Rhodia se lance dans le biogaz en Chine et au Vietnam

Le groupe chimiste Rhodia réalise son premier investissement dans la technologie du biogaz, en acquérant la participation du Groupe Econcern dans six projets pilotes de production situés en Chine et au Vietnam.

Misant sur le potentiel de croissance et les opportunités offertes par le marché du biogaz, Rhodia compte s’appuyer sur ces projets pour renforcer son expertise et son savoir-faire industriel dans le secteur des énergies renouvelables.

“Nous avons pour ambition de développer des solutions chimiques et énergétiques permettant de limiter l’utilisation de ressources naturelles d’origine fossile", explique Philippe Rosier, Président de Rhodia Energy Services. "Ce nouveau domaine d’expertise est à la croisée de notre métier de chimiste et de nos activités liées à l’énergie et aux marchés du carbone."

La finalisation de cette transaction, qui devrait intervenir au cours du 4ème trimestre 2009, est soumise à l’approbation des autorités de concurrence concernées.

            

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
alain843

sont-elles plus gazeuses que celles de l’Ouest ?

Etienne solar

Dans tous les pays de notre chère planete … sauf une petite zone retranchée derrière son camp nukléaire … le bétail peut être à l’origine d’une production fort interressante de méthane. Ceci permet : – Une production de méthane pour la cuisson, le chauffage et l’électricité (via un cogénérateur par exemple) – Une autonomie énergétique de la plupart des fermes qui font de l’élevage (l’installation de biogaz pourrait largement être financée par l’économie de ligne électrique et autre pylones) – Une production de matière organique sèche dont le premier avantage vis à vis du lizier est de de pas s’infiltrer dans les nappes fréatiques. En France, on aime – les pylones – l’énergie nuk – les engrais chimiques – les nitrates – la dépendance energétique – etc – et pardessus tout, on aime donner des leçons entre autre aux chinois premiers mondiaux dans le domaine des biodigesteurs individuels …

Momo

En France , certains ( mais heureusement pas tous ) adorent s’auto-flageller ( et dopnner des lecons a ts. les autres ! ) car effectivement en Chine ils n’ont nul besoin de centrales nuc ( d’ailleurs ils n’en ont pas et n’envisagent absolument pas d’en construire ! ) , ils ne generent pas grand chose comme CO2 provenant  de combustion du charbon , dont l’extraction ne pollue pas du tout chez eux , ni ne tue et mutile personne , ils ont tres peu de lignes THT de plusieurs milliers de km , ils utilisent tres peu de produits et d’engrais chimiques  pour se nourrir , ils polluent tres tres peu leurs fleuves et leurs nappes phreatiques  ( leur eau est parfaitement potable du Tibet au Guandong ! ), et leur seule consommation d’hydrocarbures provient de leurs bio-digesteurs de fumiers indigenes , ils n’importent rien pour leur industrie , pour leur chauffage ni pour leurs millions de bagnoles ( qu’ils fabriquent a partir de rien , sans importations de minerais ni consommation d’energies d’aucune sorte … ) Ben voyons !

Franjuel

Tiens, vous aussi vous avez remarqué que Etienne Solar a autant de cervelle qu’une paramécie .

marcob12

En tout état de cause, cela aura autant d’impact d’ici 2020 que l’écrasement d’un moustique sur le pare-brise d’une  motrice de TGV lancée à 300 km/h. Pour mémoire, les chinois vont dépasser sous peu les USA en matière de capacités électriques et envisagent d’aligner l’équivalent du parc nucléaire français d’ici 2020, (on prévoit jusqu’à 86 GW de nucléaire en 2020), d’avoir des capacités éoliennes dans un intervalle allant de 150 à 290 GW), 10 GW de solaire voire plus, le tout pour environ 1500 GW de  capacités en 2020. On est dans la démesure et clairement un projet de ce type va dans le bon sens. Le problème là-bas est l’échelle du problème.

Momo

Et pas seulement en Chine …. mais egalement pour les 5 milliards d’humains ” en voie de developpement ” … et les 3 milliards supplementaires ineluctablement ” en voie de naissance ” avant 2050 !…Je  vis ” la-dedans ” depuis des decennies … et le reste me parait tres futile !

Momo

Le 3 fevrier dernier ns. avions deja echange qq. consioderations sur ce theme ” biogaz ” , mais en Allemagne … Le % d’energie recuperable a partir de cette source rapporte a la consommation globale d’energie(s) d’un Pays restera tjrs. marginale , pour ne pas dire infime ( sauf megacataclysme renvoyant tout le monde – en tout cas ceux qui resteront debout – a l’age des cavernes ou des huttes en paille et en boue ) , un tres simple calcul le montre . Vs avez raison ” un projet de ce type va ds. le bon sens ” …. mais cela aura un impact extremement faible sur le niveau de vie global moyen des Chinois …. et surtout sur leur production demente et helas exponentielle de CO2 !

7
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime