La plus grande station au monde de ravitaillement par électrolyseur à hydrogène

ProtonOnsite (Proton) et Nel Hydrogen Solutions, filiales détenues par Nel ASA, ont été sélectionnées pour livrer un système de ravitaillement combinant un électrolyseur PEM à hydrogène et deux unités H2Station® destinée à SunLine Transit Agency (SunLine) en Californie.

La solution proposée aura une capacité de production d’hydrogène pouvant atteindre 900 kg/jour, ce qui en fera la plus grande installation au monde combinant la production et le ravitaillement en hydrogène actuellement confiée à la sous-traitance. SunLine utilisera cette unité pour ravitailler sa flotte de bus électriques à hydrogène opérant dans la région de Palm Springs en Californie.

« Nous sommes absolument ravis d’avoir obtenu ce contrat visant à fournir à SunLine une solution clés en main de production et de ravitaillement en hydrogène, qui permettra des transports publics zéro émission dans la région de Palm Springs et contribuera aux efforts de la Californie en matière de climat. Cette prestation met en lumière les atouts combinés de Proton et de Nel, utilisant des technologies de pointe à la fois dans l’électrolyse PEM et dans les solutions de ravitaillement robustes pour les bus », a déclaré Jon André Løkke, PDG de Nel.

L’installation, qui sera livrée clés en main, est composée d’un électrolyseur Proton PEM M400 et de deux unités H2Station® de Nel. Le contrat attribué est d’une valeur totale d’un peu plus de 8,3 millions de dollars, la livraison et l’installation devant avoir lieu courant 2018.

« Le projet revêt une importance stratégique pour Nel comme pour Proton, il montre en effet notre capacité commune à fournir des solutions de production et de ravitaillement en hydrogène inégalées. L’organisation combinée est bien positionnée pour faire partie des initiatives actuelles et futures requises pour atteindre les objectifs de long terme de la Californie en matière d’énergies renouvelables », a ajouté M. Løkke.

« Nous sommes heureux d’avoir reçu une nouvelle commande dans le cadre de l’accord exclusif avec Synergy, ce qui continue d’illustrer le solide partenariat pour nos électrolyseurs d’hydrogène destinés au ravitaillement des bus VEPC avec Synergy et le gouvernement de Yunfu dans la province chinoise de Guangdong. Nous sommes favorablement positionnés pour soutenir les besoins en hydrogène découlant des engagements de plus en plus nombreux en Chine pour les camions lourds et les bus à pile à combustible, tout en travaillant également sur l’approvisionnement de nos solutions exhaustives de ravitaillement en hydrogène pour le marché chinois », a précisé de son côté David Bow, vice-président principal, en charge des ventes et du marketing chez Proton Onsite.

Le projet est soutenu par l'Agence pour la qualité de l'air de l'État de Californie (Californian Air Resources Board - CARB) dans le cadre du programme California Climate Investments. 
Partagez l'article
  • 85
    Partages

 



[ Communiqué ]

      

Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "La plus grande station au monde de ravitaillement par électrolyseur à hydrogène"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Seb
Invité

OK, donc 8,5 M€ pour 900 kg/jour…
Contenu énergétique de 900 kg de H2 : 29700 kWh
Rendement d’une pile à combustible : ~60% dans les meilleurs cas
Donc ~20 MWh d’électricité utile dans les bus,
soit 425 € par kWh de capacité utile.
A ça il faut ajouter le prix des piles à combustible (une paille) et des réservoirs.

Face à des batteries qui coutent moins de 250 € le kWh, c’est quand même très cher, même en ajoutant l’infrastructure de charge…

Lionel Fr
Invité
Au calcul de Seb, il faut quand même ajouter une dimension économique car comparer des énergies thermiques n’a pas de sens point de vue porte-monnaie. Dans les transports publics, le carburant est un coût négligeable comparé à la logistique et au chauffeur. Logiquement , si la recharge batterie coûte deux heures par jour de chauffeur et de disponibilité du véhicule, non seulement le coût s’ajoute mais il faut bien acheter un deuxième bus pour assurer la continuité du service et embaucher plus de chauffeurs. Concrètement, l’immobilisation d’un bus pendant la recharge est égale au prix du bus ! Pas moins.… Lire plus »
wpDiscuz