Lampes basse consommation : l’Ademe fait le point

Alors que les lampes à incandescence sont vouées à disparaître, l’Ademe estime que les lampes basse consommation (LBC) constituent une solution de remplacement performante.

Entre septembre 2009 et 2012, les lampes à incandescence seront progressivement retirées de la vente en Europe. Leur remplacement par des lampes basse consommation (LBC) permettrait de réaliser l’économie d’environ 350 kWh par an et par ménage, affirme l’Ademe. Ce qui correspond à 8 tWh par an à l’horizon 2016 sur l’ensemble du territoire, et l’émission d’1 million de tonnes de CO2 évitée.

En France en 2008, 52 millions de lampes basse consommation, à usage domestique et professionnel, ont été mises sur le marché. Le secteur connaît une croissance à deux chiffres, de l’ordre de 30% par an.

L’Ademe estime que les lampes basse consommation proposées sur le marché constituent aujourd une alternative crédible pour le remplacement des lampes à incandescence, en termes de performances techniques (temps d’allumage, puissance lumineuse, températures de couleur…) et de coût.

L’Agence insiste toutefois sur la nécessité de respecter les consignes de tri de ces déchets électroniques. Les lampes basse consommation sont en effet recyclables à 93%, et contiennent de faibles quantités de mercure. L’organisme agréé Recylum est chargé de leur collecte.

En ce qui concerne les champs magnétiques émis par les ballasts électroniques des lampes, l’Ademe tient à rassurer. S’appuyant sur une étude de l’Office fédéral pour la Santé de Suisse, elle assure que "les LBC, utilisées de façon normale, à savoir à plus de 30 cm d’une personne, ne sont pas dangereuses pour la santé humaine". Selon cette étude, les champs électromagnétiques enregistrés à plus de 30 cm s’avèrent "relativement faibles et très en-dessous des niveaux de référence recommandés par le Conseil de l’Union européenne."

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
20 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Philou

Que dire et surtout que penser des 30 premiers cm ? Nocivité pour l’homme, les enfants ? Lampe de chevet, veilleuse quel danger pour ces éclairages qui parfois sont dans les fameux 30cm… Certes ces lampes sont un énorme progrès en matière de consommation, mais outre les pb de recyclage, le fait que le rayonnement à plus de 30cm soit acceptable ne signifie pas qu’il soit admissible. Vivement les lampes à led !

Bobi

Faudrait surtout arreter la psychose Une journaliste en manque de celebrité publie une étude minable ou elle decrete que les lbc sont dangereuses, en rajoute des tonnes et la moitié du pays pousse des hurlements, sans bien sur vérifier les sources ni chercher vraiment. Psychose quand tu nous tiens Pour les 30 centimètres, c’est une exposition prolongé, faut quand meme etre con pour rester des heures à 30cm d’une ampoule allumée

Bobi

Voila le lien de l’éco organisme qui organise la collecte des ampoules usagées 😉

Le sage

Comment se fait-il,qu’alors que l’on connait par la rubrique d’énerzine :”qui sommes nous ?” : La rédaction : Philippe Thepaut : Directeur de publication Thomas Picavet : Rédacteur Claire Delaunay : Rédactrice, assistante Venixxia technologie : Informatique D’autres personnes participent ponctuellement au webzine, au travers des articles participatifs, parmi lesquelles nous tenons à remercier : Dominique Bidou, René Tregouët, Caderange, Francis Rousseau, Marc Chartier, Alain Richard, François de la Chevalerieetc… Il n’y ait strictement rien sur le “modérateur et responsable du forum” .Cette lacune grave est vraiment à combler . La crédibilité de la modération du Forum est vraiment en jeu .

Bld

Pourquoi ne garderions-nous pas les ampoules classiques pour les plus faibles puissances ? Pour les lampes de chevet (à moins de 30 cm…), Pour les petites pièces comme les toilettes (qui sont rarement allumées très longtemps, mais sont plutôt allumées, éteintes, allumées, éteintes… Ce que n’aiment pas trop les LBC. Cela ne constituerait-il pas un meilleur compromis que l’interdiction pure et simple ? Cela ne serait-il pas même meilleure écologiquement parlant ?

Clobinson

D’abord, d’accord avec Bld… Pour ce qui concerne le communiqué de l’ADEME, ma réaction en le lisant a été une interprétation toute militaire… qui va du “Circulez : y a rien à voir” au rassemlement ” alignement! je ne veux voir qu’une tête! petit doigt sur la couture du pantalon et silence dans les rangs !” ATTENTION – DANGER : ce n’est pas la première fois que l’ADEME refuse toute hypothèse qui va à l’encontre de la nouvelle “pensée unique” qu’elle entend promouvoir !

Flying eyes

Moi, j’ai fait l’expèrience d’une lampe à LED qui a sauvagement rendu l’ame dans ma SDB au bout d’un mois… La moitié des led s’est d’abord éteinte, puis l’autre et au bout de qq secondes, elle a explosé dans un bruit de bouteille de champagne qu’on débouche, et l’ampoule est venu percuter ma baignoire en passant à 10 cm de ma tête… incroyable. Par ailleurs je continue à en utiliser qui fonctionnent correctement, et le fabricant m’a échangé mon ampoule. Je confirme donc la présence dans ce domaine de materiels de piètre qualité, voire dangereux !    

Bld

OK pour les 30cm, ça ne me paraît effectivement pas un gros problème. Par contre y a-t-il réellement eu une étude sur l’intérêt écologique de lampes basse consommation pour les pièces où elles sont de très faible puissance et où elles passent leur temps à etre allumées et éteintes ? En effet, il me semble que leur durée de vie se compte en nombre d’allumages, et non, comme pour l’ampoule classique, en durée d’allumage. De plus compte tenu des contraintes de recyclage, je me dis que peut-être, dans ces cas-là, il vaudrait mieux garder les ampoules classiques ? Ou privilégier l’halogène comme vous le suggérez ? (mais je ne connais leur mode de fonctionnement et leur recyclage) Une analyse de cycle de vie a-t-elle été réalisée ?

eco nrj

Comme le dit, fort justement, le pauvre Bobi; il faut arrêter la psychose… Ceci étant, essayons d’éclairer notre lanterne. QUI SOMMES-NOUS ? Nous sommes concepteur, fabricant, importateur et assembleur en matériels et techniques d’éclairage Leds. Créés en 1989, nos ateliers sont à Mulhouse en Alsace, France. Nous distribuons des produits pour les Mairies, collectivités locales et territoriales, entreprises, magasins, cafés, hôtels, restaurants, salles de spectacle, campings, revendeurs, … Aujourd’hui, ECO-NRJ enseigne de ORBLEU Ltd est un des premiers fournisseurs pour l’éclairage public Leds et Énergie Solaire. LES LEDS, QUEL INTERÊT ? Encore beaucoup plus performant que les fluos compacts, ce système donne des résultats éloquents : • Exemple repris, attesté et prouvé : la consommation d’un magasin de 25 m2 de surface de vente chute de 1.600W/h à 276 W/h, soit une économie d’énergie et une réduction de la facture de 82.75%. • La chaleur des Leds est quasiment nulle contre environ 250°c pour un halogène. Ce différentiel permet de réduire l’usage de la climatisation. Il limite également les risques de surchauffe et donc d’incendie dans le cadre de luminaires placés près d’un faux plafond. Comme la chaleur est quasi-nulle, on peut mettre les Leds très proches des plantes sans risque de les brûler. • Autre source d’économie importante : la durée de vie de nos Leds (normes RoHS) est de 50.000 heures contre 3.000 heures pour un halogène. Ce qui entraîne, également, moins de frais de maintenance. • Offres de luminosité plus riches : blanc, blanc chaud, RGB, …. Environnement et développement durable : • Totalement responsables, les Leds ne contiennent ni mercure ni plomb. Le bilan carbone réalisé pour notre magasin type de 25 m² indique une économie annuelle de 397.2kg/CO2 (sur la base 10 h/jour et 300 jours d’ouverture dans l’année). Peu polluants à fabriquer, ces produits se recyclent facilement. • De surcroît, les Leds n’émettent aucun rayonnement susceptible d’affecter la santé du personnel ou des clients, ni ultraviolets responsables de la détérioration des produits exposés en vitrines comme en rayons. Que dire de plus, sinon de vous apporter une solide matière à réflexion. Et si tout cela était vrai, que nous en apportions les preuves avec toutes les garanties. Partout dans le monde, villes, entreprises, boutiques, bars, hôtels, restaurants, …, testent et adoptent l’éclairage par LEDS. Pourquoi pas, vous ! Respectueusement vôtre. Jacques DELIGNY. http://www.ampoule-neon-leds.com http://www.eco-nrj.info

enerZ

Votre commentaire n’est pas à la bonne place, merci d’aller dans le forum consacré à vous faire connaître Le modérateur

marcob12

Je viens de voir “mourir” ma toute première ampoule “globe” à LEDs après seulement 200 à 300 heures d’utilisation… Les ampoules basse consommation ce peut être une très bonne idée, à condition aussi de ne pas autoriser à la vente des “déchets instantanés”. Sans doute du ménage à faire surtout pour des dispositifs portant ostensiblement le sigle “CE”.

Pseudo1

Maleureusement, j’ai lu que les LED seraient nuisibles pour les yeux, quelle ampoule choisir ?!

marcob12

J’ai deux pistes dont les premiers signes de faiblesse durant un orage (variations des paramètres du courant qu’elle aurait mal supportée) et surtout une mauvaise fabrication (pour des ampoules à 15 ou 20 euros de quoi râler). Le nombre d’allumage semble quasi-illimité (à l’échelle d’une vie) pour les LEDs, donc pas ça.

fredhu

La fable des 30 cm ? Ben voyons, tout le monde sait bien que le réveil, le poste de radio et autres appareils elélectriques situés sur la table de nuit sont bien plus nocifs (?) que l’ampoule halo de la lampe. En tout cas, c’est ce que répetait la Sainte TV les années “avant les halos” Des chiffres ? Avant de trembler et d’hurler au loup, on vérifie. Plusieurs sources. Et pas uniquement les plus catastrophiques parce qu’on aime bien avoir peur de ce qui est nouveau et semble changer nos habitudes. LED nuisibles aux yeux ? Ben voyons. Encore une info Sainte TV ? Merci à quiconque qui fournirait quelques chiffres (j’a’ pas l’temps) En passant, regarder la Sainte TV dans l’obscurité n’est PAS BON pour la vision (simple histoire de contraste …): Et vous le faites toutes les soirées, non ? LED qui pête à 300 h ? Ben voyons, maintenant, sur un ou deux exemples, les Adorateurs de Saintes TV vont en faire une géneralité: LED = daube, je connais quelqu’un qui connait quelqu’un qui a lu qu’elles pétaient TOUTES à 300 h. Le défaut avec internet, c’est que toutes le opinions sont affichées sans censure (ce qui est bien) mais que trop de monde se base sur la première opinion qui l’arrange pour se conforter dans cette opinion … ce qui amène aux situations absurdes de rejeter résolument et définitivement quelque chose sur un point (peut être) négatif sans le peser par rapport aux apports positifs. Et de ne plus pouvoir discuter du moindre sujet sans avoir à être catalogué dans l’un ou l’autre des camps extrémistes (je pense aux posts sur ce site qui affichent les mots “éolien” ou “nucléaire”, ;-). Ou est passé la modération, la curiosité et l’honnèteté dans ce monde ?

Lo

Donc Flying eyes a débouché du champagne dans sa salle de bain et le bouchon a cassé son ampoule ? Plus serieusement, je vois mal ou l’ampoule a pu trouver son “energie de propulsion”   dans quel état était le support?  la nouvelle ampoule a pu s’y glisser sans probleme? quel voltage l’ampoule?  12  V  même avec de l’eau infiltrée dans les contatc il n’y aurai pas eu de decollage…. pardon je doute, mais je prendrai mon bain avec un casque..  (en papier alu, pour lutter contre le magnétisme) et pour ma part concernant les LED je n’ai pas encore trouver de lumiere convenant pour un éclairage confortable, toute tendant vers le bleu comme le petite lampe de poche a led bonne journee    

Le liegeois

Si on va consulter l’avis de l’ADEME sur son site, on remarque une erreur dans l’article enerzine. Les 350 kWh par ménage correspondent à la consommation actuelle totale pour l’éclairage et non à l’économie d’énergie prévue. Il n’est pas prévu de vivre dans l’obscurité à l’avenir !!!

Pierre ernest

Une part non négligeable de nos lampes ne sont allumées que qulques dizaines d’heures parn an: pourquoi imposer de les remplacer par des lampes BC bien plus chères? D’autre part, les lampes classiques chauffent et c’est ce qu’on leur reproche; mais cette chaleur contribue au chauffage pendant plus de la moitié de l’année, et leur remplacement nécessite d’augmenter le chauffage, ce qui nest pas toujours “bon pour la planète”. Bref, les lampes BC doivent être encouragées partout où elles ont un effet positif; mais l’interdiction à la vente des lampes classiques est une ânerie.  

Pastilleverte

c’est facile, c’est plus cher et ça PEUT rapporter gros; Si en plus vous voulez couleur chaude, allumage quasi instantané, durée de vie longue “garantie”, l’amortissement ne se fera que sur plusieurs années, sauf hausse importante de l’électricité; Quant au recyclage : bonne nouvelle la filière existe, mauvaise nouvelle : quel sera le taux effectif de recyclage ? (la mercure est un très bon poison, même aux doses homéopatiaues des BC Enfin Sainte TV peut être (mais pas Saintes, charmante ville du 17), mais oui, grand gourou ADEME, Chantre de la Pensée unique et de la Vériré Vraie (et indicutable, et d’ailleurs ça ne se discute pas, ça s’appelle un dogme, voire une religion)   Vivement les nouvelles “leds” je ne sais pas comment, nouvelle parue dans Enerzine récemment, malheureusement enocre au stade R&D..

Naif

Comment fais-tu pour lire???  Que mettre dans les lampes de bureau type lampes d’architectes qui nous tenaient au chaud les soirées d’hiver? Les led n’éclairent pas suffisamment!

Julien du 71

Voiçi mes arguments qui se tiennent, ayant fait l’expérience de la lampe fluocompacte ou basse consommation ou encore lampe à économie d’énergie, ces 3 termes désignant la même lampe concerné, sur lequelle tant de gens bronche des sourcils… Et bien je vais vous démontrer, qu’elle en a, des qualités, cette merveilleuse invention et vais vous aidez à discerner le vrai du faux à sont sujet Tout d’abord le teint blafarde des lampes est présent sur de nombreux model, et pour y échapper à coût sûr, regarder simplement la température de couleur exprimé en K (Kelvin), et prenez 2700 K pour avoir la même couleur qu’une ampoule à incandescance traditionnel, si le teint est blafarde, vous avez prix, par erreur, un model de 6400 K dite lumière du jour (qui pour ma part donne une lumière pale… abominable) Ensuite la durée de vie de la lampe basse consommation estimé à 8 000 Heurs, en général, est respecté voire bien plus et je tiens à vous préciser que ma plus vielle ampoule date de 4 ans et l’utilise 9 H par jour en moyenne 365 jours par ans (je précise que ma maman à la phobie du noir, donc mise en service oblige la nuit…) Le calcul est simple 9 H fois 365 pour 1 an fois 4 pour 4 ans… résultat sans appel 13 140 Heurs de service…. l’embalage donnait, pour info, 6 000 Heurs Pourquoi 13 140 Heurs de bon et loyaux service me diriez-vous ??? Quelle est le truc ??? Et bien parce que le cycle de commutation (allumage exctinction de la lampe) à été respecté, pour mon cas, allumage et exctinction une fois par jour fois 365 pour 1 an fois 4 pour 4 ans résultat 2 920 commutations sur ma lampe à l’heur actuelle A savoir que l’emballage donnait, pour info, 5 000 commutations Donc voilà la règle d’or pour ne pas foutre en l’air une fluocompacte en moins d’un an… allumer,éteindre,allumer,éteindre,allumer,éteindre sans arrêt, elle n’aiment pas, mais alors pas du tout le disco on off on off on off de l’interupteur Vous pouvez rytmez hard rock on off on off on off sur vos lampes classique (elle dureront 800 h ou 900 h sur les 1 000 promise par la lampe) si sa vous chante… MAIS PAS la fluocompacte qui a se gros point faible, Mais vous noterez cependant, quelle dépasse allègrement les 6 000 heurs pour plus du double, 13 140 heurs, sachant quelle n’a pas tout utilisé son “capital vie”, 2 920 commutations (donné pour 5 000) !!! Pour les très septiques, il me trouveront à redire quelle n’est pas aussi puissante que la lampe traditionnelle (que pour une de 20 W, elle n’éclaire pas 100 W) FAUX, soyez patient et attendez 1 minute 30 environ et elle aura sa plaine puissance… Bon, j’en convient, c’est un 2 ème inconvénients, mais pour ma part, en tant que lampe de chevet cela se trensforme en avantage, puisque l’on est pas ébloui d’un seul coup, le temps quelle chauffe… cela nous laisse le temps de nous réveiller en douceur MAIS pour les plus irréductible, rentre dedans, il me diront que la lampe de chevet ou de bureau (donc moin de 30 cm de la tête) donne mal de tête, vomissement ou pire encore est potentionnellement cancérigène par les ondes électromagnétiques quelle émettent (similaire aux téléphones portables) VRAI, ET BIEN OUI, je déclare haut et fort que ses arguments se tiennent, sont valables et tout-à-fait crédibles, j’ai trop vu de reportages qui mettent en évidances le rayonnement nocif de ce type d’onde que les scientifique n’arrive pas à expliquer clairement et qu’il faut appliquer le principe de précaution (kit main libre aux téléphone portable, plus de 30 cm d’une fluocompacte…ect) à défaut de manque d’avancé sur se sujet …. DONC PRUDENCE Pour ma part, ayant 8 lampes fluocompactes, la plus proche se trouve à 1 mètre de distance et celle de ma lampe de chevet avec rallonge (celle que j’utilise le plus, se trouve à 2 mètres 20 de distance par rapport à ma précieuse cervelle), l’ADEME recommande 30 cm, pas moins, sinon les risques sont non négligeable et deviennent dangereux pour la santé Attention ne soyons pas parano, si cela vous alerte, alors je vous dis d’office, supprimez aussi votre portable, four à micro ondes, ordinateur (wifi) que sais-je encore… dans ce cas, on ne vivrait plus… Prenez en compte le problème, contournez-le, mais relativison. Quand à la consommation divisé par 5, je vous certifie que cela n’est pas de la publicité mensongère ayant mesuré avec un wattmètre la consammation de mes 8 précieuses ampoules, les consommations sont toujours respectées, à 1 watt près de marge de manœuvre maximum où il y a une petite variation à plus où moins l’indication d’origine, donc absolument rien de grave… Et le mercure alors… Il suffit de les recycler adéquoitement, les grandes surface et magasins qui les vendant, sont tenu de les récupérer pour leur recyclage géré par l’eco organisme Recylum qui les recyclent à 93 pour cent comparé à une lampe traditionnelle que l’on jette à la poubelle…et qui n’est donc pas recyclé ! (pas très écologique), pour rappel, la poubelle n’est pas le bouffe tout de service de la maison !!! N’y mettez pas vos piles… Et en cas de casse, il vous suffit simplement d’aérer la pièce concerné pendant 15 min et de ramasser les débris de verre au sol avec du sopalin humidifié afin de récupérer par la même occasion les fines particules de mercure ainssi déposé sur le sol suite à cet incident et de mettre le tout dans un sac fermé hérmétiquement et de mettre ce sac à la poubelle, ne prenez surtout pas d’aspirateur, qui aurait pour effet de dispercer les particules de mercure dans l’air… Quand aux culot restant de l’ampoule, recycler la, comme une ampoule non cassé. Il faut savoir que le mercure est un déchet très toxique, cependant des mesure de sécurité ont été prise et limite à 5 mg maximum la quantité maximal de mercure que doit contenir une lampe basse consammation, de plus l’adem précise qu’un incident de cette ampleur n’est pas dangereux pour la santé humaine si les règles de sécurité sont correctement appliquées . En conclusion si elle est utilisé correctement (ne pas les installez dans les couloirs et wc, donc pour des courtes durées qui est à éviter) et bien recyclé, la lampe basse consommation à un bilan écologique et financier positif indéniable et prochainement, je vous parlerais de l’économie financière qu’elle apportent et qu’elle se rentabilisent au bout de 6 mois d’utilisation. Vous en doutez ? je vous retrouverais prochainement pour en parler en toute transparence, Mercie de m’avoir lu jusqu’au bout !!! Des oppositions, désacords…… Exprimez-vous !!! Je vous répondrais clairement et simplement sans hésiter A très bientôt !

20
0
Laissez un commentairex