Fausse alerte à la bombe à la centrale de Chinon

Vendredi matin, la centrale nucléaire de Chinon (Indre-et-Loire) a été évacuée en raison d’une alerte à la bombe qui faisait suite à un appel anonyme reçu vers les six heures du matin.

Ainsi, seul le personnel non essentiel au fonctionnement vital de la centrale a été évacué, ce qui représentait environ 198 personnes.

EDF, dans un communiqué a annoncé vendredi n’avoir trouvé aucun objet suspect. La procédure standard a mobilisé plus de cinquante militaires des pelotons de la gendarmerie et du GIGN.

Tous les locaux névralgiques (salles de commande et locaux électriques des quatre réacteurs) ont été vérifiés en début de matinée alors que Les contrôles se sont poursuivis dans l’après-midi sur l’ensemble du site.

Toujours selon EDF, le site de production nucléaire de Chinon était totalement sécurisé le jour même et cet incident n’a eu aucun impact sur la production de la centrale.

      

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
6 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Chiche-kebab

…Les anti-N ont tenté d’assassiner monsieur Marcel Boiteux (l’un des grands responsables du programme nucléaire de l’époque) en posant une vraie bombe chez lui qui a réellement explosée . Il n’a du sa survie qu’au hazard ,il n’était pas au mauvais endroit de chez lui ,au mauvais moment .Cela montre jusqu’où les malades mentaux antinucléaires peuvent aller dans cette folie alimentée irresponsablement par les propagandistes criminels de “l’antinucléaire”.  S’ils avaient pu mettre une vraie bombe à Chinon,il l’auraient fait pour de bon ,ces criminels pathologiques inexcusables !

fredhu

Hé, Chiche-kebab, j’en ai vu un avec un autocollant “Nucléaire ? Non merci !” sur sa 504 ! C’est un assassin ! Sur et certain, j’ai la preuve, il fait parti de la conspiration mondiale qui a décidé de tenter de bomber Mr Boiteux (… c’est qui ?) et a essayé de faire péter Chinon (avec une alerte à la bombe ?) ! Je dois lui envoyer une roquette nucléaire, pour le punir ? Hein, hein, je peux ? Note aux âmes sensibles: Les propos tenus dans ce message sont une manière que l’auteur espére ironique pour commenter les propos non moins ironique de Maître Chiche-kebab, qui voit des assassins poseurs de bombes dans l’autre moitié des membres de ce forum et de l’humanité, ceux qui osent ne pas penser comme lui. Qu’est-ce qu’on fait ? On vote et on le déclare l’intervenant le plus ridicule du mois ?

Chiche-kebab

Marcel Boiteux (né le 9 mai 1922 à Niort dans les Deux-Sèvres) est un haut fonctionnaire français. Il a dirigé EDF de 1967 à 1987 et, à ce titre, a été l’un des artisans de la politique nucléaire de la France.   Le 8 juillet 1977 il échappe à un attentat terroriste à l’explosif commis sur son domicile. Les explosifs, placés devant l’entrée principale blindée de sa maison, causent de très gros dégâts matériels. D’après l’enquête, les charges étaient suffisantes pour tuer si Marcel Boiteux et sa famille ne s’étaient pas trouvés à ce moment à l’autre extrémité de la maison. L’attentat a été revendiqué par un « comité d’action contre les crapules atomiques » (CAcCA).   Votre petite ironie à deux balles, ne masquera pas cette réalité facilement vérifiable et l’intervenant le plus ridicule depuis plusieurs mois ,c’est vous, n’ayez aucun doute à ce sujet !  

fredhu

Chiche-Kebab a fini par s’apercevoir que j’utilisais l’ironie (à deux balle, en plus) pour communiquer avec lui !… Vous pouvez compléter mon profil ainsi: crypto-écolo ironique. Au fait, Tchernobyl, c’était aussi un coup du CAcCA ? Note: c’est également de l’ironie. Bonne journée, et profitez bien de ce week-end rallongé.

Chiche-kebab

Phrase de fredhu  : “Au fait, Tchernobyl, c’était aussi un coup du CAcCA ?     Note: c’est également de l’ironie.”   Au delà de l’ironie . Cela voudrait t’il dire que pour éviter un Tchernobyl il serait justifié(pour les fredhu et leurs semblables)  d’approuver des actions comme celui du « comité d’action contre les crapules atomiques » (CAcCA) ; et ansi pratiquer des attentats contre des responsables (et des sites) nucléaires ? Dans ce cas de figure, ça deviendrai de l’apologie d’actes terroristes. Et certains antinukes en sont déjà là depuis longtemps.Attention .

fredhu

Qu’est-ce qui vous ferait croire, Troll, à moi et mes semblables (?) que nous approuverions les actions terroristes ? Vous qui vous faites Chevalier Blanc contre la désinformation, vous faites dire n’importe quoi à toute phrase (même ironique), ce qui s’appelle … de la désinformation. Une attitude typique de troll. Troll: individu  débarquant sur un forum sans s’y inscrire (pas courageux, un troll) pour y imposer ses points de vues par l’insulte, le dénigrement, l’absolue certitude de sa petite opinion, et qui choisi en général un des participant sous un prétexte futile pour le prendre à parti et tourner toute phrase écrite, quelle qu’elle soit, comme preuve indéniable de sa propre supériorité et infaillibilité. Puis-qu’il me faut expliquer encore (c’est le défaut d’un troll, y comprend pas vite … ou pas du tout ;-), refaisons la différence entre un terroriste-écolo (ce que je suis devenu, selon les seules affirmations de mon troll personnel et affectueux) et un citoyen qui cherche à se faire une opinion (c’est de moi et des autres intervenant sur ce site qu’il s’agit !).  Et puisque le nucléaire est au centre de la discussion, allons-y pour le nucléaire. Avant de commencer, et pour rappeler ma philosophie à mon troll qui débarque, laissez-moi faire un parallèle (bien sûr osé) avec un défilé du 1er mai. Juste un exemple. Il suffit de lire l’Huma et le Figaro pour se rendre compte qu’un seul et même événement sera rapporté à ses lecteurs de manière bien différente.  Ceci pour rappeler la méfiance que j’ai (et que nous devrions tous avoir) vis-à-vis des “médias” en général et des “faiseurs d’opinion” en particulier, qui peuvent, parfois, ne montrer qu’un seul coté d’un événement, et ce de plus en plus éloigné des faits, en “oubliant” de plus en plus de “points de vue”, qu’ils sont de plus en plus radicaux. Je voudrai maintenant, et comme je le tente (c’est mon intention) à chacune de mes interventions, être le plus éloigné possible d’une “Vérité” démago, orientée, ou manipulant sournoisement l’opinion des lecteurs pourtant pas si naïfs de ce site. Si après ceci, certains trouvent toujours à redire à mon attitude (coucou, mon troll !), qu’ils n’hésitent pas à me contacter directement (je suis inscrit, moi) pour en discuter à part, ce n’est pas le propos de ce forum de savoir si mon attitude est la bonne ou pas, et il serait raisonnable d’éviter aux lecteurs une liste d’opinions stériles sur la mienne … Energie Nucléaire. Je commence avec les “pour” (pourquoi pas ?): – énergie disponible, et pour très très longtemps puisque qu’une “source d’info” (j’y reviendrai) fait part de 50g par m3 rien qu’en piochant dans nos granits nationaux, – le matériau utilisé une fois peut être réutilisé dans les sur-générateurs, – dan1, par exemple, nous explique avec sagesse et raison que cette source d’énergie, par sa puissance disponible, permet seule (en place du charbon, tout au moins) de faire face à des pics de demande et (presque: délai de redémarrage ?) au moment de cette demande, au contraire de beaucoup d’ENR, et tout simplement, est la seule à pouvoir répondre aujourd’hui à notre besoin de plus en plus nécessaire d’énergie, – les compétences techniques, les niveaux de sécurité exigés, l’importance de la filière industrielle impose une mise en oeuvre par des entités du niveau gouvernemental ou au moins par des entreprises qui ne sont pas des start-ups, – ratio énergie/masse loin, très loin devant tout autre moyens de production, – propre, pas de gaz à effet de serre, produit de l’électricité transportable en sécurité sur de longues distances, à même de recharger les batteries des voitures électriques lors des périodes creuses,  – technologie totalement maîtrisée par la France, nous sommes même les seuls (je crois, non ? A vérifier) à traiter de A à Z les déchets des centrales nucléaires. J’oublie certainement (que voulez-vous, je suis un désinformateur …) des tas de bonnes raisons qui entreraient dans cette liste de “pour”, merci de compléter ! Pas toi, troll, t’es hors-concours. Allez, aux “contre”, maintenant (je réponds lignes par lignes aux arguments ci-dessus, mais en “contre-argumentant” si nécessaire): – 50 g/m3 … J’ai fais mes devoirs (j’ai le temps ce week-end, pas comme en semaine …), googlé “concentration uranium granit”, et les résultats sont (je m’en doutais 😉 … variés. Exemple, d’un monsieur bien informé sur un forum qui argumentait pour le nucléaire: Si l’on prend le massif de granite de Saint Sylvestre qui contient la plupart des gisements exploités à la Crouzille, avec une teneur moyenne de 15 g d’uranium à la tonne et une densité de 2.7, il renferme dans 1 km3 de roches ( 1 milliard de m3), 2.7 milliards de tonnes de roches, donc 40 milliards de grammes d’uranium (40500 tonnes). Vous multipliez ce chiffre par les 300 km3 de granite qui constituent le massif de Saint Sylvestre et vous obtenez un grand total de 12 millions de tonnes d’uranium encore disponibles dans ce granite. 15 g à la tonne, pour un gisement exploité, soit 45 g/m3 pour une densité de 2,7. Il s’agit d’un gisement exploité, les chiffres pour la “moyenne nationale” sont inférieurs (entre 20 et 30 g/m3). Ailleurs, je lis que, toujours pour Crouzille, “la teneur moyenne des minerais du district de La Crouzille était de 0.20% (2 kg d’uranium par tonne de minerai). Le taux de récupération était de 96-98% ce qui nous donne (à 97%) la récupération de 1,94 kg d’uranium dans une tonne.”  1,94 kg extrait de chaque tonne. Encore mieux que 50 malheureux grammes, non ? D’autres comme “Sortir du nucléaire” (mais eux, ils sont contre le nucléaire, alors leurs chiffres, hein …) annoncent des chiffres encore plus bas. Et expliquent que le coût d’extraction (financier, mais surtout impacts sur l’environnement … mais est-ce si important comparé à notre confort ?) devient vite absurde quand la concentration tombe. QUI CROIRE ?!?! Qui de nous était à la Crouzille, qui a les chiffres réels d’exploitations année par année, qui peut nous prouver autrement que par une affirmation aussi volatile et incertaine que “j’ai lu sur internet” ?? Mais PEUT IMPORTE ! Effectivement, même à 1 g/m3, PERSONNE ne peut nier que les ressources en uranium sont “quasi-infinies”. Elle est grosse, la Terre ! Méa culpa d’avoir suggéré que l’uranium était une ressource finie … Ce n’est pas le cas.  Tu vois, troll, on peut se tromper ! Et l’important est de l’admettre.  Ou est-ce que je désinforme encore ? – surgénérateur: heu … rien contre (j’ai pas trouvé, ch’ui paresseux 😉 – le besoin: ha, là, c’est mon truc ! Si je n’ai pas d’argument contre ceux de dan1 (et d’autres, il n’est pas le seul), le fait de justifier de plus en plus de nuk, mais aussi de ventilos, de solaires, de centrales au charbon, au gaz, de bio-éthanol, d’hydrogène gazeux ou liquide, … parce que nous (occidentaux “riches”) admettons difficilement d’avoir à modifier un tout petit peu notre comportement tout simplement en changeant “d’outils” (LED en place d’incandescence, par exemple), ça, je trouve ça absurde.  Le monde à de plus en plus besoin d’énergie pour répondre à la demande d’une population (les 4/5ème des humains, une paille) qui veut, elle aussi, profiter des mêmes bienfaits que nous. Ce ne peut être négligé, ce ne peut être rejeté. Au moins, “ici”, nous pouvons le faire: essayons de réduire le besoin, et laissons les centrales nucléaires (si, si, Troll, tu as bien lu !) s’en charger ! Mais bon, ce n’est que mon opinion, que je ne veux pas troller pas à tout bout de champ dans ce forum. – si la France est effectivement un des leaders dans l’industrie nucléaire, c’est bien grâce à la qualité de sa recherche, et au soucis de nos dirigeants qui imposent les normes de sécurités les plus draconiennes du monde (ça va comme ça, mon troll ?) Mais: – tout ingénieur pas trop pas trop débile sait que le risque zéro n’existe pas, – si j’ai été accusé de terrorisme voulant faire péter kek nuks (bisous, Troll !), d’autres que moi (une poignée d’excités jusqu’auboutistes de l’autre bord)(j’aime pas les extrémistes) rêvent sans doute de le faire, hélas.  C’est un fait: l’homme est parfois bête et méchant (même pour une raison aussi futile que de faire un “exemple” et prouver qu’il avait “raison” !), la sécurité 100% n’existe pas plus qu’en ingénierie, et il faut en plus composer avec ce risque-là aussi, car il existe et les conséquences de la “politique pour/contre” pourraient être … gênantes, – quid de centrales semées “à tout vent” dans des nations dont PERSONNE ne peut jurer qu’elles seront, demain, à même d’avoir la simple volonté d’appliquer les règles de maintenances et de sécurité nécessaires ? Le futur est à écrire, pas de prédiction, svp. – quid alors d’un accident type Tchernobyl qui non seulement pollue irrémédiablement (à l’échelle humaine) quelques km2 (je ne compte pas les vies humaines et les enfants nés handicapés, c’est bien trop pathos et je vais me faire traiter de désinformateur par mon troll), mais a aussi envoyé une masse “non-négligeable” d’éléments chimiques pas vraiment favorable à une vie saine en cadeau même à nous qui entretenons pourtant nos centrale au top ? Risque. Dénoncé par les anti-N, juste questionnée par Fredhu, rejeté comme un faux-probème par d’autres … Tout doit être pesé au risque (si risque il y a) que nous sommes prêt à prendre pour assouvir notre confort.  Exemple: le barrage des Trois Gorges est pourtant, dans le principe, totalement “écologique”, mais au prix du déplacement de population, du bouleversement total des cycles d’irrigation (on échange des inondations contre des engrais), de l’envasement du barrage proprement-dit (bouché, le lac ?), modification du climat local, sans parler des “possibles” (je n’affirme pas sans preuve !) effets du poids soudain (à l’échelle géologique) de la masse d’eau qui “causerait” des tremblements de terre … D’un autre coté, chaque fois que vous conduisez votre bagnole, le risque existe d’y laisser quelques plumes. Doit-on interdire les voitures ? Un peu trop radical, non ? Doit-on interdire le nucléaire parce qu’il présente un risque (tout petit, bien, bien inférieur à celui de l’auto) ?… Pourtant, quand un mec se plante parce qu’il conduisait bourré, on pourrait presque dire qu’il “assume” ses actes et ses erreurs 6 pieds sous terre ou dans un fauteuil roulant. Mais quand il décime une famille qui venait d’en face, les conséquences de son ineptie déborde largement au delà des “frontières” de sa vie. De même, et c’est une interrogation légitime, mon troll ne pourra empêcher d’autres de lui poser cette question: peut-on prendre le risque, si minime soit-il, de revivre un autre Tchernobyl ? On attend quelques réponses articulées. On n’en est pas un désinformateur pour autant, non ? – rien à redire au ratio énergie/masse, c’est effectivement un argument à peser contre le “risque” qu’on est prêt à prendre pour en profiter. En tout cas, à défaut d’une alternative crédible et efficace qui reste à trouver pour le remplacer à court terme, je (Fredhu le terroriste) admet bien qu’on aura du mal à nous passer de nos centrales nucléaires. On alimentera pas nos industries, nos déplacements, nos lumières et nos infrastructures communes avec kek panneaux solaires ou ventilos … … Ce qui n’empêche pas la recherche d’alternatives “dosées” quand c’est possible. Quant à moi, j’ai choisi l’initiative individuelle (réduction de mon besoin …) pour apporter mon tout petit caillou à un possible désengagement dans la douceur. Mon choix. Je tente de l’expliquer (je désinforme, donc). D’autres prêchent l’autonomie totale, et ils y arrivent. Tant mieux ! Et sans aller à l’extrême d’un choix personnel appliqué à tous (j’aime pas cette philosophie de troll), cela montre au moins que c’est néanmoins possible, dans certains cas. – propreté de la filière nucléaire. Pour commencer, info “contre” pêchée sur internet en rapport à notre fameux granit: Il existerait des “effets secondaires” qui “seraient” liés à l’extraction de l’uranium du granit: présence certes totalement naturelle de Radium 226, Radon, Polonium, Plomb 210 dans le substrat granitique, mais qui se trouveront plus aptes à être lessivés par l’eau (une vraie saloperie, cette flotte !) une fois la roche réduite en sable, et qui contamineront dans un laps de temps très court (comparé au lessivage “naturel”) les nappes phréatiques et rivières, finissant (temporairement, mais bien trop à l’échelle d’une vie humaine) dans “l’élément supérieur de la chaîne alimentaire” … vous et moi. Je peux aussi vous servir à volonté les “résultats” de Tchernobyl, mais ce serait vous prendre pour des imbéciles. Un militant anti-N  pure souche pourrait aussi vous décrire par coeur les effets d’une exposition lente et régulière à, par exemple certains des éléments restant après extraction de l’uranium de granit. Mais on s’éloignerai trop dans des zones uniquement soumises à quelques chiffres et statistiques (méfiance, donc) et qui ne seront vérifiables dans quelques bonnes dizaines d’année, le temps de laisser faire le temps. A défaut, on peut juste se poser des questions et souhaiter des réponses qui ne soit pas celles que l’on a entendu vis à vis de l’amiante. Dangerosité suspectée dès 1906, prouvée dés 1974, il faudra attendre (en France) 1994 pour interdire l’amiante dans les bâtiments. C’est certainement idiot, mais on a moins … confiance dans les affirmations de nos dirigeants ou d’experts assermentés (en faveur ou pas) après un exemple comme celui-là.  Cela demande un effort pour être certain que le nucléaire n’aura pas (dans ce futur à écrire) des conséquences similaires, touchant non seulement les “travailleurs de l’atome” mais aussi une population qui se serait trouvée trop longtemps au mauvais endroit … Pas de terrorisme là-dedant, juste l’expression d’une inquiétude. – pour finir: maîtrise. On est champion du monde, c’est clair. Traitement, pareil, rien à dire. Vaut mieux traiter les déchets de nos centrales et celles des voisins que les balancer dans la mer (qui a dit que sans nuk, y’aurait pas besoin de traitement ?;-).  Faut juste souhaiter que TOUS les utilisateurs présents et futur de l’énergie nucléaire fassent de même, c’est tout. Ze end. Ouf. Tout ceci pour finir en beauté en répétant mon autre message: RIEN N’EST PARFAIT ! L’absolue majorité de ce forum le sait bien: j’ai voulu non pas emmerder le peuple, mais répondre à mon troll que, oui, l’énergie nucléaire c’est bien, mais comme un crédit-revolving, il y a certains … inconvénients qu’il serait bien idiot d’ignorer. Et pas juste pour le plaisir du savoir. Désolé pour tous les autres, avec qui je débats habituellement sans trop de prise de tête et en restant courtois. Je m’abstiendrai dorénavant d’être tenté de répondre, même avec ironie, aux gargouillement de mon troll, il n’y a pas beaucoup de plaisir ni d’intérêt à discuter avec un Hurleur de Vérité Unilatérale. A propos de plaisir, à celui de vous lire (couché, message pas pour toi, Troll !).

6
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime