Une aile gonflable, rétractable et automatisée pour les navires

A l’occasion de Movin’On 2021, sommet mondial de la mobilité durable, Michelin passe de l’ambition à l’action en présentant deux innovations en lien avec les grands enjeux du futur de la mobilité.

Le projet WISAMO présente une aile gonflable, rétractable et automatisée, s’installant sur les navires marchands et de plaisance.

Prenant pour acronyme les 2 premières lettres des mots « Wing Sails » et « Mobility », le projet WISAMO est né d’une rencontre entre la Recherche & Développement Michelin et deux inventeurs suisses partageant la vision “tout durable” du Groupe.

L’aile utilise la propulsion du vent, énergie gratuite, universelle et inépuisable. Cette aile gonflable, au design révolutionnaire, permettra de diminuer la consommation de carburant et d’avoir ainsi un impact environnemental positif en réduisant les émissions de CO2. Conçue et développée par l’équipe projet WISAMO, elle pourra être installée sur la majorité des navires marchands et bateaux de plaisance.

Particulièrement adaptée aux rouliers, vraquiers, gaziers et pétroliers, cette aile pourra être installée au moment de la conception du bateau, en équipement d’origine, ou en rétrofit sur un navire déjà opérationnel.

L’aile possède une large plage d’utilisation, notamment au “près” (vent de face), lui permettant d’avoir un spectre d’utilisation parmi les plus larges du marché. L’aile pourra être utilisée sur toutes les voies maritimes. Rétractable, elle facilitera les arrivées portuaires et le passage sous les ponts. Elle permettra un gain en carburant pouvant aller jusqu’à 20%* par navire.

Une collaboration avec Michel Desjoyaux, skipper de renom et ambassadeur du projet permet aux équipes de recherche de Michelin d’en parfaire la mise au point. Les retours et connaissances techniques de ce navigateur expérimenté permettront de la tester dans des conditions réelles et applicables au transport maritime.

« L’avantage de la propulsion vélique est que l’énergie du vent est propre, gratuite et universelle. De plus, cette énergie ne fait pas l’objet de polémique. Son utilisation est plus que prometteuse pour améliorer l’impact environnemental des navires marchands » a déclaré Michel Desjoyeaux.

Un premier bateau de transport maritime sera équipé courant 2022. Michelin prévoit une industrialisation la même année, à la suite des phases de tests.

Le projet WISAMO est une contribution de Michelin pour une mobilité maritime plus verte et respectueuse, en anticipation des réglementations à venir. Michelin entend également agir afin de réduire l’impact environnemental de sa chaine logistique. Au-delà de cet engagement, et dans la ligne de son plan stratégique, le Groupe fonde une partie de sa croissance sur le développement d’activités nouvelles.

* Ce gain sera variable en fonction du type de bateau, de sa route, ou des conditions météorologiques

Partagez l'article

 

[ Communiqué ]
Lien principal : www.michelin.com

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires