Panneaux solaires : la Chine bientôt taxée ‘temporairement’ à 47%

Pekin vient de lancer une enquête sur les pratiques d’importation des produits solaires de l’Union européenne, une réponse à cette dernière qui a décidé de taxer ‘temporairement’ mais lourdement, les importations de panneaux solaires chinois.

La Commission Européenne veut taxer ‘temporairement‘ les importations de panneaux solaires chinois à hauteur de 47 % en moyenne. Cette mesure sera soumise aux députés européens qui devraient la voter d’ici la fin du mois.

En 2011, la Chine a exporté pour 21 milliards d’euros de panneaux solaires ou de composants photovoltaïques en Europe, soit 80% de la production chinoise du secteur !

"L’industrie solaire européenne est un leader mondial en matière de technologie et de nouvelles innovations. Si la Commission européenne agit maintenant contre le dumping illégal des fabricants solaires chinois, cette industrie pourra survivre et prospérer. Si l’UE n’agit pas, l’UE ProSun prédit un monopole solaire chinois avec des conséquences désastreuses pour les fabricants, fournisseurs et clients européens", a déclaré Milan Nitzschke, président de l’association EU ProSun.

"L’industrie solaire est très sensible à l’évolution des prix. Les entreprises du secteur solaire ont d’ores et déjà dû s’adapter dans le passé à des tarifs d’achat en baisse constante. Si les prix augmentent artificiellement du fait des taxes punitives, le marché solaire européen serait tout simplement à l’arrêt, ce qui aurait des effets catastrophiques sur les emplois verts", a dénoncé de son côté le PDG de la société belge Cleantec Trade, Wouter Vermeersch.

Pour l’AFASE, une association spécialement créée pour répondre aux risques de protectionnisme des produits de l’énergie solaire et qui regroupe des entreprises de l’industrie photovoltaïque européenne, des mesures provisoires porteraient gravement atteinte au marché solaire européen : "La Commission européenne devrait comprendre que la valeur ajoutée se situe en amont et en aval de la production de panneaux solaires. Imposer des droits provisoires sur les panneaux solaires importés de Chine irait à l’encontre de l’intérêt commun de l’Union et contredirait clairement les ambitions européennes de bâtir une économie verte et à haute valeur ajoutée."

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
43 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Red2

Mais un peu tard… il va falloir reconstruire sur un champ de ruine.

Pas naif

… sauf quand la concurrence est trop forte. Alors on insulte l’extérieur et on pleure pour davantage de subventions. Spirale sans issue: le coût du travail en Chine étant très bas, il ne rejoindra jamais ceux de l’Europe. Taxe ou pas, rien ne sera changé, sauf un petit répit. Maintenant il faut savoir ce qu’on veut: Soit on veut réduire le CO², soit on veut des jobs en France? Compte tenu des choix nuls effectués par les gouvernements depuis 15ans en la matière, nous n’avons ni la réduction du CO² ni les jobs, nous n’avons qu’un tonneau sans fond qu’on persiste à vouloir remplir. Ce qu’il faut faire, c’est cesser de subventionner à hauteur de 175€ la tonne de CO² prétendument économisée (PV) et financer l’isolation des logements où la tonne de CO² réellement économisée est 10 fois moins chère et TOUS les jobs sont sur le territoire français. Mais voilà, il n’y a pas de lobby Isolation capable de lutter contre le Lobby Renouvelables erratiques !!!

O.rage

Temportaires et durable… Je pense sincèrement qu’une taxe carbone à assiette large et progressive dans le temps aux frontières de l’Europe aurait été une nettement meilleure idée que cette pseudo taxe patriotique… Enfin bon, c’est mieux que rien.

Stephsea

Le marché du solaire éléctrique existe t’il vraiment en dehors de l’interventionisme des états et de l’Europe, en dehors des subventions massives? NON! Si un marché est ouvertement subventionné par notre argent, par notre solidarité, il faut alors que ces subventions restent chez nous. Quoi de plus logique? Constructeurs de matière première et instalateurs soivent être LOCALISES, sinon la suvention sert pour partie à donner aux concurrents les moyens de nous battre encore plus par des moyens malhonnêtes. L’argent de mon impôt doit il servir à acheter des panneaux construits en Chine, par des ouvriers esclaves dans des conditions environementales déplorables, avec un transport délirant, et au détriment de notre industrie et de notre savoir faire? NON NON NON! Donc soit on arrête de subventionner l’énergie solaire électrique, soit on va au bout de la démarche et on subventionne une filière ultra QUALITATIVE, y compris sur le plan financier, social, etc. Par ailleurs, je rappelle aux plaintifs pro-libéral et anti protectionnisme (quand ca les arrange) que le marché qui les fait vivre dépend de notre argent, de nos subvention, de nos impôts. Je ne connais personne qui s’équipe de PV électrique sans baser son projet sur de la spéculation financière, donc sur le cout du rachat hyper subvensionné de cette énergie “verte”. A quand une subvention comparable des Watts produits par les panneaux thermiques qui proposent pourtant un rendement très supérieur sur la base d’une technologie relativement simple et économe en matériaux?

Stephsea

Et pourquoi d’ailleurs ne subvensionne t’on pas à même hauteur les watts économisés, tout simplement? Ainsi il deviendrait évident financièrement de réaliser une améliorationn thermique du bati existant. N’est il pas plus logique et plus simple d’économiser avant de produire? Ne pourrait on hirarchiser les travaux et obliger les propriétaires à investir dans l’isolation, donc économiser de l’énergie avant de prétendre en revendre?

Nicias

Pekin vient de lancer une enquête sur les pratiques d’importation des produits solaires de l’Union européenne Je suppose que les “produits solaires” que l’UE exporte sont en fait très majoritairement des composants incorporés dans la production chinoise de pv qui est exportée vers l’UE. Si il y a des concurrents japonais ou US à la production européenne, ils peuvent se frotter les mains.

Lionel_fr

StephSea , ce que vous dites est complètement inexact. J’ai installé 30KW de PV sans la moindre subvention dans 5 pays. Encore une fois, merci de ne pas vous engouffrer dans toutes les brèches de marché en disant que vous nous l’aviez bien dit. C’est tout aussi inexact et ça ne fait rien avancer. Les tarifs d’achat ont servi à lancer la filière solaire et faire chuter les prix , de ce point de vue le succès est là. Les gouvernement sont dans leur rôle lorsqu’ils veulent subventionner une filière et que cela passe par les particuliers plutôt que dissimulé dans des marchés étatiques obscurs ne fait aucune différence. Les fabricants américains et allemands ont survécu jusqu’ici malgré les apocalypses à répétition qu’on annonçait à chaque faillite. Q-Cells vend encore des panneaux pas trop chers et Solyndra était une planche pourrie, mais le marché est toujours bien là et semble continuer sa croissance à un rythme inférieur mais toujours croissant. Les programmes de subventions au solaire sont étatiques , ceux qui en profitent sont des privés, comme quand un géant de l’informatique américain devient hégémonique et que l’éducation nationale refuse obstinément de l’enseigner car d’origine non académique. L’état et le privé cohabitent en économie mais les gens issus de ces deux mondes ne peuvent pas se blairer ça ne date pas d’hier et ne s’arrètera pas demain. Vous êtes des fanatiques de l’état. Les panneaux chinois relèvent aussi d’investissements judicieux des sociétés chinoises , la main d’oeuvre n’y est que pour 5% et le transport supprime largement cet avantage. Toutes vos salades sur le contenu CO2 des panneaux et les émissions évitées par le PV sont complètement à la masse. Il n’y a dans cette histoire qu’une bulle chinoise très compréhensible mais qui semble violer les règles du commerce. Cela ne dit absolument pas que l’occident ne viole pas lui aussi les règles. Cela crée surtout une situation tendue aux frontières et une bouffée d’air pour les fabricants occidentaux. Point barre , le reste n’est que brouhaha stérile et surréactions idiotes.

Stephsea

@Lionel, Malheureusement, à vous lire, je ne comprends pas votre thèse ni son argumentaire. Vous êtes remonté comme une pendule, ce message passe bien, mais le reste… Je ne comprends pas ce que vous voulez dire. Par ailleurs, j’espère que tous vos qualificatifs ne visent pas ma seule prose. Soyez un peu plus précis. les mots stérile et idiot ne suffisent pas à porter votre avis. Je maintiens mes propos sur le caractère subventionné et spéculatif du solaire PV en France, et très probablement en Europe. Sans subventions, il n’y aurait qu’un marché parfaitement marginal, des clients très rares, produisant leur propre énergie pour faire du bati “positif”, donc par idéologie, ou parceque non raccordable au réseau. Quand aux “gentils spéculo-écolos” qui construisent des hangars immondes et impropres au stockage ou à tout autre activité juste pour y mettre du PV “intégré”, j’attends la loi (ou l’arrêt du tarif subventionné dont ils usent et abusent) qui va enfin les arrêter! Ca urge! Pendant ce temps là, ils désintègrent nos paysages, spéculent sur l’accès aux surfaces constructibles et pompent littéralement notre argent collectif. Et pour quoi, pour quel résultat, pour acheter en plus du panneau low cost et low quality aux chinois, pays totalitaire, polluant, système esclavagiste et prédateur du monde… Que du bonheur! Nous payons donc du PV pour se voir encore plus enfoncés par un concurrence déloyale et par des pratiques anti environementales. Non, il n’y a rien à défendre dans ce système, et si le subventionné doit subsister, malgré tout, pour des raisons d’objectif carbonne ou autre pourcentage d’ENR, alors qu’on aille au bout de la démarche, sans faux semblants. Les subventions ne sont pas destinées à rendre encore plus concurrentielle et hégémonique une puissance économique basée sur le dumping et la prédation. Vous dites qu’il n’y a que 5% de cout de main d’oeuvre dans le PV. Je trouce cela étonnant mais admettons… Ce qui tend à dire que la Chine subventionne massivement sa production pour littéralement exploser la concurence internationale. Quelle autre explication? Devons nous applaudir et continuer à faire des instalations low cost sans aucune conscience? Devons nous subventionner un poison économique et un très probable futur poison environemental? Par ailleurs et comme d’habitude, la subvention massive crée un appel d’air pour tous les margoulins (je pèse mes mots) et opportunistes cupides, des installateurs plus que douteux d’un côté qui fleurissent partout et des propriétaires cupides qui se précipitent sur une poule aux oeufs d’or. Un bestiaire dont il maintenant difficile d’extraire ne serait ce qu’une bonne intention et un minimum de compétence ou d’honnetétée. Ils sont cuits! Quel beau tableau que le marché du PV en France! L’économie subventionnée est bien souvent le théatre des pires distorsions…

Stephsea

@Lionel, Malheureusement, à vous lire, je ne comprends pas votre thèse ni son argumentaire. Vous êtes remonté comme une pendule, ce message passe bien, mais le reste… Je ne comprends pas ce que vous voulez dire. Par ailleurs, j’espère que tous vos qualificatifs ne visent pas ma seule prose. Soyez un peu plus précis. les mots stérile et idiot ne suffisent pas à porter votre avis. Je maintiens mes propos sur le caractère subventionné et spéculatif du solaire PV en France, et très probablement en Europe. Sans subventions, il n’y aurait qu’un marché parfaitement marginal, des clients très rares, produisant leur propre énergie pour faire du bati “positif”, donc par idéologie, ou parceque non raccordable au réseau. Quand aux “gentils spéculo-écolos” qui construisent des hangars immondes et impropres au stockage ou à tout autre activité juste pour y mettre du PV “intégré”, j’attends la loi (ou l’arrêt du tarif subventionné dont ils usent et abusent) qui va enfin les arrêter! Ca urge! Pendant ce temps là, ils désintègrent nos paysages, spéculent sur l’accès aux surfaces constructibles et pompent littéralement notre argent collectif. Et pour quoi, pour quel résultat, pour acheter en plus du panneau low cost et low quality aux chinois, pays totalitaire, polluant, système esclavagiste et prédateur du monde… Que du bonheur! Nous payons donc du PV pour se voir encore plus enfoncés par un concurrence déloyale et par des pratiques anti environementales. Non, il n’y a rien à défendre dans ce système, et si le subventionné doit subsister, malgré tout, pour des raisons d’objectif carbonne ou autre pourcentage d’ENR, alors qu’on aille au bout de la démarche, sans faux semblants. Les subventions ne sont pas destinées à rendre encore plus concurrentielle et hégémonique une puissance économique basée sur le dumping et la prédation. Vous dites qu’il n’y a que 5% de cout de main d’oeuvre dans le PV. Je trouce cela étonnant mais admettons… Ce qui tend à dire que la Chine subventionne massivement sa production pour littéralement exploser la concurence internationale. Quelle autre explication? Devons nous applaudir et continuer à faire des instalations low cost sans aucune conscience? Devons nous subventionner un poison économique et un très probable futur poison environemental? Par ailleurs et comme d’habitude, la subvention massive crée un appel d’air pour tous les margoulins (je pèse mes mots) et opportunistes cupides, des installateurs plus que douteux d’un côté qui fleurissent partout et des propriétaires cupides qui se précipitent sur une poule aux oeufs d’or. Un bestiaire dont il maintenant difficile d’extraire ne serait ce qu’une bonne intention et un minimum de compétence ou d’honnetétée. Ils sont cuits! Quel beau tableau que le marché du PV en France! L’économie subventionnée est bien souvent le théatre des pires distorsions…

Stephsea

@Lionel, Malheureusement, à vous lire, je ne comprends pas votre thèse ni son argumentaire. Vous êtes remonté comme une pendule, ce message passe bien, mais le reste… Je ne comprends pas ce que vous voulez dire. Par ailleurs, j’espère que tous vos qualificatifs ne visent pas ma seule prose. Soyez un peu plus précis. les mots stérile et idiot ne suffisent pas à porter votre avis. Je maintiens mes propos sur le caractère subventionné et spéculatif du solaire PV en France, et très probablement en Europe. Sans subventions, il n’y aurait qu’un marché parfaitement marginal, des clients très rares, produisant leur propre énergie pour faire du bati “positif”, donc par idéologie, ou parceque non raccordable au réseau. Quand aux “gentils spéculo-écolos” qui construisent des hangars immondes et impropres au stockage ou à tout autre activité juste pour y mettre du PV “intégré”, j’attends la loi (ou l’arrêt du tarif subventionné dont ils usent et abusent) qui va enfin les arrêter! Ca urge! Pendant ce temps là, ils désintègrent nos paysages, spéculent sur l’accès aux surfaces constructibles et pompent littéralement notre argent collectif. Et pour quoi, pour quel résultat, pour acheter en plus du panneau low cost et low quality aux chinois, pays totalitaire, polluant, système esclavagiste et prédateur du monde… Que du bonheur! Nous payons donc du PV pour se voir encore plus enfoncés par un concurrence déloyale et par des pratiques anti environementales. Non, il n’y a rien à défendre dans ce système, et si le subventionné doit subsister, malgré tout, pour des raisons d’objectif carbonne ou autre pourcentage d’ENR, alors qu’on aille au bout de la démarche, sans faux semblants. Les subventions ne sont pas destinées à rendre encore plus concurrentielle et hégémonique une puissance économique basée sur le dumping et la prédation. Vous dites qu’il n’y a que 5% de cout de main d’oeuvre dans le PV. Je trouce cela étonnant mais admettons… Ce qui tend à dire que la Chine subventionne massivement sa production pour littéralement exploser la concurence internationale. Quelle autre explication? Devons nous applaudir et continuer à faire des instalations low cost sans aucune conscience? Devons nous subventionner un poison économique et un très probable futur poison environemental? Par ailleurs et comme d’habitude, la subvention massive crée un appel d’air pour tous les margoulins (je pèse mes mots) et opportunistes cupides, des installateurs plus que douteux d’un côté qui fleurissent partout et des propriétaires cupides qui se précipitent sur une poule aux oeufs d’or. Un bestiaire dont il maintenant difficile d’extraire ne serait ce qu’une bonne intention et un minimum de compétence ou d’honnetétée. Ils sont cuits! Quel beau tableau que le marché du PV en France! L’économie subventionnée est bien souvent le théatre des pires distorsions…

Lionel_fr

L’explication est que la Chine a investi plus gros et rationalisé sa production autour d’un projet à long terme en achetant des usines clé en main en Allemagne. Ensuite le processus s’est vraisemblablement emballé mais Chelya serait plus loquace que moi sur cette question. Je ne conteste pas le dumping mais il ne concerne qu’une partie du différentiel. Quant à votre réquisitoire sur la Chine, je résumerai par : “trop simple” Personne ne vous empèche de boycotter la chine. Vous trouverez surement des groupes et des centrales d’achat pour accompagner votre démarche. Les politiques nationales sont en revanche plus policées. On a bien taxé les mémoires RAM sud-coréennes pour dumping ce qui n’a pas empèché Samsung de devenir ce qu’il est. Ce régime n’avait rien à envier à l’autre à l’époque et puis les choses ont évolué. Je suis quand même rassuré par le niveau de cette taxe qui n’est pas exorbitant et son caractère négociable comme l’ont rappellé Paris et Berlin. Donc le prix du PV chinois relève AUSSI de leur capacité d’anticipation et de n’avoir pas sous-investi comme en France. C’est la loi du marché et personnellement , je la respecte Mettre de la politique en toute chose n’est pas bon. De même que considérer les autres comme coupables de tous vos maux. Les tarifs d’achat n’ont jamais été une panacée mais je crois que vous n’avez pas pris la mesure de l’enjeu du PV. vous le sous-estimez d’un facteur 10 ^1000 même… Si les grands pays ont subventionné cette industrie , c’est un peu pour sortir d’une impasse qui, sans le PV, serait absolument désespérée. Avec le PV elle n’est que “très compliquée” , je vous laisse mesurer la nuance

Herve

//Si les grands pays ont subventionné cette industrie , c’est un peu pour sortir d’une impasse qui, sans le PV, serait absolument désespérée. Avec le PV elle n’est que “très compliquée” , je vous laisse mesurer la nuance// Euhh, il y a erreur de casting. Le solaire PV est loin d’être la meilleure façon de sortir de “l’impasse”. Il peut y contribuer, mais ne joue q’un rôle de complément. Il n’y a pas d’enjeu sur le PV. Les “grands pays” qui ont subventionné ça l’ont fait avant tout pour des raisons électoralistes. Le “vert” est a la mode actuellement et le solaire PV en est l’emblème. Mais si on regarde les performances, les PAC, développement du chauffage au bois… ont des résustats bien meilleurs pour chaque € investit.

Dan1

Pour agrémenter votre discussion sur le protectionnisme et l’étatisme (au passage, accuser la France et les Français d’être étatistes comparés à la Chine, ne manque pas sel !), je vous propose une réflexion de Claude Turmes lors du débat sur la transition énergétique : La question vient à la 48ième minute et Claude Turmes y répond à 54 minute. Il cite le 12ième plan quinquénal chinois et dit clairement que les Chinois veulent devenir leaders mondiaux du photovoltaïque… y compris pour l’outillage et les machines. Dans cette optique, on peut légitimement se demander ce que les européens ont à gagner à cette course à la production de panneaux photovoltaïque qui ressemble à une fuite en avant sans espoir de succès. D’abord on dit : “nous ne fabriquons plus les panneaux mais nous vendons les machines”. Puis on dit : “nous ne fabriquons plus les panneaux et nous ne vendons plus les machines… mais nous installons les panneaux” Et à la fin, on dit quoi ? D’autant que lorsque l’on a installé 30 GW de panneaux comme l’Allemagne, on fait quoi des installateurs ? On les envoie massivement à Pôle Emploi en attendant de remplacer les panneaux dans 30 ans ? De plus, je remarque que la course à la réduction du coût et du prix du Wc conduit à automatiser les chaînes de fabrication et donc à réduire drastiquement la main d’oeuvre… même en Chine. Question : à terme, où sont les dizaines voire les centaines de milliers d’emplois (pérennes) dans le photovoltaïque ?

Lionel_fr

Vous êtes sympas à parler de global warming comme d’autres parlent football mais je vous signale que la question a été sérieusement étudiée par des gens qui gagnent mieux leur vie que vous et changent plus de choses que le forum d’Enerzine. L’enjeu de la baisse du Wc de 6E en 2003 à 0.8E aujourd’hui dépasse certes le scope étriqué des sujets de conversation que vous vous accordez, est-ce une raison pour prétendre qu’un marché à 70 milliards est une vaste fumisterie electoraliste?. Doit-on s’arrèter à ce que vous êtes capables de comprendre ? Grand bien vous fasse, vous mourrez en ayant l’impression d’avoir animé un débat bien qu’il ne s’agisse en l’espèce, que de celui de la portée d’un forum gratuit ouvert à tous les vents sur un marché de 2 trilliards de dollars par an Pour ceux qui n’ont définitivement pas l’intention de garder leur QI au niveau des lombrics, sachez quand même que le PV en 2013 va évidemment croitre d’une 15aine de pourcents par rapport à 2012 (46GWc)ce qui pourrait bien rester le trend mondial jusqu’en 2015 si les prix restent dans leur marge probable. Un pays comme l’Australie ou les émirats peuvent donc en quelques décennies , diviser par deux leur consommation fossile et logiquement exporter leur surplus à des prix sensiblement identiques à aujourd’hui ce qui éloigne immédiatement les perspectives de peak oil et redistribue les cartes de la richesse mondiale. En outre si nos vieilles économies endettées et sans espoir de PIB+ taxent le “concurrent” Chinois, la nouvelle economie chinoise avec ses 8% de croissance et sa “petite” dette de 205% PIB (France ~90%) a largement les coudées franches sur ces marchés “périphériques” qui semblent devoir stocker la richesse pour les 50 ans à venir (chacun son tour). On parlera donc un jour de l’effort colossal que les occidentaux on consenti pour accélérer enfin le développement mondial du PV et c’est sur ces termes que seront discutées les prochains enjeux managériaux dans l’énergie mondiale.. or croyez le ou non mais heureusement que l’allemagne parlera en notre nom car je ne vois effectivement pas de raisons que des français siègent à cette table. Ce n’est pas une raison pour que la méconnaissance crasse du sujet que vous nous témoignez à longueurs de posts fasse école. L’ignorance ne s’enseigne pas , même pas avec le poing levé et les sourcils froncés mes chers français. Ca , c’est le football ou le populisme mais là, on parle du premier marché mondial. (rien à voir avec la coupe du monde..) Retournez donc vous faire chauffer un surgelé pendant que vos papas travaillent !

Dan1

Je pose des interrogations qui me semble légitime pour un citoyen français (d’ailleurs Claude Turmes, écologiste et luxembourgeois, s’interroge aussi malgré son optimisme) et je retrouve une diatribe pour réponse. Lionel, vous êtes à court d’arguments ? Alors le photovoltaïque, c’est bon pour l’emploi en Europe ? Ou bien comme le dit Cédric Philibert de l’IEA (celui qui pose la question à Claude turmes à la 48ième minute), peut-on abandonner la fabrication des panneaux au profit de l’Asie ?

Herve

@Lionnel Au niveau mondial, plus grand monde ne croit vraiment au “global warming du au Co2”. Les mesures depuis 10 ans commencent à montrer que c’est les sceptiques qui avaient raison. Verdict dans quelques années maintenant. Il n’y a qu’en France ou on continue a nous bassiner avec ces trés probables conneries. Il est tout à fait possible que les Kmers verts qui ont infiltré les plus hautes instances du GIEC gagnent plus que nous, cela n’elève pas qu’ils ont publié de grosses conneries (du genre que 2/3 de la hollande sont sous le niveau de la mer,…) falsifié des données… Le vrai défi à venir est le manque d’énergie qui justifie effectivement une transisiton énergétique (mais pas forcément n’importe laquelle). Concernant le solaire PV, vous avez en partie raison pour le potentiel du solaire PV dans le monde en réduction de conso de pétrole, sous réserve qu’il soit compétitif vis a vis du gaz, cad inférieur à entre 20 et 60€/Mwh. Mais comme vous le faites remarquer, l’essentiel de ce marché est situé plus prés de l’équateur. Mis à part le sud de l’Espagne, les mesures européennes seront sans effet sur les principaux marchés du PV. Au contraire, en forçant les chinois a trouver de nouveaux débouchés, elles risquent d’accelerer la perte d’influence des constructeurs Europpéens sur le marché mondial. Sur le plan industriel pour les productions de masse, force est de constater qu’actuellement les chinois sont meilleurs que nous.Pour cette raison, la filière de fabrication en europe était dés le départ condamnée (tout comme l’ont été beaucoup d’autres industries). Je ne vois pas pourquoi on va essayer de bloquer les chinois sur le PV et qu’on les laisserait nous massacrer dans d’autres domaines. Ces mesures ciblées sont débiles. Au lieu de cela on pourrait injecter du pognon dans les composant des réseaux, ou on a peut être encore une avance techno.

Sicetaitsimple

A titre personnel, il m’a toujours paru plus interessant d’installer un panneau PV en Andalousie qu’au Nord de l’Allemagne, mais c’est certainement le fait d’une vue basse et d’une croyance en des schémas dépassés, je m’en excuse par avance. Quoiqu’il en soit, je me réjouis de voir selon l’EPIA ( que j’ai citée ce WE) que le marché du PV (les acheteurs, pas les vendeurs) devient mondial et que cette technologie ( que j’aime beaucoup en tant que technologie, je l’ai déjà dit) puisse commencer à trouver des applications de masse autre part qu’au travers des FIT européens. C’est tout ce que je lui souhaite, il est certainement moins con d’avoir 10% de puissance PV installée dans chaque pays un tantinet ensoleillé que d’avoir 40% de puissance PV ( ce n’est pas encore le cas de l’Allemagne, mais ça pourrait le devenir) dans quelque pays peu ensoleillés.

Lionel_fr

“…les mesures européennes seront sans effet sur les principaux marchés du PV. Au contraire, en forçant les chinois a trouver de nouveaux débouchés, elles risquent d’accelerer la perte d’influence des constructeurs Europpéens sur le marché mondial.” C’est assez subtil mais le motif de la guerre consiste précisément à accuser les principaux acteurs (l’europe est 1er client mondial) de chercher à manipuler le marché mondial. En taxant les panneaux à l’import, l’Europe n’a que le droit d’organiser son marché intérieur. Elle est alors dans son rôle à condition que les constructeurs chinois vendent effectivement à perte. Si ces conditions ne sont pas réunies , l’Europe serait assignée devant l’OMC et une véritable guerre commerciale s’engagerait avec des dommages collatéraux insupportables. Il est donc dans notre intéret que la commission n’ait jamais eu de telles idées en tête lorsqu’elle a décrété ces taxes. L’electricité brute en sortie de panneau coute 15E/MWh sur 30 ans à Paris. (pour 1E/Wc). Ajouter le ratio latitude et retrancher les couts annexes (cables, onduleurs, ..) Le global warming n’a rien à voir avec le GIEC. L’effet de serre induit par le CO2 et le CH4 sont inclus dans tous les calculs cosmologiques pour expliquer l’histoire des planètes. Vous trouverez sur wikipedia des articles sur les périodes gaciaires et “effet boule de neige” de l’histoire naturelle de la terre , sans effets de serre , nous ne serions pas là ! L’effet de serre est aussi une variable cosmologique essentielle pour déterminer si les exoplanètes peuvent abriter de l’eau liquide ou non. Evidemment , on calcule l’ES en déterminant la composition de l’atmosphère et en y recherchant le Co2 et le méthane. Je me demande comment les khmers verts ont obscurci le cerveau des astrophysiciens, géologues, anthropologues… Dan1 Quand on achète le WattCrète 0.5E et qu’on le revend 3.0E , je suppose que cette monstrueuse marge finance des emplois oui… 6ct Votre calcul de rendement présuppose comme toujours que la fourniture d’electricité est un service dévolu à un organisme unique national. Les allemands du nord qui sont nés au nord et mourront au nord peuvent de plein droit , voire , avec bonheur , installer les panneaux PV qui leur chantent afin de profiter de l’indépendance énergétique que cela leur procure. Au nord les saisons sont plus marquées : il faut plus de panneaux ce qui n’est pas forcément un gros problème aux prix actuels. Ca l’était il y a 10 ans et c’est exactement ce que les politiques gouvernementales ont cherché à “égaliser”

Lionel_fr

ops! ça m’a échappé , j’ai pris mon rève pour une réalité, le prix de l’electricité PV sur la durée d’un installation est très intéressant mais moins que ce que j’ai écrit : il faut lire : … L’electricité brute en sortie de panneau coute 30E/MWh sur 30 ans à Paris. (pour 1E/Wc). Ajouter le ratio latitude et retrancher les couts annexes (cables, onduleurs, ..) …

Stephsea

Au delà du fait qu’il n’y aura probablemnt pas de panneaux PV chez moi du fait de leur rendement minable aujourd’hui (par rapport à d’autres tehnologies plus simples, plus durables, moins gourmandes en énergie sur leur cycle de vie), il n’y aura de toute façon pas de panneaux chinois, pour les nombreuses raisons évoquées plus haut. Si toutefois un jour le PV atteint des rendements acceptables (30% me parait un début), y compris et surtout en condition d’ensoleillement indirecte ou avec de petites ombres ou des salissures, je réfléchirai de nouveau à cette possibilité, sur la base d’un panneau produit à moins de 1000km, et beaucoup moins si possible. Le panneau chinois (en l’état actuel) est évidement un produit anti social, anti écologique, anti économique. Installer ce genre de produit reste à mon avis un acte purement spéculatif qui vise un profit à court terme au détriment de la société dans laquelle on vit, au détriment donc de son environnement directe, de ses enfants, de ses voisins, de son propre avenir si on est pas trop vieux : un acte dont la logique est donc extrêmement circonscrite et limitée. Il y a évidement des circonstances où il est intelligent d’occuper des grandes surface libres de tout autre usage pas des panneaux PV, toit des grands immeubles en particulier. Mais là encore, il me parait illogique d’aller les chercher selon unes strcite application de ce qu’on appelle abusivement “la loi du marché”. Cetet loi est complexe et ne se résume pas à un prix facial, si toutefois on se donne un peu de mal pour en comprendre les rouages. Acheter 1ha de PV n’est anodin, et ne regarder que le prix au m² est tout simplement un acte idiot, indigne d’un acheteur professionnel en tout cas. Simple application du bons sens, avec de la logique, les bonnes informations, et pas seulement une lecture superficielle et infantile des rides que l’on peut voir sur la mare quand on y jette un caillou.

Herve

//Le global warming n’a rien à voir avec le GIEC.// Non, sans blague!!! On me l’avait encore jamais fait celle là! Pour rappel la theorie du réchauffement climatique en lien avec l’augmentation du CO2 est le sujet d’étude du GIEC. Si on prends les diverses prévisions faites par cet organisme début 2000 et qu’on les compare aux mesures, force est de constater qu’ils ont mis à coté. Dans votre calcul du prix du solaire pv, il me semble que vous avez aussi oublié les frais financiers (sur 30 ans ça dois faire dans les x2 à 5%) soit dans les 60€/Mwh. En ajoutant ce que vous qualifiez d’annexes, le prix doit tourner aux environs de 90€.Sachant qu’actuellemeent même avec les panneaux chinois, 1€/Wc fourni posé parait trés peu, mais bon c’est peut être atteignable si on s’organise.

Lionel_fr

C’est marrant , stephsea nous crée un crime de PV imprescriptible, Hervé file un parfait amour vache avec le GIEC , son seigneur et maitre aimé, haï et craint. Chacun s’est trouvé une occupation à la mesure de ses moyens et de sa recherche de spiritualité en somme Dommage , je crois pas en dieu et je ne rève pas de me trouver une cause pour laquelle mourir en héros. Tout ça m’indiffère mais je vous félicite pour votre progression vers votre absolu , c’est sûrement magnifique ..

Herve

Disons plutôt qu’avaler quelques couleuvres de temps en temps ne me pose pas trop de souci, mais quand ça arrive à plein tombereau, je finis par en faire indigestion… Surtout quand on nous oblige à les payer les couleuvres… alors là ça a tendence à rester en travers!

Sicetaitsimple

Il ne s’agissait pas pour moi d’empécher un Allemand du Nord d’installer des panneaux, chacun fait bien sûr ce qu’il veut. Je complète donc juste votre commentaire: “Les allemands du nord qui sont nés au nord et mourront au nord peuvent de plein droit , voire , avec bonheur , installer les panneaux PV qui leur chantent afin de profiter de l’indépendance énergétique que cela leur procure” en ponctionnant au passage 53€/MWh sur la facture de l’ensemble de ses compatriotes n’ayant ni l’envie/ni les moyens/ni les possibilités techniques de faire la même chose, ce qui effectivement peut contribuer au bonheur des premiers nommés!

fredo

“la nouvelle economie chinoise avec ses 8% de croissance et sa “petite” dette de 205% PIB (France ~90%)” chiffre interessant ces soi disant 205% de dettes publiques en équivalent PIB chinois sauf qu’en disant poliment les choses c’est une vision qui vous appartient de la réalité, en clair c’est TRES faux: 43,5% du PIB (chiffre 2011 FMI source Wiki). c’est ridicule d’affirmer sans savoir et en plus d’en tirer des conclusions! Mais admettons que vous vouliez parler du Japon… (205,5% en 2011) qui n’a pas de lien avec notre sujet, oups

Lionel_fr

Pour ma défense , le site des echos a fait la confusion il y a 2 jours , ces 205% m’avaient affolé bien que le taux de croissance relativise sérieusement. Pour le chiffre exact de la dette , le world factbook de la cia est bien mieux documenté que wikipedia : Chine : ——- 31.7% du PIB en 2012 38.5% en 2011 La différence vient bien sur d’un deficit de seulement 1.6% en 2012 pour une croissance plutôt faible à 7.8% ! ..et non je n’ai rien basé sur ce chiffre qui m’étonnait autant que vous : la chine continuera à essayer d’exporter ses 50Gwc de capacité annuelle de production de panneaux, ailleurs qu’en occident et peut être en échange d’accords bilatéraux avec un pays producteur de matière première.. Une telle quantité de panneaux pourrait vraiment changer drastiquement le profil économique d’un pays comme la france.. à condition d’aligner les 20md$ et d’installer 500 – 700 km² de panneaux en une seule année , on peut imaginer qu’un désert comme au moyen orient… Dans la même lignée des scoops des Echos aujourd’hui , les USA seraient en train de bouleverser l’offre pétrolière avec du pétrole non conventionnel finalement bien plus abondant et facile à exploiter que prévu .. Un choc pétrolier inversé est au programme des années à venir , contrairement aux annonces déséspérées de quelques uns.. Je dirais que c’est margré tout une bonne nouvelle pour l’économie à court terme Peut-être l’occident profitera de cette bouffée d’oxygène pour s’offrir une cure de désintoxication à sa dépendance au pétrole importé …

fredo

ok, dont acte, blame on Les Echos! pour la source, on peut en débattre, le FMI paraît quand même la référence communément admise pour ce sujet, j’ai pris wiki pour aller vite car je connaissais déjà l’ordre de grandeur. J’ai réagi car je voyais dernièrement sur une chaïne chinoise un reportage sur les scandales de l’endettement des collectivités locales chinoises. Le nouveau pouvoir en place combat officiellement la corruption, des têtes tombent et les chiffres sortent. Cela étant, même en incluant ces scandales à répétition, le total des dettes publiques chinoises atteindrait “seulement” 45% du PIB… Pour les 50 Gwc: la mesure va sûrement avoir un impact sur la production là bas, puisqu’elle va logiquement diminuer la demande en PV en Europe au moins dans un premier temps. Mais bien d’accord sur l’idée que 50Gwc ça peut répondre à la demande en énergie de beaucoup beaucoup de gens, sans compter ceux qui n’ont pas encore l’électricité (au moins 1/3 de l’Afrique du Sud par exemple, quand même!).

Lionel_fr

Ben, le FMI informe forcément sur la solvabilité d’un pays puisqu’elle dépend de lui. Mais la CIA a une base de données plus ancienne et plus exhaustive. Elle était même sur les BBS bien avant l’internet et elle a avant tout le monde publié les premières bases de données cartographiques dont tous les GPS se servent aujourd’hui. Bref , je préfère nettement la cia au fmi organisme qui parle toujours au 5eme degré et dont il faut deviner les intentions dans les oublis sémantiques. Et je me trompe où vous êtes prof ? Faut que je vous dise , je n’ai jamais pu m’empècher de faire des avions en papier pour leur faire tomber la craie des mains quand ils écrivent au tableau. Vous partagez avec Dan1 cette amour de la liasse qui ôte toute éloquence au regard des hommes. Toujours à balancer dieu sait quel papelard pour rappeler à quel point il ne croit pas à ce qu’il dit.. Je me demande juste si c’est une fatalité sur Enerzine de se palucher la paperasse des wiki kids .

Sicetaitsimple

A vous qui ne manquez pas de nous citer (à juste titre) Siemens comme un acteur industriel majeur quand ça parle d’E-Gas et autres, je vous signale quand même qu’ils disent à peu près la même chose que moi (de l’Andalousie et du Nord de l’Allemagne ci-dessus)

Lionel_fr

Vous devriez continuer à titre sur ce sujet car il est en train de devenir un fait historique : Tous les journaux economiques ont parlé de la mesure de rétorsion chinoise concernant les tubes d’acier d’origine européenne et américaine. Pour rappel l’europe vient d’annoncer une taxe à l’importation de panneaux photovolaïques chinois et l’amérique mais sans l’executer à ce jour semble-t-il Les USA taxent les panneaux chinois à 30% depuis l’année dernière. Or il semble que de nombreux intervenants industriels européens veulent faire annuler cette taxe au motif que j’invoque depuis 2 ans à savoir : Le marché des cellules solaires est insignifiant pour les européens qui ne demandent qu’à s’en débarrasser , l’initiative de grande envergure qu’ont pris les chinois n’a pas d’équivalent en europe à ce jour (peut-être chelya sera-t-il d’un autre avis) MAIS SURTOUT Aujourd'”hui 21 mai à 18:47 les variations de cours sont les suivantes (c’était à peu près pareil hier) LDK Solar Co., Ltd.LDK18:4711,42% Trina Solar Limited Sponsored ATSL11,63% SOLARWORLDSWV.F04:49pm CEST2,71% Yingli Green Energy Holding ComYGE18,06% First Solar, Inc.FSLR18:472,30% SUNTECH PWR SP ADRS9H.F18:2733,22% SunPower CorporationSPWR18:47-6,27% Il serait utile de poursuivre sur ce thème car l’impact dans l’actualité semble hors norme !

Sicetaitsimple

Wuxy Suntech laisserait une ardoise de 2,5 Mds$. Super compétitif, le PV chinois, for sure… Le plus surprenant, c’est de voir des européens s’opposer aux taxes à l’importation, alors que le dumping est évident. Que les Chinois s’équipent au maximum en PV sur leur territoire est vraiment la meilleure chose à souhaiter, ça leur permettra de remettre un peu d’ordre dans tout ça et au passage de mettre du PV dans l’endroit au monde où son impact sur la diminution des emissions de CO2 est à son maximum!

Lionel_fr

Vous avez gagné le prix du lien le plus à coté de la plaque de l’année M6ct ! Sur le même site , vous trouverez cette page qui vous explique un peu comment ça marche dans le vrai monde réel, loin du populisme isolationné que vous affectionnez: Bon, la question de la production des wafers est complexe je l’admets , Panasonic et Bosch jettent l’éponge et les anti-PV vont en conclure que ce marché est bien l’invention de satan comme ils le disaient depuis toujours… Pour autant, je ne vois pas vraiment à quoi vont nous avancer les slogans et les raisonnements en une phrase assassine sur cette question bien trop ardue pour le JT-pékin moyen qui préfère les phrases “sujet verbe complément point” On ne peut pas toujours tout simplifier , parfois il faut , mais là , ça ne sert à rien, voilà tout..

Lionel_fr

Je rappelle que partout dans le monde – et je me fiche compètement du cas hyper-particulier français – le PV entre en concurrence frontale avec la production électrique au charbon. Chaque kWh produit par un panneau photovoltaïque évite la combustion d’environ un kg de lignite ou 600 gramme d’antracite. La production de wafers chinois , c’est potentiellement 50 GIGAWATTS de productible solaire en plus chaque ANNEE ! Divisez donc la quantité de charbon par 3 pour tenir compte de son emprise sur le mix mondial et faites l’ultime division qui donne le CO2 … multipliez ça par le nombre d’années d’ici à notre mort à tous et constatez l’ENORMITE de ce à quoi vous renoncez pour des raisons complètement à la masse !

Sicetaitsimple

Je suis content de constater que nous sommes parfaitement d’accord! Quand vous dites “Chaque kWh produit par un panneau photovoltaïque évite la combustion d’environ un kg de lignite ou 600 gramme d’antracite.La production de wafers chinois , c’est potentiellement 50 GIGAWATTS de productible solaire en plus chaque ANNEE ! ” Et quand je dis;” Que les Chinois s’équipent au maximum en PV sur leur territoire est vraiment la meilleure chose à souhaiter, ça leur permettra de remettre un peu d’ordre dans tout ça et au passage de mettre du PV dans l’endroit au monde où son impact sur la diminution des emissions de CO2 est à son maximum!”, c’est bien pareil, non? PS: au passage, vos chiffres (1kg de lignite ou 600g d’antrhracite par kWh) sont en gros, sans chercher la petite bête, à diviser par 2. Mais ça ne change rien à la conclusion.

Lionel_fr

Et voilà : la Chine annonce une nouvelle mesure de rétorsion contre le chimiste Solvay. Si seulement l’europe était moins vulnérable .. mais faut pas réver : l’europe est à poil , le match est complètement pipé – l’Asie va gagner par KO alors que la production française de wafers PV est complètement anecdotique et que l’Allemagne ne demande pas mieux que de s’en débarrasser. Tout ça à cause d’une propagande grossière distillée par les media qui dit en substance : “la CSPE subventionne les entreprises chinoises” C’est avec ce genre d’argument débile qu’on a fait deux guerres mondiales. L’argument chinois qui dit “l’europe fait 70% de valeur ajoutée sur la vente des panneaux” était , quant à lui , parfaitement exact. BILAN : Une guerre ingagnable pour défendre un objectif nul

Lionel_fr

Angela s’est prononcée CONTRE !!!! la taxe qui devrait logiquement être ABANDONNEE !! Je ne veux pas offenser les rares européens qui travaillent encore dans les wafers PV mais je veux rappeler l’enjeu : 50 GWc par an. Rarement cette industrie aura vu son sort dépendre de la décision d’une seule personne. Merci donc à l’Allemagne de donner à cette forme d’énergie une nouvelle chance de se déployer à un rythme compatible avec l’échelle du défi : 150TWc pour produire les 15TW dont l’humanité a besoin… Les ultra nationalistes qui nous ont abreuvé d’une prose digne de 1913 ou de 1938 en seront pour leur frais , il n’obtiendront pas leur guerre cette fois ci. Honte a eux.

Sicetaitsimple

“150TWc pour produire les 15TW dont l’humanité a besoin”…… 150TWc à coup de 50GWc/an? L’article de ce jour sur les 2000W est certes un peu perturbant….

Lionel_fr

La prolongation tendancielle a ses limites 6ct. Ne pas taxer les wafers chinois, c’est justifier les milliards investis en appareil industriel, en CSPE… C’est aussi sauver beaucoup de CO2 , limiter les nouvelles mines de charbon à cause d’un prix trop bas pour les justifier. C’est évidemment laisser la filiere française empocher 70% de marge pour financer ses emplois. On va voir les toits plats des supermarchés des batiments industriels se couvrir de la production electrique la plus discrète et la moins invasive au monde. C’est une victoire pour l’environnement et une défaite pour les nationalistes et bien sûr les plus conservateurs des pronukes , ceux qui veulent que rien ne change , wu’on ne stocke rien , qu’on continue sur le modèle centrales-réseau comme avant. C’est la fin d’une période sombre de l’histoire du monde, la montée d’un protectionnisme rédempteur, punisseur, haineux qui compense son incompétence par de la violence C’est la fin d’une guerre C’est une merveilleuse nouvelle pour l’immense majorité des humains Les 150TWc ne seront pas fournis par l’appareil industriel que nous connaissons mais par les prochaines générations qui s’inspireront du modèle chinois et le reproduiront dans leurs pays respectifs à partir de technologies bien plus performantes. 50GWc par an ne modifient pas drastiquement les réseaux actuels et ne risque donc pas de provoquer de crises systémiques , c’est un excellent rythme pour 2013-2015 Ensuite on verra bien

Sicetaitsimple

Ah bon, vous parlez de 50GWC sur 2013/2015 et après on verra! C’est tout-à-fait raisonnable et j’allais dire très peu ambitieux, car c’est en gros le niveau 2012. Bref, ça manque de souffle! Sur la “merveilleuse nouvelle”, les “plus conservateurs des pronukes,” la “fin d’une période sombre de l’histoire”,”la fin d’une guerre” et autres sornettes et j’en passe , on mettra ça sur le compte d’un apéro un peu corsé avec des amis. il n’y a pas de mal à se faire du bien!

Lionel_fr

Vous arrivez en zone de QI négatif monsieur Simple. Le productible PV chinois avoisine les 50GWc , cela ne change rien aux productions nippone, américaine, allemande… Noter quand même que la France n’en fait pas partie et que son bénéfice est nul voire négatif dans cette taxe qui rapporterait un peu à l’europe mais au prix d’une inflation sur le petit GWc que la France connecte chaque année dans le cadre de ses tarifs de rachat (CSPE). Bien que des gens comme vous préfèrent raconter des carabistouilles (“après 20 ans les panneaux sont rincés, à jeter”) et que ce genre de frasque n’aide pas à faire de la recherche, le PV à 0.5euro/Wc est loin d’avoir exprimé tout son potentiel. Si les batteries capacitives arrivent comme prévu dans 4-5ans, posséder un toit orienté sud va vraiment rapporter gros. Dés maintenant , les acheteurs immobiliers ont intéret à se préoccuper de l’orientation de leur toit ou des travaux à effectuer pour le modifier. Vous ne pensez pas que des arguments aussi stupides vont durer 5 ans , si ? Quelque soient les gesticulations des antiPV , le photovoltaïque est bien en train de grignoter des parts de marché à tous les producteurs d’électricité et je vois mal des gars dans votre genre avoir la moindre prise sur cette progression. Je viens juste de commander du triple jonction à installer sur un vehicule lourd, c’est absolument hors de prix mais la valeur ajoutée est telle que j’aurai bien pu l’acheter deux fois plus cher. Je ne vois pas bien l’utilité de vos remarques au demeurant , je vous signale que je ne bois pas une goutte d’alcool … May be la raison pour laquelle je suis moins lunatique que vous.

Sicetaitsimple

Allons, je ne faisais que plaisanter un peu devant l’emphase de certains de vos propos. Mes excuses si ca a pu vous choquer. Quand même,”C’est la fin d’une période sombre de l’histoire du monde, la montée d’un protectionnisme rédempteur, punisseur, haineux qui compense son incompétence par de la violence “, vous reconnaitrez que ce n’est pas rien, alors qu’on ne parle que d’une éventuelle taxe sur l’importation de PV Chinois en Europe… Par ailleurs, vous me prétez des propos que je n’ai jamais tenu”après 20 ans les panneaux sont rincés, à jeter”, et c’est la deuxième fois alors que je vous ai déjà montré que ce n’était pas le cas. Merci donc de ne me citer que si vous savez retrouver l’écrit correspondant. A bientôt.

Lionel_fr

Vous en parlez comme si c’était un e petite affaire, or il s’agit bien d’une première mondiale par son ampleur : ..Et ses conséquences sur l’économie sont bien supérieures encore. Pour 21 milliards de panneaux chinois par an (chiffre qui me semble quand même un peu gros) , on se retrouve avec des pénalités infligées aux équipementiers et aux chimistes… et c’est loin d’être terminé. Pire encore , on se retrouve avec un marché PV chamboulé, une inflation complètement artificielle qui ne tient pas compte des fondamentaux…. Les français vont ils vraiment construire une industrie du wafer sur cette base archi trafiquée, instable, dangereuse pour la macro-économie et la paix ? Franchement, si la commission avait voté une taxe à moins de 10% , c’aurait été un vrai bénéfice collectif et la Chine ne serait pas allé aussi loin, bref , ça aurait sans doute marché ! Mais là , après s’être fait embobiner par des va-t-en-guerre anti chinois racistes et xénophobe jusqu’au gouvernement français, cette taxe est devenue un véritable affront et un casus belli… Pour avoir voulu trop taxer , l’europe va devoir reculer et passer pour une cruche. Quand allons nous nous débarrasser des protectionnistes qui font foirer les réclamations commerciales légitimes et compromettent gravement la stabilité du monde ?

Sicetaitsimple

21Md€ me parait effectivement beaucoup aussi ( pour l’Europe seule). Bon Solarworld parait mal barré…

43
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime