Un Nobel pour l’énergie solaire ?

Le chanteur du groupe U2, Bono, s’est joint a une délégation du gouvernement des États-Unis pour les célébrations du premier anniversaire du tout premier champ équipé de panneaux solaires, dans le cadre du programme Power Africa de la Maison Blanche.

Le projet portant sur 8,5 mégawatts, développé par Gigawatt Global et construit par Scatec Solar, est situé sur les terrains du village de la jeunesse d’Agahozo-Shalom, près de Kigali, au Rwanda.

L’organisation One.org de Bono soutient l’Electrify Africa Act (loi sur l’électrification de l’Afrique), qui est co-parrainée par le sénateur Chris Coons, et présente la production d’énergie comme une stratégie de lutte contre la pauvreté.

Yosef Abramowitz et Chaim Motzen, les co-fondateurs de Gigawatt Global, une entreprise néerlandaise de développement social et de production d’énergie solaire appartenant à des intérêts américains, ont mené la visite du champ.

Bono et Gigawatt Global sont tous les deux candidats au prix Nobel de la paix 2015 qui sera annoncé le mois prochain.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pastilleverte

Bof, on a bien déjà eu Al Gore et le GIEC comme prix Nobel de la Paix (mais surement pas prix Nobel de Physique!), alors pourquoi pas ? C’est Nicolas Hulot qui va être jaloux !

1
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime