La société BioWanze démarre sa production de bioéthanol

Le nouveau site de Biowanze produira près de 300.000 m3 de bioéthanol par an, sur base de blé et de sirop de betterave. L’entreprise utilise un procédé de fabrication utilisant de la biomasse comme source d’énergie, ce qui lui permet de réduire ses émissions de CO2 jusqu’à 70% par rapport à un carburant fossile classique.

Le concept énergétique de l’usine est centré sur une chaudière biomasse de 35 mètres de haut et 60 mètres de longueur, utilisant comme source d’énergie l’enveloppe du froment : le son. Le site est quasi autosuffisant en énergie.

Biowanze produit de façon durable en valorisant une série de coproduits. Après la séparation de l’enveloppe du blé en vue de produire de l’énergie, du gluten de grande qualité est extrait du blé et valorisé notamment en alimentation humaine et animale. D’autres coproduits comme des protéines résiduelles, des composants du blé fermenté et du sirop de sucres de betterave permettent de produire du Condensé De Solubles de blé (CDS), aliment à haute valeur énergétique pour les bovins et porcins, commercialisé sous le nom de ProtiWanze.

L’usine a nécessité un investissement de près de 300 millions d’euros. Sa construction s’est achevée fin 2008. Elle devrait employer près de 120 personnes et pourrait permettre des débouchés pour près de 10.000 agriculteurs. Sa localisation en bord de Meuse permet un approvisionnement optimal en matière première et un transport efficace des produits finis.

La société BioWanze démarre sa production de bioéthanol

Sur la base de critères tels que la protection de l’environnement, la technologie utilisée ou l’efficacité énergétique, le gouvernement fédéral belge a récompensé le projet BioWanze en lui garantissant de pouvoir produire jusqu’en 2013 la moitié du volume de bioéthanol sur le marché national belge soit 125.000 m3.

Filiale de CropEnergies AG, Biowanze a été initié dans le cadre de la Raffinerie Tirlemontoise, premier producteur de sucre en Belgique. CropEnergies AG et la Raffinerie Tirlemontoise font partie du groupe Südzucker, premier producteur de sucre en Europe. L’expertise et le savoir-faire en matière de production et de commercialisation de bioéthanol ont été concentrés au sein du groupe CropEnergies AG.

Le groupe CropEnergies AG possède des filiales en Allemagne, en Belgique et en France. Il est le premier producteur de bioéthanol d’Europe. Ses projets d’expansion en 2008 associés avec le projet BioWanze ont permis de tripler sa production de bioéthanol et de la porter à 700.000 m3. Il exploite la plus grande usine de production de bioéthanol d’Europe à Zeitz en Allemagne dont la production a atteinte en juin 2008 près de 360.000 m3 par an.

BE Belgique numéro 47 (12/01/2009) – Ambassade de France en Belgique / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/57238.htm

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Guydegif(91)

Je n’ai pas tout compris dans ci-dessus, en particulier pourquoi  certains persévèrent à utiliser des ressources à VOCATIOn NUTRITIVE pour faire du fuel !!!!OK pour la partie sirop de betteraves sans doute en excédent, mais dommage pour la partie blé qui devrait être retenue prioritairement pour filière NUTRITIVE !! Shame and scandal !”…biomasse comme source d’énergie…” OK, mais pourquoi pas de celle pas en conflit avec de la nourriture !            et puis…”’une chaudière biomasse de 35 mètres de haut et 60 mètres de longueur, utilisant comme source d’énergie l’enveloppe du froment : le son. Le site est quasi autosuffisant en énergie.” Si l’enveloppe du froment càd le son sert comme source d’énergie en quqsi auto-suffisance ça c’est de nouveau TBien, mais où est passé le grain me^me de froment, dont on ne parle pas ici….! Mystère et boule de …cristal?Merci à Enerzine pour qq explications remettant les chose en place.A+ Salutations Guydegif(91)

Ronald masque

et comme par hasard, il y a quinze jour encore le groupe Raffinerie Tirlemontoise ferme une rapperie de la région pour “cause de non rentabilité”.Mon oeil !Tout cela pour obliger les agriculteurs à 50 km à la ronde minimum d’utiliser Biowanze. Dans un an ils pourront ainsi communiquer sur la réussite commerciale et l’acceptation par les agriculteurs de leur plateforme.

Luc

Roland,vous feriez mieux de vous renseigner avant d’écrire sur les forums.Si les sucreries ferment une à une, ce n’est dû qu’à la suppression des quotas européens.D’après les explications de la société Biowanze, on ne parle pas d’une raperie sur le site de Biowanze, ils vont récupérer le jus de bettrave d’une sucrerie existante. Donc il n’y aura aucun cultivateur de bettrave qui se rendra à Biowanze.

Alethanol

La marque au losange élargit son offre de modèles compatibles avec le superéthanol E85. Il y en avait déjà deux, la Clio et la Megane, en voici deux de plus : la Modus et le Kangoo. Cela n’aura pas dû être bien compliqué, puisque la Clio E85 utilise un moteur 1200 de 75 ch, c’est ce même moteur qui motorise la Modus E85. Et pour ce qui est du Kangoo, il reprend le 1600 16v de la Megane E85. Néanmoins, il fallait le faire, et on complimentera Renault pour cela. Parce que même en utilisant des technologies de production classiques, de première génération, il y a un gain réel en émissions de CO2 avec l’E85. Il est plus avantageux en France de rouler au superéthanol qu’à l’essence. C’est de plus moins cher, et la carte grise est gratuite dans certains départements. C’est dire que pour ceux qui sont hostiles au diesel, le superéthanol E85 est l’alternative à saisir, avec l’atout appréciable de réduire la dépendance énergétique du pays. Renault précise que la conversion à l’E85 de ces modèles est soignée, du réservoir aux chambres de combustion, tout ce qui est en contact avec le carburant a été adapté à l’éthanol.

Bichtoul

en reponse a guydegif moi je travaille a bio-wanze forcement je vais pas critiquer mon entreprise pour se ki en est du grain il est utilise par apres le son pour la chaudiere biomasse et le grain par apres est transformer en produit alimentaire et aussi sert a la fabriquation de l’ethanol par des proceder tres compliquer que je ne saurais expliquer vu que je ne suis pas operateur la bas et qu’il y a tellement de proceder tel que la liquefaction distillation deshydratation fermentation etc pas evident jai pas encore compris tt le fonctionnement alors je m’avancerais pas sur le sujet mais je peut dire que le grain est utiliser aussi a des fin bien precise

5
0
Laissez un commentairex