Une centrale photovoltaïque de 7,8 mégawatts en Israël

La filiale allemande d’ET Solar Energy a annoncé vendredi l’achèvement de la conception, ainsi que la mise en service d’une centrale photovoltaïque de 7,8 mégawatts (MWc) en Israël pour le compte d’EDF Energies Nouvelles.

Situé à Mishmar Haneguev, à environ 100 km au sud de Tel-Aviv, le programme a été construit en collaboration avec les partenaires israéliens de ET Solar, G-Systems et Elmor. ET Solar a réalisé la conception électrique et le plan d’aménagement de la centrale, le contrôle de la qualité, et la supervision de la construction et de la mise en service.

Cette nouvelle installation solaire générera plus de 13,8 millions de kilowattheures d’énergie renouvelable chaque année.

"La réussite de ce projet est une preuve supplémentaire de la reconnaissance de notre service d’ingénierie, achat et construction par les principaux investisseurs mondiaux et services publics d’électricité pour nos normes de qualité et notre capacité d’exécution. De plus, nous sommes ravis de coopérer avec des partenaires locaux, leur fournissant ainsi un avantage concurrentiel sur leur propre marché. C’est avantageux pour nous comme pour nos partenaires" a déclaré M. Dennis She, PDG d’ET Solar.

ET Solar est actif en Israël depuis 2009, connaissant une solide croissance en parts de marché qui atteint en cumulé plus de 40 mégawatts (MWc) dans la vente de modules et de projets livrés.

Articles connexes

S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pastilleverte

et alors, on n’a plus le doit au cultissime “soit l’équivalent de la consommation de X ménages” ??? Cela dit, pays à fort potentile d’ensoleillement, avec suffisamment de surfaces “désertiques”, et à niveau de vie relativement élevé, là, oui, le PV commence à avoir du sens. En n’oubliant pas l’absence de ressources “fossiles”… sauf que des gisements d’hydrocarbures, semble t il très prometteurs, ont été découverts au large des côtes d’Israël… que le meilleur gagne !

Israsol

7,8 MWc. Il ne reste plus qu’à en mettre 1000 comme ça,et on obtiendra 7800MWc,ce qui pour un pays de 7000.000 d’habitants environ, est suffisant pour sa consommation électrique diurne.La nuit,on complètera la production électrique avec du gaz(CCG).Les Israelliens sont suffisamment dynamiques et efficaces pour nous réaliser ça en 15 ans,voir 20 ans s’ils lambinent un peu. En plus,des gisements de GAZ, semble t il très prometteurs, ont été découverts au large des côtes d’Israël(très bien pour la CCG et le back up). De quoi rendre Israel encore plus indépendant du pétrole. Good luck Israel…

Delmotte

DELPLANE est un brevet générateur d’aéronefs révolutionnaires : LeTaGV (lire TaGéVé) un mode de « Transport aérostatique à Grande Vitesse » grâce à l’énergie d’origine photovoltaïque. Sorte de vaisseau aérien, il est d’un concept simple et d’une construction très économique, 100% écologique et 100% sécuritaire et conviendrait très bien pour les lignes aériennes intérieures en Afrique, en Chine, en Inde, en Russie, en Australie ou en Amérique du Sud). Communiqué 1 (existe aussi en anglais) « Didier Delmotte, citoyen français, ancien Président fondateur et propriétaire de la compagnie Air Littoral qu’il a créée en France en 1972, dirigeant un bureau d’études indépendant, vient de déposer un brevet en Suisse avec extension internationale et a l’honneur de vous présenter un nouvel aéronef révolutionnaire dont l’une des nombreuses applications est un dirigeable à la fois aérostat et avion nommé AEROSTAT-PLANEqui s’inscrit entièrement dans une politique de développement durable, avec structure en bois (spruce aviation) et propulsion électrique (ou hybride) avec 1 à 3 ha de surface photovoltaïque selon les modèles. De par sa forme rectangulaire et profilée d’aile d’avion, son aérodynamisme est tel qu’il peut voler avec ou sans hélium en fonction de la puissance installée à bord. Selon les modèles et la motorisation, électrique ou hybride avec turbopropulseurs, les capacités de charge sont de 100 à 300 tonnes sur 1.800 à 24.000 km à des vitesses allant de 185 à 555 km/h. L’AEROSTAT-PLANE ignore le crash, il est donc de ce fait levéhicule, toutes catégories, le plus sûr au monde. Cette particularité, unique, facilitera grandement l’automatisation totale de ce type de vaisseau aérien, tel un drone géant sécuritaire télécommandé. Didier Delmotte précise que de ce dirigeable, il a été développé une version« bombardier d’eau »pouvant larguer jusqu’à 300 tonnes de liquides, ce qui pourrait résoudre tous les problèmes d’incendie dans le monde, ainsi qu’une version « gros porteur » pouvant transporter 1.400 personnes sur 6.000 km avec un confort et une sécurité incomparables, et ce à des prix défiants toute concurrence ». Le projet pourrait générer dans le monde, un million d’emplois sur vingt ans. Didier Delmotte ajoute que tous les pays du monde peuvent fabriquer L’AEROSTAT-PLANE, car Il s’agit d’une technologie de fabrication simple et de certifications existantes FAR et/ou JAR accessibles à tous. Il est précisé que le financement du projet est assuré par la Fondation Indépendante du Développement Durable Didier Delmotte (FIDD) qui recherche des partenaires industriels « avionneur Documentation technico-commerciale préliminaire succincte (en français) sur demande. 0033139977159 et 0033675575142 L’AEROSPATIAL, suggestion pour les vols hypersoniques, suborbitaux et orbitaux et suggestion pour le remplacement de Concorde Communiqué 2 (existe aussi en Anglais) Didier Delmotte, Président fondateur de la compagnie AIR LITTORAL déclare : Le brevet DELPLANE est un « fuselage volant » dont l’une des nombreuses applications est d’être un aéro-astronef, c’est-à-dire un aéronef à la fois aéronautique et astronautique. Cet aéro-astronef nommé AEROSPATIAL est ainsi développé : Une grande surface alaire rectangulaire (plus de 1.000 m²) en forme de profil d’aile d’avion et une pluralité de turboréacteurs classiques (9) sont agencées pour permettre à l’appareil d’atteindre à vitesse ascensionnelle élevée, c’est-à-dire enpeu de temps, une altitude préliminaire de 35 à 50 km. Un ou plusieurs moteurs-fusées triple corps sont agencés sur l’extrados et à l’intrados de l’aéro-astronef : un corps accélérateur à l’arrière (1), un corps pour la décélération à l’avant (2) et un corps consistant en un réservoir de propergol gélifié par MBDA et non polluant au centre (3) du moteur-fusée, non représentés en détails sur les dessins pour des raisons de confidentialité. Il est d’ailleurs aisé d’installer, si besoin est, plusieurs moteurs-fusées de ce type, vu l’importance de la surface disponible sur l’extrados comme à l’intrados de l’aéro-astronef en question. Ces moteurs-fusées sont rechargeables en vol, car escamotables de la même façon que le sont les atterrisseurs (procédés brevetés). Chaque moteur-fusée est agencé pour propulser progressivement l’AEROSPATIAL de l’altitude préliminaire aux altitudes et vitesses requises qui permettront soit un vol hypersonique longue distance (Mach 4 à Mach 6), soit un vol suborbital, soit une mise en orbite ou soit l’installation d’un nano-satellite (4). Des rétrofusées sont agencées pour donner une incidence d’autofreinage (ou une décélération par combustion de propergol gélifié MBDA comme indiqué ci-dessus ou par tout autre moyen approprié connu) afin que l’aéro-astronef obtienne une vitesse et un positionnement compatibles avec un vol normal lors d’un retour en atmosphère terrestre en vue d’un atterrissage classique au moyen des turboréacteurs (9). A noter que l’aéro-astronef n’est polluant et bruyant que lors des phases de décollage et de montée rapide ainsi que lors des phases d’approche et d’atterrissage, soit environ pendant un quart du temps de vol seulement. Il est précisé que le financement du projet est assuré par la Fondation Indépendante du Développement Durable Didier Delmotte (FIDD) qui recherche des partenaires industriels « avionneur ». Documentation technico-commerciale préliminaire succincte (en français) sur demande. 0033139977159 et 0033675575142

3
0
Laissez un commentairex
Available for Amazon Prime