Chimie du végétal : l’unité pilote de la technologie de production livrée

Dans le cadre du développement conjoint de la technologie de production d’aromatiques bio-sourcés, Bio-TCat™, la construction aux Etats-Unis d’une unité pilote conçue par Anellotech, IFP Energies nouvelles (IFPEN) et Axens vient de s’achever.

Cette unité pilote sera totalement opérationnelle courant 2016. C’est une nouvelle étape du projet qui ouvrira la voie à la production d’aromatiques (paraxylène, benzène et toluène) à partir de matières végétales non alimentaires (résidus agricoles, déchets forestiers, cultures dédiées).

Le procédé Bio-TCat™ permettra de fournir à l’industrie chimique des molécules bio-sourcées pouvant être utilisées dans la production de matières plastiques comme le polyester, le polystyrène, le polyuréthane et le nylon, à un coût compétitif par rapport aux voies issues du pétrole.

En janvier 2015, Anellotech, IFPEN et sa filiale Axens annonçaient leur alliance stratégique pour développer et commercialiser une technologie de production d’aromatiques bio-sourcés utilisant le procédé Anellotech de conversion thermo-catalytique de la biomasse Bio-TCat™. La nouvelle unité pilote va permettre d’évaluer le passage ou l’extrapolation à l’échelle industrielle du nouveau procédé Bio-TCat™ mis au point par les partenaires et d’acquérir les données nécessaires à la construction des unités industrielles.

IFPEN participera aux opérations de mise en service et d’exploitation de l’unité. Trois ingénieurs de recherche vont être ainsi détachés sur le site d’Anellotech pour une période de deux ans. Leur implication dans l’opération et l’exploitation des résultats du pilote seront un facteur de succès pour ce développement. IFPEN réalisera par ailleurs les études de modélisation et d’extrapolation du procédé. Au terme du développement, Axens sera chargé de l’industrialisation et de la commercialisation sous licence exclusive de la technologie Bio-TCat™.

"La participation d’IFPEN à cette nouvelle étape du projet contribuera largement à notre succès. IFPEN s’appuie en effet sur des décennies d’expérience dans le domaine des procédés, la conception et l’exploitation d’unités pilotes pour la mise à l’échelle industrielle" a déclaré David Sudolsky, P-DG d’Anellotech.

Pour Jean-Pierre Burzynski, Directeur du centre de résultat Procédés d’IFPEN, "le partenariat avec Anellotech nous offre une occasion unique de participer à la mise sur le marché de solutions innovantes et compétitives dans le domaine des bio-aromatiques. Il s’inscrit dans notre stratégie de développement de produits chimiques et de carburants renouvelables concurrentiels à partir de biomasse non alimentaire".

Jean-Luc Nocca, Vice-président exécutif, Développement Technologie et Innovation d’Axens, précise que "le développement et la commercialisation de la technologie avancée Bio-TCat™ constituera un apport significatif à notre catalogue de technologies de pointe, de catalyseurs, d’absorbants et de services pour la transformation du pétrole, du charbon, du gaz naturel et de la biomasse en carburants propres et en intermédiaires pétrochimiques".

Outre IFPEN et Axens, Anellotech compte parmi ses partenaires la société Jonhson Matthey, ainsi qu’un investisseur international stratégique qui a investi récemment 7 millions de dollars.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Chimie du végétal : l’unité pilote de la technologie de production livrée"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
michel123
Invité

du vent. aucune description technique ….

wpDiscuz