliennes qui souhaitent pouvoir rejoindre le groupement pour bénéficier de sa dynamique avant la suppression définitive des tarifs réglementés, programmée à la fin de cette année par la loi récemment promulguée.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "Gaz naturel : le Sigeif réalise 30 ME d’économies par an"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    oeildecain
    Invité

    Comme quoi le jeu collectif a du bon … Il ne peut y avoir de saine concurrence libérale sans que le collectivisme puisse y participer !

    Pastilleverte
    Invité

    j’avais cru un moment que ces collectivités avaient réalisé des économies (de consommation) de plus de 20%. Bon, tant mieux si les prix baissent…

    wpDiscuz