EDF teste la coupure à distance des appareils ménagers

EDF va conduire pendant l’hiver 2009-2010, via sa filiale Edelia, et auprès de 600 foyers bretons, un projet lui permettant d’assurer un pilotage à distance de certains équipements domestiques et proposant le suivi par Internet des consommations journalières du logement.

En pilotant, par des interruptions de courte durée, certains appareils électriques chez les clients sans altérer leur confort, EDF expérimente une nouvelle flexibilité propre à faciliter la gestion de l’équilibre entre production et demande.

Cette approche n’est pas sans rappeler celle de Voltalis, une société spécialisée dans l’ajustement de la consommation électrique en temps réel. Un litige avait ainsi opposé en juillet dernier EDF à Voltalis concernant un versement de compensation du second au premier.

Le concept de pilotage des consommations à distance est une réponse possible aux enjeux actuels de maîtrise des consommations d’énergie. "Grâce aux solutions techniques développées par Edelia, les clients auront la possibilité de suivre à tout moment leurs consommations sur Internet, à la fois en euros, en kilowattheures et en quantité de CO2 rejeté. Ils pourront être alertés en cas de dépassement du seuil de consommation défini par eux et obtenir des conseils pratiques pour mieux gérer leurs consommations. Ainsi, nous leur donnons les moyens de faire des économies tout en les sensibilisant aux enjeux environnementaux" a indiqué Pierre Lederer, Directeur Général Adjoint Commerce d’EDF.

EDF teste la coupure à distance des appareils ménagers

Dans le cadre de cette opération, Edelia travaille avec les partenaires industriels suivants :

IBM a mis en œuvre une solution dont le but premier est de transformer en informations utiles les données provenant des équipements de mesure et de suivi de la consommation d’énergie installés chez le client.

Sagemcom a développé pour Edelia une nouvelle génération de passerelles de communication qui équiperont les domiciles, et un dispositif de pilotage de leur parc pour la gestion de l’énergie à distance.

Delta Dore fournira en gestionnaires d’énergie communicants un grand nombre d’expérimentateurs.

Le projet-pilote sera mené cet hiver en Bretagne auprès de particuliers.

            

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trimtab

Je l’ai déja dit a nombreuses reprises que notre experience depuis 10 ans du tarif TEMPO d’EDF nous a conduit vers un comportement identique a ce proposer par ce genre de ‘super TEMPO’ (bien que il ne comprend pas l’element ‘prix changeant’ de ‘jours de pointe’ actuellement appliqué dans le formule TEMPO).   Il est très ‘salutoire’ de savoir à 20h00 le soir que demain sera ‘tarif rouge’ et son ‘jus’ va coûter 5 fois plus cher (et pour 25 jours pendant l’hiver ou la demande est plus fort). On fait vite des ‘efforts’ pour ‘couper’ ou déferer certaines utilisations.   Si au début ça peut être ‘contrainante’, et peut ‘coûter cher’ si on ne fais pas l’effort,  ça devient vite ‘une reflexe conditionnée’, et ces efforts son ‘payants’, avec kwhs et euros en moins sur la facture ! (de 6000 kwh/an à moins de 4000 kwh/an et toujours en baisse – et de 750€/an en 1998 à 520 €/an en 2009 – et malgré des augmentations !)   Et habitant en Bretagne, pour nous c’est ‘alerte rouge’ à 20h00 – 25 fois chaque hiver !       trimtab

richelieu

une petite campagne de pub pour inciter les ménages à décaler le démarrage du lave vaisselles et lave linge dans la nuit de plus en plus de machines sont équipé il faut juste précisier que c’est bon pour la planete …. et pour le coup ça serait efficace vu ce que consomme ce type d’équipement

zelectron

EDF est une hydre, voleuse des idées des autres et incapable de refrener ses bas instincts d’anéantissement de toute concurence possible, et surtout avec l’argent de la nation, c’est si facile. La puissance de son enorme machine fait que tout ce qu’elle annonce fait foi et efface toute tentative d’établir quelque obligation de comportement ne serait-ce que correcte. Cet état dans l’état, gaspilleur au possible, changeant de PDG comme de chemise pour masquer les fautes du précedent. Il est loin le temps ou EDF devenait par un hold up “légal” la seule entité productrice d’éléctricité en France, spoliant ainsi d’autres entrepreneurs et créateurs: mais cette culture de la malfaisance est toujours là! Voltalis m’a semblé être le parfait exemple de l’attitude de mauvaise foi d’EDF puisqu’aujourd’hui elle copie honteusement ce qu’elle dénonçait hier comme le scandale des scandales hier!

marius76

Cette expérience Edelia (parcequ’à 600 foyers, on peut difficilement parler d’autre chose que d’une expérience) semble bien être la copie conforme de ce que propose Voltalis ; on peut s’indigner que l’idée de Voltalis ait été pillée ; mais cette idée était-elle bien une idée originale (il y a déjà pas mal de Voltalis-like aux US qui sont plus anciennement établis – cf. par exemple ) ? Et si c’est une bonne idée, pourquoi Voltalis devrait-il en garder l’exclusivité ? Si EDF, avec sa “force de frappe” arrive à la diffuser plus rapidement, il me semble que c’est plutot positif pour tout le monde (sauf Voltalis, évidemment…). D’autant que, après m’être plongé dans les règles RE/MA cet été, il m’est apparu que les griefs soulevés par les producteurs à l’encontre de Voltalis étaient loin d’être infondés : c’est bien d’avoir de bonnes idées, mais de là à prétendre vouloir le beurre et l’argent du beurre… Ce que je relève d’abord dans cette brève, c’est que c’est le patron de la branche commerce d’EDF (un des tous grands manitous) en personne qui est venu en parler – un patron tout nouveau (il est en place depuis février de cette année ). Pendant plus de 20 ans, les commerciaux d’EDF n’ont eu qu’un mot d’ordre : placer des kWh qu’EDF avait en trop à n’importe qui pour n’importe quoi. Zelectron et christophe2007 ont l’option Tempo : j’aimerais savoir (si ce n’est pas indiscret) comment ils l’ont eue ; pour ma part, j’ai un témoignage de bonne foi de quelqu’un qui l’a demandée à son agence il y a 3 ans, c’est tout juste si ses interlocuteurs savaient que cette option existait, et ils ont plutôt cherché à le dissuader… Un seul exemple n’est sans doute pas significatif, mais de façon plus générale, on ne peut pas dire qu’il y ait eu beaucoup de pub autour du Tempo depuis la douzaine d’années qu’il existe, ni qu’il ait connu un succès commercial fulgurant. Assisterait-on au début d’une “révolution culturelle” chez les commerçants d’EDF ?    Ce que je relève aussi, c’est qu’il est techniquement possible avec les moyens de Voltalis ou d’Edelia d’agir directement sur les appareils consommateurs d’électricité (de dispatcher de la consommation en quelque sorte, de la même manière que le dispatcheur de RTE aujourd’hui peut commander les moyens de production). Pour moi, c’est de là que viendront les principales évolutions des systèmes électriques dans le futur, beaucoup plus que du côté de la production. Et, soit dit en passant, c’est possible dès maintenant, sans qu’il y ait besoin d’attendre le déploiement des nouveaux compteurs Linky (4 milliards d’Euros la dernière fois que j’en ai entendu parler, mais la facture s’est peut-être alourdie aujourd’hui…).

trimtab

J’ai eu l’offre TEMPO il y a un peu plus de 10 ans quand j’ai contacte l’EDF afin de voir si nous pouvions ‘économiser’ sur notre facture, car nous avions un compteur ‘simple’ sans même une option jour/nuit. Cette ‘offre’ m’étais proposé ‘spontanément’ par l’agent commercial EDF de l’époque !   A noter que sur le site EDF Bleu Ciel, l’option TEMPO figure toujours comme une des 3 ‘options’ dans leutr offre de base ‘tarif bleu’, donc il y aucune raison qu’il pouvait être ‘refusé’.   trimtab

Toufik

j’ai besoin de saoir si existe des compteurs electrique qui font la coupure du courant electrique à distance. dans le but d’incité le client a pyer ses créances (moyen de recouvrement).

Alex83

Bonjour à tous. Je suis globalement d’accord avec vous, l’option tempo à laquelle j’ai souscrit il y’a quelques années est très avantageuse. Ou l’était! Car cette année, la répartition des jours EJP devient de plus en plus malhonnête, voire scandaleuse! Il semble qu’EDF souhaite nous faire lacher nos contrats, car ceux-ci leurs coutent trop cher… Moi, par exemple, j’habite dans le sud de la France, à Carcès dans le var, et nous avons eu neuf jours de suite en période rouge! DU 12 au 21 décembre et franchement c’est long de ne pas faire de machine pendant tout ce temps là… N’avez vous pas comme moi l’impression qu’à défaut de la généraliser, on chercherait plutot à la faire disparaitre, cette fameuse option tempo? Bonne journée Alex

ajardin

J’ai moi aussi souscrit l’option Tempo il y a 4 ans mais je dois avouer que les EJP à répétition m’ont incités à revoir sérieusement ma consommation d’énergie et j’ai même été jusqu’à résilier mon contrat et faire installer une citerne propane chez moi. Certes cela m’a couté au départ mais je fais des économies tout les mois depuis l’installation de la citerne. Je vous conseille la foire aux questions du site : Comme vous le dites, je pense qu’ils souhaitent faire disparaitre l’offre EJP de leurs contrats car elle ne doit pas être rentable pour eux!

8
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime