La Nissan LEAF élue Voiture Mondiale de l’Année 2011

La Nissan LEAF 100 % électrique a été élue Voiture Mondiale de l’Année 2011, à l’occasion du Salon International de l’Automobile de New York, devant la BMW Série 5 et l’Audi A8.

Rappelons que la LEAF avait également reçu dernièrement le Prix de Voiture Européenne de l’Année 2011.

« C’est une immense joie de voir le premier véhicule électrique de grande série au monde, la Nissan LEAF, remporter le prestigieux Prix de Voiture Mondiale de l’Année 2011, » a déclaré Carlos Ghosn, President & CEO de Nissan. « La Nissan LEAF se voit récompensée pour être la véritable pionnière de la mobilité zéro émission tout en offrant l’agrément de conduite, le comportement et le confort d’une berline à moteur thermique, le silence en plus. Elle vient conforter aussi la vision de Nissan et les valeurs de mobilité durable que nous voulons offrir aux clients du monde entier ».

« La LEAF permet d’accéder au monde électrique que propose Nissan, ont fait observer les membres du jury du Prix de la Voiture Mondiale de l’Année. Cette cinq-portes 5-places est la première voiture électrique de grande série construite dans cet esprit. Elle revendique, d’après Nissan, une autonomie de plus de 160 km sur une charge complète, se recharge en 8 h environ sur une prise de courant 220-240V et ne produit absolument aucune émission. Son centre de gravité bas favorise un comportement incisif, sans pratiquement aucun roulis ni sous-virage. La bonne nouvelle ? On dirait tout à fait une voiture normale, à cette différence près qu’elle est plus silencieuse ».

Le concours de la Voiture de l’Année a été lancé en 2004 avec, pour sélectionner les lauréates, un panel de journalistes automobiles asiatiques, européens et nord-américains.

La Nissan LEAF est déjà disponible au Japon, aux Etats-Unis et sur certains marchés européens. Elle sera lancée sur d’autres marchés dans le monde en 2012. Le véhicule est actuellement produit dans l’usine Nissan d’Oppama au Japon. Elle sera également fabriquée aux Etats-Unis dans l’usine de Smyrna (Tennessee) fin 2012 et au Royaume-Uni à l’usine de Sunderland à partir de début 2013.

Nissan, aux côtés de son partenaire Renault, a conclu des accords de partenariat avec plus de 90 Etats, villes et autres organismes dans le monde entier, non seulement pour développer et produire des batteries lithium-ion, mais aussi pour promouvoir la mobilité durable.

Nissan a par ailleurs adopté une approche globale pour encourager un monde de plus grande mobilité durable par notamment l’optimisation du service de recharge, le déploiement d’infrastructures, la promotion de l’emploi de matériaux recyclés et d’un système de gestion de l’énergie globale donnant une seconde vie aux batteries lithium-ion.

            

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
gp

La réalité est parfois dure à digérer pour les militants de l’efficacité énergétique. Produire en série une berline de 1450kg capable de transporter 5 personnes dans un confort et une sécurité tout à fait comparable à ceux d’une vulgaire renault mégane serait donc des arguments suffisants pour obtenir le titre de voiture de l’année? A h non pardon, j’oubliais : la voiture en question est “zéro émission”. 1450 kg pour transporter un petit bonhomme de 75kg seul à son volant 80% du temps sans le moindre rejet de CO2 (…) : en voilà une révolution! C’est vrai que comparé à une Lupo TDI de 875 kg capable de 3L/100km, c’est qd mm bien plus flatteur! Et au diable les 22 kWh d’électricité avalés tous les 100 km (25 minimum en usage réel)… Les professionnels de la mobilité zéro émission réponderont qu’il “suffit” de se payer une centrale solaire PV de 200 m² mini pour couvrir les besoins annuels de l’auto en électricité 100% renouvelable. Pour l’heure, continuer à proner une fois absolue dans le nucléaire au risque de voir le bilan CO2 de l’auto explosé… Espérons que la Renault Twizy arrachera à cette très classique Leaf le titre de voiture de l’année 2012. Sans quoi on risque encore de repartir pour 1 à 2 décennies de mobilité énergétiquement pourrie. Vive les quadricycles électriques!

jl06

J’étudie des solutions de transport motorisées individuelles (pas de transport en commun mais pour 2-4 personnes) pour des déplacements quotidiens de 20 à 80 km (aller-retour). Comme gp, je ne veux pas continuer sur la voie des grosses voitures suréquipées et sur-motorisées, même si on les décore d’un beau label “éco”, mais je voudrais pouvoir orienter mes choix aujourd’hui. Entre les diesels les plus économes les hybrides et les électriques, et d’autres peut-être, quelles sont les “bonnes” solutions envisageables? Quels constructeurs faudrait-il favoriser? Existe-t-il déjà des batteries mobiles qui peuvent également être utilisées au domicile?

jl06

Vous avez sans doute vu les exploits des véhicules concourant dans les éco-marathons. J’ai eu la chance de rencontrer il y a quelques années certains des meneurs de l’équipe du lycée de La Joliverie (qui commençait son partenariat avec Polytech Nantes). Ils m’avaient dit “Il faudra bien que l’on comprenne un jour que la performance d’un véhicule se mesure en km par litre et pas par heure”. 3794 km au litre, voilà où 25 ans de travail ont conduit cette équipe de passionnés et les élèves qui adhèrent chaque année au projet. Alors on peut effectivement se poser la question: quel est “LE” véhicule de l’année? Je voterais bien pour MicroJoule (). En attendant, voilà ce que l’on peut se dire: + on sait fabriquer des mécaniques ultra-performantes + on sait fabriquer des moteurs thermiques hyper-économes + on sait qu’il faut améliorer l’aéro-dynamique (et comment le faire) + on sait qu’il faut diminuer le poids (et ce qu’il ne faut pas faire!) Et pourtant… on nous vante les mérites des grosses cylindrées, des équipements… et nous achetons encore et toujours. A qui la faute??

trimtab

Pour gp “Vive les quadricycles électriques!” ????? No comment trimtab

4
0
Laissez un commentairex