Energie : Ford aura économisé 800 gigawatts-heure en 5 ans

Entre 2011 et 2016, Ford Europe aura réduit la consommation d’énergie par véhicule produit de 25 %, notamment grâce à 23 millions d’euros d’investissements et une attention spécifique portée au gaspillage.

Ces efforts réalisés dans les usines européennes de la marque permettront à Ford d’économiser environ 800 gigawatts-heure chaque année, soit à peu près la quantité d’énergie utilisée annuellement par une ville d’environ 170 000 habitants, comme Grenoble, Toulon, Saint-Etienne ou Le Havre.

Un nouveau système de gestion de l’énergie est maintenant déployé dans les sites de fabrication européens de la marque. Les installations de Cologne et de Saarlouis, en Allemagne, ont ainsi obtenu la certification internationale ISO 50001, pour la gestion et l’efficacité énergétique.

“Trouver constamment de nouvelles façons d’économiser les ressources naturelles est un défi important. En particulier dans une industrie à forte consommation énergétique comme l’automobile”, explique Richard Douthwaite, directeur de la gestion de l’énergie de Ford Europe. “Recycler la chaleur perdue des fours de peinture est, par exemple, une façon créative de réduire nos besoins d’énergie et d’ainsi améliorer l’impact environnemental de nos usines”.

Les dernières mesures permettant de réaliser des économies en la matière sont effectivement des plus créatives. Notamment ce système qui récupère l’énergie thermique dégagée par les cheminées des fours de l’atelier peinture, puis la renvoie dans le système de chauffage de l’eau. A Cologne, ce système a permis de récupérer 16 gigawattheures depuis sa mise en service en novembre 2013. Un dispositif similaire est désormais opérationnel à Saarlouis et le sera très prochainement dans l’usine de Valence, en Espagne.

Ford développe également un autre projet de récupération de la chaleur lié à l’activité de peinture de ses sites. Il s’agit, cette fois, de transformer les volumes massifs de chaleur basse température expulsés par les cabines de peinture de Cologne. Le concept implique une technologie de pompe à chaleur qui récupère l’énergie résiduelle des gaz d’échappement des cabines de peinture. Cette chaleur recyclée est ensuite réinjectée dans l’admission de l’air frais de la cabine pour compenser les brûleurs à gaz. Un système qui devrait permettre d’économiser 50 gigawattheures en année pleine.

Ford continue également le déploiement d’un éclairage à LED basse énergie dans ses sites de fabrication européens. L’an dernier, la marque a installé de plus de 25 000 nouveaux luminaires à LED dans ses usines partout dans le monde.

Le développement durable est un élément essentiel de la stratégie de Ford, à la fois en termes de solutions de fabrication, de mobilité intelligente, ou de mises au point de véhicules économes en carburant. Le Rapport Développement Durable de Ford témoigne de l’engagement de la marque pour plus de transparence et de progrès à travers l’industrie.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
44 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Papijo

Comme l’indique ce rapport (Cliquer ici), il ne faut pas se fier aux tests de consommation publiés par les constructeurs. Même sans tricher comme l’a fait VW, tous les constructeurs “optimisent” les voitures qui participent aux tests: batterie débranchée, pneus surgonflés, lubrifiants spéciaux, etc. de plus en plus si bien que l’écart entre consommation réelle et résultats d’essais va en s’amplifiant. Les gains réels pour leur part ne progressent que très peu !

Papijo

Le lien: Le graphique:

Herve

Si j’ai bien compris, l’article parle surtout de l’énergie dépensée pour la fabrication de la voiture. Aprés ça fait qq temps que les industriels font des efforts en ce sens. Surtout pour les process gourmands…

Verdarie

La concurrence est seule garante du meilleur prix. Papimoujo Cet article nous montre en réalité que l’énergie qu’on achète est trop chère et qu’il faut donc par tous les moyens essayer de l’économiser. Même si l’on nous dit que l’énergie nucléaire est la moins chère, tant qu’on offrira des goldens parachûte à nos dirigeants, on pourra comprendre qu’il faut bien que quelqu’un paye cette addition ! Et qui paye sinon les abonnés ?

Papijo

@Verdarie: “La concurrence est seule garante du meilleur prix”. Je suis d’accord avec vous. Faisons jouer la concurrence (= suppression de la CSPE relative aux ENRs) et laissons les ENRs se défendre par rapport aux fossiles et au nucléaire ! @Hervé: Effectivement, l’article traite de la conso énergétique des usines. Je m’étais arrêté à la lecture de la première phrase qui peut sous-entendre qu’il s’agissait de la consommation des voitures et j’avais trop envie de placer mon graphique !

Verdarie

Papijo Vous avez encore raison ! Mais d’abord mettons sur un pied d’égalité les différentes énergies en développant le stockage des renouvelables.Pour celà je vous propose une solution économique.Et laissons ensuite s’organiser le marché. Là nous aurons une vue véritable de ce que valent chaque technologie.

Dan1

A Verdarie “Mais d’abord mettons sur un pied d’égalité les différentes énergies en développant le stockage des renouvelables” Donc vous accréditez l’idée que le vrai coût des EnR n’est le seul coût de production au niveau de l’éolienne ou du panneau photovoltaïque mais le coût global du système (production + stockage) qui permettrait de rendre le même service (même niveau de garantie) que les filières classiques. On entre directement dans la notion de coûts complets systémiques. C’est exactement la thèse que beaucoup sur Enerzine défendent depuis longtemps : Mais bon, vous n’êtes pas pour la suppression de la CSPE tant que les nouvelles ENR ne sont pas capables de rivaliser (en niveau de service) avec les filières classiques. Cela laisse une marge de plusieurs années et dizaines de milliards de distorsion de concurrence !

Dan1

Je rappelle les sources venant de la Cour des Comptes : Et le lien direct vers le rapport de la CdC intitulé “LA MISE EN OEUVRE PAR LA FRANCE DU PAQUET ÉNERGIE-CLIMAT décembre 2013”

Sicetaitsimple

Si les magistrats de la Cour de Comptes avaient eu l’idée de programmer un voyage d’étude à Toulouse, leus conclusions en auraient été certainement modifiées. Du stockage efficient ( rendement) et quasiment gratuit, ça change la donne.

Verdarie

Mais oui, mais oui, mon cher Dan, stocker les énergies renouvelables à un coût qui provient de l’infrastructure à construire et de l’entretien. J’ai jamais dit que ce serait totalement gratuit ? Utiliser les fossiles c’est devoir s’approvisionner constamment en matière première. Ce qui veut dire passer des accords entre pays ,prospecter pour trouver, extraire la matière, la stocker, la transporter, la stocker à nouveau avant de la purifier, puis la mettre dans une machine qui produira l’énergie, extraire les résidus,les stocker encore, parfois les reconditionner, les transporter à nouveau, les enfouir dans des sites crées exprès pour ça, et même devoir les surveiller pendant des milliers d’années? Et je ne parle pas d’un accident éventuel ou des multiples pollutions tout au long de la chaine d’approvisionnement ! Et quand on a épuisé un site, on recommence le manège . Pour les renouvelables rien de tout ça! L’approvisionnement se fait sur le site et ne coûte que l’infrastructure à construire .L’énergie est distribuée grace au réseau, il n’y a pas de risque pour la population. Si vous n’êtes pas idiot, ce que je crois, vous voyez bien que ce n’est pas la même chose, même si vous refusez de l’admettre ? C’est ce qui fait la différence Et Sicétaitsimple aura beau ironiser avec sa cour des comptes dont on ne voit pas bien le rapport, je lui dirais simplement que l’ironie est la bravoure des faibles et la lâcheté des forts. Je lui laisse choisir son camp?

Herve

@ Verdarie “Pour les renouvelables rien de tout ça! L’approvisionnement se fait sur le site et ne coûte que l’infrastructure à construire .” En fait tout est dans le “que”… Si je veux par exemple stocker 14TWH pendant 2 semaines avec vos volants d’inertie, pouvez vous nous indiquer à quel montant se chiffre la construction du “que”

Sicetaitsimple

C’est-à-dire que depuis le temps que vous nous gonflez avec votre invention révolutionnaire mais secrète, vous permettrez à certains (dont moi) de commencer à faire un peu dans l’ironie….Désolé.

Sicetaitsimple

Mais promis, le jour ou on verra une news Enerzine célébrant le coming-out de votre invention suite à une alliance avec un grand partenaire, vous aurez droit à mes plus plates excuses.

Verdarie

Hervé: Je suis d’accord avec ce que vous dites mais il faut voir le bébé dans son ensemble. Aujourd’hui personne n’est en mesure de proposer pour les Enr un véritable stockage de masse, hormis l’hydrogéne qui pour moi pose deux problèmes. Premièrement celui de son rendement,deuxièmement celui de sa sécurité. L’air comprimé qui montre très vite ses limites.Les batteries qui ont un coût prohibitif dès qu’on souhaite dépasser les normes ,qui ne sont pas franchement écologiques et qui ont une durée de vie limitée.Reste les Steps qui ont beaucoup d’avantages mais qui demandent des sites adaptés et qui coûtent sans doute plutôt chères. Alors certes le système que je propose à un coût,(mais c’est pareil pour tous les moteurs)qui va dépendre de la puissance électrique qu’on souhaite obtenir, mais qui sera beaucoup moindre qu’une step pour un stockage de plusiuers jours voire plus. De plus ce moteur propose de nombreux avantages comparés aux systèmes précédents. Il peut être installé partout dans le monde au pôle ou dans un désert. IL peut démarrer et s’arrêter facilement et rapidement,il est écologique, il peut être piloté, il ne dépend pas de la météo, il peut être installé sur une surface limité, en ville ou dans d’autres lieux habités,les matières qui le constitues sont disponibles et peu chères.Il pourrait avoir une durée de vie illimitée si ce n’est l’usure des pièces qu’on ne peut pas garantir et un nombre de cycles illimités Voilà ce que je peux vous dire de ce sysème sans trop dévoiler. Sicétaitsimple Un blog comme Enerzine c’est un lieu d’échanges entre des inconnus. Pour se dire quoi ?………… Je ne vais pas vous parler de ma belle mère, vous ne la connaissez pas ! Donc c’est bien pour échanger sur des sujets qu’on ne peut pas aborder avec n’importe qui, parce que trop techniques donc souvent ennuyeux pour le commun des mortels. De plus ce site est fréquenté par de nombreux entrepreneurs qui cherchent parfois des solutions à des problèmes ponctuels. Pourquoi devrais-je me priver d’essayer de toucher ce public que je recherche et ne trouve pas ? Faire un salon ça coûte cher et ça ne garanti rien ? Quand c’est l’entreprise qui paye tout le monde peut trouver ça génial, mais moi c’est avec mes deniers que je me déplace ! Je reconnais volontiers que je vous saoule avec mon système de stockage mais reconnaissez que vous y êtes souvent pour quelque chose ! Encore dans cette conversation ou je répondais à ce que disait Papijo sans faire référence à mes propositions. C’est vous qui m’attaquez ? Alors je veux bien de temps à autres faire des impasses mais je ne vous permet pas de tourner en dérision ce que j’avance . Ou alors faites moi un e offre pour savoir et discutons en ? Vous aurez par la suite tout le loisir d’en dire du mal si ça ne vous convient pas !

Herve

@Versdarie Il me semble de mémoire que votre système est un stockage inertiel (ou je confonds avec quelqun d’autre). Ce type de stockage est de type court terme et peut répondre a certains besoins. D’une certaine manière ce moyen de stockage est directement en concurrence avec le potentiel des smartgrid. Mais pour un mix largement ENR, il parait être prohibitif, car inadapté au stockage moyen terme / long terme dont effectivement l’H2 parait être la seule piste credible mais sans être au niveau requis que ce soit en rendement, sécurité, cout…

Verdarie

@ hervé Vous confondez, je n’ai jamais donné d’info sur le comment. Je me borne à donner des indications sur l’intérêt. Pourquoi ? Parce connaissant le milieu je sais que personne ne satisferait d’une seule donnée pour accepter ce que je pourrais dire…….Je ne peut donc que rien dire, ou tout dire ! C’est pour cette raison que je me méfie des consultants qui consultent ? Ce qui ne me permetraient pas de contrôler les infos.Car comme vous le savez, les énergéticiens ont des contrats avec leurs fournisseurs d’énergie. Ces contrats sont bien souvent sur des périodes de plusieurs dizaines d’années. Ils se moquent donc bien des propositions qui pourraient changer la donne et pourraient leur faire perdre beaucoup. Mais je maintien que le stockage dont je fais la promotion est le seul système actuel capable de fournir de l’énergie pendant plusieurs jours et de se régénérer en permanence à partir des Enr, .

Herve

Ce que vous décrivez est le quotidien de l’inventeur: il profite rarement de son invention car pas les reins assez solide pour la développer rapidement, payer les brevets, convaincre… Toutefois dans le cas que vous citez, si vous avez vraiment une solution pour le stockage (donc vu ce que vous dites, solution trés bon marché), vous trouverez des clients chez les promoteurs du “décentralisé” car pour eux le stockage est une urgence vitale: pas de stockage = pas de décentralisation. Mais trés scincerement, je doute que vous ayez vraiment qq chose…

Verdarie

@ Hervé Vous savez un moteur ce n’est rien d’autre que des pièces mobiles qui tournent sous l’effet d’une énergie. Ce que vous me dites ne fait que me conforter dans ce que je savais déjà. C’est pour cette raison que je ne prend pas la tête avec ça ! Je vous dirais que je reçois des offres de prêt mais qui me servirait à quoi ? Je n’ai aucune expérience en entreprenariat et ce n’est pas à mon âge que je vais me lancer dans les affaires. En plus c’est très facile de s’approprier les brevets d’une petite entreprise,vu les besoins qui lui sont nécessaires et les intérêts qui sont en jeu, il suffit pour cela de la mettre en difficulté financière. C’est la raison qui me fait penser qu’obtenir des parts dans un grand groupe pourrait me mettre à l’abri des requins. J’apporte la technologie, ils apportent leur moyens. Pour ce qui concerne les producteurs décentralisés il n’y en à pas à la pelle et ne se précipitent pas comme pourrait le laisser supposer l’intermittence.Puisqu’ils ont accès au réseau ce qui leur permet de ne pas se préoccuper du reste.

Herve

ça dépends, Supposons que vous avez vraiment inventé la solution au probleme du stockage, les gens qui font des onduleurs (victron…) seraient trés contents d’avoir une solution efficace de stockage, idem pour d’autres acteurs de l’énergie (y compris les fabricants de batteries…) et sans parler des energiciens, EDF seraient ravi de pouvoir stoker à bas cout et de controller cette techno. Je ne comprends pas bien votre démarche, le risque que vous avez est de vous faire piquer l’idée, donc l’agent que vous pourriez en tirer. Vous en voulez peut être beaucoup? tout ce négocie, il y a des moyens de trouver un accord. Usuellement, l’inventeur doit parvenir montrer l’interêt de son invention et cela se fait généralement en la commercialisant pour parvenir à interesser les gros groupes et espérrer vendre son brevet. Mais dans le cas d’un dispositif dont tout le monde rêve, si vous êtes sur qu’il fonctionne et que vous pouvez le prouver facilement (montrer le démonstrateur fonctionner, ou explication irrefutable), vous lancez une PCT bien faite, ça coute pas trop et se sera suffisant pour vendre l’idée. Par contre si ça marche pas (mouvement perpétuel, moteur à eau ou autre couillonnade du genre), entuber une société est beaucoup plus compliqué… Mais certains y sont parvenus!

Verdarie

@ Hervé Merci pour ces indications et ces précisions. N’ayez pas peur, il ne s’agit ni de mouvement perpétuel,ni d’entuber personne. Je suis juste intéressé par le fonctionnement des moteurs et des forces qui peuvent les faires fonctionner. Notez toutefois qu’il serait au préalable, préférable d’évaluer le système que je propose, au moins pour pouvoir le dimensionner, en réalisant un protoype fonctionnel. Ce qui demande des moyens ne serait ce qu’en CAO. Cette démarche aurait également comme intérêt de valider mes dires et d’affiner les protections. Deux. Le CTP représente un coût non négligeable pour un particulier. Trois. La procédure est assez compliquée et plutôt lourde à mettre en oeuvre.Bien que je me soit déjà attaqué pour un autre problème au sujet du brevet. Quatre. Edf avec ses 58 réacteurs ne me semble pas être le mieux placé pour le stockage energétique.Car celui ci donne des armes à ses détracteurs, dont je fais parti, pour toutes les raisons déjà évoquées. Toutefois encore merci de vous intéresser à ce que je publie. Je vais regarder de plus près ce que vous me dites ! Si je décroche un contrat je vous invite ?

trimtab

Voila bien longtemps que votre ‘truc’ hante des coulisses d’enerzine (et probablement bien d’autres sites et forums), mais je n’ai toujours pas compris si vous voulez, en dehors de toute arrière pensée pécuniaire, apporter, un peu altruistiquement, un reele avancé dans le domaine du ‘stockage’ et si vous voulez simplement en tirer un ‘profit’ ? Alors, si vous mettez votre ‘truc’ en ‘open source’, permettant ainsi à des tas de gens qui pourraient s’y interesser, de pouvoir ‘tester’ le truc, en dehors de toutes ‘négociation’ et d’autres ‘batailles des brevets’, et si ça marche, des ‘grands méchants loups’ qui refusent de vous aider aujourd’hui aurons que leurs yeux pour pleurer, vu que tout le monde pourrait s’en servir………sans payer un ‘droit d’utilisation’…..! Vous n’aurez pas ‘fait des tunes avec’, mais vous aurez la satisfaction d’avoir fait avancer le schilmblic…! C’est mon ami Bucky qui disait souvent: On peut faire des choses utiles et sensé OU gagner de l’argent…….mais les deux sont souvent mutuellement incompatible….! C’est vous qui voyez…! trimtab

Sicetaitsimple

Merci de votre suggestion à Verdarié!

trimtab

Pour info: Juste une clarification concernant ‘open source’: pour les altruistes parmi nous, sachez qu’on a généralement un an ‘aprés publication publique’ pour deposé son patente, si on a ‘regrétté’ sa générosité…! Et le fait de ‘going public’, empeche d’autres de diposer….. If you really want the invention to be free for all by releasing it as open source then you need not patent it. You just publish your invention in form of blog or an YouTube video or publish on any public platforms (including research journals / papers). There is something called prior art (What is prior art?) in patenting. If someone else wants to file a patent for your invention then the patent examiner will reject his / her claim based on your published post related to the invention / idea. You don’t have to worry about how they will find your post, they already use search tools to find the prior arts. However, by any chance if they skip your published post and you somehow get to know about it then you can appeal in the patent office as well as sue the assignee of the granted patent. If your point is valid then the granted patent will be rejected. Another good thing about publishing your invention is that normally you get a grace period of one year from the date of your publication to file the patent if you wish to. And, if you fail to do so in one year then that invention / idea will completely be in public domain and even you can not patent it. trimtab

Sicetaitsimple

and go public on Enerzine!

Verdarie

@ trimtab Figurez-vous que j’ai pensé à ce que vous me dites mais les choses ne sont pas aussi simples pour moi. Parce que je ne suis pas seul. J’ai aussi des enfants et petits-enfants. Et vu la conjoncture actuelle, je ne souhaite pas faire d’eux des chômeurs pour me faire plaisir. Mettons comme vous dites en open source mes idées et recherches….Qui va en profiter réellement ?………..Ni vous, ni moi et encore moins la pays .Car la France a un coût de travail qui plombe son économie ! Donc on peut avoir les meilleures idées du monde, dans le système actuel de mondialisation ce sont ceux qui ont les coûts de travail le plus bas qui emportent tous les marchés. D’où la nécessité d’obtenir des brevets pour maintenir le travail à l’endroit qui donne les moyens à sa population d’arriver à un résultat, pour ne pas trahir ses pairs. A condition bien sûr qu’on puisse y trouver l’aboutissement nécessaire ? Ce qui n’est pas gagné ! Sans ça, il n’y a aucune chance d’améliorer le travail des salariés et les grèves ne changeront rien. Chacun peut comprendre que le monde ne s’est pas fait comme il est sans raisons. Les politiques veulent changer les règles pour le rendre plus juste nous dit-on ? Mais ils ne font souvent que le rendre plus compliqué et plus injuste. Ce qui fait qu’à la longue on est plus capable de comprendre les interactions. On décide donc n’importe quoi, puis on se rend compte de la connerie. Mais comme on à clamé sur tous les toits que c’était LA SOLUTION, alors on ne peut faire marche arrière qu’à petits pas et surtout sans rien dire. Ce qui ne fait que compliquer les choses car personne ne les comprends ? C’est le cas des 35 heures !… Pourquoi ? Parce que ce qu’on achète ou qu’on vend à un coût et que ce coût représente normalement le temps passé à le fabriquer. Si vous bloquez le salaire et le temps arbitrairement,alors que d’autres peuvent continuer de jouer sur ces créneaux,vous faites EXPLOSER les coûts de production à mesure de la réduction du temps de travail, et perdez du pouvoir d’achat donc des marchés en laissant à l’entreprise qu’une seule possibilité d’ évolution ?…………….La robotisation ?…………… Or robotisation veut également dire moins d’emplois?……….Et de gros moyens d’achats. Ce qui limite le nombre de candidats, donc la concurrence et permet aux riches de s’enrichir toujours plus ………Vous voyez, ce n’est pas aussi facile ! Mais il faut aussi des riches car sans richesses comment construire des machines ou payer des recherches ? Faire des choses implique d’avoir des moyens ! Mais si l’on prend ces moyens sans rien faire avec, ou pour payer des privilèges à nos élus qui ont laissé les clés de la maison à la mondialisation, alors ne nous étonnons pas d’une France avec 6 millions de chômeurs et plus ! Il y a quarante-cinq ans les choses étaient très différentes. D’abord il y avait moins d’administration et celle-ci faisait des heures pour diminuer sa charge sur la production de richesses.(Mais elle bénéficiait d’avantages notamment pour la retraite. Ceci explique cela !) Puisque ce que gagnent les entreprises est partagé par l’impôt. Ce qui fait que les entreprises faisaient de juteux bénéfices. Elles pouvaient donc embaucher et améliorer régulièrement les salaires. Ce qui profitait à l’économie et permettait à des gens comme moi, qui n’avais pas un gros bagage intellectuel,d’évoluer.De toucher à des choses dont on prive les hommes aujourd’hui. Et de vivre dignement de son travail. Comment s’étonner aujoud’hui que les jeunes qui sortent de l’école sans savoir lire et n’ont plus accès à l’emploi puissent partir pour le djihad ou le pays de Cocagne ? Sicétaitsimple Ah! Vous êtes toujours là ? J’avais peur de vous avoir faché ?….Mais je vois que je vous intéresse toujours ! Hervé Pour complèter ce que je vous disais, j’ai aussi contacté bien sûr de grandes entreprises Françaises qui n’avaient semble t’il aucune envie de se mettre à dos leurs partenaires . Savez ce que certaines m’ont dit ?……..”.Vous savez à qui vous attaquez ?” Sans donner suite !

Herve

Je suppose qu’ils ne vous ont pas dit que ça! Donc pour résumer, vous avez une idée mais elle n’a jammais été testée. Raisonnons factuellement (un industriel va raisonner comme ça) – Soit vous êtes un génial inventeur qui a trouvé un truc que personne n’a vu (possible, chances 0.01%) – Soit vous êtes un petit amateur qui métrise mal la physique et qui croit qu’il a inventé un système génial alors que ça ne marchera pas en réalité car il y a des erreurs de raisonnement que votre niveau ne parviens pas à voir (Cas probable à 99.99%) Vu qu’ils vont pas passer leur temps à essayer 10000 machins bizzares pour trouver un de bon, ils vont de toute façon pas vouloir essayer votre truc, même s’il parait interessant. (Je bosse pas chez EDF, mais à mon avis ils doivent recevoir des dizaines de demandes de ce type chaque jour). Non ils vont attendre que le truc sorte puis ils achatent la boite, au global c’est bien moins cher et plus facile. Par contre si ça marche vraiment et qu’il est possible de le prouver, EDF seraient au moins interessé pour maitriser la technique le temps de se retourner si l’invention leur pose un risque d’avenir. Celui qui a ça fait forcemment fortune ou evite une déroute dans le cas de EDF. D’autre part, perso si j’avais la clef du stockage, perso EDF, rien à faire ils peuvent dire ce qu’ils veulent je ferais quand même. En plus perso, j’aime pas beaucoup l’argent, mais j’adorre la technique, alors je sortirais le truc quand même, ils auraient du mal à m’enpecher (je suis un vrai con dans ce genre de situation…). Et si vous cherchez bien, vous trouverez des boites avec de vrais cons comme moi qui se feront un plaisir de développer l’idée, par amour de la technique et du progrés. Dans votre situation un PCT est effectivement prématuré. Mais il y a une autre solution de secours: 1) Vous décrivez du mieux que vous pouvez votre invention en mettant un maximum de détails et vous faites une enveloppe solo, ça coute quelques dizaines d’euros, c’est pas un brevet (ça protege rien du tout) mais par contre ça permet de prouver que vous avez eu l’idée avant les autres. (si vous l’avez pas encore fait, faites le). 2) Lorsque vous trouverez une société qui accepte de faire le développement, vous passez un contrat de confidentialité et en avant… C’est plus risqué, mais au moins ça n’engage pas grand chose.

Verdarie

Mais si ! Pour la première l’objectif était clairement de me faire cracher le morceau mais ils en sont restés sur leur faim ? La deuxième m’a invité, j’ai pris quelques contacts, fait les propositions qu’on retrouvent sur ce blog et qui semblaient les intéresser ? Sans suite ? Je pense que cette entreprise qui travaille avec les grands fournisseurs à eut peur, sans savoir, de perdre des marchés ou parce que ça la forçait à envisager des changements qu’elle ne souhaitait pas ?. Evidemment quand on travaille seul on s’expose aux raisonnements que vous faites.Entre “génial” (je ne pense pas, sans fausse modestie!)mais pragmatique sûrement ? Ou incompétent ? Je me pose aussi la question de ce que j’aurais pu négliger ? Mais plus j’y pense et plus je crois que cette idée est la bonne !J’ai quand même eu l’occasion de faire quelques tests de réalité. Et j’ai construit un petit proto en carton pour voir tout ce que ça imposait comme contraintes ? J’ai également eu le loisir de présenter cette idée à des administrations qui n’ont fait aucun commentaire sur la crédibilité ce se que je leur démontrais. Et pour ce qui concerne les enveloppe Soleaux, j’ai est plusieurs. En tout cas encore merci et bien raisonné !L’invitation tiens toujours

Herve

Pour faire un commentaire sur la crédibilité de ce que vous présentez, il faudrait déja que les gens en face comprennent, ce qui represente un groupe limité d’individus… Faut avoir la chance de tomber dessus! Concernant l’invitation, je vous remercie, j’ai cru comprendre que vous êtes en région Toulousaine. Moi aussi, j’y suis pour mon travail en semaine. Cepandant, je ne souhaite pas que vous me presentiez votre invention car je ne suis pas un grand adapte du secret, j’ai un peu de mal à les garder… Mais y a d’autres sujets de conversation qui me permettront d’évaluer à qui j’ai à faire…

Verdarie

@ Hervé Ce que vous dites est vrai et j’en ai bien conscience. Seulement comment faire ?… Chanter sur tous les toits le résultat de mon travail et de mes recherches au risque de tout perdre?…..Pour les raison évoquées……….. du travail pour nos enfants. Ou contrôler l’intérêt des curieux qui souhaitent voir pour savoir, sans être intéressé par le développement puisqu’ayant des contrats avec la concurrence, ou d’autres préoccupations. D’autre part, je suis très étonné de trouver autant de méfiance par rapport à ce que je propose puisque l’idée de venir sur ce blog était de s’adresser à des spécialistes qui normalement sont à même de savoir apprécier les offres ?……… Et de savoir détecter les fausses bonnes idées ? Encore faut-il s’y intéreser ?….. On en peut pas à la fois faire le reproche de faire des offres et en même temps de dire qu’elles n’en sont pas sans savoir ? Des offres de participation à des salons j’en reçois tous les jours ? Devoir me déplacer implique des frais que ma retraite ne couvrirait pas. Le secret ne sert qu’à préparer l’avenir, ceux qui voudront m’aider comprendront l’intérêt de ne pas avoir divulgué par le fait que la protection offerte par les état est limitée dans le temps. Toute les grandes entreprises procèdent de cette façon et vouloir me faire dire ce que couvre mes découvertes relève de l’anticipation des problèmes futurs.

Dan1

Le premier potentiel de stockage des 58 réacteurs nucléaires se trouvent dans les assemblages de combustible déjà en service ou prêts à être chargé. On a au moins 4 ans d’électricité potentielle sur le territoire national dont une partie déjà chargée dans les bouilloires.

Lionel-fr

Si vous pensez vraiment ce que vous dites, il est évident que le seul stockage d’énergie en volume n GW qui puisse facilement activer des génératrices bon marché est l’hydrogène Stocké dans des cuves géantes à 50bar sans nécessiter de compresseur, produit par de l’electrolyse alcaline nickel mcPhy ou PEM/Areva mais dans ce cas c’est plus cher. L’hydrogène s’accomode de moteurs à allumage commandé dont on casse des milliers d’exemplaires en bon état par an parce que les autos sont accidentées (sans dommage sur le moteur souvent) Dans la gamme des GW , à part les cuves géantes qui ne sont pas opérationnelles mais clairement sur la table , tout cela coute des ronds de carotte.. Donc on peut se risquer à limiter le budget que l’électricien est prêt à mettre dans un stockage au coût de l’hydrogène pour une même puissance. Attention je parle de stock auto-générateur càd qui s’ajoute à la production des centrales, les stocks de combustibles ne comptent pas s’il faut une centrale pour les bruler. Avec l’hydrogène, c’est un moteur dont l’avance à l’allumage a été décalée , turbine ou pour la chaleur, combustion ou catalyse.. C’est l’embarras du choix quand on a un gaz combustible sous la main..

Sicetaitsimple

Il y a a peu, Lionel nous parlait de 100bar pour un stockage d’hydrogène en cavité saline au RU. Là on passe à 50bar, ça va effectivement être des cuves géantes si on parle de stocker des GWh! Mais bon, on revient aux fondamentaux: après les “batteries d’occase” qui avaient marqué l’arrivée de Lionel sur ce forum, on passe aux “moteurs d’occase”, qui bien entendu vont accepter sans broncher de brûler de l’hydrogène gazeux juste avec une peite modification de software dans le programme d’admission. Wolkswagen devrait normalement prendre le lead!

Herve

Un peu comme vous l’écrit jmdesp, la méfiance vient surtout du nombre incalculable de fausses solutions, de gens convaincu d’avoir trouvé la perle rare mais qui font quelques erreurs… Quelques exemples ici: Donc ça explique un peu la méfiance, notamment des entrepries pour qui le temps est de l’argent. De plus si vous contactez une entreprise, vous n’allez pas forcemment tomber sur quelqun de compétant en premiere approche, quelqun qui ne va pas décoder dans vos explication l’aspect génial de l’invention et il est probable que les réponses que vous avez eu sur des eventuels contrats avec la concurence soient en fait une réponse “polie” pour se débarasser de vous … Je fais partie des gens qui croient qu’un individu sans doctorat ni diplome élevé, ni même un génie mais juste doté de bon sens peut inventer qq chose de révolutionnaire. Pour certains c’est pas facile a immaginer. Moi je le concoit, mais c’est quand même rarissime! D’ou mon sceptisisme à la St Thomas! Pour finir, les gens de ce type que j’ai rencontré, dont les conaissances en physique sont souvent partielles et apprises sur le tas n’utilisent pas toujours les bon termes dans leur communication, ce qui rends les choses difficiles a comprendre pour l’expert. Par le passé, j’ai eu a dialoguer avec un gars qui mesurait la phase du réseau de chez lui… aprés décodage il fallait comprendre phase = frequence dans son esprit!

Verdarie

@ Hervé Si je résume vos propos que je comprend parfaitement pour les vivres,ce n’est sans doute pas tous les jours que quelqu’un va proposer à une entreprise un système de stockage de masse économique et performant pour au minimum écouter ses arguments. Mais je suis d’accord avec ce que vous dites car les gens n’écoutent que pour vous trouver des éléments contraires sans chercher à comprendre et à comparer réellement les avantages de la proposition par rapport à l’existant ? C’est ce qui fait la différence entre la compétence véritable qui est rare et les présupposés compétents. Enfin ce qui est révolutionnaire n’est que ce qu’on imagine pas !Lorsque le système est construit, tout le monde s’étonne de sa simplicité et qu’il ait fallut autant de temps pour le comprendre ?

Herve

Le mec qui a inventé la roue (ça remonte un peu…) n’était certainement pas diplomé d’harvard, mais quelle invention! (pour l’époque!) et elle reste encore fondamentale aujourdhui. Même dans des domaines qui semblent assez compliqué (pour ceux qui ne les maitrisent pas) finallement, on est surpris par la simplicité des solutions, mais fallait il les voir! Trop peu de rues ont des noms d’inventeurs, alors que c’est eux qui ont contribué à améliorrer le quotidien des gens et non les politiques, qui sont généralement de simples “mouches du coche ” …

Verdarie

@ Hervé Ah !Ah ! C’est bien vrai ce que vous dites ! Pour que la France aille mieux, il en faudrait des imaginatifs mais il faudrait surtout foutre la paix aux gens pour qu’ils puissent travailler tranquillement sans être constamment menacé par une loi débile, qui ne sert que de faire valoir à celui qui la pond ! Dans mon ancien métier, j’ai toujours été surpris par le fait que ce sont souvent ceux qui sont les moins à même de pouvoir régler leurs propres problèmes qui voulaient régler les problèmes des autres ? D’autre part accrocher son nom à une rue n’a d’importance que pour ceux qui n’en on pas !. Mais il ne faut pas tout jeter. Il y a eu de grands politiques mais il faut bien reconnaitre que depuis quarante ans, on est pas gâté ?…………Encore aujourd’hui, on nous prépare à reprendre les mêmes ? Les journaux ont aussi une grande responsabilité dans les choix qui nous sont proposés puisqu’ils sont plus attachés aux petites phrases qui ne mênent à rien, qu’à éplucher les projets pour démontrer les ambivalences. Mais tout ça ne fait pas avancer mon schmilblick ! @ jmdesp C’est très étonnant de lire ce que vous me dites ? Notamment”Edf aurait beaucoup à gagner d’avoir un stockage pas cher ?” Je vous pose donc la question: Qu’est ce que l’entreprise attend pour s’intéresser à mes propositions ? N’y a t’il pas d’intervenant Edf sur cette plateforme ?……Vous voyez bien que vos propos ne tiennent pas la route! Parce quand on a des besoins on s’intéresse aux offres quelles qu’elles soient. Pour au moins se faire une idées des réalités !Et ne me dites pas qu’Edf ne peux pas désigner un expert, sans doute parce qu’elle n’en a pas les moyens ! C’est vrai qu’encore ce matin, j’entendais sur Rmc un intervenant qui disais qu’Edf avec le nuke et Areva était une entreprise en grande difficulté dont on peut comprendre les raisons, essentiellement liées à l’EPR et l’affaire Uranim. Vous dites ensuite: “La méfiance est d’un côté, du pourcentage de fausses bonnes idées qui s’écroulent quand on examine plus..etc.”? C’est à dire que pour justifier le fait de ne pas s’intéresser à certaines offres qui ne lui conviennent pas, l’entreprise va courir le risque de laisser à d’autres le soin de régler ses propres besoins ? A quel prix ?… “De l’autre, de n’avoir aucun détails précis à évaluer” ? Donner des détails c’est ouvrir des négociations.Ouvrir des négociations c’est passer des accords. Lorsqu’on ne montre aucun intérêt pour une chose, il ne faut pas s’étonner à ce que cette chose vous renvoie à votre propre indifférence.

Herve

@ Verdarie Je comprends votre situation, dans ce pays pour réussir à lancer un truc, il faut cumuler les compétences de gestionnaire de comptable, de juriste et si possible avoir quelques conaissances politiques, le tout en sus bien sur des compétances necessaires à l’activité en question. Mais a moment donné, il va falloir vous lancer. Au lieu de contacter directement les gros groupes desquels vous ne tirerez rien par manque de crédibilité, il vous faut trouver un pertenaire de confiance qui se chargera de cela. Si vous êtes en région Toulousaine, je vous connait peut être quelqun qui aurait ce profil, ou qui saura vous trouver les bons interlocuteurs. Concernant ce que vous ecrivez à jmdesp, je ne crois pas beaucoup qu’il y ait des gens ayant un certain bagage technique sur ce forum qui vous prennent vraiment au sérieux. (Désolé de vous le dire comme ça mais c’est certainement la réalité)

Sicetaitsimple

J’avoue ne pas avoir tout compris…. Vous voulez installer des moteurs à combustion interne à 3000m sous le niveau de la mer pour produire de l’électricité?

Verdarie

@ cebh2o Ce que vous nous dites montre juste que la France est sans doute encore un pays ou les idées vont bon train. @ Hervé On pourrait peut être commencer par se rencontrer pour tester les “atomes” et voir si l’on est en phase ?

Sicetaitsimple

…..votre affaire… Entre le Capitaine Nemo qui se reconvertit en producteur d’électricité en calant le Nautilus à -3000m et votre questionnement sur le fait que ” ce qui m’interpelle c’est que d’apres mon cycle thermo on peut faire un cycle vapeur avec a peu pres n’importe quel source de chaleur élevé”. Ce que d’ailleurs je vous confirme, on peut faire un cycle thermodynamique vapeur avec n’importe quelle source de chaleur, plus elle est élevée plus le rendement sera normalement élevé….

Sicetaitsimple

que la peer review de vore concept est terminée….Sauf si vous voulez rajouter quelque chose.

Sicetaitsimple

Je ne dis pas que c’est nul, je dis que c’est incompréhensible. Mais si ça consiste, ce que j’ai vaguement compris, à mettre des moteurs à combustion interne à 3000m de fond avec des stokages dh’H2 et d’O2 à la même profondeur pour produire de l’électricité, c’st effectivement nul….

Sicetaitsimple

“mais il faudrait etre sur une planete avec imaginons 10bars de pression athmo…quelles serait les consequences à votre avis sur le moteur de votre auto?” Vous excuserez je l’espère ma vue basse, mais effectivement je ne m’imagine pas sur une planète avec une pression atmosphérique équivalente à 10 fois la pression atmosphérique de la terre, et encore moins ce que serait le fonstionnement des moteurs actuels sous ces conditions….

Sicetaitsimple

1000°C, 2700°C dans votre “article”, pourquoi pas 3000 ou 4000? Allez y, brevetez, developpez, je n’ai pas de souci avec ça…et je vous promet de ne pas revendiquer vos inventions. N’oubliez juste pas que la performance technique ( rendement par exemple) est une chose, mais que c’est avant tout la performance économique( qui inclue la technique) qui compte quand on parle de production d’un produit banal et de masse comme l’électricité.

44
0
Laissez un commentairex