La Renault Kangoo Be Bop en version électrique Z.E

Dérivé d’un Kangoo be bop conventionnel, Renault a présenté devant ses actionnaires le 6 mai, un prototype de véhicule électrique disposant d’une technologie proche de celle des futurs véhicules de série qui devraient être commercialisés dans un an et demi.

Afin d’optimiser la gestion de l’énergie à bord, Kangoo be bop Z.E., comme le concept car du Mondial de Paris (Z.E. Concept), adopte des feux à diodes électroluminescentes basses consommation à l’avant et à l’arrière. De plus, dans ce même but de réduction de la consommation énergétique, son aérodynamique a été sensiblement améliorée. Kangoo be bop Z.E. reçoit des jantes pleines (18’’) et sa garde au sol a été abaissée de 20 mm par rapport au Kangoo be bop conventionnel.

Kangoo be bop Z.E. affiche sur les côtés de caisse une barre de jauge indiquant le niveau de charge de batterie. Le niveau apparaît dès lors que l’utilisateur actionne la télécommande d’ouverture des portes. A l’intérieur, une autre jauge figure sur la partie gauche des compteurs et reste en permanence lisible par le conducteur.

La Renault Kangoo Be Bop en version électrique Z.E

Kangoo be bop Z.E. est un véhicule 100% électrique " zéro émission " en phase d’utilisation. Il est doté d’un moteur électrique d’une puissance de 44 kW (60 ch) dont le régime atteint 12 000 tr/min. Il affiche un rendement énergétique élevé de 90%, bien supérieur aux moteurs thermiques.

Le moteur électrique de Kangoo be bop Z.E. est associé à un réducteur, qui remplace la boîte de vitesse que l’on trouve habituellement sur les moteurs thermiques. Ce réducteur affiche un seul rapport fixe de démultiplication. L’énergie électrique est transmise au moteur par le biais d’une unité d’électronique de puissance comprenant un onduleur, permettant l’alimentation du rotor du moteur.

Des batteries lithium-ion de dernière génération

Kangoo be bop Z.E. reçoit des batteries lithium-ion compactes et innovantes fabriquées par la société AESC (Automotive Electric Supply Corporation), co-entreprise Nissan – NEC fondée en avril 2007. Les performances de ces batteries par rapport aux batteries d’ancienne génération nickel-hydrure métallique sont supérieures dans tous les domaines : performance, fiabilité, sécurité et rentabilité. Les batteries lithium-ion ne connaissent pas d’effet mémoire, effet que l’on constate après des cycles de recharge incomplets et qui provoquent une chute de la capacité. La batterie AESC devrait conserver entre 80 % et 100% de sa capacité sur une durée de six ans.

La Renault Kangoo Be Bop en version électrique Z.E

L’ensemble compact de batteries lithium-ion permet d’optimiser l’aménagement du véhicule et de proposer toutes sortes d’applications. Sur Kangoo be bop Z.E., la batterie est installée sous le plancher du véhicule, sans impact sur l’habitacle ni le coffre. Ainsi, on retrouve les 4 places individuelles qui font la spécificité du Kangoo be bop à moteur thermique.

La batterie se compose de 48 modules, chacun de ces modules comprenant 4 cellules élémentaires. C’est dans ces cellules qu’ont lieu les réactions électrochimiques permettant de produire du courant ou de stocker de l’énergie.

La batterie de ce prototype affiche une énergie de 15 kWh. A un an et demi de la commercialisation des futurs véhicules, Kangoo be bop Z.E. offre une autonomie d’environ 100 km. Au moment de leur commercialisation, les véhicules électriques de Renault disposeront d’une évolution des batteries qui offrira une autonomie de 160 km (utilisation réelle client).

Enfin, les batteries lithium-ion sont recyclables et l’Alliance Renault-Nissan travaille sur des processus et filières de recyclage adaptés aux batteries automobiles.

Une possibilité de rechargement rapide

Kangoo be bop Z.E. se recharge au moyen d’une prise type MarechalTM située sous une trappe à l’avant du véhicule près de l’optique droit et à l’autre bout du câble, d’une prise standard pour se brancher côté infrastructure.

La Renault Kangoo Be Bop en version électrique Z.E

Cette prise permet deux modes de rechargement différents :

  • Une charge classique sur une prise domestique 10A ou 16A 220V permet de recharger le véhicule en 6h à 8h. Un mode de rechargement adapté lorsque le véhicule stationne la nuit ou pendant la journée de travail.
  • Une charge dite rapide avec une prise 32A 400V triphasé permet à Kangoo be bop Z.E. de recharger 80% de la batterie en 30 mn environ.

 

La Renault Kangoo Be Bop en version électrique Z.E

Une vingtaine de constructeurs et de groupes d’énergie dont Renault, travaillent actuellement avec le groupe allemand RWE sur la standardisation d’une prise électrique universelle. Cette prise universelle a été présentée en avril dernier à la foire d’Hanovre et permettra de recharger les futurs véhicules électriques de Renault. Il s’agit d’une prise triphasée qui supportera une tension de 400 volts, et offrira au moment de la commercialisation des véhicules une charge électrique complète en vingt minutes environ.

Cet accord multipartenaires est un pas très important pour le développement du marché du véhicule électrique de masse.

Kangoo be bop Z.E. dispose par ailleurs d’un système de récupération de l’énergie au freinage, permettant de recharger le véhicule pendant son utilisation.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "La Renault Kangoo Be Bop en version électrique Z.E"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Mell
Invité

Connais-t-on le prix annoncé pour les modèles be bop Z.E. ?

richelieu
Invité

une charge électrique complète en vingt minutes environ reste à obliger les stations d’autoroutes à installer des prises 32A en triphasé rien de bien extraordinaire !!!

fredo
Invité

Renault n’en est pas à son premier Kangoo électrique; les batteries du Kangoo Electro Road (2002-2006 de mémoire) étaient vendues avec, à la différence par exemple des VE de PSA où il fallait louer les batteries, solution moins intéressante au final.  Il est ici évoqué 6 ans de durée de vie des batteries, est-ce 6 ans de location? Espèrons que Renault continuera à proposer au moins en option de les acheter.

bigbluejlr
Invité
bonjour à tous, je pense que cette voiture et celles qui suivent risquent d aller en priorité au reseau propriétaire Project Better place qui a signé des accords un peu partout pour implanter des stations sauf en France… le principe de PBP est de louer la batterie et sa recharge pour un montant compris entre 100 et 150 eur par mois, Renault etant le fabricant retenu. sans rentrer dans le detail on peut se poser la question legitime ?? Pourquoi PBP pas dispo en France ? a mon avis pour différentes raisons : pourquoi laisser ce différentiel énorme de cout de… Lire plus »
marcob12
Invité
A ma connaissance Renault a aussi prévu de vendre des véhicules électriques sans liaison avec PBP. Le pari de PBP va se heurter à d’autres visions de l’électromobilité et donc leur prise de risque mérite rémunération. Il n’y aura même sans eux aucune pénurie (en variété et en nombre d’unités) de véhicules électriques sur le marché français. Concernant le manque à gagner pour l’Etat au niveau des taxes pétrolières, cela va être très progressif et la nation y gagnera beaucoup en indépendance énergétique et au niveau de sa balance des paiements. Les USA taxent très peu l’essence et s’en sortent.… Lire plus »
Electrocar
Invité

Les  infos sur les prix sont décidement toujours très difficiles à capter . Les constructeurs autos sont énervants sur leur manie de faire ce genre de cachoterie.

Rorotropic
Invité

Il lui manque encore des moteurs roues, bien meilleur rendement surtout au freinage; et un petit generateur auxiliere, en effet avec des moteurs avec un tel rendement sa consomation serait tres faible et augmenterait son autonomie.Les constructeur pourraient en profiter pour utiliser d’autre type de moteur, comme une turbine ou un moteur stirling, en effet plus de probleme de variation de regime, ce sont les moteurs electriques qui sans chargerons! Je serait fortement interessé par ce type vehicule.

Pierrotb1
Invité
Il est faux d’affirmer que “Les performances de ces batteries par rapport aux batteries d’ancienne génération nickel-hydrure métallique sont supérieures dans tous les domaines : performance, fiabilité, sécurité et rentabilité.” Que veux dire sécurité? on met ce terme à toutes les sauces. D’ailleurs les anglosaxons ont 2 termes: safety et security. La batterie Li ion est moins sûre d’un point de vue risque d’inflammabilité que la nimh et non l’inverse comme cet article le stipule. De plus ce véhicule n’est pas dispo avant 1 an et demi: ce sera la même durée annoncée en 2010. 6 mois an à la… Lire plus »
wpDiscuz