Pétrole : d’importantes réserves découvertes au Brésil

Petrobras, la compagnie brésilienne d’hydrocarbures, a révélé jeudi la découverte d’un important gisement pétrolier offshore, qui pourrait faire passer le Brésil dans le rang des premiers exportateurs mondiaux.

Selon un communiqué du groupe, le gisement de Tupi, au large des côtes est et sud-est du pays, recèlerait des réserves estimées entre 5 et 8 milliards de barils de pétrole et de gaz naturel. Soit 40% des réserves actuelles du pays.

Le gisement se situe sous 2 140 m d’eau, 3 000 m de sable et de rochers, ainsi que sous 2 000 m de sel. Le forage sous-marin à travers cette épaisse couche de sel est une première pour Petrobras.

Avec 1 milliard de dollars d’investissement ces dernières années, 15 puits ont été forés pour atteindre cette couche.

Ces puits produisent à ce jour une huile légère (28° API) à haute valeur commerciale et une grande quantité de gaz naturel associé.

Petrobras élabore de nouveaux projets de forage pour atteindre des profondeurs de 5 000 à 7000 mètres. 2 000 mètres ont déjà été creusés dans le sel.

Les données obtenues à partir de ces puits permettent d’évaluer la surface du gisement : il s’étend de l’Etat d’Espirito Santo à l’Etat de Santa Catarina sur 800 km de long et 200 de large, sous des profondeurs d’eau comprises entre 2 000 et 3 000 m.

Selon le gouvernement, ce gisement permettrait au Brésil de prendre sa place parmi les premiers exportateurs mondiaux, au niveau du Vénézuela.

"Les volumes récupérables estimés de pétrole et de gaz, s’ils sont confirmés, élèveront de manière significative la quantité de pétrole existant dans les baies brésiliennes, plaçant le Brésil parmi les pays ayant les plus grandes réserves de pétrole et de gaz du monde", a estime le gouvernement.

Le capital de Petrobras est détenu à hauteur de 32% par l’Etat brésilien, qui possède également 55,7% du capital avec droit de vote, assurant le contrôle du Groupe.

            

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pascal

dixit l’article: ce gisement permettrait au Brésil de prendre sa place parmi les premiers exportateurs mondiaux, au niveau du Vénézuela Selon BP les réserves de pétroles sont: 12,182 Md barils – Brazil 80,012 Md barils – Vénezuela Le Brésil aura au mieux un quart des réserves du Vénézuéla pour 7 fois la population. Prétendre exporter autant que le Vénézuela me semble pour le moins optimiste.

Jurendeau

Bien souvent, des découvertes très prometteuses sur le papier se transforme en bien peu de chose une fois confrontées à la réalité de l’exploration. Une publication sans garantie pour faire monter le cours des actions ?

StephG

étonant de voir toutes ces “découvertes signifiantes” de pétrole ces dernieres semaines, un baroute d’honneur avant que tout explose ?

Marie

BonjourJ’ai entendu dire aujourd’hui sur BFM TV que le gisement découvert était dans la baie de SANTOS dans l’état de São Paulo ( au Brésil bien sur ), ce n’est pas l’endroit dont vous parlez, serait-ce un autre gisement ?

Marie

La découverte du pétrole au Brésil, done je vous parlais dans la baie de SANTOS, est dans un article dont je vous mets l’adresse  ci-dessous, si vous voulez le lire  :

Enerzine

En effet, une découverte d’importance majeure aurait été faite dans le même bloc que celui dont il est question ici.”Selon l’Agence nationale du pétrole, elle pourrait constituer la plus importante découverte mondiale du genre depuis 30 ans.  Ce gisement baptisé “Carioca” pourrait en effet contenir 33 milliards de barils d’équivalent pétrole. Cela représente l’équivalent de plus d’un an de consommation mondiale.” src : La TribuneMais la compagnie Petrobras, qui n’est pas à l’origine de la diffusion de cette information, refuse de la commenter avant d’avoir terminé les activités d’exploration. Ci-après le communiqué de mise au point suite à la diffusion de l’information :”Le bloc est composé de deux zones d’exploration. Le puits 1-BRSA-491-SPS (1-SPS-50) a été foré dans la plus large des deux, et a permis la découverte annoncée le 5 septembre 2007 (relatée dans la brève ci-dessus). A cette occasion, le marché a été informé que des investissements supplémentaires étaient requis pour forer de nouveaux puits, dont le plan d’évaluation est dans sa phase finale de préparation, et doit être soumis à l’Agence Nationale du Pétrole (NPA) dans les prochaines jours.”(…)Les activités d’exploration en cours incluent le forage de nouveaux puits, des tests longue durée, et de nouvelles études géologiques  pour apporter les preuves de l’étendue de la découverte.””Les conclusions relatives aux  découvertes potentielles seront connues seulement une fois que les autres phases comprises dans le processus d’évaluation auront été réalisées, et elles seront annoncées au marché en temps utile.”   lien vers le communiqué (en anglais)Nous attendrons donc que Petrobras communique sur le sujet pour vous faire part d’une information, a priori plus fiable et plus précise que celle qui circule actuellement. CordialementLa Rédaction

Patrick67

ben j’espere que ca va jouer un peu en n’autre faveur car pour le moment le prix de l essence flambe chez nous

7
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime