Géant Valence-Sud dévoile le plus grand “toit rafraîchissant” de France

Pour protéger ses ouvrages des fortes chaleurs estivales qui dégradent ses équipements et entrainent de fortes consommations de climatisation, le groupe Casino a décidé en 2018 de couvrir son hypermarché Géant Valence-Sud (18 000m2) de la résine rafraichissante développée par la start-up bretonne « Cool Roof France ».

Avec 12% d’économie sur la facture d’énergie, le Groupe Casino prend ainsi de l’avance pour atteindre les objectifs du « décret tertiaire » qui obligera toutes les surfaces de plus de 1000 m2 à faire 40% d’économies d’énergie d’ici 2030.

Qu’est-ce que le Cool Roof ?

Les toitures des bâtiments sont généralement noires ou métalliques. Ces revêtements font monter la température à plus de 60°C en plein soleil, entrainant une forte usure des étanchéités et des équipements électriques, mais aussi une forte élévation des températures intérieures, entrainant des pertes de denrées, et des surconsommations de climatisation.

Pour résoudre ces problèmes rapidement à moindre coût, les fondateurs de « Cool Roof France » se sont inspirés à la fois de la tradition grecque des « villages blancs » et des peintures céramiques développées par la NASA dans les années 90 pour protéger leurs navettes spatiales des agressions solaires.

La start-up bretonne créée en 2015 a ainsi développé spécialement pour le bâtiment la résine « Cool-Roof » qui renvoie 95% du rayonnement solaire là où une peinture « classique » n’en renvoie que 70%, bloquant ainsi l’échauffement du toit.

Pari réussi pour le groupe Casino En 3 semaines de travaux sans gêne au bon fonctionnement du magasin, l’hypermarché Géant Casino de Valence Sud a ainsi enregistré jusqu’à 36°C de moins sur la toiture après application du CoolRoof, une diminution de 12% sur la facture énergétique globale (soit une économie de 6 tonnes de CO2).

Fort de ce succès, le groupe Casino a lancé une consultation pour déployer dès 2019 cette initiative « Cool Roof » sur d’autres bâtiments souffrant de ces problèmes d’hyperthermie en Auvergne-Rhone-Alpes notamment.

Une solution plébiscitée par le GIEC et les grandes villes

Dans son dernier rapport, le GIEC a recommandé le cool roofing pour limiter les effets d’ilots de chaleur urbains. L’application de peintures réflectives sur les toits mais aussi les routes est d’ailleurs inscrit aux Plans Climat de plusieurs villes dans le monde dont New York, Los Angeles et Paris.

CP
Lien principal : www.coolroof-france.com

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Guydegif(91)

Cool-roof pour garder froid le volume en-dessous, OK, mais POURQUOI ne pas mettre une surface de panneaux solaires sur entretoises, qui combineraient 2 effets:
– éviter le matraquage solaire chauffant des rayons du soleil sur toitures
ET
– production de kWh d’électricité utile pour les consommation de frigos, congélos et lumières ds le Géant en-dessous.
Mérite réflexion, non?
Salutations
Guydegif(91)

1
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime