Accord de coopération nucléaire Emirats/USA

Les Etats-Unis ont signé jeudi avec les Emirats Arabes Unis (E.A.U.) un accord de coopération dans le nucléaire civil.

Cet accord prévoit le transfert de composants et d’uranium pour le développement du nucléaire à usage pacifique. Le texte insiste sur les garanties de non-prolifération.

Lors de la cérémonie de signature, la secrétaire d’Etat américaine Condolezza Rice a salué la volonté des Emirats de garantir la sûreté nucléaire : "Ceci est un modèle solide pour le monde et pour la région, qui arrive à point nommé."

"Nous sommes ici pour signer l’expression tangible du désir des Etats-Unis de coopérer activement avec des pays du Moyen-Orient, et du monde, afin d’apporter une réponse aux besoins énergétiques qui soit compatible avec les plus hauts standards de sûreté, de sécurité et de non-prolifération" a-t-elle déclaré.

Cet accord est l’aboutissement de plusieurs mois de négociations entre les deux pays. Il définit notamment les limites de la vente de matière première, ainsi que les conditions de contrôle et interdit l’enrichissement et le retraitement d ucombustible pas les Emirats.

"Les E.A.U. ont choisi de développer la puissance nucléaire par le biais de l’importation du combustible nucléaire, plutôt qu’en développant des technologies du cycle du combustible tel que l’enrichissement de l’uranium et le retraitement, qui sont à la fois coûteuses et sensibles du point de vue de la prolifération" a commenté la secrétaire d’Etat.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
renewable

Comme quoi il est possible de faire les deux, son business nucléaire et faire avancer la cause de la non prolifération nucléaire!

Momo

Tiens , je n’avais pas lu cet article en son temps , ni pris connaissance de votre remarque …. Desole de vs. contredire , mais ni Areva , ni ” la France ” n’avait aide l’Inde ds. ce domaine du nucleaire civil depuis 1976 que ce Pays s’etait mis au ban des Nations ( Unies ! ) en refusant de signer le TNP apres son 1er essai de bombe A …. Pas + d’ailleurs qu’aucun autre Pays , les Russes se contentant de fournir du combustible pour les centrales installees par eux avant 76 …et les Pays en concurrence sur la relance actuelle de ce progamme civil electro-nucleaire ont TOUS ete d’accord ( les USA en dernier , ce qui a concretise cette demarche apres des annees de discussions !  ) pour aider l’Inde malgre sa non-signature du TNP !  Et cette exception est assortie de garanties serieuses sur le controle par l’AIEA de ces nouvellers centrales ET DES ANCIENNES !  ( sauf les centres militaires …. ce qui est le cas de ts. les autres signataires d’ailleurs ! )  . Donc il vs. faut blamer , en + d’Areva , les Atomenergoexport , Hitachi , Toshiba , Mitsubishi et autres GE … qui pourtant se conforment aux regles signees par leurs Pays respectifs av. l’Inde !  Pas d’auto-flagellation , SVP !

2
0
Laissez un commentairex