Photovoltaïque : “une légère bouffée d’oxygène pour la filière”

La branche photovoltaïque du Syndicat des Energies Renouvelables (SER-SOLER) a salué "la diligence" avec laquelle le Gouvernement et la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) ont traité la première tranche de 120 MW de l’appel d’offres portant sur la construction d’installations photovoltaïques d’une puissance comprise entre 100 et 250 kWc.

Tous les projets considérés comme complets par la CRE, soit 45 MW au total, ont été retenus par le Gouvernement. Néanmoins, seulement 68 MW avaient été déposés par les candidats.

En publiant les résultats de l’appel d’offres dans les délais qu’il s’était fixés, le Gouvernement va permettre aux entreprises lauréates de développer de nouveaux projets, dans un marché contraint depuis la fin du moratoire.

Cependant, les professionnels regrettent que la complexité du cahier des charges ait constitué un obstacle trop important pour permettre au plus grand nombre d’acteurs de répondre à la consultation, ce qui explique que la puissance totale proposée ait été presque deux fois inférieure à la cible de 120 MW. En outre, au cours de son instruction, la CRE a écarté 23 MW.

Le SER-SOLER déplore que conformément à sa procédure, la CRE n’a pas sollicité, au cas par cas, les porteurs de projets dont certaines pièces de leurs dossiers pouvaient prêter à interprétation. Les professionnels souhaitent donc que les instructeurs aient la possibilité d’échanger avec les candidats dans ces cas de figure.

Par ailleurs, le prix moyen des projets lauréats s’élève à 229 €/MWh. Ce prix est à comparer au tarif d’achat de l’électricité photovoltaïque sur le segment de 36 à 100 kW, actuellement à 213,7 €/MWh ; tarif pour lequel, comme tous les trimestres depuis un an, une nouvelle baisse pouvant aller jusqu’à 9,5 %, interviendra au 31 mars. Le syndicat du renouvelable espère également que le prix moyen des projets retenus dans l’appel d’offres conduira à revoir le mécanisme actuel de baisse trimestrielle sur le segment de 0 à 100 kW.

« Si ces résultats constituent pour les lauréats une bonne nouvelle, l’enseignement que l’on doit en tirer est que le mécanisme d’appel d’offres reste compliqué pour les projets dont les puissances sont inférieures à 250 kW. Par ailleurs, nous espérons que le rythme de traitement des prochaines tranches de cet appel d’offres, ne sera pas retardé par les échéances électorales à venir », déclarent Jean-Louis BAL et Arnaud MINE, respectivement Président du SER et de SOLER, la branche photovoltaïque du SER.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
25 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Bachoubouzouc

“Par ailleurs, le prix moyen des projets lauréats s’élève à 229 €/MWh.” C’est drôle : je croyais en lisant les commentaires des anti-nucléaires sur Enerzine que le PV avait quasiment déjà atteint la parité réseau, et que dire le contraire n’était que montrer sa méconnaissance crasse du secteur ? 😀

renewable

C’est la parité réseau avec l’Allemagne 🙂 Plus serieusement ces appels d’offres ont toujours été un échec en particulier pour le solaire et ce dernier le montre très bien. Les installateurs travaillent sans grand problème avec un tarif à 21centimes pour des puissances inférieures à 100KW et l’appel d’offres, par les contraintes drastiques qu’ils font peser sur les opérateurs, entraine une moyenne de réponse au-dessus du tarif!! Même coup que pour les appels d’offres de Borloo qui avaient du coup été déclarés infructueux. Je suis toutefois curieux de connaître le détail, entre des réponses dans le nord de la france et dans le sud. Et cerise sur le gateau de la stupidité anti-solaire de ce gouvernement, seuls 45MW de réponses sur 120MW proposés!!

Bachoubouzouc

“C’est la parité réseau avec l’Allemagne :)” D’une part ce n’est pas la parité avec les coûts de production, c’est la parité avec les tarifs de vente au particulier en Allemagne. Faut toujours payer en plus les taxes, les commerciaux et le transport. D’autre part c’est sûr qu’on peut soudain décider de mettre l’électricité pour tout le monde à 10000€/MWh et à ce régime là tout sera rentable ! Ca fera plaisir aux écologistes, mais moins au particulier. Souvenons nous que même les japonais () sont en majorité prêts à redémarrer quelques tranches nucléaires pour mettre fin aux restrictions de consommation.

aurel

“Ca fera plaisir aux écologistes, mais moins au particulier. ” Merci de ne pas mettre tout le monde dans le même panier. Certains particulier ne travaillent pas pour EDF ou AREVA et certains sont même écologistes, et préfèrent payer plus cher leur électricité pour éviter d’enterrer des déchets radioactifs pour les générations futures.

Bachoubouzouc

Je n’ai jamais compris cette haine des écologistes envers les déchets nucléaires : De tous les déchets générés par une activité humaine, les nucléaires sont ceux qui posent le moins problème : Ils sont certes extrèmement dangereux, mais d’un volume très faible rapporté à l’énergie produite, ils n’ont de mémoire jamais blessé personne, jamais pollué, sont bien confinés et gérés précisemment, et l’industrie nucléaire génére largement assez d’argent pour les traiter. Spécial bonus : leur dangerosité décroit avec le temps. Le reste des déchets humains provoque réchauffement climatique, cancers, allergies, polluent la terre entière, sont éternels (et ce n’est pas les brûler qui arrange grand chose, voir toutes les saloperies qui sortent des cheminées des incinérateurs), ne sont absolument pas gérés mais relachés dans la mer ou le ciel où tout le monde pourra les ingérer. Mais ceux là sont pour une raison mystérieuse moins graves ! Vraiment je ne comprend pas.

Bachoubouzouc

La raison est sans doute que, comme tout ce qui est mal connu du grand public, ces déchets font peur.

Robert

Faut quand même pas déconner, “Spécial bonus : leur dangerosité décroit avec le temps”, peus-tu être plus précis, combien de temps, on parle en millier ou centaines de milliers d’années ? “ils n’ont de mémoire jamais blessé personne, jamais pollué, sont bien confinés et gérés précisemment”, eux, j’ai pu voir un documentaire récemment sur l’exploitation minière par AREVA de combustibles nucléaire dans les années 80. On y apprend que AREVA donnait les déchets non utilisable mais contaminés aux gens du coins qui s’en servait de remblai. Bref aujourd’hui il y en a un peu partout. Et ce n’est qu’un exemple.

Tech

qui nous sort son couplet habituel anti ENR et dans ce post anti PV! permettez-moi de suggérer que la différence de prix, vient du fait que certains projets ont été initiés avant les dates butoirs et de ce fait peuvent peut être encore profiter de prix antérieurs aux baisses. j’ajouterai: que les prix du PV continuent de baisser alors que ceux du nuke augmentent considérablement (voir les dépassements de l’EPR à Flamanville) et pour vos derniers messages, au passage, je ne suis pas militant ecologiste, ni greenpeace ni d’aucune autre groupe organisé! je vais employer votre méthode habituelle d’analyse “la haine de déchets” mais non ce n’est pas de la haine, juste une peur légitime! “déchets qui posent le moins problème” ceci n’est pas un argument, pour les justifier. “ils sont certes extrèmement dangereux”, là nous sommes d’accord. “volume faible par rapport à l’énergie produite,” volume faible, mais extrème dangerosité, donc nuisibles! je vous donne un exemple, un camion trente tonnes, c’ est extrèmement efficace en coût transport, par rapport à l’équivalent en camionettes, 2,5 tonnes, mais quand les freins du 30 tonnes ne fonctionnes plus dans un tunnel ou les voitures sont à l’arrêt, c’est le hamburger assuré pour les VL! on voit aussi par exemple la surface qui peut être concernée par un accident grave (tchernobyl fukushima,)! “de mémoire jamais blessé personne”, cette affirmation me paraît gratuite et fausse, ne serait-ce que les cancers thyroïdiens de techrnobyl,. sans oublier tous les militaires, désert et Pacifiques exposés aux radiations des explosions “jamais pollué” vous vous déconsidérez, dans ces exagérations que tout un chacun pourrait contester. “sont bien confinés” (à votre échelle de temps, peut être (et encore!), mais en considérant les durées de vie de certains radionucléïdes, qui dépassent largement votre durée de vie, rien de sur! “gérés précisément”. encore une fois aujourd’hui on sait a peu près ou certains rejets sont stockés, mais quid de ces infos dans 1000 ans? “l’industrie nucléaire, génére assez d’argent pour les traiter” il y a d’autres” industries” qui génère beaucoup d’argent, drogue, prostitution cela ne les justifie pas, que la recherche essaye de réduire la radioactivité (torches plasma (ceci a un coût!),…) c’est un bien et une fois cette étape maitrisée, alors le nucléaire pourrait devenir la solution! le stockage géologique dépend de notre capacité à anticiper la stabilité de cet environnement, a des échelles de temps très importante, c’est bien sur un pari! “bonus.. décroissance dans le temps” traiter cette décroissance de bonus, est encore un excès de votre part . quand certains produits ont des durées de vie qui se chiffrent en milliers d’année! des conteneurs, peuvent être dégradés (eau, mécanique,…et relacher leur contenu. “le reste des déchets humains” ce n’est pas parceque d’autres activités humaines, sont polluantes, que cela justifie la polllution radioactive. il faut bien sur essayer de réduire les autres “saloperies” de toutes les activités humaines. en résumé ce n’est pas parceque d’autres activités “émettent” des substances nocives, que cela exonère le nucléaire. Je comprends, que vous ne souhaitez pas mordre la main de celui qui vous nourrit, mais si vous aviez eu le choix, je ne suis pas certains que vous auriez choisi cette voie ;o)

aurel

“tout ce qui ne vient de l’industrie nucléaire n’est pas nécessairement mauvais et fortement radioactif !” Je me doute que quand votre salaire vient de l’industrie nucléaire, vous voyez les chose différemment.

Robert

Voir documentaire : “Uranium – Le scandale de la France contaminée” de Fr3. Se trouve facilement sur dailymotion, ces remblais là était apparemment plus contaminés que du granit.

fredo

@bachibouzouc: la parité réseau dépend de la ressource solaire et du prix de l’électricité. En septembre dernier, L’EPIA (European Photovoltaic Industry Association) estimait que l’un et l’autre étaenit déjà réunis dans le Sud de l’Italie (avec environ 1500h de production et un prix public de 0,16€ le kwh). Le Sud de la Californie idem. Vous réfutez la comparaison avec le prix public, car il y manquerait les coûts réseau. Tout dépnd si la production PV est transportée ou non. Dans le cas d’unité 3 kWc, c’est auto consommé et pas transporté, donc c’est le plus économique pour le réseau qui n’a pas à s’adapter, ce qui contredit votre raisonnement. Il en va differemment avec les centrales PV multi MWc où là il y a transport et où je vous rejoins à priori, sauf dans le cas des grandes toitures en zone industrielle et commerciale (consommation sur le lieu de production là aussi)

Robert

“Ces remblais étaient”

renewable

Les familles qui se battent pour obtenir la reconnaissance de la maladie profesionnelle de leurs proches décédés qui ont travaillé dans la même industrie que vous aprecierons vos remarques. Mais ils doivent avoir l’habitude!

Bachoubouzouc

@ Robert : “peus-tu être plus précis, combien de temps, on parle en millier ou centaines de milliers d’années ?” Autant que vous voulez, mais toujours moins que par exemple le CO2 émis par votre bagnole, votre chaudière à gaz, la centrale au charbon de nos voisins, etc. @ tech : “à bachoubouzouc qui nous sort son couplet habituel anti ENR et dans ce post anti PV” Je n’ai jamais été anti-ENR et je vous met au défi de prouver le contraire ! Je ne faisais que me moquer des mensonges énumérés par les anti-nuc à longueur d’année. Vous l’avez parfaitement compris, et vous essayez de détourner mon propos plutôt que de me répondre sur le fond : Le PV est-il à la parité réseau oui ou non ? De ce que je lis de cet article, la réponse est non. Ce n’est pas un drame en soi, mais il va falloir un jour que les anti-nucléaires arrêtent de raconter des conneries. “permettez-moi de suggérer que la différence de prix, vient du fait que certains projets ont été initiés avant les dates butoirs et de ce fait peuvent peut être encore profiter de prix antérieurs aux baisses.” Un autre article dit pourtant : “Avant la révision du cadre de soutien au solaire photovoltaïque, le tarif d’achat de ces installations aurait été de 370 €/MWh.” “mais non ce n’est pas de la haine, juste une peur légitime!” De la peur, c’est bien ce que je dis. “”de mémoire jamais blessé personne”, cette affirmation me paraît gratuite et fausse, ne serait-ce que les cancers thyroïdiens de techrnobyl,.” Je parlais de déchets. Et même en prenant tous les chiffres d’accident, cela fait un nombre de décès bien inférieur aux énergies équivalentes (voir les bilans réguliers de Dan1 sur le charbon). “”sont bien confinés” (à votre échelle de temps, peut être (et encore!), mais en considérant les durées de vie de certains radionucléïdes, qui dépassent largement votre durée de vie, rien de sur!” Et pourquoi donc ? Qu’est ce qui vous dire que le risque sur ces déchets n’est pas raisonnable ? Plus raisonnable que le risque sur le CO2 que vous acceptez parfaitement ? Si ces déchets avaient vraiment provoqué des morts, je pense qu’on en aurait entendu parler dans votre quotidien anti-nucléaire préféré… “encore une fois aujourd’hui on sait a peu près ou certains rejets sont stockés, mais quid de ces infos dans 1000 ans?” Si on ne le savait pas dans 1000 ans, cela voudrait dire que nous serions tous morts. Au cas où vous ne l’avez pas remarqué, notre connaissance (y compris sur le passé) ne fait que s’accroitre avec le temps. Ainsi par exemple on en sait beaucoup plus aujourd’hui sur les premiers hominidés ou sur la civilisation étrusque qu’au moyen âge ou à la renaissance. “ce n’est pas parceque d’autres activités humaines, sont polluantes, que cela justifie la polllution radioactive.” Si le nucléaire est moins polluant que par exemple le gaz ou le charbon alors oui, cela la justifie. “Je comprends, que vous ne souhaitez pas mordre la main de celui qui vous nourrit, mais si vous aviez eu le choix, je ne suis pas certains que vous auriez choisi cette voie ;o)” J’ai parfaitement eu le choix de rentrer dans cette industrie (on vit en démocratie et on choisit son boulot !) et je n’y serais évidemment pas rentré si je n’y avais pas cru. En attendant, j’ai la conviction que je protège bien mieux l’environnement en travaillant dans le nucléaire et en évitant l’émission de million de tonnes de CO2, de CO, de poussières, etc qu’en étant anti-nucléaire et en faisant du lobbying indirect pour le gaz. Et les chiffres ont tendance à me donner raison…. “Vous réfutez la comparaison avec le prix public, car il y manquerait les coûts réseau. Tout dépnd si la production PV est transportée ou non.” Dan1 nous disait encore ici que les propriétaires choisissaient quasi systématiquement les contrats de session exclusive par rapport aux contrats de session du surplus, synonyme d’autoconsommation () et personne n’a l’air de le contredire… @ renewable : “Les familles qui se battent pour obtenir la reconnaissance de la maladie professionnelle de leurs proches décédés qui ont travaillé dans la même industrie que vous apprécierons vos remarques.” Donc d’une part vous ne parlez pas de victime des déchets mais de malades du travail lors de l’extraction (d’autres industries, comme par exemple celle du bois, fait des tas de morts du travail dus aussi à des poussières, mais là aussi ce ne sont pas des morts importants car non nucléaires), et d’autre part même si ces déchets avaient vraiment fait des dixaines de morts (soyons larges), cela serait toujours infiniment moins que les déchets fossiles par lesquels vous voulez les remplacer ! A tous, je maintiens donc mon propos.

Farg

@ Bachoubouzouc, Pour rappel, l’appel d’offre cité correspond à des projets de construction pour des puissances comprises entre 100 et 250 kW et sur des bâtiments. Il est évident que la parité réseau sera plus difficile à atteindre sur ces types de dossiers puisqu’ils nécessitent un investissement au Wc relativement élevé (puissance faible donc peu d’effet volume et matériel plus cher que pour les centrales au sol). Pour info, la CRE a publié le prix moyen pondéré des dossiers relatifs à l’appel d’offre supérieur à 250 kW. La moyenne atteint 18,8 c€/kWh pour du PV sol classique. La moyenne…

Dan1

Pour ceux qui adorent les déchets (enfin pour disserter) : Je reprends la photo : Voilà pour le nucléaire. Pour les spécialistes : pouvez-vous me dire si on peut marcher sur les principaux déchets des centrales thermiques ? Où se trouve la poubelle ?

Bachoubouzouc

J’entend bien et mon propos n’était pas là : je me moquais des anti-nucléaires qui disent le PV à la parité réseau alors qu’en France apparemment il reste en gros quatre fois plus cher que le nucléaire.

Bachoubouzouc

… et encore, c’est sans compter le coût de l’intermittence !

Tech

vou avez dit dans un autre post que vous n’étiez pas impartial et vous le prouvez, vous persistez et signez. chose positive, vous êtes souvent contre les pro ENR, mais pas contre les ENR, un progrès, une conversion lente? moi ce qui m’énerve, ce sont ceux qui défendent à tout prix le nucléaire en occultant sa dangerosité et en se retranchant derrière la pollution des autres! je n’ai dailleurs jamais dit que les autres ne polluaient pas non plus et j’ai aussi dit qu’ au vu de la situation actuelle, on est obligé de faire avec le stock de centrales que l’ on a, en progressant pour trouver mieux. vous ne reprenez pas mon propos ou je dis que le prix du solaire, continue sa baisse, alors que pour le nucléaire, compte tenu des contraintes grandissante pour assurer sa sécurité, le prix ne fait qu’augmenter! encore une fois pas d’accord avec vous sur le fait que le peu de mort actuels de l’industrie du nucléaire l’exonèrerai face à d’autres pollutions , ce n’est pas un argument, pourquoi ne pas laissez passer les carrefours à 200Km/h le temps de passage étant court il y a peu de chance de collision ;o) ce genre d’argumentation rejoint la votre et n’est pas honnête. j’ai aussi eu la chance d’avoir le choix, et j’ai évité cette filière. je ne fais aucun lobying pour qui que ce soit. et si vous partez sur l’intermittence, je pense qu’il nous reste beaucoup à faire sur le stockage, qui est systématiquement oublié quand on parle d’énergie fatale. certains chiffres, vous donne peut être encore raison, mais cela se réduit (ra) tous les jours pour les prévision de sécurité de stockage, je vous renvoie à la chanson de Reggiani (oui, c’est daté!) qui remet en place le travail des archéologues ;o) au passage permettez-moi également de vous signaler que le stockage sur bandes magnétiques disques durs ou CD/DVD/ROM/RAM, n’est pas garanti aujourd’hui pour des durée aussi longues que certains parchemins! sans parler des radiations qui peuvent modifier le contenu des mémoires électroniques ;o) en résumé, je ne défend pas les ENR, à tout crin, je souhaite simplement leur développement, et je ne souhaite pas la disparition immédiate du nuke, (parcequ’on est aujourdhui trop dépendant!) mais sa réduction, tant que le problème de l’innocuité des déchets ne s’est pas améliorée, pas la peine donc de m’opposer la pollution du charbon du pétrole et du gaz qu’il faut réduire également.

Guydegif(91)

Bonjour, Je rebondis avec un certain nombre d’arguments dans ce contexte: 1)Pv: ao et +10% !!!???(réaction autre art. BatiActu) Oui à la prise de position de Thierry Mueth d’Enerplan ! Virer ces AOs impropres ! Vu ailleurs ce jour dans un article BatiActu qui nous dit que la promesse de NKM d’un Bonus de +10% sur le prix de vente des kWhs à ErDF qd matériels français ou Eu à + de 60% est condédié sine die…pour d’obscure raisons administratives! Scandaleux !! alors qu’en Italie cette approche du Bonus de +10% pour du matos national est praticable et pratiqué…Pourquoi notre machine administrative française ne sait-elle pas s’adapter ou adapter ses procédures ! Shame & scandal on the (UMP)family ! A bons entendeurs…. 2) …et pour le PV, pour des raisons technico-économiques et de BON SENS, faut équiper des pans entiers de toiture, pas des incrustations problématiques et stupides en laissant un déficit de kWc résultant… En effet, à quoi bon le bridage à 9 kWc par projet_particulier (et encore pire l’époque où bridage à 3 kWc!) ! Un pan de maison std bien orienté (Sud +/-) peut être à 100 m2 càd donnera 12 à 15 kWc suivant la latitude ! onc si on équipe en PV un pan entier de toit jusqu’aux lattes de rives en traitant de manière adéquate l’étanchéïté du toit et le refroidissement des panneaux à l’AR en provisionnant des canaux d’évacuation des calories, on arrive dans notre cas de figure à 12 ou 15 kWc, tout en ayant un look architectural esthétique et défendable. Si pb de fiancement le propriétaire se fait aider par de l’actionnariat populaire local (voir ex. Energie Partagée.org) et par des banques. cqfd A bons entendeurs… 3) Last not least: Fh / jlm et la filière enr / pv !????? Même si on peut déplorer le +10% remis sine die par NKM / FF / NS,…. Quelles sont / seraient les propositions d’accompagnement des filières EnR et PV en particulier du Candidat_Président_FH et du 2ème outsider actuel JLM? J’ai parcouru les 60 propositions et suis resté sur ma faim en lisant la proposition N=° 41 qui reste bien molle quant à du concret chiffré….. !! Demande à être précisé, ASAP, en absolu pour savoir à quoi s’en tenir et surtout en regard de la marche AR gouv. des + 10% pour encourager du matos_PV Made in France à plus de 60%…. Car il est facile de critiquer ou condamner, mais si rien de concret en face ce n’est guère mieux ! So what’s up Mr FH or Mr JLM ? Je compte sur des forumeurs et journalistes des médias TV et écrits…..pour poser les bonnes questions dans ce sens… N’est-ce pas David P., Laurence F. ou Yves C. si vous lisez Enerzine ? A+ Salutations Guydegif(91)

fredo

bachibouzouc: 7 post (pour l’instant) sur cette brève: besoin d’avoir raison?

Rice

@ Fredo : parce que vous n’aviez pas encore remarqué que le Gang des grille-Pains sature ce site avec sa propagande ? Méthode Coué probablement qui le rassure sur son avenir, alors qu’il est désormais dans son dos… Quand donc l’acceptera-t-il enfin ??? …. 🙂 Pour en revenir à l’article, vous n’aurez pas manqué de remarquer qu’une nouvelle fois les marchands sont retournés dans le temple…. 218 lots dont plus de 150 sont trustés par 5 “lauréats”…. 70 % de l’AO pour 5 entreprises…. cherchez l’erreur. En quoi ce genre de mystification est-elle de nature à relancer la filière ??????? Faut-être énarque, ministre ou Judas pour le croire ! D’ailleurs, si vous êtes un minimum curieux, vous irez vérifier qui sont ces “lauréats” ; vous comprendrez alors que ces appels d’offres vont à l’encontre des effets recherchés : – économique : le tarif accordé est supérieur à celui qui est pratiqué aujourd’hui, – investissement/emplois : les conditions d’accès à ces AO, notamment financières, ont éliminé les artisans et petites entreprises qui hier étaient capable de les réaliser dans des conditions technique et économiques viables (et qui, soudainement, passées les fourches caudines des nos élites gouvernementales ne le sont plus !) Au bénéfice de qui ?????? Regardez la liste…. et amusez vous à éplucher les CV des dirigeants de ces entreprises : leur passé professionnel explique beaucoup de choses… et peu sont des “entrepreneurs”…. – filière industrielle : comme elles le font depuis l’origine, ces entreprises installeront des panneaux “low cost” asiatique pour “gagenr un maximum de fric” sur le dos du contribuable français…. (merci la CSPE) voire même feront venir des petites mains de l’autre bout de l’Europe…. Non décidémment le photovoltaïque en France doit rapidement être arrêté dans ses formes actuelles. Au prix qu’il coûte à la collectivité (ce n’est pas un reproche mais un constat), il devrait au minimum générer des retours en terme d’investissement industriels et d’emplois en France. Nous aurions au moins la satisfaction de voir avec nos “impôts” s’instaurer un cercle vertueux de l’emploi générant de l’épargne et de l’investissement individuel, de la consommation et des taxes, des charges sociales et des impôts sur le revenu… bref une bonne économie qui satisferait le consommateur contribuable et l’état providence. Et qu’ont fait nos gouvernants ? Miser uniquement sur quelques “financiers”, des produits asiatiques et de la main d’oeuvre polonaise….

Bachoubouzouc

@ Fredo “bachibouzouc: 7 post (pour l’instant) sur cette brève: besoin d’avoir raison?” Un commentaire de quelqu’un qui n’a plus d’arguments. Au passage excusez moi : ma réponse à votre commentaire se trouvait à la fin de celle à Tech. @ Tech “chose positive, vous êtes souvent contre les pro ENR, mais pas contre les ENR, un progrès, une conversion lente?” Encore une fois je ne suis pas “contre les pro ENR” vu que je suis moi même pro ENR, tout comme Dan1, Sicétaitsimple et les autres. Ne cherchez pas à vous drapez dans votre bonne conscience et argumentez correctement vos positions anti-nucléaires ! “moi ce qui m’énerve, ce sont ceux qui défendent à tout prix le nucléaire en occultant sa dangerosité et en se retranchant derrière la pollution des autres!” Encore une fois (décidément ça ne veut pas rentrer), si le nucléaire est factuellement moins dangereux (c’est à dire provoquant moins de morts et de blessés) et moins polluant que les autres énergies pilotables, alors oui c’est un argument en sa faveur.

Rice

@ Bachoubouzouc Moi aussi je suis factuellement moins dangereux avec ma voiture que beaucoup d’autres puisque je n’ai écrasé personne depuis 40 ans. Pour autant suis-je potentiellement moins dangereux ? Et si vous en voulez la preuve tout simple : le nucléaire est inassurable parce que les assureurs qui savent pourtant calculer les probabilités de réalisation d’un sinistre, ne savent absolument pas calculer le “sinistre maximum possible” ou le “sinistre raisonnablement estimable”, de manière à fixer la “prime pure” qui permettra ensuite d’établir la prime finale…. Encore une fois (décidément ça ne veut pas rentrer), si le nucléaire est potentiellement plus dangereux (c’est à dire faisant courir plus de risques aux populations) et plus polluant sur le long terme, que les autres énergies (renouvelables elles !), alors oui c’est un argument en sa défaveur. 🙂

Rice

“Voila qui ruine votre théorie.” MDR !!!… Je ne faisais que reprendre VOS arguments…. PS : je ne suis pas Wilfried (et le modérateur pourra vous le confirmer si besoin était)

25
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime