Déchets nucléaires en Russie, Jouanno veut une enquête

Chantal Jouanno, la secrétaire d’Etat à l’Ecologie s’est dit "favorable" à une investigation portant sur l’information révélée hier par le quotidien Libération et concernant les déchets nucléaires français (uranium de retraitement) acheminés en Sibérie.

"Il faut une enquête, de mon côté on n’a pas réussi à me confirmer ou à m’infirmer ces informations, donc il faut une enquête" a t’elle martelé ce matin sur l’antenne de France Info.

Et d’ajouter, "Il faut donner toute les garanties, et pour ça on ne doit pas laisser la moindre possibilité de suspicion (…) il faut que ce soit totalement transparent, c’est le vrai sujet sur le nucléaire".

EDF affirme de son côté que "les déchets radioactifs issus du traitement des combustibles restent en France" où ils sont conditionnés et entreposés "en toute sûreté" sur le site de La Hague.

Pour les réalisateurs du documentaire diffusé ce soir sur ARTE (20h45 / Déchets: le cauchemar du nucléaire), officiellement "96% des matières nucléaires sont valorisables, recyclables, réutilisables. Pour nous il y a 10% de la matière qui est réellement réutilisée".

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
24 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
alain843

…concernant les déchets nucléaires français acheminés en Sibérie. Une ministre a besoin d’une enquête, car de son côté elle n’a pas réussit à se faire confirmer ou infirmer ces informations.(probablement disponibles au sein des entreprises publiques mises en cause.) Bonjour la transparence dans le nucléaire (même civil)

maxxxx

Ca confirme mes suppositions de hier () Evidemment que personne tombe d’accord : nos chers secrétaires d’état ne savent même pas la différence entre un déchet et un combustible recyclé ! Il leur faut un cours de physique, pas une enquête !

Bullion

Stupéfiant. Dans l’article de Libération, C Lepage affirme ne pas avoir été au courant, notre ministre actuelle dit à peu près la même chose même si elle avait eu le temps de prendre quelques informations avant son interview.   Il s’agit tout de même de faire traverses les frontières à quelques centaines de tonnes par an d’uranium irradié. Je ne vois que 2 alternatives : soit elles sont incompétentes, ou soit elles sont incompétentes.  

alain843

il n’y a pas d’alternative   le prénom commence par C   et il existe aussi au masculin…   manipulée ou manipulatrice ?   sujette ou caution ?   évolutionniste ou créationniste ?   seul l’avenir proche nous dira ce qui n’est pas couvert pas le secret dédense    

Igor

En français dit on “de mon côté on n’a pas réussit” ou “de mon côté on n’a pas réussi” ?

fredo

je trouve incroyable qu’un sujet pareil ait pu être dissimulé depuis longtemps. Donc peut-être que c’est récent ou qu’on ne parle pas de la même chose, puisqu’il existe plusieurs catégories de déchets nucléaires, alain843 l’avait très bien expliqué dans un autre post. Autre possibilité, si “les déchets radioactifs issus du traitement des combustibles restent en France” dixit EDF, quid de ceux qui ne sont pas issus du traitement des combustibles?  le mieux est déjà de regarder le reportage ce soir.

Freddo solar

même si seulement 10 % du reportage est fondé, ce que nous avons vu est terrifiant. lorsque l’on connait la boutique , .. on sait que l’on est plus proche des 70 à 80 % Je ne blâme pas seulement l’irresponsabilité navrante et l’avidité cynique des quelques portes parôles grotesques qui se sont vautrés devant la caméra, mais c’est à nous, d’abord, d’exiger la vérité . NOUS sommes les vrais coupables, à force de paresse intellectuelle et de bienséances confortables

christian

Les formations duales commencent à exister. Par exemple le cursus mixte Sciences-Po/Université Pierre et Marie Curie Ca permet de renouveler les X-ENA qui ne sont plus guère en vogue j’ai l’impression. (et comme “la valeur n’attend pas le nombre des années aux âmes bien nées”, on peut espérer les voir élus rapidement ou accèder à des postes de responsabilité dès leur 23 ans ! 😉

alain843

ce ne sont pas les mêmes “castes”comme disent les indiens malgré l’abolition de ces dernières… il y a ceux qui font semblant de tout faire et le disent (à tous) et ceux qui font ce qu’ils veulent sans le dire(aux autres)…

christian

Comme Christophe, je parlais bien des politiques, pas des experts sur lesquels ils pourraient s’appuyer.

alain843

tous les politiques (souvent HEC-ENA ou X-ENA) prennent des X-MINES comme conseillers ,aussi j’aimerai bien comprendre la diffèrence entre l’apparence du pouvoir et l’exercice de ce même pouvoir…

bmd

Quel scoop vraiment! Il y a 15 ans que la France envoie son uranium appauvri se faire enrichir en Russie, ainsi qu’aux Pays-Bas, qui disposent de centrifugeuses (procédé Urenco) que nous n’avons pas encore. Ce procédé est en effet beaucoup plus efficace et moins coûteux que la diffusion gazeuse utilisée en France. L’usine Georges Besse 2, qui devrait être mise en service en 2012, en sera équipée. Alors pourquoi faire semblant de découvrir ce qui n’a rien d’un secret, sauf apparemment pour Chantal Jouanno, et d’en profiter au passage pour accuser une fois de plus l’industrie nucléaire d’opacité? Pour les besoins de la cause bien sûr! Il s’agit de faire croire que l’uranium appauvri est un déchet,  que l’on l’expédie aux Russes pour qu’ils nous en débarrassent. Pas un mot bien sûr sur les Pays-Bas, qui enrichissent également notre uranium. Le jettent-t-ils la nuit dans le Zuidersee pour nous en débarrasser? Le fait qu’actuellement la majeure partie de l’uranium envoyé en Russie ne revienne pas en France n’a pas été expliqué, et les journalistes se sont bien gardés d’enquêter sérieusement sur les raisons, ou pire, ils n’ont présenté de cette affaire que ce qui les arrangeait pour leur démonstration; il fallait en effet absolument “démontrer” que l’uranium appauvri, par ailleurs encore moins radioactif que l’uranium naturel était un déchet dangereux, et il ne fallait donc surtout pas enquêter sur l’utilisation de cet uranium. Et il fallait faire cette enquête tronquée en Russie, mère de tous les secrets comme chacun sait, et surtout éviter d’aller enquêter aux Pays-Bas. On parle sans arrêt de l’opacité de l’industrie nucléaire! Mais on parle fort peu de celle des mouvements antinucléaires militants. L’industrie nucléaire est sans doute un peu trop réticente à donner des informations, mais pour quelle raison ces mouvements pratiquent-ils la désinformation à une aussi grande échelle? Quel journaliste aura-til le courage d’enquêter un jour sur ce qui se cache derrière tout çà?

alain843

 non pas seulement 15 ans que ce trafic maritime existe entre la France et l’URSS/Russie (parait-t-il bien sûr)…

Naif

ca serait surement moins risqué d’envoyer les dechets dans l’espace que de leur faire traverser 8000 km au moins dans lespace il font chier personne

Elecron

Tous ces propos dits “écolos” sont navrants et stupides. Je suis écolo moi aussi car je préferre voir des fleurs plûtot qu’une centrale nucléaire ou à charbon/fuel. Par contre un champ de paquerettes ne fera pas fonctionner mon réfrigérateur! Donnez des solutions intelligentes plûtot que faire des critiques fausses, je dis bien fausses

bmd

Dans ce film, le Corps des Mines est attaqué parce qu’il est soi-disant méprisant vis à vis de la population et que son existence est la preuve que nous ne vivons pas en démocratie. Il y avait déjà cette attaque dans l’autre film de la bande à Rivasi, celui de FR3 où on nous présentait les stériles des mines d’uranium comme de dangereux déchets, après nous avoir présenté un malheureux mineur d’uranium atteint de cancer du poumon.Déjà les mêmes techniques de désinformation que dans ce film. Moi je me demande s’il n’est pas beaucoup plus méprisant, et de plus méprisable, de raconter autant de salades à un public qui n’a pas le minimum de connaissances nécessaire pour se rendre compte qu’on lui raconte des salades. Et je m’inquiète beaucoup pour Bruno Charreyron, qui à force de traîner dans toutes les poubelles radioactives de la planète, va finir par nous faire un cancer.

Urank

Vous rappellez à bon escient :”Il y avait déjà cette attaque dans l’autre film de la bande à Rivasi, celui de FR3 où on nous présentait les stériles des mines d’uranium comme de dangereux déchets…”   Il y a eu aussi cet été ,dans un document “Infrarouge” sur France2, une attaque de la même bande de colons antinukes de la” télé service publique” -sur l’Usine de la Hague et les déchets radioactifs- ,qui désinforme scandaleusement le public avec l’argent du contribuable sous l’inaction imbécile de notre gouvernement pourtant pas antinuke.Et tout ceci ne va pas s’arreter car les termittes antinukes du “service publique” lancent progressivement une grande campagne de presse audio visuelle d’intox antinuke à l’approche de la réunion de Copenhague.Ce gouvernement stupide devrait s’en préoccuper plus sérieusement,et y mettre le holà, si, il avait un tant soit peu de courage !

Dan1

Pour les reporters cinéastes en mal de film pour effrayer le pélerin et faire crépiter les compteurs geiger, voici quelques idées à creuser (pas bien profond !). De la bonne radioactivité à l’air libre et sans contrôle à côté de chez vous. Il suffit d’avoir la volonté d’aller au charbon !!   En France : Dans le monde :

Pierrotb01

Mais oui on est stupides… les journalistes ne racontent que des histoires et ne posent que des questions débiles. Le nucléaire est d’ailleurs bien trop compliqué pour le bon peuple qui regarde ARTE. D’ailleurs même Hubert Reeves doit etre un imcompétent du sujet. Allez hop circulez rien à voir…

Urank

 Arte et Libération sont des médias dont les journalistes actuels ont été biberonnés dans l’idéologie militante et obsessionelle de la mouvance antinucléaire dont ils font maintenant pleinement partie .Ils ne sont plus objectifs du tout depuis très longtemps(si tant est qu’ils l’aient été 1 jour) et vivent de la haine du nucléaire la plus sinistrement basique sous couvert du prétexte hypocrite “d’informer ou d’alerter” .Même chose pour la bande d’antinukes qui sévissent sur France 3 et sur France 2. Et même sur la petite chaine ‘Planète’ dont les reportages sur le nucléaire s’avèrent toujours  en fin de compte être antinukes primaires.Ce qui est étonnant,c’est que le gouvernement n’accorde même pas un vrai droit de réponse ,à des vrais journalistes,vraiment objectifs sur la question nucléaire .Des journalistes qui ne fassent pas partis de cette grosse mouvance antinuke absurde qui colonise depuis une bonne vingtaine d’année (au moins)les chaines publiques et que des gouvernements irresponsables laissent faire et dire n’importe quoi dans la militance anti nucléaire.A quand des vrais droits de réponses à la Télé publique(et à la radio publique) ,dans des documents sérieux ,par des professionnels vraiment compétents dans le nucléaire et vraiment indépendants de la malhonnete mouvance antibucléaire ??? C’est de ça que l’on a vraiment besoin pour être sérieusement informé et non pas de fouteurs de psychoses particulièrement malhonnêtes comme actuellement .

Urank

Intérêssant votre lien sur l’article de Sylvestre Huet.Merci .   Ce qui est particulièrement révoltant,c’est que depuis plus de 20 ans,une succession de gouvernements irresponsables laissent faire et dire n’importe quoi à cette mouvance anti nucléaire ,qui noyaute le service publique Télé et Radio.Alors qu’il pourrait(le gouvernement) imposer un vrai droit de réponse,dans des émissions biens documentées,par des gens très compétents(et non des militants antinucléaires de la pire mauvaise foi).Ainsi le public serait efficacement informé et en mesure de se protéger de l’intoxication psychotique de cette mouvance antinuke malfaisante.On a du mal à comprendre cette inaction gouvernementale très néfaste face à ce sectarisme délétère de la mouvance antinuke qui colonise illégitimement le service publique de la Télé et de la Radio depuis trop longtemps.Le gouvernement doit réagir contre ça .Cette  mouvance antinuke qui colonise illégitimement et impunément le service publique depuis si longtemps est énormement plus ANTIDEMOCRATIQUE et ANTITRANSPARENTE que tous ce qui pourrait être reproché éventuellement au secteur nucléaire en France ou en Allemagne.

Pierrotb01

Excellente émission non partiale (c’est rare) sur la technique de com d’Ar eva et des journalistes qui enquètent. Emission rare et de qualité présentée par D. Schneiderman.

Ralph06

Le film d’ARTE ? Une anthologie des techniques de désinformation des antinucléaires et de leur technique de com avariée , comme d’ailleurs l’émission d’Elise Lucet sur FR3.

rouget

Superbe recadrage de Sylvestre Huet. Arte je l’aime pour ses documentaires histoiriques. Tout ce qui s’approche du présent doit être affecté d’un coefficient de doute exponentiel. L’étalon référence reste les docus de Daniel Leconte. Jamais entendu autant de mauvaise foi par minute. Voir à ce propos la note de Denis Robert sur le personnage. Succulent.

24
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime