Plan national de lutte contre la précarité énergétique

Selon les derniers chiffres fournis par le gouvernement, en France près de 3.400.000 ménages son en situation de précarité énergétique dès lors que ceux-ci consacrent plus de 10% de leurs ressources à payer leurs factures d’énergie.

A cet effet, un plan national de lutte contre la précarité énergétique, a été lancé en janvier dernier qui vise à réhabiliter en 8 ans (d’ici 2017) le logement des 300 000 propriétaires modestes en situation de forte précarité énergétique, situés, notamment en milieu rural.

Ainsi, ces propriétaires se verront ainsi proposer un diagnostic énergétique et technique, puis un accompagnement aux travaux répondant à leurs besoins. Les travaux de rénovation devront permettre de faire 25% d’économies d’énergie à chaque foyer.

Au total, au plan national, 1,25 milliard d’euros sont consacrés à ce programme de rénovation, auxquels s’ajouteront l’intervention des collectivités territoriales et les aides fiscales prévues par le Grenelle Environnement (éco PTZ, ect).

L’exemple de la Commune de Saint-Flour :

En signant ce protocole d’aide, Saint-Flour, déjà engagée fortement engagée dans la lutte contre la précarité énergétique, axe 3 de son contrat social 2010-2012, est la première commune de France à s’inscrire dans ce plan national, pour répondre dans la proximité, aux besoins de sa population.

Pierre Jarlier, Sénateur-maire de Saint-Flour, souhaite que « la commune s’engage à rénover le logement de 60 propriétaires occupants modestes sur 353 soit
près de 20% du parc de logements de propriétaires occupants éligibles aux aides de l’ANAH ».

Conformément au plan national de lutte contre la précarité énergétique, la ville de Saint Flour participera au repérage des logements énergivores occupés par des
propriétaires modestes, confrontés ou non à des situations d’impayés, en mobilisant ses services sociaux et de proximité. Les propriétaires occupants pourront ainsi bénéficier d’un montant cumulé de 2100 € par ménage soit:

  • 500 € versés pour chaque foyer par la ville de Saint-Flour dans le cadre du Fond d’Aide à la Rénovation Thermique (FART).
  • 500 € versés par l’Anah a due concurrence du montant versé par Saint-Flour
  • 1.100 € au titre de l’aide de solidarité écologique versée par l’Anah au nom de l’Etat.

Outre ces aides, les bénéficiaires pourront également solliciter l’octroi d’un éco PTZ pour compléter leur plan de financement.

Par ailleurs dans le cadre de la prochaine Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH) prévue au second semestre 2011, cette démarche sera élargie à l’échelle intercommunale, sous réserve d’une approbation du conseil communautaire.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Plan national de lutte contre la précarité énergétique"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Vivien
Invité

Est-ce que les dépenses de carburant (automobile) sont comptabilisé dans la dépense énergétique du foyer. Vu la flambée actuelle des prix peut-être serait-il judicieux de l’inclure dans le calcul. Enfin sait-on si le ptz+ (prévu pour 2011) permettra de financer en plus de servir à l’acquisition d’un bien de faire des travaux d’isolation thermique ?

wpDiscuz