Un investisseur chinois au sein du capital de Total

Un fonds public chinois est entré depuis plusieurs mois au capital de Total, pouvait-on apprendre hier auprès du groupe pétrolier.

Le montant de cette participation n’a pas été révélée, mais le Financial Times croit savoir qu’elle s’élèverait à 1,6%. Selon le quotidien économique britannique, cet investisseur serait l’agence China’s State Administration of Foreign Exchange, ou Safe, chargée de l’essentiel des devises du pays. La participation représenterait un montant d’1,9 milliards d’euros.

Total a expliqué que l’investisseur avait pris "graduellement position depuis plusieurs mois", sans que le groupe considère cette opération comme hostile.

Total parle plutôt d’un  "signe positif" : "les fonds souverains placent leurs liquidités dans des actifs rentables et de long terme", a commenté un porte-parole du groupe. Selon lui, cette participation permet de renforcer la  "diversification du capital de Total et sa visibilité en Chine".

Le groupe n’exclut pas que la part des investisseurs asiatiques en général, et chinois en particulier progresse au sein de Total, étant donnée la forte croissance asiatique.

En Chine, Total est notamment lié à Petrochina dans l’exploration et la production d’un champ gazier, ainsi par un accord d’achat et de vente de gaz, et opère avec lui une raffinerie dans le nord du pays. Avec le groupe Sinochem, Total s’occupe de la construction de stations-service.

Au 31 décembre 2007, 88% du capital du groupe pétrolier était détenu par des investisseurs institutionnels (principalement d’Amérique du nord, de France et du Royaume-Uni), 8% par des actionnaires individuels, et 4 % par des salariés.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Un investisseur chinois au sein du capital de Total"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
J-megarban
Invité

Tant qu’ils n’entrent pas au conseil d’administration…

Dan
Invité

Il paraît que les chinois ont pas mal d’argent disponible prêt à être investi. Ils vont peut être un jour sauver les Etat-Unis de la mauvaise passe qu’ils connaissent. le monde est un jeu de carte éternellement rebattu ! Faisons très attention quand même que certaines puissances étrangères non européennes n’arrivent pas aux commandes de nos systèmes de production énergétique et particulièrement l’électricité. L’ouverture des marchés sans précaution et le fait de laisser la bride sur le cou au privé pourraient bien nous conduire là où on ne veut pas aller.

G.lecoq
Invité
Bonojur,Les fonds dits souverains deviennent de plus en plus “envahissants”, et je ne suis pas certain que les chinois viendraient au secours des américains, mais tiennent là une arme économique extrêmement efficace. Des fonds chinois ont quand même “racheté” la 2ème Banque Américaine, de quoi tenir certaines velléités en laisse??Quand à l’arrivée de puissances “étrangères” à l’intérieur des systèmes de production énergétique, rien ne prouve que cela ne soit pas déjà fait, le contrôle de ces flux d’argent ne relevant d’aucune compétence particulière, la liberté de circulation de cet argent “virtuel” ‘étant soumis à aucun organisme de régulation, fut-il européen,… Lire plus »
Momo
Invité
Quel est le nom de cette banque americaine ( et la 2eme du Pays ? …. ) que ces Chinois ont achete ? Bush n’a rien dit ? rien fait ? Et ils ont paye en ” argent virtuel ” ? comme ds. second Life ? Et le mur vers lequel ” on ” fonce , c’est quoi au juste ? reel ou virtuel ? On vit vraiment une epoque formidable ! Voila les Chinois devenus maitres du monde , avec 1600 milliards de USD de reserves souveraines pour 1,4 milliard d’habitants ,dont 400 millions de ” vieux ” sans… Lire plus »
Momo
Invité

4 jours apres avoir pose qq. simples questions , puis-je esperer qq. simples reponses ?( OK , la question du ” mur ” est peut-etre un peu + compliquee que les autres , mais il doit bien y avoir une explication claire qq. part , non ? ) Merci d’avance …. je suis ( tres ) patient !

wpDiscuz