Abu Dhabi compte transformer son paysage énergétique

Alors que le grand déversement de pétrole l’année dernière dans le Golfe du Mexique a une fois de plus attiré l’attention du monde sur l’épuisement continu de nos carburants fossiles, le Sommet énergétique sur l’avenir du monde 2011 (WFES) vient de s’ouvrir à Abu Dhabi, et ce jusqu’au 20 janvier.

Cet évènement a attiré dans son édition 2010 presque 25 000 professionnels de l’industrie en provenance de près de 150 pays. Aussi, cette année, le public concerné pourra voir 17 des projets novateurs sur lesquels l’Émirat travaille pour mieux conserver l’énergie et créer un développement viable.

Avec une population qui s’élèvera à environ 5 millions d’habitants d’ici à 2030, l’Émirat, qui est l’un des sept émirats comprenant les Émirats Arabes Unis et le siège de sa capitale, vise à créer une économie diversifiée en vue de réduire sa dépendance au pétrole et de bâtir l’infrastructure et les bases nécessaires qui soutiendront une société viable à l’avenir.

L’Émirat d’Abu Dhabi a lancé en 2007 "Abu Dhabi Vision 2030", une initiative qui a pour objectif de fournir à l’Émirat un environnement stratégique réalisant une croissance économique et une planification urbaine viables.

Abu Dhabi compte transformer son paysage énergétique

L’une des étapes allant vers les objectifs de viabilité et de conservation de l’énergie de l’Émirat a été la très récente introduction d’un ensemble de Codes de construction par le Département des Affaires Municipales, l’organisme règlementaire et législatif du Système Municipal de l’Émirat. Les nouveaux Codes de Construction, qui comptent parmi les plus importants changements du système municipal depuis de nombreuses années, unifieront les pratiques de construction et créeront de meilleures constructions plus sûres, plus écologiques, plus rentables et plus durables, et bâties avec des standards encore plus élevés en ce qui concerne la santé et la sécurité.

Abu Dhabi compte transformer son paysage énergétique

L’un des nouveaux Codes de Construction susceptibles d’intéresser particulièrement les visiteurs du WFES est le Code international de l’énergie, qui définit les standards minimaux de la conservation énergétique et qui, tous l’espèrent, aidera l’Émirat à atteindre tous les objectifs de Construction écologique des Nations-Unies pour les régions extrêmement chaudes.

D’autres projets présentés lors de l’évènement du Système Municipal incluent le Projet Urbain Mohammed Bin Zayed (MBZ), qui définit les standards de la construction de communautés viables ; l’introduction d’un éclairage urbain plus éconergétique grâce à l’énergie solaire et la technologie LED, l’utilisation de panneaux solaires pour l’éclairage et de l’air conditionné dans les abribus, la réutilisation de l’eau usée pour irriguer les parcs municipaux, les jardins et les espaces verts, l’implémentation de nouveaux systèmes d’irrigation pouvant contrôler les fuites, l’introduction de plus d’espaces verts et la protection de l’habitat naturel de l’Émirat en plantant des arbres et des arbustes pour servir de coupe-vents et empêcher la désertification

Abu Dhabi compte transformer son paysage énergétique

"Avec l’implémentation réussie de nombreuses initiatives locales de viabilité telles que la régulation de l’utilisation obligatoire de lampadaires LED éconergétiques, créant des cadres de gestion de la sécurité et de la santé environnementale et introduisant un ensemble unifié de codes de construction pour le secteur éponyme, l’Émirat d’Abu Dhabi servira d’exemple pour des initiatives pratiques visant à réduire la consommation énergétique et à protéger l’environnement dans la région MOAN" a déclaré S.E. Majid Ali Al Mansouri, Président du Département des Affaires Municipales.

 

Le site internet du salon WFES 2011 : >>>>> ICI

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz