Amazon devient le plus grand acheteur institutionnel d’énergies renouvelables en Europe

Amazon est désormais le principal acheteur institutionnel d’énergies renouvelables dans le monde et en Europe, avec 206 projets à travers le globe, soit l’équivalent de la consommation de plusieurs millions de foyers par an. Avec plus de 2,5 GW de capacité d’énergies renouvelables en Europe et 8,5 GW au total dans le monde, Amazon est en passe de s’alimenter en énergies renouvelables d’ici 2025.

Amazon a annoncé la construction de neuf nouveaux parcs éoliens et solaires aux États-Unis, au Canada, en Espagne, en Suède et au Royaume-Uni. L’entreprise compte désormais 206 projets d’énergies renouvelables au total dans le monde, dont 71 parcs éoliens et solaires et 135 installations photovoltaïques sur des bâtiments et points de vente, soit 8,5 GW de capacité de production d’électricité dans le monde.

Ces projets visent à approvisionner en énergies renouvelables des bureaux, des centres de distribution, des magasins Whole Foods Market et des data centers Amazon Web Services (AWS), qui desservent l’entreprise Amazon et plusieurs millions de clients AWS dans le monde. L’énergie renouvelable ainsi générée contribue également à respecter l’engagement pris par Amazon de produire l’équivalent en énergie propre de l’électricité consommée par l’ensemble des appareils Echo grand public en circulation. Grâce à tous ces projets, Amazon est en passe d’alimenter 100 % de ses activités en énergies renouvelables d’ici 2025, soit cinq ans avant l’objectif initial fixé à 2030. Investir dans les énergies renouvelables est l’une des nombreuses mesures prises par Amazon dans le cadre de The Climate Pledge, un engagement à atteindre la neutralité carbone d’ici 2040, soit 10 ans avant l’objectif fixé par l’Accord de Paris.

« Amazon continue d’intensifier ses investissements dans les énergies renouvelables dans le cadre de ses efforts pour atteindre l’objectif de The Climate Pledge, notre engagement à parvenir à la neutralité carbone d’ici 2040 », déclare Jeff Bezos, fondateur et PDG d’Amazon. « Avec ces neuf parcs éoliens et solaires, nous comptons désormais 206 projets d’énergies renouvelables dans le monde, ce qui fait d’Amazon le principal acheteur institutionnel d’énergies renouvelables en Europe et dans le monde. Plusieurs de nos activités fonctionnent grâce aux énergies renouvelables, et nous prévoyons d’alimenter l’ensemble du Groupe en énergies renouvelables d’ici 2025, soit cinq ans avant notre objectif initial de 2030 ».

Parmi les neuf nouveaux parcs éoliens et solaires annoncés ce jour aux États-Unis, au Canada, en Espagne, en Suède et au Royaume-Uni, on peut citer les projets suivants :

● Notre premier parc solaire couplé à un stockage d’énergie : basé dans l’Imperial Valley en Californie, le premier parc solaire d’Amazon couplé à un stockage d’énergie permet d’adapter la production solaire aux pics de la demande. Il produit 100 mégawatts (MW) d’énergie solaire, soit l’équivalent de la consommation de plus de 28 000 foyers pendant un an, et comprend 70 MW de stockage d’énergie. C’est également l’occasion pour Amazon de déployer des technologies de stockage et de gestion de l’énergie de dernière génération, au service de la fiabilité et de la solidité du réseau électrique californien.
● Notre premier parc d’énergies renouvelables au Canada : Amazon annonce son premier investissement dans les énergies renouvelables au Canada, un parc solaire de 80 MW dans le comté de Newell en Alberta. Une fois terminé, il produira plus de 195 000 mégawattheures (MWh) d’énergies renouvelables pour le réseau, soit l’équivalent de la consommation de plus de 18 000 foyers canadiens pendant un an.
● Le plus grand parc institutionnel d’énergies renouvelables au Royaume-Uni : le tout nouveau projet d’Amazon au Royaume-Uni est un parc éolien de 350 MW au large des côtes écossaises, qui constitue le plus grand projet d’Amazon dans le pays. Il s’agit également du plus grand parc institutionnel d’énergies renouvelables annoncé au Royaume-Uni à ce jour.
● Nouveaux projets aux États-Unis : le premier projet d’énergies renouvelables d’Amazon dans l’Oklahoma est un parc éolien de 118 MW dans le comté de Murray. Amazon construit également de nouveaux parcs solaires dans l’Ohio (comtés d’Allen, d’Auglaize et de Licking), qui représenteront au total plus de 400 MW de nouvelles sources d’énergie dans l’État.
● Investissements supplémentaires en Espagne et en Suède : en Espagne, les parcs solaires d’Amazon les plus récents se trouvent en Estrémadure et en Andalousie, pour un total de plus de 170 MW supplémentaires sur le réseau existant. Le tout dernier projet d’Amazon en Suède est un parc éolien terrestre de 258 MW situé dans le nord du pays.

Une carte de l’intégralité des parcs d’énergies renouvelables d’Amazon dans le monde est disponible >> ici.

« Amazon continue de jouer un rôle essentiel dans la transition des entreprises vers les énergies renouvelables dans le monde en démontrant qu’il est à la fois réaliste et largement utile de se fixer des objectifs ambitieux en matière d’énergies propres », déclare Gregory Wetstone, PDG de l’American Council on Renewable Energy (ACORE). « Grâce à ces neuf nouveaux parcs, Amazon compte un total record et impressionnant de 8,5 GW de capacités renouvelables dans le monde, parmi lesquels le premier parc solaire d’Amazon couplé à un stockage d’énergie, technologie de pointe qui contribuera à approvisionner le réseau en énergie propre et fiable ».

« Les entreprises de premier plan comme Amazon ont compris tout l’intérêt de l’énergie solaire pour leurs résultats comme pour la planète », déclare Abigail Ross Hopper, PDG de la Solar Energy Industries Association (SEIA). « Nous sommes ravis de voir qu’Amazon respecte ses engagements climatiques et investit dans des actifs d’énergies renouvelables dans le monde. Les marchés financiers, les clients et les entreprises internationales observent tous les mesures prises par les entreprises américaines dans le domaine du changement climatique, et un tel leadership peut avoir des retombées positives majeures sur la crise climatique ».

« Amazon est l’un des principaux acheteurs d’énergies renouvelables et ne cesse de faire évoluer le marché par des innovations constantes et des investissements dans ce domaine. Nous sommes ravis de voir se concrétiser ses engagements les plus récents à travers le monde, notamment en Espagne, en Suède et au Royaume-Uni. De tels investissements à long terme sont essentiels pour que les entreprises tendent vers la neutralité climatique », déclare Hannah Hunt, directrice de l’impact de RE-Source, plateforme d’approvisionnement en énergies renouvelables pour les entreprises en Europe.

Amazon et Global Optimism ont cofondé The Climate Pledge en 2019, un engagement à atteindre l’objectif de l’Accord de Paris avec 10 ans d’avance et à atteindre la neutralité carbone d’ici 2040. L’engagement compte désormais 53 signataires, parmi lesquels IBM, Unilever, Verizon, Siemens, Microsoft et Best Buy. Pour y parvenir, Amazon continuera à réduire ses émissions dans l’ensemble de ses activités par des mesures économiques concrètes, une feuille de route en vue de s’alimenter à 100 % en énergies renouvelables, cinq ans avant l’objectif initial fixé à 2030, la concrétisation de son ambition « Shipment Zero » pour atteindre la neutralité carbone de l’ensemble de ses expéditions avec un premier objectif de 50 % d’ici 2030, l’achat de 100 000 véhicules de livraison électriques, soit la plus grande commande de ce type de véhicules jamais passée, et un investissement de 2 milliards de dollars dans le développement de services et de solutions de décarbonation par l’intermédiaire du Climate Pledge Fund.

À propos d’Amazon
Amazon est guidée par quatre principes : l’obsession client plutôt que l’attention portée à la concurrence, la passion pour l’invention, l’engagement en faveur de l’excellence opérationnelle et la réflexion à long terme.

À propos d’Amazon Web Services
Depuis 15 ans, Amazon Web Services est la plateforme de cloud computing la plus complète et la plus largement adoptée au monde. AWS développe en permanence de nouveaux services pour accompagner pour ainsi dire n’importe quelle charge de travail dans le Cloud et offre désormais plus de 200 services complets pour le calcul, le stockage, les bases de données, la mise en réseau, l’analyse, la robotique, l’apprentissage machine et l’intelligence artificielle (IA), l’Internet des objets (IoT), la téléphonie mobile, la sécurité, la réalité hybride, virtuelle et augmentée (RV et AR), les médias et le développement, le déploiement et la gestion d’applications à partir de 80 zones de disponibilité (AZ) dans 25 régions géographiques, avec des plans annoncés pour 15 autres zones de disponibilité et cinq autres régions AWS en Australie, en Espagne, en Inde, en Indonésie, au Japon et en Suisse. Des millions de clients, dont les start-ups à la croissance la plus rapide, les plus grandes entreprises et les principales agences gouvernementales, font confiance à AWS pour alimenter leur infrastructure, devenir plus agiles et réduire leurs coûts.

Partagez l'article

 

[ Communiqué ]
Lien principal : sustainability.aboutamazon.com/about/around-the-globe?energyType=true

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires