Qu’est-ce que l’oxygénation des eaux usées ? A quoi sert-elle ?

L’oxygénation des eaux usées constitue une obligation sur le plan légal. Il est donc indispensable de la faire afin de se mettre en conformité avec le cadre réglementaire établi à cet effet. Outre le fait qu’elle soit une contrainte, elle permet également de galvaniser les stations d’épuration, mais surtout de préserver la santé de tous ainsi que l’environnement, dans le cadre du traitement des eaux.

Le processus de l’oxygénation des eaux usées

L’oxygénation des eaux usées est un processus servant à l’aération, la purification et le traitement de l’eau. Cette dernière suite à ce traitement est recyclée ou réutilisée dans le milieu naturel. Elle peut aussi plus tard être transformée en eau potable. Ce processus s’effectue grâce à une introduction d’oxygène dans l’eau en guise de traitement (donc son aération). Cette opération a pour but d’ajuster la demande chimique en oxygène de cette dernière.

L’aération et l’apport d’oxygène dans l’eau contribuent aussi à limiter la prolifération des bactéries et des micro-organismes. Ce type de traitement s’effectue généralement dans les stations d’épuration. Par ailleurs, l’oxygénation peut aussi servir dans le cadre de la production d’eaux potables. En effet, pour qu’elles soient consommables, les eaux potables doivent contenir de l’oxygène dans une certaine mesure.

Cet oxygène étant disponible dans l’environnement, sa production ne nécessite aucune forme de pollution, ce qui est salvateur pour la planète. Il convient toutefois de garder à l’esprit que le but de l’oxygénation n’est pas de faire en sorte que ces eaux usées soient directement consommables. Il s’agit surtout d’éliminer tous les polluants chimiques et organiques contenus dans l’eau et aussi à sa surface.

La Demande Chimique en Oxygène de l’eau (DCO)

La DCO est un paramètre fondamental en matière d’oxygénation des eaux usées. En effet, elle indique la quantité d’oxygène qu’il faut pour retirer toutes formes de polluants et d’effluents de l’eau. La DCO est donc très souvent employée pour étudier l’efficacité des stations de traitements des eaux.

Elle permet d’avoir un aperçu sur la qualité de l’oxygénation effectuée. Il s’agit par ailleurs d’un critère utilisé par les collectivités pour autoriser ou non le rejet des eaux dans le milieu naturel. La DCO entre ainsi en compte, que ce soit pour l’assainissement collectif ou non collectif.

La demande chimique en oxygène a l’avantage d’être facilement mesurable. Elle est devenue indispensable en matière d’oxygénation des eaux usées. De plus, elle dispose d’une reproductibilité très performante.

À quoi sert l’oxygénation des eaux usées ?

Le traitement des eaux usées permet de lutter contre la constitution du sulfure d’oxygène (H2S). Cette source d’azote constitue un gaz désagréable et ultra toxique pour l’homme ainsi que pour la planète entière.

Ce processus de traitement des eaux usées est une solution très utile au niveau d’une station d’épuration. En effet, il intervient dans le mécanisme d’aération des stations de manière à les rendre plus compactes. Ainsi, le traitement des eaux usées contribue aussi à limiter les odeurs nauséabondes et les moussages.

En résumé, il s’agit d’un procédé qui permet de traiter tous les déchets qui figurent dans les eaux usées. Après oxygénation, ces dernières seront plus aptes à être rejetées dans les bassins, rivières, lacs, etc. De ce fait, l’oxygénation des eaux usées est une solution durable, qui permet de protéger l’environnement et la qualité de l’air.

Pour plus d’informations, consultez Air Liquide, spécialiste du traitement des eaux usées et des effluents industriels.

Partagez l'article

[ Billet sponsorisé / publi-rédactionnel ]

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Guydegif(91)

Bonjour, 1 iD à mettre en discussion: “combiner électrolyse et oxydation !” Plus de détails un peu plus loin. Au préalable, petite mise au point et correction: -> Dans le texte, on peut lire: “À quoi sert l’oxygénation des eaux usées ?Le traitement des eaux usées permet de lutter contre la constitution du sulfure d’oxygène (H2S). <—- H2S = hydrogène sulfuré ou sulfure d’hydrogène…pas d’oxygène. Pour l’iD – suggestion: > si électrolyse sur place, l’objectif c’est de produire du H2 (pour méthanation, mobilité ou stockage), mais en // on produit de l’O2. Cet O2 peut être utilisé pour faire l’oxydation… Lire plus »

Guydegif(91)

….sorry, dans ci-dessous, il fallait lire “oxygénation” et pas “oxydation”.
A+
Guydegif(91)

papijo

“Le traitement des eaux usées permet de lutter contre la constitution du sulfure d’oxygène (H2S). Cette source d’azote constitue un gaz désagréable et ultra toxique pour l’homme ainsi que pour la planète entière.” Manifestement l’auteur de ce texte devrait réviser ses cours de chimie ! Ceci dit, l’oxygénation permet aussi d’éliminer l’ammoniac, pas tellement plus sympathique que H2S, mais qui lui contient de l’azote ! Enfin pour Guy de Gif, il ne faut pas mélanger production d’hydrogène par électrolyse (on recherche un haut rendement ce qui nécessite une eau de bonne qualité au départ (additionnée d’un électrolyte), et une station… Lire plus »