L’Allemagne risque de manquer de lignes à haute tension

Confrontée à la multiplication des parcs éoliens et des projets de construction de centrales conventionnelles, l’Allemagne risque de manquer à court terme de lignes à haute tension, ont averti les autorités dans le quotidien économique Handelsblatt.

"Les lenteurs administratives et les résistances de la population au niveau local freinent d’ores et déjà le développement du réseau électrique et vont se révéler être un grave handicap pour la sécurité énergétique de l’Allemagne", a déclaré le Ministre fédéral de l’économie Michael Glos (CSU).

"Un engorgement du réseau à moyen terme n’est pas à exclure", renchérit dans les mêmes pages Matthias Kurth, Président de l’Agence fédérale de régulation des réseaux (Bundesnetzagentur). Une fois n’est pas coutume, cette préoccupation est partagée à la fois par les poids lourds de l’électricité traditionnelle (charbon, gaz, nucléaire), comme le groupe énergétique E.ON qui parle "d’embouteillage bureaucratique", mais aussi par les représentants du secteur des énergies renouvelables.

L’Agence allemande de l’énergie (Dena) a évalué que le développement prévu de l’éolien en mer nécessitera à lui seul l’installation jusqu’en 2015 de 850 kilomètres de nouvelles lignes à haute tension, ainsi que le renforcement de 400 km de lignes existantes. S’ajoutent à cela les besoins engendrés par la construction de nouvelles centrales thermiques conventionnelles (une douzaine de centrales à charbon doivent notamment voir le jour en Allemagne d’ici 2012) et les besoins dus au renforcement des capacités d’interconnexion électrique voulu par la Commission européenne pour développer le marché international de l’électricité.

Le gouvernement fédéral a d’ores et déjà affiché le souhait de lancer une "loi de développement des réseaux d’énergie" ("Energieleitungsausbaugesetz") d’ici mai 2008.

BE Allemagne numéro 368 (16/01/2008) – Allemagne / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/52609.htm

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "L’Allemagne risque de manquer de lignes à haute tension"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité
OK, ce problème va aussi nous tomber dessus en FR pour des raisons de MW à véhiculer ou dans le soucis de réduire le nombre de lignes de HT et les pertes en ligne. En travaillant à plus haute tension, DC ou AC, (800 KV par ex) pour une puissance donnée à transporter, on limite le nb de lignes requises, (donc moins d’encombrement!) et de plus on réduit les Ampères donc les pertes ohms en lignes…. ABB a des solutions et d’autres sans doute aussi… De plus faudrait pouvoir enfouir les lignes, mais là c’est des pbs et des solutions… Lire plus »
PasNaif
Invité
On voit apparaître les défauts inhérents de l’éolien au niveau de 25% de la puissance cumulée de TOUS les moyens de production d’électricité en Allemagne: Du vent intermittent au nord et la consommation en grosse partie dans le grand sud du pays. Avec un MWh déjà à 80€ ceci va encore rendre la note plus salée. L’Allemagne a le privilège d’être le pays ou le KWh est le plus cher des grands pays mondiaux (à part l’Italie qui s’est laissée engager dans le gaz) et ils n’arrivent pas à réduire leur CO² par habitant. Leur situation se détèriorera encore plus… Lire plus »
sipafra
Invité

pour stocker correctment l’energie eolienne ou solaire il convient de le stocker sous forme d’air comprime dans d’anciennes mines. le rendement est tres bon parait-il. Alors pourquoi trainer. c’est vrai aussi pour la voiture a air comprime. cordialement

wpDiscuz