Texas : record de production d’énergie éolienne

Le Texas a établi un nouveau record concernant la production d’énergie éolienne lorsque 19 % de l’électricité en provenance du réseau principal a été générée grâce au vent, soit une puissance  instantanée de 6 272 MW. 

Bien évidemment, la moyenne globale de la production d’énergie éolienne au Texas est beaucoup plus faible que ces pics. L’année dernière, le Texas a fourni environ 6,2 % de son électricité à partir de turbines éoliennes.

Cependant, plusieurs parcs éoliens installés au Texas tournent au ralenti ou sont dans l’obligation de fermer les jours de vent à cause d’une carence certaine dans les infrastructures réseaux qui servent à transporter le courant vers des villes plus éloignées. L’Etat du Texas a décidé d’y remédier en y consacrant près de 5 milliards de dollars. Il a ainsi l’intention de construire un réseau de lignes à haute tension afin de décongestionner les principales villes situées à l’Ouest du Texas.

Le Texas est l’Etat américain le plus venteux et donc le plus prolixe en énergie éolienne. Ci-dessous, la liste des 10 Etats les plus venteux :

1. Texas
2. Kansas
3. Montana
4. Nebraska
5. Dakota du Sud
6. Dakota du Nord
7. Iowa
8. Wyoming
9. Oklahoma
10. Nouveau-Mexique

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Samivel51

Pourquoi la France ne publie-t-elle jamais de chiffres équivalents?

Dan1

Parce que en France les chiffres de la production éolienne en temps réels sont secrets… même les records. Pourtant RTE possède désormais cela en temps réel… mais ne publie rien, contrairement à tous ses voisins européens. Il vous reste le site éolien vérité : Constat amusant : les texans vont investir 5 milliards pour construire un réseau de lignes à haute tension pour accueillir les éoliennes !

Reivilo

Un site pour lever le “secret” avec les chiffres de la production en Europe Pour la France le système IPES se met en place et permet le suivi en temps réel et les prévisions de production par RTE. Pour l’instant à ma connaissance il n’est pas accessible au grand public, mais on peut penser qu’il le sera en fin de phase de test. Ca devrait ressembler à terme à ce qu’on trouve sur le site espagnol de REE. ou on voit qu’aujourd’hui à 16H20 l’éolien fourni 19,4% de l’électricité consommé contre 15,5% pour le nucléaire par exemple. Et le réseau ne s’est pas encore écroulé 😉 On peut par contre connaitre la production par trimestre depuis fin 2009 sur le site du ministère La puissance installée à peu près à jour est ici

Dan1

J’ai souvent cité les baromètres Observ’ER, mais il s’agit de chiffres globaux annuels très connus et largement publiés par ailleurs. Ce n’est pas un suivi temps réel, cela ne lève donc nullement le secret. Ce qui intéresse beaucoup de gens, c’est précisément les chiffres au pas horaire ou infrahoraire (quart d’heure) comme savent le publier les allemands par exemple. C’est donc les données d’IPES qui sont intéressantes, sinon RTE diffuse déjà les données mensuelles. Cela nous permet de voir que le mois de janvier 2010 a été moins favorable à l’éolien que le mois de janvier 2009, puisque la production n’a augmenté que de 3,7 % alors que la puissance installée a progressé de 28 %. Pour ce qui concerne l’éolien espagnol et son intégration dans le réseau, vous êtes parfaitement au courant que la régulation s’effectue sur le gaz et non sur le nucléaire qui est toujours en base : Je redonne le lien proposé par marius76 : Consultez donc pour exemple la courbe depuis le 1er mars 2010, vous verrez qui augmente sa production quand le vent faiblit. Conclusion, tant que les Espagnols auront du gaz (et de l’hydraulique), le réseau ne s’écroulera pas. Du point de vue des publications, les Espagnols de REE font aussi bien que le français RTE… sauf que eux affichent les données de l’éolien et pas nous. Déjà évoqué là : et là

serge23

Voilà enfin quelquechose de clair non seulement nous aurons bientôt dans nos campagnes les belles éoliennes qui magnifieront nos paysages mais aussi tout un réseau de ligne HT qui les égayeront. Comme disent les écologistes bon teints et naïfs, quel monde allons nous laisser à nos enfants!

Reivilo

… 010_01.pdf Attention ce lien bugue et plante le navigateur… En Espagne ce n’est pas exactement “quand le vent faiblit” qu’on fait appel au centrales à flamme, mais plutôt quand la demande augmente au moment des pointes de consommations comme cheu nous. Nous n’avons pas le monopole de la pointe de 19H même si la-bas elle est plutôt à 20H. Par contre le bouquet de production de base plus diversifié dans ce pays et la complémentarité hydro/éolien permet visiblement une bonne absorbsion de ces pointes avec effectivement un recours aux centrales en cycle combiné. La petite allusion perfide au risque de clash se rapporte plutôt à notre production nucléaire défaillante cette fin d’année qui nous a contraint à des achats coûteux d’électricité chez nos voisins. (sans doute  un peu d’importation d’Espagne notamment) Ou on a entraperçu les limites de la stratégie du “tous les oeufs dans le panier nucléaire”

Dan1

Le problème que la France a connu en fin 2009 à cause d’un parc nucléaire convalescent, aurait pu être atténué si la disponibilité avait été meilleure, mais de toute façon, le problème est aussi que le parc nucléaire ne peut plus faire face seul (ni même avec l’hydraulique) à la totalité de la demande. Même si l’objectif de disponiblité avait été globalement atteint (85 %), avec 63 GW installés, on aurait eu en moyenne 53,5 GW sur l’année. En admettant que l’on parviennent à 95 % en hiver, on aurait 60 GW au maximum. Il y aurait donc toujours besoin d’autre chose pour les pointes. On aurait pu éviter cela en augmentant un peu le parc au détriment de la rentabilité économique. Cependant, la plupart du temps en France l’électricté est à 90 % nucléaire + hydraulique… même en hiver. Si nous n’avions pas “mis tous nos oeufs dans le même panier nucléaire”, cela nous aurait de toute façon coûté cher car où aurions nous mis nos oeufs ? dans des centrales à gaz ? Rappelons nous : Milliards de kWh = Milliards d’Euros !

1000 mille

” Milliards de kWh = Milliards d’Euros ” encore un qui compte avec ses doigts (mains et pieds compris)

Maurice.arnaud

Vous , vous ne savez même pas compter,vous n’avez aucun argument valable sur rien contrairement à Dan1 qui sait argumenter dans les débats et donner des références valables,vous n’avez strictement rien dans la tête à part une infinité d’idioties. Vous polluez et parasitez vainement ce forum pour le compte des sympathisants de SDN et autres abrutis sans cervelles,sans doute dans le but de faire monter votre score dans la liste des contributeurs actifs.Vous êtes une nullité absolue,fermez là et allez jouer ailleurs, pauvre type !

1000 mille

c’est tout,juste une synthèse de vos positions personnelles ?

Maurice.arnaud

Soyez sympa avec Enerzine,allez parasiter et polluer sur un autre forum,par exemple ceux de Greenpeace,agoravox,sdn,etc…

Pastilleverte

ou tellement bas même en “record” (de quelques milliseondes) que l’on n’ose pas les diffuser pour ne pas démoraliser les éolophiles ?

momo788

Oui, mais entre risque ZERO pour l’eoliene, et risque pour le nucleaire, le choix est vite fait. Tchernobyl = 200 fois Hiroshima.

13
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime