La “Bonne maison”, premier habitat passif en France

La première maison basse consommation arrive (enfin) en France en 2008. 

A partir du printemps prochain, quelques 200 maisons de ce type devraient sortir de terre chaque année. Des pavillons de 80 à 150 m², tous labellisés "Effinergie", l’équivalent du label Passiv Haus (Maison passive) allemand. Le label correspond à une consommation annuelle comprise entre 40 et 75 kWh/m².

"La Bonne Maison" est le fruit de l’initiative du photographe Yann Arthus-Bertrand et du travail de l’architecte Coste.

Pour un prix de 125 000 € pour les 100 m² habitables (hors terrain), elle représente un surcoût de 25% par rapport à une maison conventionnelle. Ou un investissement à long terme, puisque les économies d’énergie permettraient un amortissement sur 18 à 20 ans. Voire moins, si l’inflation se fait doubler entre-temps par la hausse du prix de l’énergie.

Une bonne affaire, si l’on en croit Roland Romain, Président de Geoxia :
"En construisant "La Bonne Maison", nous avons souhaité dès le départ inscrire notre démarche dans une logique industrielle permettant d’envisager une diffusion en grande série à faible coût (à partir de 1300 € HT/m²). Une démarche écologique, mais pragmatique avant tout !"

Parmi les atouts mis en valeur par le constructeur, l’élément primordial demeure l’optimisation de l’isolation, à laquelle vient s’ajouter une bonne intégration des apports d’énergie extérieurs (géothermie, ensoleillement, …)

Dans le détail, cela donne :

  • L’isolation continue du plancher, des murs et des rampants
  • L’air, renouvelé par températion (échange de température entre l’air sortant et l’air entrant)
  • Les fenêtres sont équipées de triple vitrage (25% de performance en plus par rapport au double vitrage)
  • L’électro-ménager est choisi dans la catégorie A++
  • un "mousseur" dans les robinets ajoute des bulles d’air dans l’eau pour donner la même impression de pression pour moins d’eau consommée
  • Un spot solaire capte la lumière naturelle extérieure pour la rediriger à l’intérieur
  • Le chauffe-eau est électro-solaire. L’énergie solaire couvre 62% des besoins de la maison.
  • Un puits canadien capte la chaleur du sol à 2,5m de profondeur (géothermie passive)
  • L’eau de pluie est récupérée pour un usage extérieur
  • Un poêle à bois est couplé à un mur d’inertie thermique en briques.

            

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
12 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
davidnikko

passiv haus = ~15kWh/m2/an alors que d’après l’article “effinergie” préconise de 40 à 75 kWh/m2/an ….Entre les deux il y a donc un véritable palier.

barbefolle

La valeur de 15kWh/m²/an correspond au chauffage pour les maisons passives. Effinergie est calqué lui sur le label minergie suisse qui est légèrement inférieur en terme d’exigences par rapport aux maisons passives.

trinity

http://www.labonnemaison.fr C’est la 1ère maison éco-respectueuse accessible à tous ! 80% d’économie d’énergie par an et 38% d’économie d’eau. Pour répondre à barbefoole et davidnikko Effinergie est tout aussi exigeantes que passiv haus car ce label ne comptabilise pas la consommation d’eau chaude.

Claude

ce ne peut pas être la première , puisqu’il l y a en a déjà une à côté de chez moi depuis plusieurs années .

Ghislaine

La Bonne Maison annonce 12 kWh/m2/an soit un coût de chauffage de 13 euros par mois. Logique puisque cette maison ne nécessite aucun système de chauffage. Il y a donc une confusion dans l’article. Plus d’infos sur labonnemaison.fr et sur le site de Coste Architecture (le concepteur avec Yann Arthus-Bertrand).

julien

Une maison passive consomme un maximum de 15 kW/h/an. Pour combler cette déperdition on joue sur les parametres de la maison. Le problème actuel, relevé sur beaucoup de site et article, est que le marché se développe très fort en se qui concerne les maisons basses énergies et passive. Les sociétés se “spécialise” dans un domaine qu’il ne connaisse pas du tout. Pour ce type de maison il nécessite une réelle étude: nature de sol, exposition, composant de la construction et un dimensionnement optimum en fonction des besoins des occupants. J’ai rencontré un vrai professionnelle qui connait les études thermiques et qui a très bien paramètré ma maison. Je vous invite franchement à visiter son site http://www.boisetbio.com

Monsieur Soleil

Quoi dire de plus si ce n’est que cette maison cumule une infinité de détails et de stratagèmes permettant une parfaite maîtrise de son énergie électrique (MDE)! Un petit bémol cependant pour ce qui est du parti bioclimatique proprement dit! En effet, il manque à mon goût, de l’inertie à la maison, et le mur inertiel présent me semble juste là pour dire qu’on ne l’a pas oubliée! PS: Etrange tout de même de parler de géothermie pour définir le puit canadien! Celà prête à confusion avec la pompe à chaleur qui n’aurait pas sa place ici!

Andre ruszkiewi

Nous sommes intéréssé par la maison passive eu égard à notre environnement. Pourriez vous nous communiquer les informations nécéssaires pour entreprendre une consruction MeciM et MME RUSZKIEWICZ

Jean

je vous conseille de passer par le réseau de l’association “La Maison Passive France”, voir le site http://www.lamaisonpassive.fr, qui est une porte d’entrée

Anthony

Attention phenix a sorti sa gamme “maison du bon sens”, à ne pas confondre avec “la bonne maison” conçue par “agence coste architecture” pour Yann Arthus-Bertrand.Le triple vitrage à disparu, la VMCDF envolée et le puits canadien enterré. A la palce il propose : chaudière, radiateur, plancher chauffant…donc, désolé, mais point de maison passive chez phenixPour info voici ce que l’on trouve sur le site Réalisée à l’initiative du photographe Yann Arthus Bertrand, La Bonne Maison a été conçue par l’agence COSTE architectures et construite par le groupe GEOXIA (Maisons Phenix). Surfaces : 120 m2 habitable Livraison : 2007 Prix : environ 230 000 Euros (pour le prototype)Description : « La Bonne Maison » est la maison de demain accessible à tous :- une architecture consensuelle et adaptable géographiquement : un style qui plait à tous, une géométrie et des matériaux permettant de répondre à toutes les dispositions réglementaires.- des dispositions intérieures répondant à la majorité des familles : un espace jour avec cuisine ouverte sur coin repas, un espace nuit avec 3 chambres. Des volumes chaleureux et lumineux.- la bonne température sans aucun système de chauffage : ENVELOPPE ADIABATIQUE – isolation renforcée (résistance thermique des murs augmentée de 2 x plus que la réglementation en vigueur)- rupture complète des ponts thermiques,- fenêtres à triple vitrage (+25 % de performances / double vitrage classique)- réduction de la perméabilité à l’air des parois par une membrane APPORT D’ENERGIES RENOUVELABLES – Solaire passif grâce à une bonne orientation de la maison et la disposition des vitrages (68% plein sud), contrôle de la surchauffe d’été par un débord de toiture généreux,- Eclairage naturel de toutes les pièces (hors local technique),- Production d’eau chaude sanitaire par panneaux solaires,- Ventilation double flux sur puit canadien garantissant un air propre et tempéré hiver comme été.- Valorisation des énergies engendrées par l’activité humaine dans la maison,- Poêle à bois haute performanceConsommation énergétique chauffage = 12 kw/m2/an(constructions standarts actuelles = 70 kw/m2/an)Coût de chauffage = 13 € / mois- Une bonne gestion de l’eauo Récupérateur d’eau de pluie à usage extérieur,o Robinet limiteur de débito Démousseur économiseur d’eauo Robinets thermostatiques- Utilisation de matériaux renouvelables pour la constructiono Menuiseries, dalles de façades, clins, volets en bois.- Accessible à touso La Bonne Maison est accessible aux personnes à mobilité réduite grâce aux dispositions spécifiques : seuils de portes surbaissés, toutes portes intérieure de 80 mini, couloir 110 de large, douche à l’italienne…La Bonne Maison est une démarche pragmatique d’architecture pour tous à très faible empreinte écologique.INFORMATION COMMERCIALE :La Bonne Maison est un prototype et aussi une éthique environnementale et performancielle.Nul ne peut appeler “Bonne maison”, ni y faire référence, une construction qui ne respecterai pas cette éthique.PHENIX commercialise une gamme inspirée de ce prototype.La gamme est appelée “La maison du Bon Sens”. Il est important de préciser que ni l’Agence COSTE Architectures, ni Yann Arthus-Bertrand ne sont associés à la conception de cette gamme, et ils déclinent toute responsabilité sur les performances, l’esthétique ou le prix proposés par PHENIX. PHENIX assume l’entière responsabilité des Maisons du Bon Sens.Plus d’infos sur :

Raphael512

Pour celles et ceux que la maison passive intéresse, vous pouvez vous rendre sur pour voir d’autres reportages. Autre site à visiter, celui d’une famille qui vit dans une maison passive depuis 2006 :

Ninon

Sans oublier le site français… http://www.lamaisonpassive.fr, de l’association du même nom… qui regroupe les infos nécessaires à la “vraie” construction passive (architecte formé, résultat assuré),  selon le concept européen de maison passive (Cf. modèle allemand).

12
0
Laissez un commentairex