Mer du Nord : Areva installe ses premières turbines éoliennes

Le géant du nucléaire français a annoncé hier que la phase de montage des premières turbines Areva M5000 avait démarré sur les parcs éoliens allemands de Trianel Windpark Borkum et Global Tech I, en mer du Nord.

A l’horizon 2014, ces deux parcs compteront 120 turbines (40 à Trianel Windpark Borkum, 80 à Global Tech I) pour une capacité installée de 600 MW et fourniront de l’électricité à environ 600 000 foyers. La technologie d’Areva équipera alors 33 % des 1.800 MW de la base installée offshore en Allemagne.

Le parc de Trianel Windpark Borkum, d’une puissance de 200 MW, est situé à 45 km au large de l’île de Borkum, à proximité du parc alpha ventus où 6 turbines Areva sont exploitées depuis 2009. Le parc Global Tech I, d’une puissance de 400 MW, est situé à une distance de 110 kilomètres au large des côtes allemandes. Un tel éloignement constituera une première mondiale.

« En nous accordant leur confiance, nos clients Trianel et Global Tech I nous permettent de renforcer notre statut d’acteur majeur sur le marché européen de l’éolien en mer et de nous positionner favorablement en vue de remporter de futurs contrats en France et au Royaume-Uni » a déclaré Louis-François Durret, directeur du Business Group Energies Renouvelables d’Areva.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Peri

Quel intérêt pour AREVA de faire de l’éolien? Je croyais que l’éolien était une hérésie que ça coutait très très cher que ça ne produisait rien… je croyais qu’il n’y avait que le nucléaire qui pouvait nous sauver nous bons français. Quelqu’un peut il m’expliquer ou simplement AREVA a fait une erreur?

Bachoubouzouc

Ou simplement Areva vend des produits là où il y a des marchés rentables ?

Peri

@ badrien, Merci pour les précisions, mais à combien EDF achète le kwh produit par les éoliennes?

Kojema

Précision utile, Areva ne s’est postionné pour le moment QUE sur l’éolien offshore. De fait, une énergie pas encore totalement mature et dont les coûts du kWh sont encore au dessus du kWh EPR… Car @badrien et @Peri, le coût de l’éolien Onshore c’est 8,2 c€/kWh pendant 10 ans, puis entre 2,8 et 8,2 c€/kWh pendant 5 ans selon la productivité du site. Et après c’est au prix de marché ! Soit ebien n dessous des 10 à 12 c€/kWh avancé pour l’EPR !!! vu comme c’est partie, la différence permettra bientôt de financer stockage et smart grids…. Quand le sage montre la lune, vous savez ce que certains regardent…. 😉

Peri

@Kojema, Merci pour la précision du prix d’achat du kwh. Mais je ne comprend plus rien pourquoi on nous bassine en nous disant que le coût de l’éolien est exorbitant alors que cela semble faux en tout cas pour l’éolien terrestre. Peut être que comme pour le nucléaire tout n’est pas compté, le démantèlement par exemple? (même si je pense qu’il est plus simple de démanteler 10 MW éolien que 10 MW nucléaire)

Kojema

Je pense personnellement qu’on fait souvent un mauvais procès aux EnR en comparant le coût d’installations nouvelles (comme un EPR qui se construirait maintenant, d’où mon commentaire) avec des installations anciennes et donc amorties. C’est le cas du nucléaire français actuel qui, disons le, nous offre aujourd’hui un prix d’électricité faible, à fortiori quand on augmente la durée de vie de l’installation. Quant au démantèlement, l’éolien à une obligation de provision de démantèlement. Après, comme le nucléaire, on pourra toujours débatre du niveau de provision mais vue la structure d’une éolienne, la démanteler et la recycler apparrait à priori bien moins complexe… Après, le vrai delta qui persiste est lié au caractère d’énergie de flux de l’éolien comme du solaire (au contraire des énergies de stock comme nucléaire, fossile, …) et donc leur variabilité, qui a un coût également de gestion. L’avenir nous dire enfin quelles sont les technologies les meilleurs pour le stockage, et leur prix, et les smart grids sont aujourd’hui déjà une presque une réalité… Mais le RTE doit bien provisionner tout le temps l’équivalent de 2000 MW de back-up afin de se premunir d’un arrêt inopinée de tranche nucléaire. Cela à un coût également, l’énergie très (trop ?) centralisé… Bref, un sujet complexe mais au combien intéressant !

Bachoubouzouc

“Merci pour la précision du prix d’achat du kwh. Mais je ne comprend plus rien pourquoi on nous bassine en nous disant que le coût de l’éolien est exorbitant alors que cela semble faux en tout cas pour l’éolien terrestre.” Non l’éolien n’est pas exorbitant. Mais il n’est pas donné non plus. Il faut bien voir qu’une éolienne vend son courant en échange d’un tarif d’achat. Ce tarif était de 82€/MWh pour une installation construite en 2006, puis pour un tarif réactualisé les années suivantes, suivant une formule détaillée dans l’arrêté du 17 novembre 2008. Cf les explications de Dan1 : Les prix actualisés étant bien entendu aujourd’hui plus élevés que les 82€/MWh affichés traditionnellement dans les médias. Mais nous sommes bien d’accord que même si les prix sur le marché de gros sont deux fois moins élevés que ça actuellement, cela ne reste pas si cher comparé à d’autres énergies. Et dans la pratique, vous ne trouverez plus grand monde pour reprocher à l’éolien son prix (ce serait plutôt le cas pour le PV). “Peut être que comme pour le nucléaire tout n’est pas compté, le démantèlement par exemple?” Attention, cela est faux. Il y a certes des débats sur le montant à affecter au démantèlement nucléaire (tout comme pour celui de l’éolien), mais les provisions sont belles et bien là : Actuellement, nous sommes de mémoire autour des 18 milliards d’euros déjà provisionnés, pour un objectif de 32 milliards à terme (cf rapport de la cours des comptes sur la filière électronucléaire).

Peri

@ Bachoubouzouc, merci pour les précisions. En fait un parc éolien est à l’étude près de chez moi et ayant partivcipé à une réunion publique je ne savais qui croire entre l’opérateur éolien qui disait que le kwh était acheté 0,082€ et quelques personnes de la salle à priori opposants aux projets qui semblaient outrées disant que cette électricité couterait des milliards aux contribuables… Concernant le démantèlement du parc l’opérateur nous a expliqué qu’il devait provisionner 50 000€ par éolienne avant de mettre en service. Bref une fois passé les concidérations c’est beau c’est moche je me dit que finalement pourquoi pas un parc éolien ici.

8
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime