L’Ecosse approuve un méga-projet éolien de 456 MW

Les ministres écossais **  viennent d’approuver le projet d’ériger plus de 150 turbines éoliennes dans le sud-ouest de l’Écosse. Ce parc éolien deviendra ainsi le plus grand d’Europe, dépassant de deux fois, en taille, celui de Guadalajara en Espagne.

Le parc éolien sera construit en deux phases et les quelques 755 millions d’euros nécessaires au financement de l’ensemble permettront à celui-ci d’être opérationnel dès 2011.

Il sera susceptible de produire suffisamment d’électricité pour alimenter plus de 250 000 foyers.

Le projet initial était plus optimiste et prévoyait une capacité de 548 MW, capable de fournir de l’électricité pour 320 000 foyers. Mais au final, la compagnie d’électricité Scottish and Southern Energy a prévu d’installer 152 éoliennes, soit environ un cinquième de puissance en moins (456 MW).

Jugé économiquement et politiquement viable, ce méga-projet de ferme éolienne a été bien accueillie par les associations locales et par Greenpeace.

** En Ecosse, toute proposition visant à construire, étendre ou exploiter un parc éolien terrien avec une capacité de production supérieure à 50 mégawatts (MW) requiert le consentement des ministres écossais en vertu de l’article 36 de la Loi sur l’électricité 1989.

      

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jerome

Alors que certains défendent le bien public, le lobby nucléaire soutenu par l’Etat français protège les intérêts privés aux dépens de tous. Et cela n’est même plus surprenant alors que la France reste un symbole de liberté. Combien de temps pourra encore survivre cette légende ?

Vingtcinq

Quels intérêts privés le lobby nucléaire protège-t-il? Le développement éolien industriel, lui, est fondé sur le transfert d’argent public (surcoût de la source éolienne financé conformément à la loi) vers les privés (propriétaires fonciers 4000-6000 €/an/éolienne et fonds d’ investissements rémunérés à des taux annuels considérables). L’investisseur éolien gagne beaucoup plus d’argent que l’actionnaire d’Areva…

Belabo54

Pourquoi opposé le nucléaire à l’éolien?L’éolien utilise une énergie inépuisable….qui oserait dire que l’on peut s’en passer?L’argument du paysage est un argument d’égoïste. L’échelle de temps du paysage, c’est des centaines d’années. La durée de vie d’une éolienne, 20 ans.Si dans 20 ans, on peut se passer des éoliennes car on aura trouver une énergie renouvelable qui remplace tout, alors il n’y aura qu’a les démonter. Et le paysage retrouvera son aspect d’antan.Pensons durable et renouvelable, sans déchets :l’éolien à toute sa place.

pasnaif

…et l’opinion des écologistes pour avoir paix médiatique. Mais en Ecosse comme ailleurs, les gouvernements savent compter et voir que l’éolien, bien que charmant et poétique, ne peut aller très loin à cause de sa variabilité et de son extrème dilution: Ce n’est pas pour rien que l’ère industrielle n’a pas pu démarrer avec le vent bien que celle-ci ait été la première domestiquée par l’Homme, il lui a fallu du solide, le charbon, hélas.Pour moi, pour quelques % d’électricité, l’éolien est acceptable à condition que ceux qui en pâtissent en touchent les dividendes, pas ceux planqués aux Bermudes.Mais comment traiter les 90% restants? L’environnement ne s’en sortira pas avec 10 à 20% d’enr cumulées, ils seront aborbés en 15ans de croissance des besoins.Donc, comprenons que l’Ecosse va se lancer dans le nucléaire aussi.

Zl

oui mais le problème réside également dans le démantèlement et le traitement des déchets de cette industrie. le seul responsable in fine en cas de défaillance de l’exploitant (et il y en a) reste le propriétaire foncier. Cout du démantèlement  près d’1M€ par machine avoué par les exploitants et pour cela aucune obligation pour eux d’apporter des garanties financières pour faire face à leurs responsabilités.

Belabo54

Le problème des déchets dans la production d’énergie est un problème majeur….c’est un fait.Vous avez raison de le souligner car c’est un autre avantage de l’éolien: tout est recyclable.Pour l’instant, il est prévu que le béton soit le seul résidu qui reste en place.Pour le coût du démentèlement, 1M d’euros est une somme qui n’a pas de fondement pour démonter un gros légo.A tout prendre, il y’en a pour 100 à 150 keuros, sachant que les férailleurs se feront un plaisir de venir le récupérer pour trois fois rien: avantage du recyclable, c’est la valoristaion des déchets.

Belabo 54

Le bouquet énergétique est pour l’instant ce qu’il faut développer et le nucléaire en fait partie.Réduire la conso d’énergie est un objectif vers lequel on doit tendre : la rénovation ou l’évolution de l’habitat très peu energivore est obligatoire…et techniquement possible.Quand aux ENR, l’espagne a produit cette année sur un pic 40% de son electricité par l’éolien.C’est anecdotique, mais conjugué au solaire, à l’off-shore, au marin, aux économies d’énergie, cela sera toujours mieux qu’une fuite en avant et la chimère d’une réponse globale et définitive.

Prudent

L’ère industrielle a eu besoin de er, de fonte et d’acier. La sidérurgie a toujours eu besoin de charbon (le coke) pour mettre dans les hauts-fourneaux avec le minerai de fer et produire de la fonte, du fer ou de l’acier selon les besoins de chaque utilisation. Ce n’est pas avec du nucléaire que l’on fabriquera de l’acier, à part le recyclage des ferrailles de récupération dans les ours électriques.

Tonio

MERCI !!!!!!!!le genre de commentaire dont commence a nous habituer le soi disant “pas naif” sont des plus exaspérant … et tellement peu constructifs … pas particulièrement celui ci mais les autres laisser a droite a gauche …. pfffffffffffffffffffffffffffff .. FATIGUANT!!effectivement nous n’arriverons à rien si on continue tous (ou du moins ceux qui n ont toujours pas compris) à acheter 5 télés, 8 lampes 400 W pr son jardin, a laisser les magasins allumer ttes les nuits  etc etc … L un des premiers objectifs de la problématique de l’énergie, et la réduction de la consommation!pour compléter la question du démentellement, il y a effectivement une obligation législative pour les développeurs/exploitant de provissioner une somme d’argent correspondant au démentellement.Je ne suis pas contre le nucléaire, je soutient le développement du bouquet énergétique dont il fait effectivement partie AUJLOURD HUI (le bouquet energétique étant soi dit en pasant une notion qui a écouter nombreux pro nucléaire leur est totalement étrangère).Mais alors s il vous plait, essayons de faire avancer le débat et d’arrêter de dire n importe quoi; morceaux choisi:Le demantellement des sites éolien est un probleme … on vient de le voir c est faux.Le demantellement des sites nucléaires lui par contre apparait comme beaucoup plus problématique, autant financièrement que écologiquement.. que faire de toutes les parties de la centrale qui ont été contaminé (par exemple le coeur du réacteur…)le photovoltaïque serait un problème écologique en fin de vie ….. il me semble que l on tourne autour de 80% de matière recyclable sur un panneau standardQuid des déchets nucléaires ?? alors au pire si c est pas recyclable un panneau pv on l enterre a coté de ses copains radioactifs non? etant donné que c est la plus intelligente solution que l on est trouvé pour cette technologie d’avenir qui nous sauvera tous j en suis sur, et plus particulièrement nos enfants ….Bonne journée!!tOniO.Ps: Pas Naif pourriez vous me donner la liste des actionnaires d AREVA et autres exploitants nucléaires de part le monde, je la transmettrais à nos amis banquiers du luxembourg et suisse (pourquoi seulement les caimans?), je suis plus que sur qu ils en connaissent déjà énormément …

Momo

Je ne connais pas ” Pas Naif ” , pas + que ” Dan ” , mais il me semble , a les lire depuis + d’un an maintenant , qu’ils ne posent qu’une seule question , inlassablement repetee : OUI les EnR vont produire de 10 a 20 % de la globalite de l’electricite consommee actuellement ds. le monde (ou previsible ds. les annees qui viennent ) , ET C’EST TRES TRES BIEN ! …..mais  comment produire les autres 80 a 90 % sans trop polluer notre biosphere , en particulier par le CO2 ! C’est une question intelligente , non ? Pourquoi n’y a-t’il jamais de reponse chiffree coherente donnee  par qui que ce soit ? ( a ma connaissance , bien sur , mais je ne suis pas omniscient , il y a peut-etre une bonne reponse planquee quelque part ? ….  MAIS OU DONC ? Meme negawat se ” contente ” de proposer de passer du nucleaire au gaz …. C’est Poutine et Ahmedinedjad qui en sont ravis  , c’est sur ! ….. Mais notre atmosphere ? )

stef

Je ne connais pas non plus “Pas Naif”, mais il a quand même une facheuse tendance à critiquer tout projet d’EnR, ainsi que toute organisation comme la Criirad qui ose critiquer le nucléaire… On peut être sceptique quand à la part des EnR dans la production d’élec française, sans pour autant voir le mal dans ces énergies (qui rappelons le tout de même sont les moins polluantes…).Quand à une réponse chiffrée, il y en a plusieurs, dont celle (qui à mon avis est la plus aboutie) de Negawatt, qui, contrairement à ce que vous indiquez, ne se contente pas de passer du nucléaire au gaz… c’est bel et bien un scénario de facteur 4 à l’horizon 2050, donc un scénario permettant de limiter nos émissions de gaz à effet de serre, tout en sortant du nucléaire. Mais bien sur, ce scénario nécessite de la volonté politique… Nous avons déjà d’ailleurs largement parlé de ce scénario avec Dan1 sur cet article : pour revenir sur le remplacement du nucléaire par du gaz, je rappelle que dans le scénario Negawatt la consommation de gaz (tous usages confondus) n’augmente pas… Et donc les émissions de CO2 non plus.

Momo

J’ai longuement lu et relu vos echanges tres logiques et tres interessants av. Dan sur ce sujet Je pense avoir egalement ( et il y a deja un sacre bout de temps ) bien assimile  le(s) scenario(s) Negawat , et autres , d’ailleurs …. Mais je continue a penser qu’il ne repond en rien aux besoins DE LA PLANETE ! …. Le nucleaire non plus , j’en suis persuade , et je ne vois tjrs. pas comment l’Humanite va faire , etant personnellement depuis 35 ans confronte a ce probleme en Asie , et en voyant de tres pres l’augmentation vertigineuse de sa population ( on en est a  50 millions d’habitants de + CHAQUE ANNEE …… !)il ne ” convient ” ( et encore , il laisse beaucoup trop de demandes legitimes de cote , et fait l’impasse sur trop de besoins vrais ) qu’a des Pays deja tres bien equipes et deja pratiquement ” gaves ” energetiquement parlant ….. et fait rigoler ( jaune , sans jeu de mots ) ici en Inde comme en Chine ou au Vietnam ….. dont les ” Responsables ” ne savent pas faire autrement que ” simplement ” copier notre modele occidental  ! Et en sachant que c’est IMPOSSIBLE , meme a tres moyen terme Comme ” Dan ” j’ai ici meme pose tres souvent la question : En matiere de confort , de qualite de vie et de longevite globales , DONC de consommation energetique ,  Quid des 4 milliards de pauvres actuels + quid des autres 3 milliards supplementaires qui arrivent ineluctablement d’ici 2050 ?  Avez-vs. une reponse valable ? Merci de m’en faire part …

stef

Je suis bien d’accord avec vous que la problématique énergétique est à prendre au niveau mondiale, et qu’il ne faut pas regarder uniquement ce qui est possible d’être fait en France, mais bien à l’chelle de la planète. Même si pour cel il faut bien commencer par regarder par pays…Pour ce qui est des pays comme la Chine ou l’Inde, je suis totalement incompétent pour vous répondre, je ne connais que très peu ces pays, je n’ai pas du tout lu d’étude sur les potentiels en EnR de ces pays, et je ne sais pas non plus si des assos comme Negawatt ont établi des scénarios alternatifs pour ces pays. Ca serait pas mal. Mais ce qui a de sur, c’est qu’il faut absolument que l’on s’oriente vers un mode de développement viable à long terme, c’est à dire non polluant (ou du moins pas trop, pour que la nature puisse recycler tout ça…) et se basant sur des énergies renouvelables et non fossiles (sinon on fonce droit dans le mur). Je comprend bien qu’en Chine et ailleurs il y ait de plus en plus de besoins d’énergie. Mais comme ailleurs ils gaspillent énormément d’énergie, que ce soit dans l’habitat, les transports, la production d’électricité, … et comme vous l’avez dit ils ne font que recopier notre modèle occidental, qui est lui même voué à l’échec. il faudrait donc que les dirigeants de ces pays (mais je sais bien que c’est de l’utopie malheureusement) s’orientent vers un tout autre modèle de dévelopement…

13
0
Laissez un commentairex