Exemple concret de méthanisation agricole à Langolen (29)

La société Méthanodet a été créée en juillet 2009 dans le but de construire et d’exploiter une unité de méthanisation sur la commune de Langolen basée dans le Finistère (29).

Cette unité de méthanisation qui vient de démarrer fonctionne à partir des effluents bovins issus de la SCL Odet Lait et de graisse de flottaison provenant de stations de traitement d’industries agroalimentaires situées à proximité.

L’exploitant agricole – Daniel Barré – a précisé dans le journal local que le coût de cet investissement avait été évalué à 2 millions d’euros. Il a bénéficié de subventions de l’Ademe et du Fonds européen de développement régional (Feder) pour un montant global de 320.000 euros, le reste étant financé par un prêt bancaire.

Aussi, avant de démarrer son projet il a contacté des spécialistes allemands du domaine pour la partie technique. "Le pays compte 6.000 installations de méthanisation quand la France n’en a pas plus d’une vingtaine" a t-il précisé.

"Techniquement, ce début octobre, nous en sommes au remplissage des cuves et à la mise en chauffe pour atteindre 38º. Nous avons donc dû installer une chaudière d’appoint au fuel. Le process monte en puissance. Un digesteur, c’est comme la panse d’une vache : on l’alimente et les bactéries font leur travail. On y met des graisses, du fumier et du lisier. Dans un premier temps, le suivi biologique de l’installation se fera à distance depuis l’Allemagne. C’est eux qui actionneront les apports au cas où il manque un peu de graisse, de fumier, de lisier ou de chaleur" a t-il expliqué dans Le Télégramme.

La station de méthanisation produira au final près de 2 millions de kWh d’électricité qui seront revendues à ERDF et plus de 2 millions de kWh de chaleur, dont 15% à 20% seront utilisés pour le fonctionnement du digesteur et le reste pour chauffer des serres.

Des nouvelles serres d’une superficie de 4.000 m2 sont en effet situées à proximité de la centrale de méthanisation. L’unité alimentera directement un réseau d’eau chaude qui apportera la chaleur indispensable à la croissance des rosiers. "Paradoxalement, c’est en été que l’apport de chaleur est nécessaire, a noté Daniel Barré. Car elle sert à éliminer l’humidité sous la serre."

L’installation sera en mesure de valoriser annuellement :

– 4.500 tonnes de lisier de la SCL Odet Lait
– 2.150 t de fumier
– 2.350 t de graisse de flottaison

En contrepartie, elle produira annuellement :

– 777.000 m3 de biogaz
– 1.950 MWh d’énergie électrique
– 2.340 MWh d’énergie thermique dont 1.880 MWh utilisés pour le chauffage de serres
– 6.900 t de digestats liquides et 1.200 t de digestats secs épandus.

Le canton de Briec sur Odet englobant la commune de Langolen est classé en Zone d’Excédent Structurel (ZES). Cela signifie qu’il est interdit d’étendre ou de modifier l’exploitation conduisant à une augmentation de l’azote d’origine animale. Et le principal enjeu environnemental de ce secteur (épandage de lisier) était également la reconquête de la qualité de l’eau.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Exemple concret de méthanisation agricole à Langolen (29)"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Sicetaitsimple
Invité

Voilà une installation qui ne semble valoriser que des déchets ( et pas un équivalent en allemegne qui ne valorise ou presque que des cultures largement fournies en engrais divers et en dépenses d’énergie pour cette même culture, sa récolte,…) et personne n’applaudit! Je n’en sais pas plus sur ce projet que ce que dit l’article et j’espère que ça marchera .

Electra 1200
Invité

Nous générons beaucoup de déchets qui peuvent âtre valorisés en énergie, ce qui est bien entendu préférable à l’utilisation de cultures telles que le maïs.Essayez de monter une unité de méthanisation … Nous générons également beaucoup de contraintes administratives, de formulaires en tous genres ralentissant le montage de ces projets. Se désengager du carbone est un parcours du combatant. En France, on a pas de pétrole, mais on a des idées et malheureusement une administration pataude et molle !!

Tech
Invité

l’utilisation de biogaz domestique existe déjà depuis de nombreuses années en Asie et en Afrique? pourquoi nos “paysans bretons” n’en seraient-ils pas équipés? cela ferait d’une pierre 2 coups , gaz pour la cuisson ou plus , moins de pollution des nappes et moins d’algues vertes!

Bm
Invité

Bonjour tout le monde! J’ai trouvé un article sur une nouvelle forme de méthanisation, qu’en pensais vous ?

Bm
Invité

Bonjour tout le monde! J’ai trouvé un article sur une nouvelle forme de méthanisation, qu’en pensez vous ? … FD9426E2D5

wpDiscuz