Total soutient le développement du 1er opérateur de taxis à hydrogène à Paris

Total a finalisé son entrée dans le capital de Hysetco, société française qui développe la mobilité urbaine à hydrogène. Hysetco détient la première flotte de taxis hydrogène au monde, lancée en 2015 et exploitée dans la région Île-de-France sous la marque Hype, ainsi que des stations de recharge d’hydrogène.

Le projet Hype a pour ambition de démontrer pour la première fois à grande échelle la viabilité des véhicules à hydrogène zéro émission pour la mobilité urbaine.

Avec l’acquisition d’une participation de 20%, Total rejoint les actionnaires historiques de Hysetco : STEP (Société du Taxi Electrique Parisien), Air Liquide, Toyota et Kouros.

Hysetco détient actuellement environ 700 taxis à Paris. Cette flotte de véhicules thermiques est en cours de renouvellement afin d’être exclusivement composée à horizon 2024 de véhicules fonctionnant à l’hydrogène. Ces taxis à hydrogène s’approvisionnent au sein d’un réseau dédié de stations de recharge en hydrogène opérées par Hysetco. Ce réseau est amené à croître dans les années qui viennent pour accompagner la croissance de la flotte des véhicules à hydrogène.

Total mettra son réseau de stations-services à disposition de Hysetco pour contribuer à l’accroissement de ce réseau de stations de recharge en hydrogène.

« Cette acquisition est un engagement concret et un vecteur d’accélération pour Total dans le domaine de l’hydrogène pour la mobilité. Nous nous réjouissons d’être engagés auprès de partenaires dont les compétences et les expertises se complètent tout au long de la chaine de valeur du véhicule à hydrogène. » déclare Patrick Pouyanné, Président-directeur Général de Total. « Après son investissement dans le nouveau réseau Bélib’ de bornes de recharge pour véhicules électriques, Total veut ainsi contribuer à faire de Paris la vitrine des nouvelles mobilités urbaines neutres en carbone, à destination des professionnels et des particuliers. Total continue ainsi l’accélération de sa transformation en TotalEnergies, acteur multi-énergies leader de la transition énergétique. »

Total et l’Hydrogène

Total s’intéresse à la production d’hydrogène décarboné -bleu ou vert- produit selon des procédés neutres en carbone, sur base de gaz avec capture et enfouissement de CO2, ou sur base d’électricité renouvelable intermittente. Depuis plusieurs années, le Groupe s’applique à développer des cas d’usages concrets, notamment pour la décarbonation de procédés industriels et la mobilité.

Total est ainsi impliqué en tant qu’utilisateur industriel, au sein de ses raffineries, et comme acteur de son développement comme carburant, notamment en Allemagne où 24 stations Total proposent déjà de l’Hydrogène dans le cadre de H2 Mobility.

Total est également membre actif de plusieurs initiatives et associations professionnelles dédiées à l’Hydrogène : le Hydrogen Council, Hydrogen Europe, l’Alliance Européenne pour l’Hydrogène Propre (European Clean Hydrogen Alliance) et France Hydrogène.

À propos de Total : Total est un groupe multi-énergies, qui produit et commercialise des carburants, du gaz naturel et de l’électricité. Nos 100 000 collaborateurs s’engagent pour une énergie meilleure, plus abordable, plus sûre, plus propre et accessible au plus grand nombre. Présent dans plus de 130 pays, notre ambition est de devenir la major de l’énergie responsable.

Partagez l'article

 

[ Communiqué ]
Lien principal : www.total.com

         

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Btn

Les pétroliers ont tout intérêt à développer la filière Hydrogène, qui, contrairement à l’électrique, leur assure de pouvoir assurer l’approvisionnement des véhicules (contrairement à l’électrique où on peut recharger à la maison). Le “seul” souci de l’hydrogène c’est sa production, bien souvent à partir de ressources fossiles, et quand ça n’est pas le cas, avec des rendements très inférieurs à ce qu’on a en cycles chargement/déchargement d’une batterie.
à part remplir les poches de Total, je ne vois pas l’intérêt de l’hydrogène pour les voitures.