Tout Savoir Sur Le Reflectometre Fibre Optique

Qu’est qu’un réflectomètre fibre optique (ou OTDR) ?

Les besoins en données n’ont cessé d’évoluer avec le déploiement de l’IOT et de la 5G. De ce fait, il est indispensable de procéder à l’installation de liaison en fibre optique et la pose de câblage. De cette manière, la transmission des données s’effectue plus rapidement, peu importe la distance.

Mais d’une manière générale, l’état du réseau dépend avant tout de la qualité de l’infrastructure qui a été mise en place. Dans ce sens, la garantie d’un réseau efficace est alors assurée par la certification de niveau 2. De ce fait, il est alors nécessaire de se tourner vers un reflectomere fibre optique.

À quoi sa sert l’appareil de mesure ?

L’OTDR est avant tout un outil qui mélange les dernières avancées technologiques de l’optique et de l’électronique dans le but d’évaluer en temps réel, la qualité de la fibre optique.

Son intérêt repose sur le fait d’établir un diagnostic en incluant un ensemble de paramètres. Impossible à faire sans l’utilisation d’un tel appareil. Son usage est donc essentiel lorsqu’une liaison contient des connexions potentiellement défectueuses.

La réflectance et la perte par réflexion optique sont des procédés d’identifications utilisés pour comprendre un problème au niveau du signal. Il est alors possible de déterminer la source du problème et son atténuation avec une valeur précise grâce à ce testeur. La quantité de lumière rétro diffusée est alors utilisée pour obtenir toutes ces indications.

Le réflectomètre de fibre optique est donc capable d’effectuer une mesure précise entre chaque éléments présents sur la fibre optique en prenant en considération le connecteur et les épissures. Ensuite, ces informations sont utilisées pour effectuer une maintenance sur la liaison de fibre optique.

Qui l’utilise le reflecto ?

Principalement, ce sont les techniciens de maintenance ou d’installation de la fibre optique qui utilisent ce type d’appareil. En effet, il permet l’identification d’un problème et de définir avec précision à quel niveau il se situe. Donc, il est alors possible d’agir plus rapidement et de procéder à sa résolution.

Le réflectomètre permet alors la vérification temps réel du traitement, l’identification des points de perte, c’est-à-dire les flexions, les contraintes ou les soudures de fibres optiques. Par ailleurs, il fournit des mesures très précises sur la qualité de connexion et sur le parcours des fibres, tout en ayant la possibilité de sauvegarder ces différentes informations en créant une archive GMAO.

Combien ça coûte ?

En moyenne, un réflectomètre coûte entre 4000 et 30 000 €. Cependant, il est possible de trouver des modèles moins onéreux sur le marché, c’est-à-dire en dessous de 3000€ pouvant parfaitement convenir pour la réalisation de mesure et de tests basique, comme le smart otdr ou le Viavi MTS 4000.

Partagez l'article

 

[ Billet sponsorisé / publi-rédactionnel ]

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires