ERDF teste le CPL de 3ème génération en province

Dans le cadre de la modernisation de son réseau de distribution d’électricité, ERDF travaille depuis près d’un an au développement des courants porteurs en ligne de 3ème génération (« G3-PLC ») en collaboration avec le fabriquant californien de semi conducteurs Maxim Integrated Products et Sagem Communications.

Le terme Courants Porteurs en Ligne (CPL) réfère à une technologie permettant le transfert d’informations numériques en passant par les lignes électriques.

Après une longue série d’essais fructueux, ERDF vient de finaliser les spécifications détaillées de ce nouveau profil de CPL qui permettra de renforcer la performance du réseau en améliorant le débit des données transportées (consommations électriques, ordres de changement de puissance et de mises en service d’installation…) et diminuera l’impact des interférences.

Le CPL de 3ème génération, basée sur une modulation OFDM, présente des caractéristiques de robustesse et de débits supérieures aux solutions de communication actuelles pour le comptage. Il permet ainsi de transporter des données au-delà des postes de distribution et permet de coexister avec les CPL de 1ère génération.

Le projet a été conçu sur la base de standards internet, dont le protocole IPv6. Les spécifications sont libres de tout droit. En faisant ce choix, ERDF met le CPL de 3ème génération à la disposition de tous et en particulier des acteurs qui travaillent sur le mandat européen de normalisation des compteurs communicants.

C'est maintenant !
Fournisseur Total direct énergie

10% de remise sur le prix de votre consommation d'électricité et de gaz !

Dès à présent, ERDF réalise un pilote industriel en milieu rural dans la région de Tours. Cette expérimentation impactera environ 1 000 foyers durant près d’une année.

Partagez l'article

 

      

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
maxxxx

Ces nouvelles spécifications s’appliqueraient uniquement pour un déploiement de la techno CPL par l’exploitant du réseau de distribution à des fins de gestion et de surveillance ou englobent elles également le CPL “domestique” et les réseaux privés basés sur cette technologie ? Et quelles fréquences pour les porteuses utilisées ? Quelles limites de puissance rayonnée dans les spécifications ?

Erdf

toutes les infos disponibles au liens suivants: