USA : 2 nouveaux projets de capture de CO2

Dans le cadre de son plan de relance, le gouvernement américain assure le financement de deux nouveaux projets de capture du CO2 associés à des centrales au charbon.

Les deux projets sont menés par Basin Electric Power Cooperative et Hydrogen Energy International. Elles recevront 408 millions de dollars (respectivement 100 millions et 308 millions de dollars) pour deux projets de démonstration dans le Dakota du Nord et en Californie.

La première est une centrale existante de 450 MW, au lignite. 90 % de ses émissions devront être captées, par un procédé à base de sulfate d’ammoniac. Elle produira également une solution de sulfate d’ammonium, transformable en fertilisant.

Le second projet concerne la construction d’une nouvelle centrale à cycle combiné à gazéification intégrée (CCGI) alimentée par un mélange de charbon et coke de pétrole, combiné à de l’eau non potable. Elle produira de l’hydrogène et du CO2. L’hydrogène, séparé du CO2, servira à produire de l’électricité, et le carbone sera injecté dans un gisement pétrolier proche, pour optimiser son exploitation. L’objectif est de capturer 2 millions de tonnes de CO2 par an.

La sélection de ces deux projets s’intègre dans le cadre de la Clean Coal Power Initiative (CCPI), une collaboration entre le gouvernement fédéral et l’industrie privée. Le plan vise à accélérer le développement de projets commercialement viables.

C'est maintenant !
Fournisseur Total direct énergie

10% de remise sur le prix de votre consommation d'électricité et de gaz !

Partagez l'article

 

         

Articles connexes

Souscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
bmd

Combien de centrales à charbon seront construites dans le monde cette année, et combien seront équipées de dispositifs de capture et de séquestration du gaz carbonique? Combien de milliards de tonnes de CO2 et de polluants atmosphériques seront-ils encore émis avant que ce problème dramatique soit résolu? Et combien de temps encore les “écologistes” continueront-ils comme actuellement à faire semblant de s’occuper de ce problème?