Bill Gates s’intéresse aux mini-réacteurs nucléaires

Lundi, on apprenait que la firme nippone Toshiba était en discussion avec TerraPower, une société dont le milliardaire Bill Gates est actionnaire, pour développer des réacteurs nucléaires de nouvelle génération.

Le concept repose sur l’utilisation d’uranium appauvri capable de faire fonctionner des réacteurs de type "travelling-wave" (TWR), pendant 100 ans, sans nécessité de ravitaillement périodique. "Bill Gates pourrait investir plusieurs centaines de milliards de yens (plusieurs milliards d’euros) dans le projet, dont la commercialisation n’est pas prévue avant dix ans" a révèlé le quotidien Nikkei.

Il y a plus de 2 ans, Enerzine avait eu la confirmation de l’existence d’un "réacteur nucléaire miniature", élaboré par le géant industriel connu sous le nom de 4S (super-sûr, petit et simple [Super-safe, Small and Simple] ), et conçu pour fonctionner sans interruption pendant 30 ans.

Le 4S , développé conjointement par Toshiba et l’Institut Central de Recherche du secteur de l’industrie de Electrique (CRIEPI), un institut de recherche et développement japonais sur l’énergie électrique, est un nouveau type de système de génération d’énergie nucléaire très compact avec une puissance de sortie d’environ 10 Mégawatts (MWe).

Le 4S peut fonctionner sans ravitaillement pas moins de 30 ans, ce qui permet de réduire largement les coûts d’exploitation et d’entretien tout en améliorant la sécurité de son fonctionnement.

Ces capacités placent le 4S en position d’offrir une solution alternative prometteuse pour la production, en vue de répondre aux besoins de populations géographiquement dispersées, dans des régions qui disposent de peu ou pas de capacités de transmission, et à une relativement petite échelle.

Le groupe japonais prévoit de commencer la construction de son premier réacteur 4S aux Etats-Unis en 2014 après avoir obtenu les autorisations nécessaires.

Toshiba estime que 80% des technologies utilisées dans son réacteur 4S peuvent être appliquées aux TWR.

Les inconvénients du TWR ?  pour fonctionner pendant plusieurs décennies, d’énormes quantités de combustible seraient nécessaires. Et l’autre soucis réside dans l’usure des matériaux du réacteur face à une irradiation de longue durée…

 

 

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

36 Commentaires sur "Bill Gates s’intéresse aux mini-réacteurs nucléaires"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
michel123
Invité

Ces petit réacteurs fonctionnent sans doute à la façon des réacteurs canadiens (candu )avec de l’eau lourde qui ne capte pas les neutrons ce qui permet de fonctionner avec de l’uranium naturel non enrichi en uranium 235 . Cela dit ces réacteurs produisent du plutonium qui est certes réutilisable en centrale mais qui permet aussi de fabriquer des bombes nucléaires fort sales mais relativement facile à faire. Arriver à disséminer de petites unités mal surveillées serait une pure folie . MC

Barzhouf alik
Invité

excellente idée, pas plus dangereuse que les émissions de CO2 . Ne ferai pas un cours de Physique Atomique,( please contact  any University), mais les résidus de cette opération seraient difficilement exploitables…. et des moyens de contrôles sont possibles.. Vive Bill Gates.

Pastilleverte
Invité

à plusieurs “milliards d’euros” est : ce système (sous)produit il oui ou non du plutonium, ce qui dans le genre “déchét dangereux” est ce qu’on trouvé de pire d’origine anthropique; Si c’est le cas, il vaut encore mieux pour (sauver ?) la Planète de bonnes vieilles centrales au charbon.

christophe1007
Invité

Mais la réalisation est une autre affaire. Une masse de quelques kg d’U238 enrichie de quelques % de matière très fissile(U235 ou Pu239) peut être critique avec une géométrie très compact(faible quantité de sodium de refroidissement). Les neutrons entretiennent la réaction en chaine, surtout sur l’U5 et le Pu9, et régénèrent du Pu9 par absorbtion de l’U8. Les concentrations de transuraniens, notamment le Pu9 devraient arriver à un équilibre(créations=fissions); mais non les PF. Les fissions se raréfient dans les zones contenant trop de PF par rapport aux noyaux fissiles. La régulation devrait s’autoréguler par la température.

Yvos
Invité

Ben voilà qui va pas forcement faire leurs affaires. Ainsi si jusqu’à aujourd’hui on ne peux pas choisir l’origine de son electricité  – perso j’en cherche de la bio-équitable – ;o))  pour les logiciels c’est possible !

maxxxx
Invité

Si les réacteurs nucléaire microsoft plantent aussi souvent que les systèmes d’exploitation microsoft, je ne donne pas cher de notre peau !!

Maurice.arnaud
Invité
Il est dit que(dans un autre article d’Enerzine sur ce réacteur Toshiba Twr,qu’Enerzine donne en lien): “Ces mini-réacteurs pourraient également répondre à la demande spécifique de la consommation en environnement urbain : “De petits réacteurs modulaires, installés en zones urbaines telles que la baie de Tokyo, seront efficaces”, “pour répondre aux pointes de consommation”, expliquait Mitsuru Kambe, chef de l’équipe de recherche du CRIEPI à la BBC en 2001.” Ils pourraient donc(en principe et ça restera à prouver expérimentalement dans les faits)faire du suivi de charge(pour cause d’intermittence du solaire et éolien) avec des petits parcs éoliens de 10 MW… Lire plus »
renewable
Invité

Attention à la prolifération d’unités non contrôlée, le nucléaire reste très dangeureux et doit faire l’objet d’une surveillance très stricte. Ce type de projet doit rester national voir international pour un contrôle réel et efficace. Reste ensuite le problème des déchets…

Matbom
Invité

@Yvos, Enercoop c’est grosso modo bio et équitable? non?

yp
Invité
Le jeu n’en vaut pas la chandelle. A une époque où la bêtise humaine atteint des sommets en terme d’extrêmistes. A une époque où on connait l’impact que peut avoir sur les hommes et l’environnement la radioactivité et les accidents nucléaires. Le disséminement d’unités fonctionnant à l’énergie nucléaire est un risque trop grand. Il faut trouver d’autres alternatives énergétiques qui soient moins “dynamitiques”. Cette mentalité qui consiste à refuser de penser/voir les conséquences et les impacts d’une action au nom d’un profit qu’il soit capitaliste ou d’une autre nature comme ici énergétique (et en définitive capitaliste quand même), c’est ça… Lire plus »
Maurice.arnaud
Invité
Les petits réacteurs nucléaires(entre 10 MWe et 50 MWe) s’ils réussissent le suivi de charge pour les ENR seront une excellente chose, avec une bonne surveillance,qu’elle soit nationale ou internationale avec un contrôle réel et efficace tout à fait réalisable.Donc le nucléaire n’est absolument pas pas une erreur sur terre;ce sont les antinucléaires(gens obscurantistes et gravement psychotiques comme ce yp et son discours typique,tout droit sorti de chez greenpeace et sdn)qui sont une énorme erreur sur terre et une honte pour l’espèce humaine toute entière.Ces gens ne méritent pas d’avoir eu un cerveau humain car il l’ont gaspillé en bétises… Lire plus »
Maurice.arnaud
Invité
Dans les différents projets générations 4,à l’horizon 2040, il y a entre autres,des petits surgénérateurs refroidis à l’hélium de 50 MWe.S’ils sont capables de suivi de charge,ça sera une fabuleuse harmonisation pour tout les petits parcs ENR-Nucléaire où des parcs éoliens de 50 MW de capacité seront complétés par ces petits surgénérateurs refroidis à l’hélium de 50 MWe.De même avec des parcs solaires de 50 MWc également complétés selon le même principe.Tout ceci évidemment,avec une bonne surveillance,qu’elle soit nationale ou internationale avec un contrôle réel et efficace tout à fait réalisable,dans nos pays occidentaux avancés(et j’espère débarassés de la gangrène… Lire plus »
michel123
Invité
A condition d’utiliser un caloporteur à base d’hélium sous pression ou de sels fondus et non le sodium liquide qui a fait la preuve de sa dangerosité et qu’aréva veut nous refourguer!!!! De plus laisser de petites unités bourrées de plutonium à la merci du premier terroriste ou état terroriste venu serait une folie. Toutes ces petites unités cela signifie aussi des transports de matière fissiles (recyclage ) ce qui rend le suivi du plutonium trés compliqué en cas de multiplication des petites centrales. En cas d’accident , c’est exposer la filière nucléaire à de nouvelles critiques qui pourraient la… Lire plus »
Maurice.arnaud
Invité

Mais il s’agira bien sur de le faire exclusivement que dans des pays avancés et des lieux où la surveillance et la sureté sont maximales! Evidemmment et Bien entendu ! Et non pas dans des pays intégristes islamistes ou autres etats terroristes ou instables(ou potentielement terroristes ou instables)! Cela ne peut se faire que dans des états très sûrs comme par exemple le Japon,les états-unis,la France,la Suede,la Finlande…

Maurice.arnaud
Invité
De plus,vu leurs petites tailles; tous ces petits réacteurs pourraient être enterrés dans des souterrains bien aménagés et bien sécurisés, ce qui accroitrait encore leur sureté personnelle.C’est tout à fait réalisable .Et de toute manière,dans ce siècle,il n’y en aura pas des milliers,ni même des centaines,en tout cas,pas dans notre siècle à nous, car il faudra qu’ils aient fait pleinement leur preuves pendant des décénies,de leur efficacité et de leur inocuité,et c’est seulement aprés que se poseront les questions relatives à des déploiments éventuellement plus importants.Ne vous inquiétez pas vainement car on n’en est pas encore là, loin de là,croyez… Lire plus »
Hafdi
Invité

bonjour monsieur bill ,rester noble avec toute votre travail lier a microsoft est au ordinateur avec toute vos logiciel etc..;ne toucher pas a l’atome merci.

Martin
Invité
Ou bien l’électronucléaire suit un cours techniquement logique – mieux avec moins – c’est-à-dire passe rapidement aux réacteurs de quatrième génération (dont les TWR), ou il stagne. On peut faire un parallèle avec la technique ferroviaire: il s’agit de passer des locomotives “thermiques” à charbon ou diesel à l’électricité. Il faut qu’à terme, l’électronucléaire réutilise ses propres déchets et nous débarrasse du plutonium militaire. Les antinucléaires ne veulent pas seulement revenir aux locos à vapeur: ils veulent revenir aux ânes et aux mulets. Les “écolos” conséquents ne peuvent qu’être partisans résolus d’un nucléaire de plus en plus “propre” et efficace,… Lire plus »
Etienne solar
Invité
Ce n’est ni la technologie ni l’ideologie qu’elle soit pro ou anti…. qui va influencer les choix. C’est le bilan économique, écologique, la sécurité et la souplesse d’installation qui aura raison des idéologies et des technologies. Je ne pense pas que le nucléaire (la fiscion), petit ou gros évolue dans le bon sens … Depuis le début, le rapport cout global/KWh produit augmente au lieu de diminuer, alors que pour les EnR ce rapport diminue d’année en année. Dans le domaine nucléaire, la R&D se focalise essentiellement sur la sécurité, alors que dans les EnR la R&D gambade gaillardement dans… Lire plus »
marcob12
Invité
Déja avant de s’emballer il faut lire la doc fournie par les uns et les autres. Qui l’a fait ? Ensuite, un concept (si attrayant soit-il) n’a jamais produit le moindre kwh compétitif face aux sources en place. Hyperion travaille sur le concept depuis des années et on attend toujours leur petit réacteur (25 Mwe) enterré et même le concept final qu’ils devront soumettre aux autorités US pour espérer le déployer. On attend de voir le coût au Mw installé et même une bonne estimation du coût du kwh et pour des structures profondément enterrées (2à à 30m)le coût d’installation/démantèlement… Lire plus »
Maurice.arnaud
Invité
Sur des critères purement économiques(tout comme technologiques) il a été démontré de très nombreuses fois(autant dans le forum Enerzine,par les bons intervenants, que dans de très nombreux sites sérieux et non pollués par l’idiotie antinucléaire) et cela se confirmera encore dans l’avenir que le nucléaire a un trés bel avenir devant lui,car le nucléaire c’est pour toujours et les idioties des ‘Etienne solar’ du réseau sortir du nucléaire et Greenpeace ne sont qu’un catéchisme arriéré et faisandé que tous ces demeurés mentaux de la mouvance ultrasectaire antinucléaire se complaisent à proférer vainement sur ce forum.Ils feraient mieux de retourner écrire… Lire plus »
marcob12
Invité
Si le concept global de front de “surgénération/combustion” passe l’épreuve de la réalité (ils en sont aux simulations informatiques) “TerraPower” indique page 23 du doc cité plus haut qu’une géométrie toroïdale permettrait théoriquement une production continue durant (jusqu’à) 100 ans. Ceci dit un réacteur sur papier n’a jamais produit le moindre kwh et c’était une pointe d’humour de ma part… Je ne peux évidemment donner les réponses qu’ils n’ont pas encore, mais le choix du sodium liquide qui peut encaisser 350 MW/m³ (contre 100 pour l’eau) indique des niveaux importants de densité calorifique. Le contrôle précis de la surgénération/combustion au… Lire plus »
Maurice.arnaud
Invité

Il est évident que sans la réalisation matérielle de véritables prototypes de ces petits réacteurs,qui seront expérimentés sur des années et peut-être même des décénies,au besoin;on ne pourra rien savoir de réellement valable sur ces catégories de petits réacteurs enterrés.Donc,même si c’est frustrant,nous n’avons d’autres choix que d’attendre des retours d’expériences(d’années,voir de décénies)de vrais prototypes expérimentaux.Pas le choix.Pour le reste,on ne peut,hélas, que supposer et spéculer !

Etienne solar
Invité

Je ne demande pas à Momo l’homosapiens électronucléarisé ce qu’il en pense, ça ferais disjoncter les quelques neurones neutronisés qui lui restent … !  … Chaque mois la France exporte environ 1200 tonnes de déchets radioactifs vers la Russie…

Etienne solar
Invité

Je ne demande pas à Momo l’homosapiens électronucléarisé ce qu’il en pense, ça ferais disjoncter les quelques neurones neutronisés qui lui restent … !  … Chaque mois la France exporte environ 1200 tonnes de déchets radioactifs vers la Russie…

Maurice.arnaud
Invité
Ou quand Arte et Libération magouillaient ensemble en octobre 2009.Avant de parler de la magouille arte-libé: Précisons: Pas des déchets mais des ressources: C’est de l’uranium à retraiter dont ils(les Russes) gardent une partie appauvrie qui leur serviront de ressource(au Russes) lorsqu’ils développeront des réacteurs de 4è génération. Des matières valorisables du combustible usé pour les réacteurs de quatrième génération à neutrons rapides, qui devraient être opérationnels vers 2040, sont pensés pour permettre de mieux utiliser les matières valorisables du combustible usé et de réduire éventuellement la quantité et la nocivité des déchets ultimes : – Notamment, uranium appauvri, uranium… Lire plus »
Etienne solar
Invité

é momo, té trop agité pour être honnête, avale quelques barres de graphite pour t’apaiser … au moins elles seront utile à l’humanité … Autre question, au niveau mondial, combien de GW nucléaire de production ont été installés depuis 2000 ? … combien de solaire et d’éolien ? … qu’elle est le potentiel des algues unicellulaires ?

Yvos
Invité
Oui Enercoop c’est grosso-modo du bio-équitable mais c’est quand même bien dommage qu’on n’en est pas moins obligé de consommer du nucléaire …  Et indépendamment de la technique c’est quand même terrible qu’au 21ème siècle, dans le domaine de l’énergie électrique en France on trouve encore des producteurs qui en ont si peu à foutre des souhaits des consommateurs …  Et imaginons un seul instant ce que donnerait cette même mentalité productiviste et uniformisatrice  si elle était à l’oeuvre dans le domaine du vin et du fromage …  Suffirait alors de quelques milliers de personnes pour produire à grande échelle… Lire plus »
Yvos
Invité
Oui Enercoop c’est grosso-modo du bio-équitable mais c’est quand même bien dommage qu’on n’en est pas moins obligé de consommer du nucléaire …   Et indépendamment de la technique c’est quand même terrible qu’au 21ème siècle, dans le domaine de l’énergie électrique en France on trouve encore des producteurs qui en ont si peu à foutre des souhaits des consommateurs …   Et imaginons un seul instant ce que donnerait cette même mentalité productiviste et uniformisatrice  si elle était à l’oeuvre dans le domaine du vin et du fromage …  Suffirait alors de quelques milliers de personnes pour produire à grande échelle… Lire plus »
Maurice.arnaud
Invité
Les innombrables questions ridicules parceque tronquées et faussement naives dont sont coutumiers les antinucléaires,comme Etienne Solar et ses semblables de SDN-Greenpeace et sur lesquels d’ailleurs ils ont reçus par le passé de très nombreuses réponses de la part des bons intervenants de ce site,qui les ont mouchés à maintes reprises;ne sont que des écrans de fumées stériles destinés à essayer lamentablement de cacher la nullité absolu et l’ignorance crasse des arguments de cette mouvance antinucléaire stupide et ultra-sectaire. Même si on leur donne les meilleurs réponses,ils s’obstineront à nier toutes les évidences avec une mauvaise foi totale et toutes les… Lire plus »
Etienne solar
Invité
Éo momo ! reviens avec nous … tu causes, tu t’agites,  tu causes et tu répond à aucune question ! … c’est combien le % d’installation nucléaire dans le monde ? … et oui, c’est marginal quand à la puissance installée et fort préoccupant quand à la sécurité … Quand tu reviendras sur terre, parle moi du planning de démantellement d’une centrale nuc, de son cout et ceci sans oublier aucune étape, jusqu’à la neutralisation de tous les matériaux irradiés … j’oubliais, momo, il aime travailler en combinaison étanche, ça fait sérieux, grand monsieur de laboratoire … une autre question… Lire plus »
Maurice.arnaud
Invité
de l’écran de fumée et de la sourde oreille. Etienne solar et ses stupides questions(qui n’ont strictement rien à voir avec des réflexions),pures écrans de fumées auxquelles il a déjà été répondu des dizaines de fois par le passé par nombres de bons intervenants,sur ce site même mais dont les antinucléaires comme lui ne tiennent aucun compte(ils se foutent des réponses comme de leur première dent de lait)car c’est là pour eux, juste une stratégie idiote,éculée et arrièré,d’occupation d’espace-forum de discution(genre:”C’est moi qui pose les questions…”),celle des greenpeaces-sdn et qui n’épatent que les antinucléaires stupides et stériles dont Etienne solar… Lire plus »
Maurice.arnaud
Invité

J’ajoute que si Christian,Dan1,Pamina,BMD,Christophe 1007 ou Michel 123,etc… veulent bien répondre à vos questions,vous aurez de la chance parceque,comme ils connaissent votre attitude typique de très mauvaise foi(du gars qui n’a rien à faire des réponses aux questions qu’il pose)attitude typique des gars de greenpeace-sdn;Je doute qu’ils aient envie de gaspiller leur énergie et leur temps à répondre à un pareil tricheur-menteur antinucléaire sectaire comme vous,etienne solar.

christian
Invité

Ah, non désolé, je ne puis : je ne supporte pas l’écriture SMS, l’absence de nettiquette et le rabâchage incessant de questions déjà débattues sur le même forum. Bon courage… (ce qui est rigolo, c’est cette contradiction passée inaperçue aux neurones d’Etienne Solar : il parle de l’uranium appauvri comme d’un déchet, alors que précisément l’objet de la brève était le développement futur de réacteurs utilisant cette ressource, brulant un peu de Pu au passage… L’a même pas lu la brève).

1000 mille
Invité

Momolarno puisse postuler à tous les postes de présidents: -Areva : bientôt libre -Sdn : pour sa parole libre -Sdf : pour ceux qui en ont besoin -Restos du coeur: parce qu’il n’en a pas – suite à venir

Etienne solar
Invité
Le nucléaire est fort intéressant dans trois domaines : le solaire direct et indirect,  la géothermie qui est une manière élégante et écologique d’en récupérer l’énergie et … la fusion dont l’emmergeance à venir necessite des investissements majeur et une collaboration internationnale (facteur de paix). Pour ce qui est de la fission, elle à uniquement permis à certain de se ”  ” en chatouillant la queue du dragon ! Si les technologies archaïques tournant autour de la fission n’ont rien apportés et n’apporteront jamais rien de positif à l’humanité il n’en sera pas de même pour celles qui ont la… Lire plus »
Maurice.arnaud
Invité
Les technologies nucléaires tournant autour de la fission ont apporté des choses très positives à l’humanité dont: Une partie importante de la production électrique sans charbon,ni gaz naturel,ni mazout et donc sans le CO2 qui aurait été produit avec. Des applications dans le domaine médical qui ont sauvé et sauveront encore d’innombrables vies. Des applications nombreuses(bien trop longues à citer) dans le domaine de l’électronique,des technologies de recherche dans les laboratoires scientifiques et dans les technologies du spatial…Et je suis sur que j’en oubli plein d’autres,tellemment il y a en a… Et soyez assuré qu’il en apparaitra encore de nombreuses… Lire plus »
wpDiscuz