Linky: “le compteur qui va faire disjoncter le portefeuille des Français”

Alors que début juillet le Premier Ministre a acté le déploiement du compteur communicant « Linky », qui équipera à partir de 2016 les consommateurs français, l’UFC-Que Choisir a rendu publique une étude exclusive sur le "désastreux impact" de ce compteur sur les factures d’électricité.

Sur cette base, l’association appelle les pouvoirs publics et la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) à prendre les dispositions qui s’imposent pour limiter la surtension tarifaire qui guette.

Faute de conseil adapté, 55% des consommateurs mal-abonnés

Si les fournisseurs ont une obligation de conseil envers les consommateurs pour que leur abonnement corresponde à leurs besoin réels, l’étude, basée sur des relevés effectués auprès d’un panel représentatif (1) démontre que 55% des ménages ne disposent pas d’une puissance d’abonnement cohérente avec leur consommation :

– 18% des clients, soit 5 millions de foyers, sont ainsi « sur-abonnés » : ils paient un abonnement trop élevé par rapport à leurs besoins réels. Leur surfacturation représente 35 millions d’euros par an.

– A l’inverse, 37% des clients, (plus de 10 millions de ménages) sont « sous-abonnés » et paient une puissance d’abonnement inférieure à la puissance réellement appelée. Cette situation est rendue possible grâce à une grande tolérance des anciens compteurs dans les dépassements de puissance.

Un surcoût de 308 millions d’euros par an pour les sous-abonnés

"En raison de sa forte sensibilité aux dépassements, l’arrivée de Linky va obliger les foyers sous-abonnés, même si leur surconsommation est faible ou ponctuelle, à passer à une puissance d’abonnement supérieure. Au final, le seul changement d’abonnement entraînera pour ces consommateurs un surcoût annuel de 308 millions d’euros(2)" prévient l’UFC.

Un compteur dit « gratuit » aux 724 millions d’euros de frais cachés

"Au-delà du surcoût de l’abonnement, qui ne touchera que les sous-facturés, c’est l’ensemble des ménages mal-facturés qui va devoir payer pour changer d’abonnement, une opération facturée 36,21 € TTC par ERDF. Si rien n’est fait, les sous-abonnés risquent ainsi de payer 545 millions d’euros… pour un abonnement plus cher ! Pire, même les sur-abonnés – ceux qui paient trop cher depuis des années – vont souffrir de l’arrivée de Linky : pour bénéficier de la baisse de leur abonnement, et économiser 35 millions d’euros par an, ils devront s’acquitter de la somme de 179 millions d’euros au titre du changement de puissance… et auront ainsi 5 ans à attendre avant de commencer à bénéficier des économies d’abonnement."

"Cette double peine pour nombre de foyers est d’autant plus insupportable que le Linky a été récemment présenté au public comme «un compteur gratuit pour les consommateurs»."

Refusant que les consommateurs soient financièrement sanctionnés en raison du conseil défaillant des fournisseurs dans le choix de l’abonnement, l’UFC-Que Choisir demande aux pouvoirs publics et à la CRE :

1- D’élaborer une nouvelle grille tarifaire, avec des niveaux de puissance d’abonnement plus précis, afin que les consommateurs puissent bénéficier d’un abonnement en parfaite adéquation avec leur consommation réelle ;

2- D’imposer la gratuité de la prestation de changement de puissance deux ans après l’installation du compteur Linky, afin d’assurer un « réétalonnage » sans surcoût des abonnements

(1) Etude basée sur les données techniques collectées sur les compteurs de 201 foyers, complétée par un questionnaire sur les habitudes de consommation électrique de ces ménages.

(2) Surcoût total (par an) que devront payer les consommateurs après l’installation de l’ensemble des compteurs Linky et la normalisation des abonnements. Ce calcul est basé sur les écarts tarifaires (2012/2013)

         

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
108 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Mac

Le changement de puissance avec Linky peut être réalisé à distance sans déplacement d’un technicien, la somme forfaitaire demandée par ERDF pour cette opération devrait logiquement ne pas être facturée pour ceux qui auront un compteur linky.

Bachoubouzouc

En effet, ou du moins être réduite à quasiment rien (il reste tout de même un opérateur qui répond au client par téléphone et qui passe 5 min à faire le geste informatique). Toute la diatribe de UFC QC, qui repose sur un coût de changement de puissance de 36€, est donc assez creuse. Quant à ses demandes : 1) C’est évident qu’avec un compteur qui offre beaucoup de possibilités, une foule de nouveaux abonnements divers et variés vont apparaitre. C’est dans l’intérêt de tout le monde (sauf des “sous-abonnés”), cela va donc se faire. 2) A voir. Il est certain que Linky va faire bouger beaucoup de choses. Surtout que traditionnellement, les gens ne s’intéressaient à leur abonnement qu’à leur emménagement, càd peut être une fois tous les 20 ans.

fulupik

@ bac Au-delà de la facture qui ne va pas être triste, comment peut-on cautionner la mise en place d’un instrument de plus pour nous pister ? Ce Linky est une m…. sans nom, et tous les tests ont montré que cela ne fonctionne pas pour le consommateur. Pour vous en convaincre, chercher un peu sur internet les études qui ont été faites et vous verrez ensuite si vous êtes encore d’accord avec le dispositif. (étude sur le signal retour, avec décryptage de la télévision (l’émission que vous regardez), de plus, l’avertissement du consommateur est nul car il faut regarder le compteur pour voir les changements de tarif (êtes vous d’accord pour garder le nez dessus, ou comme moi de sortir dehors avec une pile en pleine nuit pour modifier votre consommation), et il y en a d’autre…).

Eco

Bonjour Avec edf toujours plus deviner pour qui ? avec edf plus c est gros plus ca passe linky c est l arbre qui cache la foret bien a vous

Bachoubouzouc

“Au-delà de la facture qui ne va pas être triste, comment peut-on cautionner la mise en place d’un instrument de plus pour nous pister ?” Cela a déjà été acté que la facture de la pose serait prise en charge par ERDF. Et bon dieu qu’est-ce qu’on en a à foutre de pister votre consommation d’électricité ???? Y a t-il une seule personne sur terre qui ait envie d’espionner votre facture d’électricité ???? A un moment il faudrait arrêter avec les délires paranos ! “Ce Linky est une m…. sans nom, et tous les tests ont montré que cela ne fonctionne pas pour le consommateur. Pour vous en convaincre, chercher un peu sur internet les études qui ont été faites et vous verrez ensuite si vous êtes encore d’accord avec le dispositif.” Non, je ne vais pas chercher. Vous êtes un(e) grand(e) garçon/fille, alors si vous affirmez que des études sur internet prouvent que Linky est pourri, vous pouvez bien passer 10 secondes de plus sur votre clavier pour copier/coller le lien vers ces études. Fournir des sources tangibles pour une affirmation est la base de tout débat sain et rationnel.

filvert

Chaque compteur va émettre des onde dans le réseau électrique et dans votre installation électrique, mais aussi tous les compteurs des voisins situés sur le même transfo ! Pour une résidence de plusieurs immeubles vous pouvez avoir jusqu’à 1000 compteurs qui vont vous envoyer leurs ondes dans votre installation personnelle ! Après les ondes téléphoniques, la wifi… cela va achever la santé des gens !!!!! Un compteur intelligent permettrait de déclencher certains appareils lors des surproductions d’électricité et des tarifs différents selon les heures afin de s’adapter à la production liée au vent, au soleil, aux marées, aux pannes de centrales… avec un boitier avec des indicateurs lumineux bien visibles verts, blanc, orange, rouge clignotant !!!!!!!

energiestr

Une précision pour commencer : actuellement ce n’est pas le compteur qui disjoncte, mais … le disjoncteur. Il fonctionne sur un principe “magnéto thermique” : en cas de court-circuit, coupure immédiate par effet magnétique ; en cas de dépassement, coupure temporisée par effet thermique, long si le dépassement est faible, rapide s’il est court. Dans le cas de Linky, je ne sais pas. Quelqu’un pourrait-il nous dire la logique de coupure en cas de dépassement ? Il faut savoir que tout le monde dépasse la puissance maximale de temps à autre : un aspirateur de 2 kW peut appeler 10 kW au démarrage (facteur 5 typique des moteurs). Même problème avec les lampes à incandescence, les alimentations électroniques et les transformateurs. Un disjoncteur trop sensible rendrait donc la vie impossible. Il semble que cela se soit produit lors des essais de Linky. L’UFC a donc mis le doigt sur un problème important, et il faut que les clients équipés de Linky bénéficient de la même logique de disjonction pour ne pas être obligés de souscrire un abonnement plus cher. Ensuite, si les fournisseurs veulent proposer des abonnements “intlligents”, pourquoi pas. On va bientôt payer les parkings à la minute, pourquoi ne pas facturer en fonction des appels de puissance ?

zelectron

QUI FABRIQUE? DISTRIBUE? FACTURE? EDF ! QUI CONTRÔLE? : EDF

zelectron

QUI FABRIQUE? DISTRIBUE? FACTURE? EDF ! QUI CONTRÔLE? : EDF

Pigeonpasnaif

Bien sûr l’UFC- Que Choisir n’est pas fiable, c’est bien connu….Commencez à payer votre courant comme tout le monde et vous verrez que votre point de vue changera!

Herve

Actuellement, lorsque on souscrit un abonnement a EDF ou autre, on choisit une puissance par exemple 9KVA. L’élelement qui limite l’appel de puissance est un disjoncteur qui lui mesure le courant, par ex 45A pour un contrat de 9KVA. Le disjoncteur n’est pas hyper précis, pour garantir qu’il ne saute pas sur son calibre nominal, le fabricant le cale un peu en dessus, souvent +15%. La tension n’est pas hyper précise non plus, le contrat est respecté si la tension est de 200V. Au dela, c’est un bonus offert au client. Donc le client moyen ayant actuellement un abonnement de 9KVA est suceptible de consommer 45*1.15*230 = 11,9Kw sans faire disjoncter son abonnement. Si EDF remplace le disjoncteur par le linky, il serait souhaitable, pour ne rien changer que ce dernier émule logiciellement le comportement du disjoncteur magnétothermique avec une marge fixe de 15% (car il est trés précis). Dans ce cas,rien a dire! S’ils en profitent pour gratter les 15%, c’est une hausse déguisée du cout de l’abonnement en rapport de la situation actuelle. Encore plus s’il en profient pour faire sauter à la puissance exacte et non au courant, dans ce cas c’est pas 15, mais pres de 30% de hausse moyenne du tarif des abonnements! C’est certainement ce que dénoncent Que choisir , et ils ont raison de le faire.

Bachoubouzouc

@ Pigeonpasnaïf : “Bien sûr l’UFC- Que Choisir n’est pas fiable, c’est bien connu….” J’émets une critique argumentée sur leurs déclarations. Essayez d’en faire de même. La question n’est pas d’être fiable ou pas fiable, personne n’est infaillible et l’avis de UFC QC n’est pas parole d’évangile. “Commencez à payer votre courant comme tout le monde et vous verrez que votre point de vue changera!” Aigreur et jalousie sont aujourd’hui bien les deux mamelles de la France. Sinon merci pour votre petite attaque ad hominem, elle enrichit le débat. @ zelectron : “QUI FABRIQUE? DISTRIBUE? FACTURE? EDF ! QUI CONTRÔLE? : EDF” Zélectron, qui comme d’habitude se réveille uniquement quand il s’agit de bacher EDF. @ Hervé et Energiestr : Energiestr, en effet, si la question porte sur les appels de puissance au moment du démarrage d’appareils, il est normal que le compteur laisse passer ces pointes. Sinon nous serions tous obligés de prendre des abonnements démentiels pour pas grand chose. Hervé, si la question porte sur la disparition d’une marge existante auparavant, alors là non, EDF est dans son bon droit : Vous prenez un abonnement de par exemple 9kVA, si EDF vous laisse consommer jusqu’à 11kVA eh bien tant mieux pour vous. Mais si EDF se met à faire appliquer 9kVA, il ne fait qu’appliquer à la lettre le contrat ! De même, si quand vous allez au resto le serveur vous offre le café, c’est tant mieux pour vous, mais il a parfaitement le droit de cesser de le faire ! Après c’est une question de geste commercial…

gaga42

Je ne veux surtout pas me faire l’avocat du Linky, mais faudrait quand même arrêter de tout lui mettre sur le dos! -“sur-abonnés »: C’est un probleme d’EDF et de ces clients, independant du type de compteur. on peut même imaginer que linky permmette au client d’adapter son abonnement en surveillant sa conso. – “sous-abonnés”: Désolé, un contrat est un contrat, certains (sont-ils si nombreux?) ont peut-être profité de débordements gratuits de ce contrat, tant mieux pour eux. Pour autant, le déclenchement d’un disjoncteur ne se fait pas au hasard et doit suivre des “courbes de déclenchement”, qui servent notamment à permettre le déclenchement plus rapide de dispositifs comme le délesteur. Lequel délesteur permet, en cas de chauffage électrique, d’avoir un abonnement moins cher , est donc amorti en 2 ou 3 ans, et contribue à réduire les pointes hivernales) Quand aux arguments débiles du type “pistage” ou “ondes maléfiques”… cf Bachoubouzouk

Herve

@ Bachou Si vous allez au resto chaque jour depuis depuis 30 ans et que on vous a toujours offet le café. Si tout d’un coup on vous demande de payer ce café. Comment appelez vous cela? Moi, j’appele ça une augmentation déguisée… Désolé @Gaga42 Parfaitement d’accord, le linky peut parfaitement émuler un disjoncteur thermique, (et il sera plus précis, ce qui évitera la dispersion entre les clients.) Faut il qu’il soit programmé pour faire cela…

Bachoubouzouc

“Si vous allez au resto chaque jour depuis depuis 30 ans et que on vous a toujours offet le café. Si tout d’un coup on vous demande de payer ce café. Comment appelez vous cela?” J’appelle ça un changement de patron. Toujours est-il que si le café a toujours été au menu à 4€ et que soudain on me demande de le payer, je n’ai pas à m’offusquer. Autrement ça serait un caprice. Je remarque en outre qu’il n’est venu à l’idée de personne de remercier EDF pour le cadeau de 15% sur la puissance qu’il faisait aux consommateur pendant toutes ces années…

Tech

le seul commentaire censé, c’est celui d’hervé, ce compteur est programmable et en plus à distance! pourquoi ne pas suivre la prod exacte et faire payer la consommation exacte, cette histoire d’abonnement est ridicule. c’est comme si vous disiez à votre boulanger, je consomme un baguette par jour alors je vous paye tous les mois ,28, 29, 30 ou 31 baguettes suivant le mois, mais un jour vous avez reçu un ami et vous avez consommé 2 baguettes, alors le boulanger vous dit vu que vous pouvez potentiellement consommer 2 baguettes, je vous en facture 60 par mois!!!! pas logique,il suffisait de faire payer la ou les baguettes supplémentaires. bachou à vouloir défendre à tout prix ce que propose erdf ou edf vous en devenez incapable de réfléchir à des solutions rationnelles

Bachoubouzouc

L’abonnement pour l’électricité répond à la même problématique que l’abonnement pour le téléphone : prendre en compte le coût d’infrastructure que supporte le fournisseur, quelles que soient les consommations. Si votre boulanger avait mis en place un réseau pneumatique de livraison de pain à domicile, il vous ferait lui aussi payer un abonnement, que vous lui achetiez du pain tel jour ou non. Vous êtes vraiment hallucinants ! Outre les comportements de gamins gâtés type “pourquoi c’est qu’EDF y m’fait pu d’cadeaux !!?”, ça ne vous vient pas à l’esprit que si un système a été organisé pendant des décennies de telle manière par des professionnels, c’est p’t’être parce qu’il y a des raisons rationnelles pour cela !!!

sansun

Je me trompe peut être mais, jusqu”à preuve du contraire , il n’y a aucune obligation à accepter ce nouveau “radar Linky chez soi . A moins que comme les smartphones type iphone on en redemande !!

Sicetaitsimple

D’abord, notons que l’étude del’UFC se base sur 201 foyers. Ca me parait très limite statistiquement pour extrapoler à la totalité des foyers francais. Ensuite, c’est sur la base d’un “questionnaire” sur les habitudes de consommation. Est-ce que tous ceux qui sont dits ” surabonnés” n’ont pas oublié de temps en temps le petit coup de radiateur d’appoint qui existe quand même dans pas mal de cas. 37% de “sous-abonnés”? Ca voudrait dire 37% qui se baladent très souvent entre 100 et 110% de leur puissance souscrite, sacahnt que celle-ci évlue (au moins aujourd’hui) par pas de 3kW? La aussi ça me paraitrait surprenant, même de façon purement statistique.

Dan1

Les abonnements sont en kVA (kiloVoltAmpère) et la disjonction des anciens disjoncteur d’abonné est réalisée selon une consigne en Ampères avec une marge. Même sans marge, le consommateur était gagnant du temps du 220 V. Par exemple pour un 6 kVA, il avait en moyenne 220 V x 30 A = 6,6 kVA pour 6 payé. En réalité, avce une marge sur le courant de 15%, ça pouvait déjà faire 7,6 kVA. Mais le mieux, c’est que l’on est passé au 230 V / 400 V et que rien n’a bougé. L’abonnement à 6 kVA permet donc au moins 6,9 kVA et peut être 7,9 kVA ! Et cerise sur le gâteau, les particuliers ne payent pas la puissance réactive qui a augmenté dans le résidentiel à cause de l’électronique et des lampes basses consommation. Au bilan, les consommateurs n’étaient pas perdants. Cependant, je ne sais pas comment fonctionne Linky et si la limite sera réalisée réellement en kVA. Car si c’est le cas, sans marge, un abonnement de 6 kVA serait limité à 6 000 / 230 = 26 Ampères ! Et là évidemment, ça fait une grosse différence avec les habitudes prises.

Sicetaitsimple

Il ne me parait pas anormal qu’une association de consommateur crie au loup, même si dans le cas présent une étude sur 201 foyers et basée sur du déclaratif ne me parait pas très sérieux… Sur le fond, Linky ( ou mâme un compteur Landys et Gyrr que j’avais dans une autre habitation il y a environ 15 ans) permettra à tous les “surabonnés” de pouvoir constater leur consommation de pic (elle est enregistrée) et donc de pouvoir éventuellement diminuer leur facture. Il y aura peut-âtre quelques “perdants” parmi les “sous-abonnés”, encore que ça pourra peut-être les inciter à avoir une gestion un peu plus vertueuse de leur consommation, notament lors de “leurs” pointes, qui peuvent dans certains cas correspondre aux pointes nationales, Mme Rivasi et pas qu’elle devrait être contente…. Bref, faut pas voir que le verre vide….

Herve

Bachou a écrit: “Je remarque en outre qu’il n’est venu à l’idée de personne de remercier EDF pour le cadeau de 15% sur la puissance qu’il faisait aux consommateur pendant toutes ces années…” Un grand merci a EDF pour nous avoir laissé une différence entre la limitée réele et la limite souscrite de X% (X étant une moyenne) Je remercierais encore plus ERDF s’ils pouvaient nous laisser ces X% à l’avenir sans augmentation de l’abonnement, vraiment merci à EDF, ERDF… Voila c’est fait

Sicetaitsimple

Je ne connais pas vraiment les fonctionnalités de Linky, mais j’ose imaginer qu’il serait possible d’avoir une part “abonnement au kW près”, même si ça ne me parait pas être le sens de l’histoire (cf post de Bachou ci-dessus).. Bref, au lieu d’environ 30€ pour 3kW de plus par an (pour la plupart des gens entre 3 et 9kW), avoir un truc à 10€/kW en plus ou en moins par kW.

Bachoubouzouc

Si je résume votre com’ : “je ne sais pas trop de quoi on parle, mais ça concerne EDF donc par principe je suis contre”. C’est bien ça ? “D’après ce que j’ai pu en lire, l’interêt serait nul pour le consommateur,voir négatif, et son “intelligence “plus que limitée.” L’intérêt principal pour le consommateur est des opérations à distance (d’où plus besoin de RDV à domicile) et moins de problèmes d’écart entre consommé et facturé puisqu’il y aura télérelevé permanent. Et pour le consommateur ça s’arrête là. En même temps c’est gratuit. Faudrait pas non plus venir nous dire “oooh j’ai pas l’impression d’en avoir eu pour mon argent” ! “Si le seul interêt est de fourguer à tout prix un concept “révolutionnaire ” qui traine dans les tiroirs d’EDF depuis des années, ce que je soupçonne, alors je dirais stop tout de suite.” J’aurais tendance à dire que puisque le compteur ne vous appartient pas (il appartient à l’autorité concédante), qu’il ne changera rien aux engagements contractuels d’ERDF envers vous et qu’en plus on ne vous fera pas payer un centime pour son changement, alors votre stop vous ne vous étonnerez pas si on n’en tient pas compte. Après, vous êtes parfaitement libre de ne plus être abonné à l’électricité, hein, on ne vous force pas. “Mais bon , j’espère me tromper, et je laisse la place aux véritables connaisseurs de Linky, en posant la question suivante: Qui peut me dire exactement ce qu’il apporte pour le consommateur? Pour EDF?” Si j’en crois votre avatar, Tatuapu, vous aimez le photovoltaïque. Que vous n’ignorez pas être une énergie intermittente. Ca tombe bien, lorsque les écolos viennent nous vendre leur “100% ENR”, “smart grid” est souvent la réponse miracle lorsqu’on leur demande comment ils comptent matcher production erratique et consommation. Ca ne suffira évidemment pas, mais Linky va être un sérieux pas en avant pour l’intégration des ENR dans le mix français : Premièrement en étant capable de compter le courant rentrant chez un particulier, mais aussi sortant s’il est équipé d’une installation photovoltaïque. Là où autrefois il fallait poser un deusième compteur (spécifique) pour l’installation PV. Deuxièmement en donnant aux gestionnaires de réseaux une vision précise et en live de la consommation, aidant ainsi au pilotage d’un mix électrique de plus en plus instable. Troisièrement en permettant à terme aux gestionnaires de réseau de piloter selon les besoins (et avec des contrats client spécifiques) la consommation de certains équipements chez les particuliers (chauffe-eau, radiateurs, etc). Ce qui facilitera l’équilibrage offre/demande. Voilà, j’espère avoir répondu à toutes vos questions.

Bachoubouzouc

J’oubliai le plus important : Un des intérêts principaux pour EDF, c’est les gains de productivité puisqu’on n’aura plus besoin d’envoyer un agent chez vous pour faire les relevés ou les changements de puissance. C’est ce qui explique que le remplacement des compteurs soit gratuit, ERDF finance par ses gains de productivité. Et accessoirement pour le client, il aura accès à ses courbes de consommation précise tout le long de l’année.

s4m

autant je comprends UFC que choisir (ils sont dans leur rôle), autant je comprends aussi EDF et la volonté de faire correspondre abonnement/puissance de manière plus affiner qu’auparavant. Cependant, si on en suit les calculs de l’association, il apparait clairement que cela va faire augmenter la facture globale des français sans que le service fourni n’évolue. D’autant qu’EDF ne me semble pas vraiment aux abois. Si effectivement EDF prétend qu’il n’y aura pas de hausse généralisée associée à l’introduction de ce compteur, il faudrait effectivement ajuster les abonnements à la consommation et puisque cela augmente les recettes, il apparaitrait nomal d’accompagner cela d’une baisse des abonnements.

Herve

Ce que va faire Linky par contre c’est que vous allez systématiquement avoir la tranche au dessus de vos besoins. Désolé mais je ne voit pas en quoi le Linky va dégrader la situation par rapport a ce qu’on a maintenant, au contraire comme disait un interventant, il permétrait (ça veut pas dire qu’il va le faire) d’avoir un abonnement à la carte, ce qui n’est pas possible actuellement. “Linkyest totalement inutile pour l’intégration des énergies renouvelables,” Pas forcément. Il peut y avoir plein d’avantages autres que l’élimination des agents EDF, ou la multiplication des types de tarifs . Il est trés probable qu’ils aient prévu de passer des infos supplementaires et d’utiliser le linky en tant que modem. Par exemple en cas de surproduction ENR, il pourrait demander aux onduleurs de réduire la production, et de disjoncter l’install si l’ordre n’est pas exécuté dans les temps. Inversement il fera du delestage lors des pics de conso. Ce type de compteur ouvre la voie a de multiples applications pratiques. Mais le plus important pour les gestionnaires réseau, c’est qu’il permettra de savoir qui consomme quoi et quand, ce qui permettra de facturer au juste prix les divers opérateurs alternatifs, et de les faire participer à l’equilibre du réseau.

Bachoubouzouc

“Linkyest totalement inutile pour l’intégration des énergies renouvelables, la preuve étant que l’Allemagne a annoncé qu’elle n’allait pas procéder au déploiement de compteur intelligent parce que ça n’avait aucun intérêt pour le consommateur allemand…” Si j’en crois cet article, l’Allemagne renonce à Linky uniquement parce que d’après l’étude qu’elle a commandé (qui n’est pas forcément parole d’évangile), les économies engendrées ne seraient pas suffisantes : Par ailleurs, cela me surprendrait des allemands qu’ils ne veuillent pas mettre en place leur propre système. “(sachant qu’en plus linky ne l’est même pas intelligent)” Ayez donc le courage d’aller un peu plus loin : “Linky c’est caca” Comme ça vous aurez vraiment atteint le degré zéro de l’argumentation. “Il font juste un déploiement au niveau des hubs de consommation et c’est tout ce qu’il faut d’ailleurs, aller au niveau du consommateur individuel ça n’a aucun intérêt.” Si, celui de pouvoir à terme piloter une partie de la demande. Du smart grid quoi. Ca m’amuse vraiment de voir que tous ces intervenants qui il y a encore un an ne juraient que par le smart grid, et sont soudain contre dès que ERDF est sur le point de la mettre en place. J’attend toujours de savoir ce que, techniquement (et précisemment), vous avez à reprocher à Linky. “Et vous pourrez dire que “linky c’est gratuit” le jour où une collectivité aura le droit de passer en régie son réseau de distribution, tant qu’ERDF a un monopole on le paie et ERDF va se faire de belles marges sur son installation…” Pas de bol pour vous, ERDF est en train de faire la paix avec les collectivités locales :

fulupik

Il n’y a pas de parano dans mes propos, je vous invite à simplement taper dans votre “meilleur” moteur de recherche et sur YouTube, les mots etude linky pour découvrir des centaines de sites qui expliquent et démontrent les risques de ce compteur. Même si notre technologie veut faire passer le signal en CPL (moins d’émission à la source) les hautes et très hautes fréquences utilisées sur des cables non-blindés posent problèmes. C’est le cas en Californie, au Québec, en Allemagne etc. Et j’insiste sur le coup exorbitant de cette opération (+ de 4 milliards) qui va indirectement nous coûter très cher et pour quelle économie dans nos foyers ? êtes-vous près à passer votre vie avec le nez sur le compteur, qui dans la plus pars des cas n’est même pas dans votre maison ou appartement ?

Bachoubouzouc

“Il n’y a pas de parano dans mes propos, je vous invite à simplement taper dans votre “meilleur” moteur de recherche et sur YouTube, les mots etude linky pour découvrir des centaines de sites qui expliquent et démontrent les risques de ce compteur.” Néanmois c’est l’usage sur Enerzine de coller directement le lien du document auquel vous faites référence dans votre commentaire. Ca permet de savoir précisemment de quoi vous parlez et ça facilite le débat. “Même si notre technologie veut faire passer le signal en CPL (moins d’émission à la source) les hautes et très hautes fréquences utilisées sur des cables non-blindés posent problèmes. C’est le cas en Californie, au Québec, en Allemagne etc.” L’ensemble du dispositif a déjà été expérimenté auprès de 300 000 clients dans la région de Lyon et de Tours avec pas mal de succès. On a dépassé (j’espère) ce stade là.

Herve

@Tatuapu Je reprends votre affirmation. En fait c’est plus large que ça – Vu du coté de ERDF, il y a forcément un interet, sinon ils ne le feraient pas. – L’interet pour le client reste a démontrer. On n’a pas encore d’infos sur les nouvelles offres qu’il va permettre. Je pense que votre point de vue se place du coté “économie d’energie”. Si c’est le cas, oui, je suis plutot d’accord avec vous: Une grosse partie de notre conso est due à nos habitudes de vie. Je ne voit pas ce que changer le compteur peut apporter. Si ce compteur permet de montrer la conso (pour rappel les compteurs actuels le font déja), faire des économies demande beaucoup d’attention, et qui au final se traduisent souvent par des économies de bout de chandelle -> On s’en lasse et on relache les efforts. Je ne crois pas que ça fasse beaucoup d’effets sur la majorité des gens. Enfin, pour ceux qui considèrent que faire des graphiques de conso… permet de faire des économies, il existe des boitiers qui font ça , pas forcément besoin de changer 20 millions de compteurs. Par ex: ()

Devoirdereserve

“Ca va coûter combien, pour quel bénéfice ?” Tiens, subitement la rationalité nous gouverne ? Je me marre. Où étaient Tatuapu, Fulupik et consorts dans les discussions sur l’éolien, le PV, la CSPE etc ??? Subitement, 4 milliards pour économiser quelques % d’énergie, c’est trop cher ? Ah, ben zut. Je ne trolle pas : mais quelle tartufferie ! “Donc, stop”. Bien dit !

Sicetaitsimple

Sur les risques, il me parait prudent de vous éloigner de votre PC voire de vous en priver car je suis quasiment certain que vous ne vous rendez pas compte de ceux que vous prenez… Intervenir sur Enerzine c’est prendre le rique de réduire son espérance de vie de 3 à 5 ans et de mourir dans des souffrances attroces, autant vous éviter ça. Ce n’est pas encore prouvé, mais il y a des études (disponibles sur le Web) qui le démontrent. Sur le coût certes 4Md€ c’est une somme, mais c’est un “one-shot”. on se paye bien 2Md€/an pendant 20 ans en CSPE pour produire moins d’1% de l’électricité francaise “pour quelle économie dans les foyers?.”…en plus à des moments ou très majoritairement on n’en a pas besoin.Vous voyez, tout est relatf….

Bachoubouzouc

Bon, avec tout ça, je ne sais plus sur quel ton chanter “financé par des gains de productivité”… Et puisque les quelques avantages que j’ai cité pour ce système n’ont pas l’air de convaincre, je vais en citer un autre : Ca vous est déjà peut-être arrivé de revenir de vacances pour vous rendre compte qu’un arbre est tombé sur votre ligne, que votre pavillon a été privé d’électricité pendant des semaines et que le contenu de votre congélateur est ruiné. En effet, pour l’instant ERDF n’a aucun monitoring sur son réseau basse tension, et n’intervient que sur appel des clients. Avec Linky, le distributeur pourra se rendre instantanément compte si un ou plusieurs clients sont coupés (utile après une tempête…), et pourra réaliser des réalimentations à distance, parfois automatiquement (réseaux auto-cicatrisants, comme ça existe en moyenne et haute tension). Cela lui permettra d’orienter les équipes de maintenance précisemment en fonction des priorités, d’avoir une vue directe et exacte de l’état de son réseau BT. Linky est LA brique technologique qui va permettre de faire un step dans la diminution des temps de coupure sur le réseau BT.

Hercule

Ben dis donc, si un arbre tombe sur votre ligne électrique Linky Superman le replante aussitôt ou le coupe en rondelles et rétablit votre ligne électrique. Vous pouvez rentrer de vacances tranquille, tout est bon dans le congélo.

Tech

dans votre frénésie de défendre coûte que coûte ce que peuvent faire edf ou erdf vous êtes pathétique , vous allez froler la crise cardiaque, calmez-vous! je n’ai nullement dit qu’il ne fallait pas d’abonnement, j’ai juste dit que l’usager devrait pouvoir payer sa consommation exacte, sans que le niveau de puissance consommée, totalement arbitraire, vienne influer de façon importante sur sa facture. je ne les connait pas exactement et reprend les 3 – 6 -9 kWh ou kVA cités plus haut pourquoi ces chiffres? et comme le redit un post, je ne pense pas qu’une utilisation peu fréquente à 3,1 au lieu de 3 nécessite de dimensionner un réseaux pour 6 et donc de payer un abonnement pour 6! d’autre part ce “délit” de “surconsommation” 0,1 kWh pourrait dans les périodes de forte production être utile pour écouler ce 0,1kWh supplémentaire!!! autre idée la disponibilité d’internet dans un nombre croissant de foyers, devrait permettre par exemple de faire payer moins cher son électricité à quelqu’un qui en consommerait très peu dans les périodes de forte demande, en l’ayant prévenu auparavant de ces périodes à éviter , certainement plus efficace que de “regarder” sa consommation max sur un linky!!!

trimtab

“……autre idée la disponibilité d’internet dans un nombre croissant de foyers, devrait permettre par exemple de faire payer moins cher son électricité à quelqu’un qui en consommerait très peu dans les périodes de forte demande, en l’ayant prévenu auparavant de ces périodes à éviter , certainement plus efficace que de “regarder” sa consommation max sur un linky!!!….” Vous preconisez “de faire payer moins cher….dans les périodes de forte demande”, mais comment ‘éduquer’ le consommateur d’éviter ces périodes là si ce n’est pas par un ‘signal prix’ qui dit ‘ce qui est rare est cher’, tel que fait le tarif TEMPO (évoqué à maintes reprises ici, par moi-même et bien d’autres !). Prévenu LA VEILLE (à 20h) du ‘coup de bambou’ à 55cts kWh du lendemain, on ajuste, on réflechi, on programme…….pour consommer le MOINS possible…! Et ça marche……..moins de jus globalement, car on apprend très vite à raissonner en fonction du signal prix….fort! C’est un peu le même principle qu’on utilise dans des domaines comme le transport et le tourisme…..pour pouvoir ‘lisser’ la demande des voyages etc… les periodes creuses sont moins cher etc…..Dans mon propre travail (ferries trans manche) nous avons (comme SNCF, compagnies aeriennes etc) depuis longtemps ce genre de ‘yield management/fluid pricing’ qui fixe les prix ‘pointes’ fort (weekend etc) et des prix ‘creuses’ beaucoup plus bas….! Après le client qui veut faire au ‘moins cher’, gère comme il peut selon les contraintes qu’il est prèt à accepter pour le ‘gain’ obtenu. Le signal prix est souvent très efficace…..et même si je devrait me faire ‘bruler au buchet’ (bonjour Dan1 !) le litre d’essence à……… 3€ !…changera surement quelques ‘habitudes’…….? Run for your life trimtab….the lynch mob is coming…..! trimtab

Bachoubouzouc

@ Tech “dans votre frénésie de défendre coûte que coûte ce que peuvent faire edf ou erdf vous êtes pathétique , vous allez froler la crise cardiaque, calmez-vous!” C’est vrai. Mon pauvre vieux coeur de retraité EDF dépassé par le changement de paradigme risque de ne pas tenir… Tellement aimable à vous de vous en soucier… “je n’ai nullement dit qu’il ne fallait pas d’abonnement, j’ai juste dit que l’usager devrait pouvoir payer sa consommation exacte, sans que le niveau de puissance consommée, totalement arbitraire, vienne influer de façon importante sur sa facture.” En même temps, votre commentaire n’était pas hyper clair… Toujours est-il que ce que vous proposez n’est pas appliquable : Le dimensionnement du réseau est effectué en fonction de la puissance maximale appellée par les consommateurs. Si on met puissance illimitée pour tout le monde, on aura beau faire payer cette puissance, les fils finiront par être trop petits pour tout le monde. “autre idée la disponibilité d’internet dans un nombre croissant de foyers, devrait permettre par exemple de faire payer moins cher son électricité à quelqu’un qui en consommerait très peu dans les périodes de forte demande, en l’ayant prévenu auparavant de ces périodes à éviter , certainement plus efficace que de “regarder” sa consommation max sur un linky!!!” Ou bien vous pourrez vous équiper d’un écran relié par radio au compteur, qui vous indiquera les heures pleines/creuses, sans avoir à être relié à internet. Ou tout simplement vous prendrez un abonnement pour lequel ERDF baissera automatiquement la puissance de votre chauffe-eau ou de votre chauffage électrique pendant les pleines et l’augmentera pendant les heures creuses, en fonction des besoins. Sans avoir besoin de regarder quoi que ce soit. Et accessoirement, Linky ne vous empêche absolument pas d’aller voir sur internet tout ce que vous voulez, en plus du compteur ! @ chelya : “Pour le contrôle du réseau BT il n’y a aucun besoin d’aller jusqu’à l’utilisateur final…” Ben si, je vous en ai cité déjà plusieurs : Voir en direct les coupures, y compris individuelles, effectuer des opérations à distance, et surtout pouvoir piloter de l’effacement chez les consommateurs. Et je m’avance peut être mais il me semble n’y avoir rien d’impossible à ce que le contrôleur de votre installation PV dialogue avec Linky et derrière le réseau via le modem radio. Chelya, comme tous les autres, vous êtes contre Linky simplement parce que c’est EDF qui le fait.

Lionel_fr

Ok en résumé, l’électricien français provoque une hausse cachée en passant son calcul de l’arrondi à la troncature, tous les acteurs économiques pratiquent ce genre d’astuce vaseuse, c’est pas très clean , mais c’est invisible. Les utilisateurs de 6.1kVA en sont quittes pour investir dans une répartition de puissance qui va lisser la consommation pôur qu’elle ne dépasse pas le seuil fatidique , ce qui n’est pas consommé dans la minute le sera quelques minutes plus tard. Au passage, un tel investissement permet en général d’optimiser la conso car le même harware supprime quelques veilles, chauffage en absence.. Une fois que le hardware est installé, il n’y a plus qu’à optimiser la programmation (en l’occurrence c’est plutôt du scripting) au bout du compte , cet investissement est assez facile à rentabiliser mais il est dommage qu’il serve surtout à optimiser une tarification artificielle. Si l’énergéticien répercutait mieux ses coûts réels, pour un investissement strictement identique, les particuliers pourraient gérer les pics hivernaux, mais si j’ai bien compris , le tarif est une religion qui ne se réforme pas comme ça.. Dans un siècle ou deux , les tarifs seront partiellement indexés sur la disponibilité de la ressource et les e-homes seront assez intelligents pour faire du trading à la consommation, mais il faudra attendre que le mammouth se décide à faire des grilles tarifaires intelligentes. Comme jen connais un rayon sur la répartition de ressource, je sais que cela va prendre trèèèès lontemps avant qu’on remplace le “foisonnement” aléatoire actuel par une rigoureuse répartition qui ne provoque pas de tirage frénétique à chaque baisse de barême … En attendant, les fabricants domotiques ont là un marché de 10 millions de foyers (merci UFC), prèt à payer quelques centaines d’euros pour éviter de passer dans la tranche d’abonnement supérieure. (ou plutôt de disjoncter) Au final, il y aura quand même un commencement de lissage qui permettra une section de câble légèrement inférieure pour un traffic équivalent… Je ne sais pas vraéiment qui est le gagnant mais cela ne me semble pas préjudiciable.. Peut être les sous-abonnés vont-ils disjoncter 100 fois avant de se décider à mieux gérer leurs appareils , mais sont-ils psychologiquement prêts à investir autrement que dans l’urgence ? j’en doute

Herve

Lionnel, d’acord avec vous. Chelya “Pour le contrôle du réseau BT il n’y a aucun besoin d’aller jusqu’à l’utilisateur final…” Oui et non. Il faut en permanence équilibrer l’offre demande. Jusque à maintenant on agit essenciellement sur l’offre (centrales) et un peu sur la demande (Tarif nuit, tempo). Notez que dans ce dernier cas nous somme déja avec un pilotage chez le client final. Si on se mets a mettre du solaire PV plein pot sur les toitures, dans le but de faire beaucoup d’ENR, faudra de toute façon faire qq chose: – Soit un recours massif a des moyens de stockage (trés couteux) – Soit agir sur la production ENR/conso et dans ce cas pas le choix on pilote chez le client. Le lien que vous montrez parle de la commande de groupes de backup répartis un peu partout. Ce modèle est viable tant qu’il n’y a pas beaucoup d’ENR, mais vous condamne a garder une partie fossile assez significative. Actuellement je n’ai pas vu d’onduleur solaire qui gére la régu du réseau, encore moins sans liaison avec un centre de dispatching mais si vous avez des infos la dessus je suis preneur.

Tech

j’avoue que ma proposition de payer moins cher en période de consommaion fortea pu paraitre bizarre et contre prodcutive, l’idée était différente de ce que j’ai mal écrit. j’essaye de re phraser. si par exemple quelqu’un consomme en moyenne plus de la moitié de son contrat max, et que pendant les pics il consome moins que la moitié de sob conteat, alors il reçoit une réduction sur son abonnement par exemple! l’idée étant de valoriser les efforts du client pour réduire sa conso pendan les pics, ce que propose lionel_fr par de petits automates programmés en automatique. la crainte par la suite du trading automatique, est d’aboutir à ce que tous les automates décident au même moment de couper ou de reprendre, en dérivant les effets des décisions et en augmentant les risques de défaut du réseau. la solution passant impéraivement par un lissage et a priori du stockage local et/ou déporté et je reviens sur ma marotte ! une tendance qui est maintenant de prévoir un minimum de stockage sur tout nouveau projet d ENR.

Dan1

“Mais linky est pas intelligent, c’est même clairement dit par ERDF qui indique que c’est un compteur communiquant mais que suite à la décision de la CRE il a été décidé de ne pas mettre d’intelligence dedans” Il est peut être utile de rappeler qu’aucun matériel ne possède intrinséquement de l’intelligence (si on ne veut pas galvauder les mots). Sauf à considérer certains robots qui s’en approcheraient. Mais je crois que Linky en est bien loin. “L’intelligence” que l’on pourrait penser avoir décelée à l’intérieur n’est que le reflet de l’astuce et éventuellement de l’intelligence des concepteurs. Après le marketing veut nous faire croire ceci ou cela, mais le matériel n’est au maximum maximorum que communicant.

Herve

Concernant le “gaz vert” je doute qu’il couvre une part importante des besoins au DK. Combient de Twh fossiles consommé au DK?, combient produits localement? Pour quelle pollution indirecte? J’aime bien le glissement de sementique sur le backup: pour rappel un backup c’est un moyen de subtitution quand le moyen de base est en rade. En vous lisant on peut croire que les danois ont trouvé la méthode pour que le vent souffle sur commande pour faire du backup avec de l’éolien! Faut pas inverser les choses! Si vous dites que le stockage du froid,… ne coute rien, cela veut dire que les imposants moyens à mettre en oeuvre pour y parvenir sont gratuis, ou dumoins que le gain sur l’achat en bas tarif couvre les dépenses d’amortissement et d’entretient. Non! c’est pas toujours gratuit sinon beaucoup l’auraient déja fait. Pour rappel la conso du frigo c’est entre 150 et 600Kwh/an, la conso d’une famille c’est facilement 10x plus. Poste important certes mais pas forcément trés gros. Concernant la rapidité necessaire au réglage primaire, on est d’accord, mais force est de constater que les ENR n’y participent pas non plus aujourd’hui. Le développement fait dans les conditions actuelles conduit à rendre le réseau instable. Et le réglage primaire c’est un moyen de secours ponctuel, si vous l’utilisez en permanence votre frequence réseau sera rarement à 50Hz, quant à la tension c’est inexploitable sous peine d’avoir des répartitions aléatoires des productions qui vont conduire à des conflits d’interêts entre petits producteurs. Non le système pour avoir une bonne homogéinité necessite la coordination centralisée de tous les moyens de production et si possible les consommations principlales. Pour le reste vous nous expliquez tout l’interêt d’une gestion centralisée, en partant de la maison jusque au quartier. Mais à l’echelle d’un quartier, appart du solaire PV, vous produisez avec quoi pendant 70% du temps? Du Gaz? C’est Poutine qui vous paye ou quoi? Non les marchands de gaz de shiste (production locale comme vous l’aimez tant!) Si vous voulez que ça marche avec des ENR poussez votre raisonnement jusque au pays, voire l’europe entière, au moins. Et au final vous arrivez sur le meme problème mais en partant de l’autre bout. Et dans tous les cas, il faut bien une interface chez l’utilisateur pour coordonner frigo, PAC… Et cette interface pourrait s’appeler Linky, pourquoi pas!

Dan1

A Chelya. “votre plus gros consommateur d’électricité c’est votre réfrigérateur”. Mouais, ben changez vite de réfrigérateur alors ! Pour ma part, le réfrigérateur consomme moins de 150 kWh par an pour une consommation globale “trimtabienne” d’environ 3 000 kWh/an. Mon réfrigérateur représente donc moins de 5% de ma consommation d’électricité qui est déjà faible. Avec un congélateur en plus, j’arrive même pas 350 kWh pour le poste froid qui reste inférieur à 12% de ma consommation totale. Evidemment, il y a 20 ans c’était différent !

Sicetaitsimple

Vous nous dites: Si l’énergéticien répercutait mieux ses coûts réels les particuliers pourraient gérer les pics hivernaux, mais si j’ai bien compris , le tarif est une religion qui ne se réforme pas comme ça. Le religieux n’a a mon avis pas grand chose à voir, vous conviendrez que sans un compteur ” Linky like” chez les particuliers, il est bien difficile en termes de sophistication d’aller au-delà du jour/nuit, de l’EJP et comble de sophistication du Tempo cher à Trimtab.

Sicetaitsimple

“les danois passent toutes leurs cogénération au gaz vert”. Ah bon? Dites nous tout: les chiffres de production de gaz vert au Danemark et ce que ça représente en pourcentage de la production electrique. Et puis aussi la consommation totale de gaz au Danemark tant qu’on y est, mais je peux vous aider si vous le souhaitez sur ce point.

Dan1

Comme Sicetaitsimple, je peux aider chelya à trouver les vrais proportions de la production d’énergie au Danemark :

Sicetaitsimple

Laissez quand même Chelya répondre! Ah, précision pour Chelya: vous nous parlez de cogénération, donc c’est super en termes d’efficacité énergétique. Cependant, si vous pouviez isoler dans les chiffres que nous attendons tous avec impatience les cogénérations dont la production de chaleur ne sert qu’à chauffer le digesteur ,donc qui n’amênent absolument rien en terme de substitution(c’est juste une energie consommée “en plus” pour produire le “gaz vert”), ce serait le top! J’en demande peut-être un peu trop, mais ça me semble à la portée d’un tel connaisseur du Danemark que vous. Nous sommes tout ouie.

Dan1

Désolé, j’ai été un peu vite alors même que j’imagine très bien chelya en train de compulser puis compiler les chiffres de l’énergie au danemark pour nous les présenter de façon factuelle et argumentée afin de nous clore le bec une fois pour toute. Au cas où chelya s’égare et ne parviennent pas à nous présenter quelque chose d’irréfutable (hypothèse hautement improbable, fruit de notre goût immodéré pour les spéculations les plus improbables), nous pourront toujours l’orienter vers les chiffres régulièrement publiés par les Danois. Dans ce cas, que seuls des esprits retords avancent, je vous laisserai la primeur de la démonstration.

Sicetaitsimple

On aimerait tellement …par exemple dans ce cas précis sur un sujet très précis, le “gaz vert au Danemark”. Vous vous rendez compte, les Danois “passent toutes leurs cogénération au gaz vert” (sic) et on est même pas au courant! C’est sûr que vous et moi allons prendre une claque monumentale avec des vrais chiffres vérifiables de Chelya, et là nous allons faire profil bas sur Enerzine pendant quelques mois, le temps de l’oubli…

108
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime