• Informer
  • Participer
  • Professionnels
login
pass
lettre quotidienne d'information ▼
    Exemple ?  
Un stockage solide d'hydrogène pour le nouvel aéroport de Berlin
  
Pour la première fois McPhy, le spécialiste du stockage d'énergie stationnaire, va livrer en Allemagne un système industriel capable de stocker une quantité importante d'hydrogène en toute sécurité sur un volume réduit.

Dans le cadre de ce projet phare, le Ministre-Président du Brandebourg - Matthias Platzeck a posé la première pierre du complexe - hydrogène énergie - du nouvel aéroport de Berlin (Schönefeld), où, près de 10 millions d'euros auront été investis.

McPhy Energy est associé à la transition énergétique allemande à travers le consortium constitué de Enertrag, Total & Linde. Aux côtés de la société 2G, MCPhy Energie entend ainsi démontrer "la pertinence, le potentiel et la flexibilité" de l'hydrogène solide pour valoriser les flux d'énergie.

Présentation du Modèle :

L'énergie renouvelable provenant d'un parc éolien proche de l'aéroport sera converti en hydrogène par un électrolyseur d'Enertrag qui lissera les fluctuations et surplus d'énergie éolienne. L'hydrogène ainsi générée servira comme carburant pour une mobilité 'zéro émission'.

Total et Linde construiront l'infrastructure nécessaire pour distribuer ce carburant à des bus et automobiles à piles à combustible. De son côté, McPhy Energy construira un stockage solide d'hydrogène de nouvelle génération qui permettra à la centrale d'énergie de 2G de fournir, à la demande, et de manière flexible, de l'électricité à partir du stockage.

"L'hydrogène est un élément important de la transition énergétique et nous sommes heureux que de tels partenaires industriels s'associent dans un projet pionnier comme celui-ci", a déclaré Matthias Platzeck Ministre-Président du Brandebourg.

"Ce projet innovant va bien au-delà d'une simple démonstration technologique. Il accrédite et certifie nos futurs systèmes énergiques européens et ouvre pour McPhy Energy un rôle clé dans la transition vers une ère post énergie fossile" a souligné Pascal Mauberger Président du Directoire de Mcphy Energy.

"Contribuer à ce projet pilote allemand est pour McPhy Energy l'opportunité de démontrer le potentiel unique de notre technologie et d'être parmi les pionniers à valoriser et mettre en œuvre des moyens de transport sans énergie fossile" a expliqué Roland Kaeppner Président Directeur Général de McPhy Energy Allemagne


[ Vidéo sur l'hydrogène - Carburant du futur ]


[ Illustration article ]

 Lu 2512 fois 
 Publié le 06/12/2012 à 08:00 
© Enerzine.com
 
Envoyer à un ami Envoyer Flux RSS Enerzine
Imprimer Imprimer
Pas naïf


Invité



le 06-12-2012 08:33:43

Que du vent..
pas un chiffre: pas moyen de savoir l'ampleur de cette installation! Servira-t-ell que pour fournir du H² à un seul chariot élévateur à un coût exorbitant? Je m'en doûte car dès que la moindre installation EnR produit des KW alors la presse s'étend longuement sur "... fournira l'électricité à xxx milliers de familles..;" bla-bla.

Je commence à penser que toute la propagande allemande (bue yeux fermés par notre pensée unique à la française) n'est que poudre aux yeux pour justifier leur ato-proclamation de "pays le plus vertueux du monde" et cacher son virement massif au lignite...

Ambiel


Invité



le 06-12-2012 09:26:24

@lionel_fr
Bonjour Lionel, des infos sur ce projet? Du nouveau au niveau technique sur le chiffrage des capacités de ce site?

dehp


Membre
depuis le 02-06-2010
le 06-12-2012 10:06:27

Des infos sur l'hydrogène svp
Pour une fois qu'on parle de l'hydrogène pourquoi ces réactions négatives ?! Parce que ça vient d'Allemagne et non de France ? Quel est le problème ? Plus d'informations OK mais pourquoi dénigrer a priori ?

fredo


Membre
depuis le 07-04-2009
le 06-12-2012 11:54:29

[ pour pas naïf ]  hydrogène carburant
quelle nervosité !

on parle ici d'un site pilote d'hydrogène carburant, et c'est pas un sujet nouveau, en revanche la techno de Mc Phy offre des possibilités nouvelles (meilleur rendement restitué, moindre coût que hydrures métalliques)

pour l'instant on parle d'alimenter voitures et bus à piles à combustible, en même temps c'est un aéroport et des projets d'avion hydrogène comme celui d'EADS devront bien trouver un aéroport équipé en hydrogène...

Aéroports de Paris a-t-il des projets dans ce domaine ?

Parce que l'enjeu est sans doute: entre la France et l'Allemagne, qui sera leader sur l'avion hydrogène EADS, et qui accueillera son drone en 2014?

http://www.lepoint.fr/salon-du-bourget- … 44_375.php

soyez sûr d'une chose:

on parle ici de stratégie planifiée avec des gens qui sont loin d'être aussi arriérés que vous le laissez entendre!

jpdebangui


Membre
depuis le 11-10-2012
le 06-12-2012 12:18:40

Nous restons sur notre faim... et par là, nous som
Quantités ? Technologie de stockage ? Solide ? Par adsorption ? Rendement et durée de vie du système de stockage ?



Beaucoup de vide ou simple publicité

Lionel_fr


Invité



le 06-12-2012 13:31:44

Katharine mc phee ?
Non, je n'ai pas plus d'info que ce qu'on peut trouver sur le net à propos de mcPhy... 

C'est effectivement une annonce très markettée, je ne vois pas vraiment l'intéret mais cla ne signifie pas que ça n'en a pas, ça signifie que le mec qui a écrit cet article n'en savait pas plus que nous !

Mcphy multiplie les annonces fracassantes mais reste un pau à part dans le milieu. L'hydrogène va vraisemblablement se développer à grande échelle en stockage sous pression dans des réservoirs composites : comprendre :

Réservoirs en résine-fibre avec sans doute quelques couches de sécurité en alu mais les fabricants sont beaucoup moins loquaces que McPhy puisqu'ils sont quansiment en phase de déploiment. Sur une rupture pareille , vous pouvez imaginer l'ampleur du secret industriel.. 

On sait que les vp à hydrogène embarqueront 5kg d'hydrogène à 700bar et ça fait un moment que ce choix a été adopté par tous les constructeurs auto mais pour le stockage en fixe,   mystère et boule de gomme.

La solution de mcPhy semble assez safe pour les petits véhicules mais je me demande si son prix pourra descendre à un niveau compatible avec la production en volume ...    à mon avis c'est là que le bas blesse, d'où ce marketting effréné visiblement centré sur le B2B pour des solutions VIP à base d'hydrures

Si vous cherchez des scoops sur l'hydrogène , regardez partout sauf en france !  Et surtout , il faut suivre les réservoirs sous pression qui sont la clé de ce business , bien plus que les fuel cells je dirais. 

Si les réservoirs sont pas trop chers et validés par les mines pour la circulation routiere , il ne restera plus aux bricoleurs qu'à se faire une solution zero emission personnelle , pas vraiment besoin de pile à combustible !!

Lionel_fr


Invité



le 06-12-2012 13:47:27

Suggestion
Puisque McPhy veut jouer les électrons libres , je lui ferais plutôt le suggestion suivante :

En réduisant le stockage d'un facteur 25 soit 200g d'h2 stocké, on peut installer ça dans des diesels pour les dépolluer et je crois que ça aurait du succès notamment pour les gros camions ou les utilitaires.

Ainsi le réservoir ne couterait pas cher à produire car très petit et la majorité du travail consisterait à nouer des partenariats avec des fabricants de systèmes HHO d'une part , et des constructeurs automobile d'autre part.

Comme MPhy semble avoir un service marketing très développé et une solution techniquement mature, avec un minimum de technique et un maximum de partenariats , il aurait une solution unique au monde !

Dépolluer les diesels pourrait sauver l'industrie française !! Or je ne vois pas mieux qu'une solution HH(sans O) pour prendre une place de leader mondial dans ce business

De toutes façons , le mondes des constructeurs auto ne semble pas décidé à accueillir un electron libre dans ses rangs...  Proposer des kits d'évolution pour vieux moteurs très emetteurs de particules ..

Tech


Invité



le 06-12-2012 15:47:31

Infos h2
pourquoi bla blater sans savoir ?

essayer tout du moins de se renseigner avant d'écrire.

de ce dont je me souviens,

la technlogie de McPhy est une technologie hydrure

principal avantage, stockage en volume meilleur que dans des réservoirs (bouteilles)sous pression, même à 700 bars.

inconvénient: le poids, donc pas intéressant pour la mobilité! ou alors pour des camions monstrueux!

c'est simple et clair

pour du stockage sur site c'est donc très bien (surtout pour de l'aléatoire eolien et solaire). ensuite l'utilisation en régulation production ou remplissage de réservoir, c'est selon les applications du site.

réduire les hydrocarbures brulés sur un site d'aéroport, ce n'est pas du luxe!

spécialementavec les "tracteurs" utilisés pourr le "roulage"

disposer d'une "réserve" d'énergie en cas de coupure électrique et en doublure de groupes électrogènes c'est aussi un plus. et aussi en cas de défaut d'approvisionnement en carburant, le "gisement" est local!

bravo à Mc Phy entreprise Française. qui elle au moins  installe en Allemagne !

Lionel_fr


Invité



le 06-12-2012 17:47:13

@tech
Depuis que mcPhy nous rebat les oreilles avec ses hydrures et propose effectivement des solutions matures sur cette base , je n'ai jamais rien vu de décisif. Cela dit , je ne doute pas que leur solutioon soit plus rassurante que la compression mais je crains que son potentiel de baisse de prix soit proche de 0 alors que le stockage à 700bar est devenu un standard sur véhicules (GM, Toyota, Hyundai, Honda, Ford, BMW Volkswagen, Mercedes... et plein d'autres.)

Vu l'avantage supposé des hydrures , je me demande bien pourquoi aucun constructeur ne travaille dessus !

Bon , je suis désolé de tempérer votre belle ardeur patriotique , mais pour le marché des vehicules particuliers à hydrogène , la france , c'est néant ! 

Et ça sert à quoi de stocker de l'hydrogène si on n'a rien à en faire ?   Dire que c'est un plus dans un aéroport ? ben je vous souaite du plaisir à produire votre premier watt H2 à partir d'un container mcPhy ..  Le prix théorique d'une pile à combustible produite en volume est inférieur à 30 k$ alors qu'il y a 35 millions de moteurs thermiques en service sur le territoire français, parfaitement capables de tourner avec de l'hydrogène (à bas régime)

Il ne manque donc que l'H2 et des containers pour le stocker mais...    pouvez vous me dire le prix d'un container mcPhy ? et quand vous aurez trouvé cette info introuvable , pourrez vous me donner la première raison de payer si cher pour stocker de l'hydrogène dont vous n'avez que faire ?   

Ok ,   seuls les pays qui développeront un marché de machines consommatrices d'hydrogène auront vraiment de l'avance et la france n'en fait pas partie à l'exception de mcPhy et d'Air liquide avec une nette préférence pour ce dernier qui s'auto-congratule moins et exporte 100 000 fois plus !

fredo


Membre
depuis le 07-04-2009
le 06-12-2012 18:30:13

[ pour tech ]
il semble que l'Adminsitration Française ait décidé que l'hydrogène ne ferait pas  parti du mix.

Preuve en est les sites de CETH ou McPHy très tournés vers Japon, puis vers Allemagne. Pour CETH, pionnier de l'hydrogène en France, il est disponible aussi en russe, en néerlandais, mais plus en français !

Un point n'a pas été mentionné: il s'agit de la température de fonctionnement pour le bon rendement du système McPhy, au moins 200° si je me rappele bien.

N'oublions pas qu'il s'agit à la base d'un système adiabatique avec récupération de la chaleur, donc bien adapté au stationnaire, marché prioritaire pour McPhy, mais pas vraiment aux véhicules du moins pour l'instant (demande plus de RD pas encore faite je pense, on met pas un container à 200° comme ça dans une voiture).

Sicetaitsimple


Invité



le 06-12-2012 21:50:25

à lionel: petite déprime?
5kg d'H2 à 700bar unitaire, honnêtement vous me décevez, ça manque un peu de souffle. Un coup de blues, ou juste l'effet bien naturel des jours d'hiver ou effectivement le PV ne brille pas de ses feux les plus ardents?

Vous allez désepérer Areva St Marcel...et Landivisiau.

http://www.enerzine.com/1/13994+photovo … sersPage=4

Lionel_fr


Invité



le 06-12-2012 22:33:19

6cts1ple.
5Kg à 700bar est le standard pour les limousines, pour le stationnaire , le volume n'est pas limité mais la pression devrait plutôt culminer à 350 bar avec un gros buffer à 100 bar pour les raisons que nous avons déjà évoqué de longue date 6ct .. La compression à 100bar ne consomme pas un fifrelin d'énergie, rien , nada

Okay ce marché est complètement plombé par le secret industriel actuellement , le seul qui n'a pas grand chose à espérer (mcPhy) parle pour faire du vent à des gogos qui applaudissent mais le seul challenge de l'H2 se déroule dans les labos qui travaillent sur les containers pressurisés quelle que soit la pression.

Une fois qu'on arrètera d'utiliser ces ridicules bouteilles métalliques oblongues pour généraliser l'emploi de cuves quasi-sphériques en résine fibre de capacité supérieure à 1000m3, l'économie de l'hydrogène sera vraiment née , pour l'instant elle reste "en gestation" et ce n'est pas les gesticulations de mcPhy qui y changeront quelque chose

Qu'il aille manger des petits fours à berlin ne me dérange pas mais qu'il revienne nous éructer des bafouilles à la langues de bois sauce VIP nationaliste est l'arbre qui cache une forêt dont personne n'a encore bien pris la mesure.

Ces cuves d'hydrogène rendent caducques toutes vos prévisions de marché, qu'il s'agisse de réseau, de capacité de pointe ou de productible renouvelable

Tech


Invité



le 07-12-2012 11:26:29

à lionel_fr et fredo
vous semblez avoir un problème psy avec les "petits" de l'hydrogène ;o))

McPhy (dont je ne suis ni actionnaire, ni employé, nidirigeant!) est une petite société qui essaye de faire son trou et comme toute techno "nouvelle" qui entre dans la phase industrielle se heurte aux pratiques de FUD ( Fear, Uncertainty and Doubt) des compétiteurs

Leur produit n'est pas la panacée pout tout et ne veut certainement pas remplacer les bouteilles ou autres récipients sous pression, mais pourquoi lui reprocher de ne pas être bon en mobilité (sur le vecteur mobile!), quand ce ne sont pas les applications visées? et que son intérêt est plutôt dans le statique, et par exemple par rapport aux batteries + onduleurs, permet avec une Pile et un compresseur de faire de l'électricité, mais aussi du carburant!

il faut aussi arriver à ouvrir la boucle: pas de véhicule H2 car pas de distribution H2 et pas de distribution car pas de véhicule H2

cela passera d'abord par du B2B , voir par exemple les chariots élevateurs du plus grand distributeur US: Wall Mart qui est passé au H2.

puis des petis utilitaires communaux par exemple

puis des applications ciblées. J'ai bien aimé  la PAC qui remplace le groupe électrogène sur une scène de cinema par exemple, en éliminant le bruit. je sais dans ce cas, c'est très spécifique, mais c'est très approprié!

comparer Air liquide à Mc Phy est flatteur pour McPhy, mais hors de propos, c'est come si vous compariez un producteur PV de 3kW avec  EDF EN!

à fredo

oui c'est bien triste que la filière H2 soit négligée, CETH est aussi une petite socièté méritante qui avec un bon business angel et une bonne relation de presse pourrait aider  à faire avancer l'utilisation de l'H2 en Fance. Et encore une fois de part les caractéristique du procédé, ce n'est pas fait pour les véhicules particuliers! alors pourquoi leur reprocher?

à lionel_fr, bienvenue aux cuve de 1000 Mètre cubes à 300 bars !!! (faudra bien visser le robinet ;o))

mais comme vous le dites très bien, dans un marché en gestation on peut faire feu de tous bois l'accélération (développement production) ne pourra intervenir que quand la masse critique sera atteinte, un peu comme avec une réaction atomique :o))

Soufi


Invité



le 26-02-2013 11:08:47

Un peu plus d'infos...
Bonjour à tous,

J'ai entendu parler d'autres applications mobiles en France fonctionnant également grâce au stockage solide à hydrogène. L'entreprise Mahytec, également spécialisée dans le stockage d'hydrogène, dans le Jura avait l'année dernière inauguré une tondeuse autoportée alimentée à l'hydrogène stocké dans 5 réservoirs (200g d'H2 par réservoirs).

De plus, le projet Mobypost a également pour objectif de fournir 10 petits véhicules pour les postiers. Il me semble que c'est également la PME Mahytec qui fournit dans ce consortium les solutions de stockage qui fonctionnent à température ambiante, contrairement à la solution McPhy qui nécessite un apport de chaleur de près de 300°.

Après il est évident que niveau français, nous sommes en retard sur la filière hydrogène par rapport à nos voisins allemands. Dommage que les initiatives de nos PME françaises voient si peu le jour sur notre territoire. En espérant que cela change pour 2013...

 
  Pseudo  
  Email (facultatif)   
  Titre   
 

Avertissement !

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'éditeur ou de ses représentants.

En appuyant sur le bouton 'ajouter votre commentaire', vous déclarez avoir lu, compris et approuvé (la charte) d'enerzine.com

Un commentaire abusif ? Signaler le ici 

En mode invité : il faudra attendre 3 minutes avant que votre commentaire soit publié.
Conseil : pour laisser une ligne blanche entre 2 paragraphes, appuyez 2 fois sur Entrée

  Code de validation :   44373
  Recopier le code ci-dessus   

Pas encore membre ?
1 minute suffit pour le devenir
et poster votre 1er commentaire ...

login pass
J'ai perdu mes identifiants 

Etre un membre connecté vous permet :
  • de réserver son 'pseudo',
  • d'être reconnu auprès des autres membres,
  • de voir les signatures et les profils,
  • de vous envoyer des messages privés,
  • d'accéder sans limitation au forum,
  • et bien d'autres fonctions encore ...
  
 
Derniers communiqués
Retrouver Enerzine.com sur ...
S'abonner au rss
S'abonner à Twitter
S'abonner à Facebook
S'abonner à la newsletter
S'abonner à Youtube
S'abonner à Google+