• Informer
  • Participer
  • Professionnels
login
pass
lettre quotidienne d'information ▼
    Exemple ?  
Gaspillage alimentaire : 20 kg de déchets par personne
  
"Diminuer la production d'ordures ménagères de 7 % par habitant en 5 ans, soit une diminution de 28 kg par an par personne d'ici 2013", tel est l'objectif fixé par le Grenelle Environnement.

Du 20 au 28 novembre 2010, se tiendra la Semaine européenne de réduction des déchets, où les personnes, les associations, les entreprises, les administrations et les écoles seront sensibilisées à travers toute l'Europe afin qu'elles réduisent leurs déchets**. Le fil rouge de la campagne de cette année sera consacré aux "déchets alimentaires".

Le gaspillage alimentaire commence bien avant la poubelle des ménages ; dès la culture du produit, à chaque étape de sa transformation, de son transport, de sa mise en vente, jusqu'à nos assiettes, la moitié de la nourriture produite dans le monde est jetée.

Avec 20 kg de déchets par personne chaque année en France, ce sont quelque 1,2 million de tonnes de nourriture qui se retrouvent dans la poubelle des ménages. Ainsi, 7 kg d'aliments non entamés, encore emballés (1) sont jetés chaque année par personne. Ou encore, 13 kg de restes de repas, de fruits et légumes abîmés sont non consommés par an et par personne.

Le gaspillage alimentaire recouvre des enjeux sociaux, environnementaux et économiques étroitement liés.

Enjeux environnementaux :

Notre alimentation génère aujourd’hui 20 % du total des émissions quotidiennes de gaz à effet de serre en France. Ainsi un repas équivaut en moyenne à 3 kg de gaz à effet de serre. Notre alimentation est également fortement consommatrice en eau. 1 000 litres d'eau sont par exemple nécessaires pour produire 1 kg de farine et 16 000 litres d'eau pour produire 1 kg de viande rouge (2)

Enjeux sociaux :

Un quart de la nourriture produite sur la planète est jetée sans être consommée. En France, selon les chiffres de la Fédération française des banques alimentaires, plus de 92 000 tonnes de produits alimentaires ont bénéficié en 2009 à environ 740 000 personnes dont 46 400 tonnes qui ont ainsi échappé à la destruction. Mais au total ce sont 3,3 millions de personnes en 2009 qui ont eu recours à une aide alimentaire.

Enjeux économiques :


On ne dispose pas de réelles données en France pour mesurer précisément le coût du gaspillage alimentaire. A titre d’exemple, nos voisins anglais ont chiffré à 12 milliards de livres par an (environ 13 milliards d'euros) la fraction évitable des déchets alimentaires et de boisson. Tandis qu'en Belgique, on jetterait chaque année l'équivalent de 174 euros de nourriture par ménage.

Les causes du gaspillage alimentaire sont multiples :


Causes sociologiques : modification des structures et de l’organisation familiale, des rythmes de vie, des perceptions développées vis-à-vis des denrées alimentaires.

Méconnaissance sur la conservation des aliments : mauvaise interprétation des dates de consommation, mauvaise gestion du réfrigérateur…

Pratiques commerciales : publicité, offres promotionnelles encourageant l’achat. Elles n’entraînent pas directement le gaspillage mais il est évident qu’un achat ne correspondant pas, en qualité et/ou en quantité, aux besoins du ménage entraînera plus facilement le gaspillage alimentaire.

Pratiques de la restauration (notamment collective) : quantités de nourriture servies non-ajustées aux besoins des clients, plats ne répondant pas aux goûts des clients, gestion des stocks, organisation en cuisine centrale, etc.

Pour en savoir +, rendez vous sur le site : reduisonsnosdechets.fr


(1) Enquête Composition des ordures ménagères et assimilées – ADEME (2010)
(2) Source ADEME - FNE

** 31 organisateurs dans 16 pays européens se sont mobilisés pour lancer des actions de sensibilisation. A ce jour, plus de 2800 actions ont été recensés dans toute l'Europe, dont plus de 1800 projets en France. L'enjeu est primordial : la production d'ordures ménagères a doublé en 40 ans !

[ Illustration article ]
(src : Ademe)

 Lu 5469 fois 
 Publié le 23/11/2010 à 07:16 
© Enerzine.com
 
Envoyer à un ami Envoyer Flux RSS Enerzine
Imprimer Imprimer
Energy_isere


Invité



le 24-11-2010 18:17:24

Moitié de la nouriture jetée ?
Enerzine affirme :
"Le gaspillage alimentaire commence bien avant la poubelle des ménages ; dès la culture du produit, à chaque étape de sa transformation, de son transport, de sa mise en vente, jusqu'à nos assiettes, la moitié de la nourriture produite dans le monde est jetée.
"

On aimerait bien avoir un lien vers une étude de la FAO ou de l' ONU pour etayer une telle affirmation.

Cilus


Invité



le 28-11-2010 19:54:22

Chiffre
La moitié de la nourriture produite dans le monde est jetée. 
Un quart de la nourriture produite sur la planète est jetée sans être consommée.
Il faudrait se mettre d'accord qu'en on avance des chiffres autrement cela ne fait pas très sérieux...

 
  
 
Retrouver Enerzine.com sur ...
S'abonner au rss
S'abonner à Twitter
S'abonner à Facebook
S'abonner à la newsletter
S'abonner à Youtube
S'abonner à Google+