Les chiffres clés de l’éolien dans le monde et en France

L’énergie éolienne connait depuis quelques années un fort développement partout dans le monde, "renouvelable", "mature", "compétitive", elle pourrait jouer un rôle majeur face aux défis climatiques qui s’annoncent.

L’éolien représente aujourd’hui 194 390 mégawatts (MW) de puissance installée dans le monde et connait une croissance très importante (+ 22,5% de capacités en 2010). Les experts du Conseil mondial de l’énergie éolienne (GWEC) prévoient le maintien d’une croissance soutenue de l’éolien dans le monde, notamment dans les pays émergents tels que le Brésil, l’Inde ou encore le Mexique.

Les leaders dans le domaine sont la Chine avec 42 287 MW de puissance installée, qui devance les Etats-Unis avec 40 180 MW et l’Allemagne avec 27 214 MW.

Eloigné des terres, l’éolien offshore permet d’implanter des turbines plus puissantes tout en bénéficiant d’un vent plus fort, plus fréquent et plus régulier. Un parc à quelques kilomètres au large peut ainsi produire 50% d’énergie de plus qu’un parc éolien terrestre.

A fin 2010, la puissance éolienne offshore en Europe atteignait 2 948 MW, soit l’équivalent de l’énergie nécessaire à 2,9 millions de foyers. Cette puissance offshore installée a augmenté de 51% par rapport à 2009, correspondant à l’implantation de 308 nouvelles éoliennes en mer. En 2011, l’Association européenne de l’énergie éolienne (EWEA) prévoit l’installation de 1 000 à 1 500 MW supplémentaires dans l’éolien offshore en Europe.

A fin 2010, le Royaume-Uni était le leader européen de l’éolien offshore avec 1 341 MW, devant le Danemark avec 854 MW et les Pays-Bas avec 249 MW.

Les chiffres clés de l'éolien en Europe et en France

En Europe, 45 parcs éoliens en mer étaient opérationnels fin 2010 et 10 autres étaient en construction. Au cours des prochaines années, de nombreux parcs devraient voir le jour, en particulier au large des côtes allemandes et britanniques. L’éolien en mer pourrait fournir à terme 10% de l’électricité de l’Union européenne et éviter le rejet de 200 millions de tonnes de CO2 par an.

La France ne totalise quant à elle que 5 660 MW et accuse un certain retard sur ses voisins européens, notamment dans le domaine de l’éolien offshore. A l’horizon 2020, la France s’est fixée l’objectif de 6 000 MW installés d’éoliennes en mer, ce qui représente un investissement total d’environ 20 milliards d’euros. L’Etat a lancé en juillet 2011 un premier appel d’offres pour une puissance totale de 3 000 MW d’ici 2015.

La France bénéficie d’un gisement éolien important, le deuxième en Europe, après les Îles britanniques. Les zones terrestres régulièrement et fortement ventées se situent sur la façade ouest du pays, de la Vendée au Pas-de-Calais, en vallée du Rhône et sur la côte languedocienne.

Les chiffres clés de l'éolien en Europe et en France

Les régimes des vents, différents dans ces trois secteurs, sont complémentaires les uns des autres.

Il y avait en France environ 3 800 éoliennes* pour une puissance totale installée de 6 253 MW (dont 42 MW dans les DOM) au 30 juin 2011.

Les chiffres clés de l'éolien en Europe et en France

Le plus important, celui de Fruges dans le Pas-de-Calais, compte 70 éoliennes pour une puissance totale installée de 140 MW. La production de ce parc correspond à la consommation (hors chauffage électrique) d’une population d’environ 126.000 habitants

Pour atteindre les objectifs fixés par le Grenelle Environnement (puissance installée fin 2012 : 11 500 MW), il faudra installer environ 1 800 MW en moyenne annuelle, alors qu’environ 1 100 MW ont été installés en 2010. Il faut donc accélérer le rythme des installations. Les perspectives pour l’emploi dans ces conditions sont prometteuses : la filière éolienne pourrait en 2012 générer 16 000 emplois directs (plus de 20 000 si l’on compte les emplois indirects) dont 2 150 environ dans la gestion et la maintenance des parcs . Si les objectifs actuels sont tenus, l’éolien pourrait offrir 60 000 emplois en 2020* dans notre pays, dont 24 000 pour l’éolien en mer .

L’éolien marin participerait à cette dynamique, non seulement dans la construction des parcs, mais aussi dans leur maintenance . Il pourrait en particulier renforcer l’activité des ports à proximité des fermes off-shore.

Src : GDF Suez

Src : ADEME (infographie)

Src : EWEA

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

46 Commentaires sur "Les chiffres clés de l’éolien dans le monde et en France"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Raymond99
Invité

En paca 47mw installé alors que cette région a une très bonne ressources en vent et un déficit en électricité. Cherchez l’erreur.

raymond9
Invité

En paca 47mw installé alors que cette région a une très bonne ressources en vent et un déficit en électricité. Cherchez l’erreur.

irisyak
Invité

Les courbes de cours de ces actions laissent entendre que nous avons atteint un plus bas sur longue période. C’est donc le moment d’acheter. Il est préférable d’acheter au son du cannon et c’est le cas en ce moment. De plus les modèles économiques des trois sociéé sont différents. En période de mutations il est préférable de diversifier. Il s’agit de Gamesa, Vergnet et Vestas: cours au 5 01 12 avant cotation: Vergnet: 2,09 Vestas: 7,64 Gamesa: 3,12

Tonys
Invité
Mais quelques points méritent d’être revus: – toujours des “équivalents consommmation ménages” limites: 2930MW pour 2,9 millions de ménages, à la louche ça fait 1kW Eolien par ménage, soit avec un facteur de charge de 25%, 250kW de puissance appelée en moyenne à l’année. Me voila rassuré, notre pays n’est pas si dépendant que ça de l’électricité dont le prix peut largement augmenter sans entrainer d’inflation galopante!. Et bien entendu, les autres usages (tertiaires, industriel..) sont omnis. – la carte des parcs éoliens est abérante. Pourquoi utiliser comme délimitation par région? A titre d’exemple, la région “vertueuse” (bleu foncé) du… Lire plus »
dgewai
Invité
Il faudrait que les rédacteurs de ce type d’article (par ailleurs intéressant) arrêtent de nous seriner l’argument que la puissance éolienne de tel ou tel parc fournit l’équivalent de l’énergie nécessaire à X foyers car c’est simplement faux. Pour alimenter des foyers avec des éoliennes il faut des unités thermiques en secours. Il serait bien plus instructif que l’article fournisse le taux de charge des parcs éoliens évoqués. En france l’éolien terrestre doit avoir un taux de 20% et l’éolien offshore 30 %. Et on nous ressert encore cette fable du foisonnement :”Les régimes des vents, différents dans ces trois… Lire plus »
Raymond99
Invité

En paca 47mw installé alors que cette région a une très bonne ressources en vent et un déficit en électricité. Cherchez l’erreur.

luxeole
Invité
En effet, l’énergie éolienne est un gisement énergétique inépuisable, insuffisamment exploité, surtout en France. On ne parlent pas du petit éolien qui n’est qu’à ses balbutiements. Pourtant le vent (comme le soleil) est présent partout, même à l’intérieur des terres, voire en ville, voire à l’intérieur des bâtiments ! et en associant l’énergie éolienne avec d’autres énergies renouvelables, les solutions deviennent faisables pour palier à un déficit énergétique local. Il n’y a pas de petites économies et l’énergie la moins chère est celle qui n’est pas consommée. Sur un modèle économique nouveau et avec une autre vision pour développer le… Lire plus »
Marc_79
Invité

@ dgewai, je viens de regarder le site RTE que vous mentionnez et en ce moment le parc éolien fournit 4500MW, sur 6000 MW installés à peu près c’est pas mal non? Mais effectivement certain jour c’est 300 MW, mais d’autre jour 4500MW. Pourquoi ne peut on pas avoir en France plusieurs sources de production d’élecricité? Je ne comprend pas, il est absurde de vouloir faire du tout nucléaire ou du tout renouvelable. Allez essayons de mixer tout ça.

dgewai
Invité
Voici les commentaires d’un ami qui a étudié les conditions d’exploitation de l’éolien en ville (à Houilles). La logique voudrait qu’on revienne au vieux rêve des écolos : que chacun produise lui-même son énergie dans son jardin ou près de chez lui. La consommation étant principalement en ville, l’idéal serait donc que chacun implante sa petite éolienne domestique dans son jardin ou sur son toit (si toutefois c’était possible de couvrir ainsi sa consommation d’électricité). Hélas, le seul problème est que d’une part l’investissement financier est très important (environ 15 à 20 000 Euros pour produire entre 100 et 1000… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
@irisyak Pour le cours de Vestas, je n’ai pas le même que vous : VWS.CO affichait 56.25€ à l’ouverture , en chute de 19.2% sur la journée d’hier !! attention quand même ! les tendances à long terme ne font pas le printemps pour ceux qui doivent payer un loyer .. Je suis assez étonné par les cours des géants du renouvelable depuis Fukushima : le moins que l’on puisse dire est qu’ils ne profitent pas d’un élan particulier dû à une déconfiture d’autres secteurs, ni au marché qui reste très croissant, les cours d’actions sont parfois liés à la… Lire plus »
Tonys
Invité

De toute façon, avec un peu de bon sens l’éolien urbain n’est pas cohérent. Pourquoi serais ce plus compétitif qu’une industrie de masse qu’est l’éolien conventionnel avec les économies d’échelle qui vont avec? Dans la même optique, je vais de ce pas, installer une mini turbine dans le siphon de baignoire et peut être en commercialiser… c’est l’idée du siècle. Vous en voulez? Cela résoudra tout vos problèmes d’argent, de bonheur, de réussite professionnelle et sauvera la planête d’une catastrophe écologique organisée par les machiavéliques lobbys nucléo-pétroliers et les grands puissants conspirateurs gouvernementaux extraterrestres. Plus d’information sur http://www.jesuisunpigeonvert.com

dgewai
Invité
Tout à fait ok pour le mix mais pour l’optimiser il faut tout mettre sur la table, les besoins à satisfaire, le côut du kWh (et surtout l’évolution prévisible du prix des fossiles), les lignes à installer, la stabilité du réseau, le CO2 émis avec l’objectif facteur 4 et une éventuelle taxe carbone. En fait il faut bâtir un scénario. Il y a Negawatt basé sur des hypothèses très peu réalistes (diminution de la consommation énergétique, notamment d’électricité de plus d’un facteur 2, appel massif à la biomasse…). Il y a Negatep (voir “sauvons le climat”)qui fait appel à des… Lire plus »
andre
Invité

Que voilà une bonne nouvelle ! Maintenant que l’énergie éolienne se déclare mature et compétitive, il n’est donc plus nécessaire de la subventionner ni de lui faire bénéficier de l’obligation d’achat !!

Nature
Invité

Bien entendu les promoteurs éoliens “oublient” la valeur morale, esthétique, patrimoniale, affective des sitesqu’ils saccagent sans scrupules,et en dépit de leurs prétendues attentions au paysage (j’en sais la vanité comme participant à une “Commission des sites” (CDNPS). Pour ces affairistes rien ne compte que l’argent, tout le reste est verbiage.

Tonys
Invité
Je pense que le kWh parle à la plupart des lecteurs de ce site. D’autre part si le journaliste/chargé de communication envisage une vulgarisation sommaire (je ne suis pas fondamentalement contre), il devrait se baser sur des éléments de comparaisons réalistes (ie globaux). Au lieu de ça, il utilise des hypothèses tronquées dans le but de valoriser ses idées. Malheureusement cela ne crédibilise pas ses propos. J’aurai pu également y voir une erreur, mais cela à tendance à se répéter et allimenter le greenwashing généralisé jusqu’à l’overdose… Erratum: je viens de constater que j’ai fait une erreur. Dans un de… Lire plus »
renewable
Invité
Negatep : ha ha ha ha La blague ce scénario du coin de table fait par des retraités du nucléaire… il prévoit de construire pas moins de 58 EPR!! basés sur leurs couts de 2003, soit 3 milliards pièce! Au passage nous sommes déjà à plus de 6 milliards en..2012 Et ils tableaient en 2008 sur du solaire à 5€ du MW installé en…2050! Au passage nous sommes déjà à moins 1,5€ du MW en…2012 Avec de pareils amateurs citer ce “scénario” torchon, c’est friser l’incompétence. pas étonnant que personne ne le prenne au sérieux en dehors du lobby nucléaire… Lire plus »
Tonys
Invité

Je ne vois pas ce qu’il y a de fondamentalement compliqué à utiliser le système suivant (ordres de grandeur – je ne me souviens plus des chiffres exacts): Conso électrique totale annuelle: 550TWh Population: 65 millions d’habitants soit 550/65=8,5MWh/habitant tous usages confondus (sauf erreur de part)

michel123
Invité

il est gentil le mr nature mais je suppose qu’il est également contre le nucléaire ? Pourtant il a une facture électrique. Contre tout ce qui est pour et pour tout ce qui est contre. C’est le français classique

gaga42
Invité

Lionel, votre apparente haine contre Jancovici est assez troublante. Certes, c’est un polytechnicien (nobody is perfect…) et pas un poète. mais avez-vous peur à ce point des gens qui argumentent tous leurs dires avec des chiffres et parlent clairement, ce qui est loin d’être votre cas? Cordialement.

Tonys
Invité

(sauf erreur de MA part)

Lionel_fr
Invité
Je vous laisse l’entière responsabilité du mot “haine” que vous employez à tort Mr Jancovici est un excellent vulgarisateur et son site constitue une bonne base pour démarrer dans l’énergie business. Comme vous le savez peut être , je ne suis pas un débutant, contrairement à lui, je vends des projets que je dois réaliser ensuite et à ce titre j’ai besoin de preuves concrètes : aucune source internet ni aucun croisement de source ne saurait remplir ce rôle avant que les données soient acquises sur le terrain , dépouillées puis corrélées avec d’autres. Or si Mr Jancovici sait parler… Lire plus »
Eolecentre
Invité

Merci à la rédaction de bien vouloir vérifier certains chiffres avant publication! A la date d’aujourd’hui, la puissance installée du parc éolien Français n’est plus de 5500 MW mais de 6557 MW! 1000 MW c’est quant même pas rien! A+

dgewai
Invité
La puissance actuelle du parc éolien de 4 500 MW ne m’a pas échappée. J’ai remarqué aussi que l’on exportait 8 400 MW. L’éolien participe à l’exportation aujourd’hui, c’est bien pour la balance commerciale mais ça veut dire aussi que compte tenu de la structure actuelle du parc électrique français on n’a pas besoin fondamentalement de l’éolien pour répondre aux besoins de l’hexagone. Et quand on sera en période anticyclonique et que la demande électrique sera plus forte l’éolien sera à 300 MW et il faudra importer…. Tout à fait d’accord avec la remarque d’André, supprimons l’obligation d’achat par EDF.… Lire plus »
luxeole
Invité
Eolien urbain = arnaque ? ça dépend… La valeur ajoutée de l’éolien urbain ne réside pas dans son efficience énergétique, mais c’est un concept global, l’éolien urbain “communicant” ! C’est sûr, l’on ne couvre pas 100% du besoin en électricité d’un ménage avec une seule petite éolienne et comme pour une grande éolienne, une étude du potentiel éolien préalable sur site est requise. Mais, une fois la faisabilité validée et en association avec d’autres technologies en EnR éprouvées, cela devient possible. La mixité et complémentarité énergétiques, accompagnées d’un peu de bon sens pour consommer de manière plus responsable s’y ajoutent.… Lire plus »
dgewai
Invité

“Kikoulol” “Négatep ha ha ha” “amateurs” “scénario de coin de table” “scénario torchon”… allons renewaable, ce n’est pas comme cela que vous serez convaincant.

renewable
Invité

Et bien si c’est le cas qu’ils revoient leur scénario bidon en intégrant les chiffres de la vraie vie… Mais à vivre dans votre bulle ou les systématiques 100% de surcout de chaque élement du nucléaire n’existent pas ça pose un vrai problème de crédibilité! Et minorer systématiquement les progrès des ENR, et faire prevue d’un amateurisme étrange sur les prospectives (5€ du MW en 2050, non mais sans blagues????) c’est soit de l’incompétence, soit du mensonge assumé. mais soyons rassurés, Lion assure qu’ils sont très gentils très mignons. Ouf!

luxeole
Invité

…bien entendu, les économies d’échelle et le développement de l’éolien conventionnel sont aussi importants, mais réservons alors le grand éolien aux zones désertiques non urbanisables et à l’off-shore (quoi que j’ai tendance à douter de la durabilité et du coût important des éoliennes en mer)

luxeole
Invité

…bien entendu, les économies d’échelle et le développement de l’éolien conventionnel sont aussi importants, mais réservons alors le grand éolien aux zones désertiques non urbanisables et à l’off-shore (quoi que j’ai tendance à douter de la durabilité et du coût important des éoliennes en mer)

luxeole
Invité

…bien entendu, les économies d’échelle et le développement de l’éolien conventionnel sont aussi importants, mais réservons alors le grand éolien aux zones désertiques non urbanisables et à l’off-shore (quoi que j’ai tendance à douter de la durabilité et du coût important des éoliennes en mer)

[ylt]
Invité
“La valeur ajoutée de l’éolien urbain ne réside pas dans son efficience énergétique”: Si, à partir du moment où l’énergie de fabrication est supérieure à l’énergie de production au cours de la vie du produit !!! Je viens de passer sur votre site, puisque vous faites votre propre pub (original sur Enerzine, soit dit en passant). Sur la page “éolien urbain”, vous vantez/vendez un WindRotor generator 30000W: une fois ouvert le pdf de doc., on constate que l’éolienne est passée à 20kW, avec une puissance à 10m/s de 7kW, et puissance nominale à 14m/s. Croisé avec les infos du 2e… Lire plus »
[ylt]
Invité
“La valeur ajoutée de l’éolien urbain ne réside pas dans son efficience énergétique”: Si, à partir du moment où l’énergie de fabrication est supérieure à l’énergie de production au cours de la vie du produit !!! Je viens de passer sur votre site, puisque vous faites votre propre pub (original sur Enerzine, soit dit en passant). Sur la page “éolien urbain”, vous vantez/vendez un WindRotor generator 30000W: une fois ouvert le pdf de doc., on constate que l’éolienne est passée à 20kW, avec une puissance à 10m/s de 7kW, et puissance nominale à 14m/s. Croisé avec les infos du 2e… Lire plus »
gaga42
Invité

Lionel, votre second argumentaire est encore plus haineux, subjectif (n’auriez-vous pas des intérêts dans le renouvelable?) et discutable que le premier. Je n’ai pas de maitre à penser, juste du pragmatisme, et trouve que le manichéisme dont font preuve, ici ou ailleurs, beaucoup d’apôtres des EnR (et du nucléaire aussi, d’ailleurs…) fort peu productif.

Lionel_fr
Invité
A propos de supprimer l’obligation de rachat : Avez vous réalisé que vous parlez d’un produit marchand dont le commerce est sous monopole ? En supprimant l’obligation de rachat, le premier effet serait de supprimer le monopole et de permettre aux propriétaires de parcs éoliens de vendre librement et équitablement (ce mot vous dit quelque chose?) leur production au même titre qu’edf et ses filiales à 100% On se retrouve donc dans une logique où tout producteur d’électricité peut vendre sa production à ses voisins ou à d’autres producteurs ou distributeurs. L’obligation de rachat permet à EDF de garder son… Lire plus »
Tonys
Invité

Il faut quand même garder à l’esprit que nous sommes dans une période transitoire. Il n’est pas possible de passer à une situation de monopole d’état à une concurrence pure et parfaite du jour au lendemain sauf à démanteler EDF et GDF et brader au plus offrant leurs actifs et je suis loin d’être certain que ce soit une situation idéale (ie période post-soviétique). De toute façon, il y aurait un regroupement certain. En effet, j’imagine mal posséder une petite éolienne et gérer une commercialisation de l’électricité pour quelques clients. Ca serait ingérable! C’est un secteur oligopolistique par nature.

Tonys
Invité

Honnêtement, je ne vois pas comment l’éolien urbain peut être concurrentiel. A la limite en profitant de l’effet venturi dans un nombre restreint d’endroits ca peut être sympa. Mais restera négligeable dans la production énergétique française. A mon avis, il vaut mieux s’orienter vers des technologies ayant plus de potentiel que de “bricoler” avec cela… Et puis sur l’emprise au sol des éoliennes n’est pas si dramatique que cela, si?

Nature
Invité

Il ne suffit pas de recourir à une attitude se voulant ironique pour récuser une argumentation.et encore moins la réfuter. Car il reste que certaines valeurs existent ,définissant une éthique bien éloignée de la seule prise en compte des nécessités energétiques. les ignorer c’est ramener notre art de vivre à des élements réducteurs. Affaire de culture, au-delà de l’ horizon technocratique.

Lionel_fr
Invité
@Tonys J’apprécie votre ton et votre argument. Des milliers d’entreprises de tailles familiales (voire sans personnel pour certaines) ont vocation a connaitre des acquisitions, fusions. Puis à finir filiales d’un groupe qui peut être revendue à un autre ou fusionnée et vendue par partie… etc… C’est l’aspect politico-financier. Il y a aussi un aspect technique Un village agricole de 300 âmes 1500 vaches et 2000 hectares de céréales peut souhaiter créer sa SARL d’électricité en profitant de ses ressources agricoles, éoliennes, hydro avec une connaissance parfaite du terrain et les propriétaires comme actionnaires. Chamonix pourrait s’interresser au couple hydro+éolien en… Lire plus »
Pastilleverte
Invité

pour 6000MW installés, à comparer aux 10 milliards (20 si oin veut être plus réaliste) de la “mise à niveau sécuritaire post Fukushima” de l’ensemble du parc nuke pour…. combien de MW installés déjà ? Et encore c’est l’éolien le plus “productif”(off shore)

Lionel_fr
Invité
Les 20 milliards que vous évoquez sont là pour créer une filière depuis zéro dans un marché extrèmement concurrentiel avec 15 ans de retard sur les copains Voilà où passent les 20 milliards. Mettre votre nom dessus plutôt que celui d’un étranger et accessoirement ajouter 2GW d’électrons tous neufs sur le réseau, soit l’équivalent de deux réacteurs nucléaires quand même. Le deuxieme effet kiss cool consiste à faire bosser un tas de gens pendant très longtemps et faire sortir de terre d’énomes usines, ports, bateaux, pilônes. Bientôt je vais trouver ça pas cher , m’enfin 20 patates , c’est quand… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

“Il sera alors tout à fait logique de renoncer à l’obligation de rachat et l’état transformera le tarif subventionné en subvention directe ce qui aidera bien les producteurs indépendants qui n’auront plus à porter le coût des risques d’incidents de production, pannes …” nous dites vous…. Si en plus les producteurs EnR n’ont même plus à supporter le risque que leur installation tombe en panne, ça devient vraiment un métier de rentier!

Rice
Invité
@ PASTILLEVERTE Que voulez vous, la volonté du peuple c’est les ENR par le nucléaire. De plus avec le coût ascendant (exhorbitant) du kW atomique dans les années à venir, alors que les ENR coûtent de moins en moins cher, pourquoi voudriez vous que l’on continue à investir dans cette (dangereuse) énergie du passé qui, rappelons-le une nouvelle fois, ne représente que moins de 2 % de la consommation d’énergie dans le monde… De plus, comme le fait judicieusement remarquer Lyonel, les objections d’intermittence et de stockage sont de moins en moins crédibles… Et dernier point, s’il en fallait un… Lire plus »
Nature
Invité
-Ironie et désinvolture ne suffisent pas à réfuter , ni surtout à récuser une argumentation . Or il reste à démontrer ,et ce n’est pas aussi aisé qu’un calcul physique ,que ne sont pas aussi capitaux que le très faible apport électrique de ces machines.les dommages affectifs de l’éolien industriel, Surtout (lire dgewai) si cette production est exportée. A nous les sites dénaturés , aux autres le bénéfice. Que l’électricité soit indispensable ,c’est une évidence;que lui soient sacrifiée la beauté des paysages en est une autre. En novembre est sorti le plan régional éolien de Rhône-Alpes, 92 % des commune… Lire plus »
Sand
Invité

Populations locales qui aux passages s’empressent de crier au scandale si suite a un malheureux coup de vent elles sont “privées” d’electricité pendant plus de 2h ! Donc comme partout (c’est tres humain), populations locales qui veulent bien profiter des bénéficent de l’électricité mais qui prefere que ca soit générées dans des centrales a charbon la bas, loin , dans le vieux bassin industriel crasseux. Ceci dit, l’inverse est d’autant plus vrai, et par soucis d’equité ca me parait normal d’envisager tres serieusement des eoliennes taille XXXL “AU DESSUS” des villes

max76
Invité

Imposture Interview à écouter absolument face à se mensonge d’état car c’est si rare d’entendre cela vue à qule point l’éolien est subventionné par nos média à longueur de temps sur nos antenne en plus de l’état. Qui va oser critiquer l’éolien de nos jours ? Bon courage et place aux communicuants. … aires.html

mme carol ann
Invité
Vous êtes informé que Mme Carol Ann Hewit MD FONDATION donne actuellement des prêts aux particuliers, aux entreprises et organismes de coopérer à un taux d’intérêt abordables. Êtes-vous troublé ou financièrement fixer? Avez-vous été rejetée par les banques ou les victimes de ces voyous internet ou veut régler vos dettes une fois pour toutes, voici la grande opportunité, vous pouvez construire votre propre rêve, devenir travailleurs autonomes et propriétaires de vos affaires personnelles devenir un entrepreneur. Pour plus d’informations visitez notre site Mme Carol Ann PRÊTS Hewit FONDATION par e-mail ou contactez-nous avec les informations ci-dessus. Nous vous garantissons des… Lire plus »
mme carol ann
Invité
Vous êtes informé que M. Jame Crochet MD FONDATION donne actuellement des prêts aux particuliers, aux entreprises et organismes de coopérer à un taux d’intérêt abordables. Êtes-vous troublé ou financièrement fixer? Avez-vous été rejetée par les banques ou les victimes de ces voyous internet ou veut régler vos dettes une fois pour toutes, voici la grande opportunité, vous pouvez construire votre propre rêve, devenir travailleurs autonomes et propriétaires de vos affaires personnelles devenir un entrepreneur. Pour plus d’informations visitez notre site M. PRÊTS FONDATION Crochet Jame via email ou nous contacter avec les informations ci-dessus. Nous vous garantissons des services… Lire plus »
wpDiscuz