Enerzine

GNL : Gas Natural Fenosa s’attaque au marché français

Partagez l'article

La compagnie espagnole Gas Natural Fenosa (GNF) a annoncé, mardi, vouloir développer son portefeuille de clients dans la vente de gaz naturel liquéfié de détail pour les industriels, en s’implantant dans l’hexagone.

Gas Natural Fenosa possède depuis 2004 une autorisation de fourniture de gaz naturel sur le territoire français. Avec une dizaine de contrats à ce jour, Gas Natural Fenosa confirme prendre à sa charge dans sa nouvelle offre, l’investissement matériel, la maintenance et l’approvisionnement sur site.

L’investissement pour le site industriel concerné reste donc minime. Il doit alors prendre en charge le coût du génie civil et les coûts liés au changement de process (formations internes notamment).

Gas Natural Fenosa indique même qu’il peut absorber jusqu’à 95% des coûts liés au changement de combustibles. "En France, certaines entreprises n’ont pas la possibilité d’être fournies par le réseau de gaz. Elles doivent ainsi opter pour le GPL ou le fioul lourd. Ces deux dernières options s’avèrent très coûteuses. Gas Natural Fenosa propose aujourd’hui une nouvelle offre permettant de réaliser des économies importantes avec peu d’investissement tout en étant plus respectueuse de l’environnement" a commenté Joaquin Mendiluce, Directeur Général de Gas Natural Europe.

Composé essentiellement de méthane, le GNL est du gaz naturel réduit à l’état liquide par condensation à -161°C. Son volume original est alors réduit d’environ 600 fois. Le GNL se distingue par l’abondance de ses réserves mondiales et par ses moindres conséquences sur l’environnement par rapport à certains hydrocarbures. Il génère par exemple 28% de CO2 de moins que le fioul lourd. Il permet en autres choses de réaliser des économies : il peut notamment être stocké et transporté par méthaniers et par camions afin d’optimiser les coûts d’acheminement. Selon GNF, les économies budgétaires peuvent atteindre, voire dépasser les 30%.

Gas Natural Fenosa partage avec Stream une flotte composée de 20 méthaniers, ce qui représente un volume GNL d’environ 200 TWh, soit 13 millions de tonnes. Par ailleurs, l’entreprise fournit 227 installations industrielles de GNL sur le réseau de distribution espagnol soit 5,9 TWh (soit 400.000 Tonnes).


Partagez l'article

 



             

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz